Alexandre VI, pape

Rodrigo Borgia (Roderigo de Llanzol y Borja), fils de Joffré Llanzol (Lenzuoli) et d'Isabelle de Borja (Borgia), naît le 1er janvier 1431 à Jativa (Espagne) dans une famille noble du royaume de Valence.
Rodrigo prend le nom de son oncle maternel (Borgia) qui l'a adopté ; celui-ci lui fait faire des études de droit à Bologne.
En 1455, Alphonse Borgia, pape sous le nom de Calixte III, fait appeler son neveu à Rome et le nomme notaire du Saint-Siège le 10 mai. Puis il le fait cardinal-diacre le 20 février 1456 et évêque de Valence, et enfin vice-chancelier de l’Eglise le 1er mai.
Le 11 juin 1460, Pie II lui reproche sa sexualité.
Rodrigo est ordonné prêtre en 1468.
En 1470, il fait la connaissance de Vanozza Catanei, une jeune patricienne romaine, qui lui donnera quatre enfants (Giovanni, César, Lucrèce, et Geoffroi ou Jofre ou Gioffre). Il aura encore 3 enfants (dont Pedro Luis et Girolama), de mère inconnue, après avoir été intronisé pape.
Le 30 juillet 1471, il est cardinal évêque d'Albano et doyen du Sacré Collège.
Elu pape dans la nuit du 11 au 12 août 1492 (élection probablement achetée : cinq cardinaux seulement, dont Giuliano della Rovere, le futur Jules II, et son cousin Raphaël Riario, auraient résisté à l’or et aux promesses), il choisit le nom d'Alexandre ; il est consacré le 26. Comme le veut la tradition, Alexandre VI distribue aux cardinaux qui ont voté pour lui la totalité de ses biens ecclésiastiques. 1
Giovanni, son fils aîné, reçoit aussitôt le commandement de l’armée papale (capitaine-général de l'Eglise).
En 1493, Alexandre VI nomme cardinal son fils César (17 ans). Le 20 septembre, il nomme cardinal-diacre, Alexandre Farnèse (futur pape Paul III), le frère de sa maîtresse, Giulia Farnèse.
Il réforme les finances papales.
Il récupère les Etats pontificaux qui étaient sous la coupe de puissants tyrans locaux (surnommés les "menottes" du pape).
Il essaie d’unir la chrétienté contre les Turcs.
Il partage l’Amérique entre l’Espagne et le Portugal et y envoie les premiers missionnaires.
Après une vie dissolue (réputé bisexuel, on a dit qu'il appréciait également les jolis garçons tels que Astorre Manfredi, seigneur de Faenza, qu’il aurait fait jeter dans le Tibre après en avoir abusé), il meurt le 18 août 1503.

Le 10 août 1503, Alexandre et son fils César dînaient dans les vignes avec le cardinal Corneto ; tous trois tombèrent malade. Si César et le cardinal s’en remirent, Alexandre entra dans la mort le 18, après avoir reçu les sacrements à l’heure des vêpres. Selon Simonde de Sismondi, ils auraient partagé un vin empoisonné. D'autres racontent qu'ils auraient absorbé par erreur le poison qu'Alexandre destinait au cardinal de Corneto dont il visait la succession.
Selon son maître de cérémonies, le pape serait mort de la malaria (c'est la thèse de la plupart des historiens).
On dut utiliser des cordes pour tirer son cadavre putréfié du lit jusqu’au lieu de sépulture.

Prophétie de Malachie : Bos Albanus in porta (le bœuf d’Albano dans le port).


1492. 11 août, élection du pape. 2 octobre, le roi de France, Charles VIII, ayant rattaché la Bretagne à sa couronne, le roi d’Angleterre, Henry VII, attaque la France et assiège Boulogne. 12 octobre, à l’aube, Christophe Colomb met le pied sur Guanahani, une petite île des Lucayes (Bahamas actuelles) ; après en avoir pris possession au nom des rois catholiques espagnols, Isabelle et Fernand, il lui donne le nom de San Salvador. 28 octobre, Colomb découvre Cuba, en prend possession au nom de l’Espagne et la baptise Juana (Jeanne) en l’honneur du prince Jean, fils des Rois Catholiques espagnols. 3 novembre, par le Traité d’Étaples, Charles VIII achète le départ de Henry et son renoncement à la Bretagne pour 750 000 écus d’or sur 15 ans. 6 décembre, Colomb et les frères Pinzón découvrent l’île d'Ayiti (Haïti), Quisqueya ou Bohio que Colomb rebaptise Hispaniola. La fin de la Reconquista en Espagne et la découverte de l’Amérique marquent la Fin du Moyen-Âge (pour certains historiens elle est marquée par la chute de Byzance en 1453 ; d’autres la situent plus vaguement à la Renaissance).

1493. 13 janvier, au nord d'Haïti dans le golfe des Flèches, Christophe Colomb rencontre les Ciguayos qui lui parlent de l'île de Matinino où il y a beaucoup d’or et qui est habitée par des femmes seules, mais il doit se résoudre à prendre le chemin du retour à cause des deux caravelles qui prennent l'eau. 16 janvier, Colomb repart pour l’Europe. 19 janvier, Traité de Barcelone entre Charles VIII et Ferdinand II d'Aragon : Charles VIII cède la Cerdagne et le Roussillon à l’Aragon. 26 février, la bulle Meritis religiosae vitae approuve et confirme la règle de l’Ordre fondé par François de Paule et donne à la nouvelle congrégation le nom d'Ordre des Minimes. 15 mars, Christophe Colomb, qui pense avoir découvert les Indes en navigant vers l’ouest, fait un retour triomphal à Palos ; ses marins rapportent des Antilles la syphilis ou vérole 3. 31 mars, Martín Alonso Pinzon, à peine de retour des Amériques, meurt au monastère de La Rabida probablement de la syphilis. 3 mai, la bulle Eximie devotionis donne aux rois d'Espagne les mêmes privilèges sur les terres nouvelles que ceux accordés aux rois de Portugal sur les territoires africains. 4 mai, la bulle Inter cætera modifie la bulle Aeterna regis de 1481 : afin que "la loi catholique et la religion soient exaltées et partout amplifiées et répandues [...] que les nations barbares soient subjuguées et réduites à la foi et que la Terre appartient au Christ et le vicaire du Christ a le droit de disposer de tout ce qui n’est pas occupé par les chrétiens. Les infidèles ne sauraient être possesseurs d’aucune partie de la Terre" ; le pape alloue au Portugal tous les nouveaux territoires à l’est d’une ligne nord-sud dans l’océan Atlantique, à 100 lieues (environ 480 km) à l’ouest des îles du Cap-Vert, et à l’Espagne tout le territoire à l’ouest de cette ligne (la ligne de marcation sera modifiée en 1494 et repoussée à 370 lieues à l’ouest, donnant au Portugal toute suzeraineté à l’est de cette ligne ; le Brésil devint ainsi portugais). 25 juin, bulle Piis Fidelium lançant les missions sur le Nouveau Monde. Début de la traite des noirs. Cologne, des juifs, accusés du meurtre rituel d’un enfant chrétien, sont condamnés au bûcher. 25 septembre, 2e voyage de Colomb, 17 navires quittent Cadix avec 1 500 hommes ; Colomb découvrira les petites Antilles, Martinique, Dominique (le dimanche 3 novembre) et Guadeloupe, et Porto Rico (le 19 novembre) ; il explorera les côtes de Cuba et de la Jamaïque et retrouvera à Haïti la garnison qu’il avait laissée lors de son premier séjour, décimée par la syphilis ; il s’apercevra en outre que les indigènes de ces îles sont anthropophages. 26 septembre, bulle Dudum siquidem octroyant à la Castille les parties de l'Inde orientale qui seraient découvertes et occupées par les Espagnols. 4 novembre, Christophe Colomb baptise l'île qu'il vient de découvrir "Guadeloupe" du nom de Notre-Dame-de-Guadeloupe, en référence à la Vierge que l'on vénère sous ce vocable en Estramadure.

1494-1497. Première guerre d’Italie.

1494. Savonarole, chef politique de la ville de Florence, impose une "dictature théocratique", chasse les juifs de la ville, remanie constitution, justice et finances et réclame la peine de mort pour ceux qui se laissent aller au vice. Jean Ier de Pologne institue à Cracovie le premier ghetto du royaume. Au printemps, la syphilis (ou vérole) se déclare à Barcelone (elle explosera en Italie lors du siège de Naples par Charles VIII qui prendra la ville en 1495 ; les troupes françaises seront décimées par le "mal de Naples"). Le pape confère à Ferdinand d’Aragon et à Isabelle de Castille le titre de Rois catholiques. 3/4 mai, Christophe Colomb découvre l’île de la Jamaïque, appelée Xaymaca par les amérindiens Arawak, et y débarque. 7 juin, le Traité de Tordesillas entre l’Espagne et le Portugal repousse la ligne de démarcation 370 lieues à l’ouest des îles du Cap-Vert : toutes les terres nouvellement découvertes à l’est de cette ligne appartiendront au Portugal, celles situées à l’ouest iront à l’Espagne (quelques années plus tard, François Ier s’écriera : "Le soleil luit pour moi comme pour les autres, et je voudrais bien voir l’article du testament d’Adam qui m’exclut du partage" ; la France et l'Angleterre n'accepteront pas ce partage. 12 juin, Christophe Colomb, après un simulacre d’enquête, fait rédiger un acte devant notaire affirmant que Cuba n’est pas une île et oblige ses marins à faire le serment de ne pas raconter le contraire. 14 juin, le duc de Candie est assassiné par César Borgia, le fils du pape. 2 septembre, le roi de France, Charles VIII (qui s’est octroyé, le 13 mars, le titre de roi de Naples et Jérusalem) entre dans le Piémont : début des Guerres d’Italie (jusqu’en 1559). 31 décembre, Charles VIII entre à Rome : le pape Alexandre échappe de peu à la déposition pour simonie ; il est enfermé dans le Château Saint-Ange avec 6 cardinaux qui lui sont restés fidèles. Sébastien Brant : La Nef des Fous.

1495. Savonarole refuse de déférer à une convocation à Rome et passe outre à l’interdiction de prêcher. 22 février, Charles VIII entre à Naples. 31 mars, la République de Venise, Milan (Ludovic Marie Sforza dit le More), l’Espagne, l’empereur et le pape forment la Sainte Ligue pour la défense de la chrétienté contre les Turcs et pour le soutien du Saint-Siège (en fait contre Charles VIII qui sera battu à Fornoue, le 6 juillet). 12 mai, Charles VIII défile dans Naples pour rendre officiel son titre de roi de Naples (le 20, il se retire et laisse une garnison). Réunion de l’assemblée de Tours pour la réforme du clergé. Les cadastres sont dressés dans les paroisses. L’Ecosse est touchée par la syphilis. 9 octobre, à Verceil, Charles VIII signe avec le duc milanais, Ludovic Marie Sforza, dit le More, une paix séparée.

1496. Epidémie de syphilis à Strasbourg puis en Allemagne. En Espagne, conversion forcée des Juifs et des Maures. Henri VII d’Angleterre autorise la pratique de la soule le jour de Noël.

1497. L’Europe entière est infectée par la syphilis. 19 mars, le roi Manuel Ier de Portugal ordonne le baptême forcé de tous les enfants juifs de quatre à quatorze ans ; certains Juifs préfèrent tuer leurs enfants et se suicider ; de nombreux enfants sont séparés de leurs parents pour recevoir une éducation chrétienne. 10 mai, à Cadix, Amerigo Vespucci appareille pour le Nouveau Monde (le consensus entre les historiens actuels est qu'un tel voyage n'a jamais existé). 23 mai, le pape excommunie le dominicain Savonarole (qui dénonce la corruption de l'Église et réclame une réforme), lequel ne s'est pas rendu à sa convocation. Nuit du 14 au 15 juin, assassinat du duc de Gandia, Jean Borgia, le fils du pape ; on soupçonne son frère César d'être le meurtrier 1. 24 juin, parti de Bristol le 2 mai, le génois Giovanni Caboto (Jean Cabot) explore les côtes de l'Amérique du Nord et aborde Terre-Neuve ou l'île du Cap-Breton (Canada) qu'il revendique pour l'Angleterre ; il longe les côtes du Labrador et de la Nouvelle-Angleterre, qu'il prend pour l'extrémité nord-est de l'Asie. 8 juillet, départ de l’expédition de Vasco de Gama (4 navires robustes et 170 hommes) ; le navigateur portugais fait route vers les Indes en contournant l’Afrique ; il doublera le cap de Bonne espérance le 22 novembre. 17 septembre, les Espagnols prennent Melilla en Afrique du Nord. En octobre, expulsion des Juifs qui refusent le baptême au Portugal ; le Grand Rabbin Simon Maimi meurt sous la torture pour ne pas être converti ; le roi Manuel fait rassembler 20 000 Juifs à Lisbonne pour les embarquer vers les Açores ou l'Afrique ; il fait pression sur eux pour les convertir ; au moment du départ, il fait jeter sur les foules entassées dans les navires de grands seaux d'eau bénite, les proclame chrétiennes et les fait débarquer.

1498. 13 janvier, à Rome, 3 juifs sont brûlés vifs au Campo dei Fiori. 26 février, Alexandre VI menace Florence d’interdit et exige qu’on lui remette Jérôme Savonarole qui en appelle à un concile général. 19 mars, le roi Manuel Ier de Portugal ordonne le baptême forcé de tous les enfants juifs de quatre à quatorze ans ; certains Juifs préfèrent tuer leurs enfants et se suicider ; de nombreux enfants sont séparés de leurs parents pour recevoir une éducation chrétienne. 7 avril, à Amboise, mort de Charles VIII l’Affable (congestion cérébrale après avoir heurté du front le linteau d’une porte basse) sans héritier (la reine Anne paraît en noir, couleur funèbre de sa Bretagne d’origine ; en France, la couleur du deuil était le blanc) ; Louis XII lui succède. 12 et 13 mai, Savonarole, que la pape accuse d'hérésie, de prophétisme, de sédition et d'erreur religieuse, est arrêté à la suite d’un mouvement populaire et déféré à l’inquisition ; le procès s’ouvre le 19 mai, présidé par le maître général des Dominicains et un nonce apostolique ; Savonarole passe cinquante jours en prison où il subit deux séances de tortures, administrées l'une par la ville de Florence, l'autre par un émissaire spécial du pape ; le jour de sa mort, il parle de sa misère abyssale d'avoir déclaré sous la torture qu'il n'était pas inspiré : « Je me rétracte. J'ai menti de peur de la torture et je veux que cela soit su publiquement. Que les abysses de mes péchés se dissolvent dans les abysses de votre merci » ; le 23 mai, Jérôme Savonarole est condamné à mort comme hérétique et schismatique, avec deux disciples Domenico Da Pescia et Silvestro da Firenze ; on les pend sur-le-champ, leurs corps sont brûlés en public et leurs cendres jetées dans l’Arno 2. 16/20 mai, trois caravelles du navigateur portugais Vasco de Gama jettent l'ancre à Kapatt, au nord de Calicut en Inde : il est le premier à avoir gagné l’Inde par la mer en contournant l’Afrique par le cap de Bonne Espérance. 27 mai, à Reims, sacre de Louis XII (fils de Charles d’Orléans le neveu de Charles VI). 14 juillet, à Rome, Gentile Cimeli, accusée de sorcellerie, est brûlée vive à Campo dei Fiori. 29 juillet, bref énonçant les divers motifs de nullité du mariage entre Louis XII et Jeanne de France (le mariage est annulé le 17 décembre). 31 juillet, Christophe Colomb découvre l’île de la Trinité. Louis XII (le Père du peuple ou le Juste) ordonne l’expulsion des juifs de Provence. 2 août, en France, édit de création du Grand Conseil, à la tête de la hiérarchie judiciaire. Les banquets (jugés subversifs) sont interdits à Paris (320 000 h.). Début de l’action intellectuelle des bibliens français : Lefèvre d’Etaples, Guillaume Briçonnet et Guillaume Farel. 15 août, Christophe Colomb visite l'île Paraguachoa proche de la côte de ce qui deviendra le Venezuela. 17 août, le cardinal César Borgia obtient du Sacré Collège sa sécularisation et s'installe en France : Louis XII lui accorde le duché de Valentinois et favorise son mariage avec Charlotte d'Albret, soeur du roi de Navarre 1. En octobre, au Portugal, expulsion des Juifs qui refusent le baptême ; le roi Manuel fait rassembler 20 000 Juifs à Lisbonne pour les embarquer vers les Açores ou l'Afrique ; au moment du départ, il fait jeter sur les foules entassées dans les navires de grands seaux d'eau bénite, les proclame chrétiennes et les fait débarquer... 13 novembre, le Sénat de Venise ordonne l'expulsion des marranes (juifs convertis) de toutes les dépendances de la ville. 25 novembre, début du règne de Jean II, élu roi de Suède à Stockholm. 17 décembre, après un procès (commencé le 10 août) où Jeanne de France, qui refuse la répudiation, est soumise à des examens apportant la preuve d'une "difformité" génitale, Louis XII obtient du pape Alexandre VI la dissolution de son mariage afin de pouvoir épouser Anne de Bretagne, la veuve de Charles VIII ; Jeanne de France se retire à Bourges où elle fonde l’ordre des Annonciades ; l’ordre sera approuvé par Alexandre VI en 1501 et par Léon X en 1517 ; Jeanne mourra saintement le 4 février 1505 ; béatifiée en 1742 par Benoît XIV, elle sera canonisée par Pie XII en 1950.

1499-1500. 2e guerre d’Italie.

1499. 7 janvier, à Nantes, le roi de France, Louis XII, reconnaît les libertés bretonnes. 8 janvier, Louis XII épouse en secondes noces la veuve de Charles VIII, Anne de Bretagne, qui maintient son duché indépendant. 9 février, Traité de Blois : alliance de Louis XII avec Venise et Florence. 4 mars, les Rois Catholiques Ferdinand et Isabelle, par la pragmatique de Medina del Campo, ordonnent aux Gitans de quitter la vie nomade ; entre 1499 et 1783, une douzaine de lois au moins seront promulguées en Espagne pour interdire le costume, la langue et les coutumes rom et tenter une assimilation forcée. 16 mars, Traité de Lucerne entre Louis XII et les Suisses ; le roi de France rallie également la Savoie et le pape. En avril, création du Parlement de Rouen. 14 avril, Traité de Cracovie : la Pologne et la Hongrie reconnaissent l'indépendance de la Moldavie. 20 et 22 avril, décrets royaux interdisant aux nouveaux chrétiens de quitter le Portugal avec leur famille. 12-25 août , Bataille de Zonchio ou de Sapienza ou première bataille de Lépante, sur la côte occidentale de la Grèce, à l'entrée du golfe de Coron : la flotte ottomane de Bayazid II remporte sa première victoire sur les Vénitiens. 29 août, la forteresse de Lépante tombe aux mains des Turcs. 22 septembre, signé après une victoire remportée par les confédérés suisses sur Maximilien Ier de Habsbourg, le Traité de Bâle marque l'indépendance de facto des cantons suisses vis-à-vis de l'Empire. 6 octobre, Louis XII entre à Milan. 18 décembre, la mosquée d'Albaicín est convertie en église chrétienne ; le confesseur de la reine Francisco Jiménez de Cisneros fait brûler à Grenade les manuscrits arabes et obtient la conversion forcée de 3 000 musulmans ; ces évènements provoquent le premier soulèvement des mudéjares (musulmans espagnols convertis sous la domination arabe) dans les Alpujarras ; à Cordoue, 107 juifs convertis seront livrés au bûcher en une seule fois. En Inde, Guru Nanak (1469- v. 1539) fonde le sikhisme.

1500-1504. 3e guerre d’Italie.

1500. Année sainte : le pape demande que les 4 portes des 4 basiliques soient ouvertes en même temps (il se réserve l’ouverture de la Porte sainte de Saint-Pierre). 26 janvier, le navigateur espagnol, Vicente Yañez Pinzon, découvre l'Amazone et remonte le fleuve sur environ 50 mètres ; il baptise le fleuve "Río Santa María de la Mar Dulce". 22 avril, le navigateur portugais Pedro Alvares Cabral, parti de Lisbonne le 9 mars, débarque sur une terre qu’il baptise "Terra da Vera Cruz" (la Terre de la Vraie Croix) et qui prendra plus tard le nom de Brésil d'après un bois local couleur de braise, le pao brasil. La France occupe le Milanais. 11 novembre, Traité de Grenade : Louis XII et Ferdinand II d'Aragon envisagent de se partager le royaume de Naples ; le roi de France devrait recevoir Naples, la Campanie, Gaète, Labour, les Abruzzes et la province de Campobasso avec les titres de roi de Naples et de Jérusalem ; le roi et la reine d'Espagne se réserveraient l'extrême sud du pays, les Pouilles avec les titres de roi de Sicile, de duc de Calabre et d'Apulie.

1501. 30 mars, en Amérique, Rodrigo de Bastidas et Juan de la Cosa découvrent l'embouchure de la Magdalena et explorent la côte colombienne depuis le golfe de Maracaibo jusqu'au golfe d'Urabá. 13 mai, le gouvernement portugais envoie une flotte dirigée par Gonçalo Coelho accompagné de l'italien Amerigo Vespucci pour effectuer la reconnaissance des côtes du Brésil ; ils rapporteront en Europe (1502) le bois de brasil (bois de brésillet) qui produit une teinture rouge qui sera très prisée et qui donnera son nom au nouveau territoire. 15 mai, à Lisbonne, départ de l'expédition de Miguel et Gaspar Corte-Real vers Terre-Neuve, le Labrador et le Groenland. En juin, Louis XII conquiert et occupe Naples avec l’aide de Ferdinand d’Aragon. Il n’y a presque plus de juifs dans le royaume de France (sauf à Paris où leurs descendants, plus ou moins convertis, seront fripiers). 16 septembre, instruction des souverains espagnols au gouverneur des Indes occidentales Nicolás de Ovando autorisant l'introduction d'esclaves noirs en Amérique. 26 septembre, le roi de France expulse les Juifs de Provence qui ne veulent pas se convertir : quelques-uns partent dans le comtat Venaissin, la plupart en Italie ou en Orient. En octobre, le pape assiste à un spectacle de danse : cinquante danseuses légèrement vêtues entraînées par sa fille Lucrèce. 12 octobre, le roi de France soutient les vaudois de Provence contre les autorités locales.

1502. 1er janvier, le Portugais Gaspar de Lemos découvre la baie de Guanabara qu’il nomme Rio de Janeiro (Rivière de Janvier) car il croit se trouver dans l’embouchure d’un grand fleuve. 24 janvier, Traité de Paix perpétuelle entre l'Angleterre et l'Écosse. 10 février, à Lisbonne, début du second voyage de Vasco de Gama vers l'Inde. 11 février, en Espagne, édit ordonnant l’expulsion des musulmans âgés de plus de 14 ans, de l'ensemble de la couronne de Castille ; les musulmans convertis se maintiendront en Espagne avant de disparaître totalement à la suite de l’édit d’expulsion de 1609. En avril, en Allemagne (Wurtemberg), dans l'évêché de Spire : paysans et bourgeois se soulèvent contre l’oppression de la noblesse et du clergé, exigeant une société biblique, sans servage, et la redistribution des biens du clergé ; les paysans, qui ont choisi un brodequin (bundschuh) comme emblème, sont écrasés. 9 mai, Christophe Colomb quitte le port Cadix en Espagne pour son quatrième et dernier voyage vers le nouveau monde ; il double la Martinique (15 juin), parvient le 24 juin devant Saint-Domingue, longe la côte de l'Amérique centrale, du Honduras au golfe de Darién (il croit que le Honduras est l'Indochine) ; il parvient difficilement à regagner Cuba (1503), puis s'échoue à la Jamaïque (25 juin 1504) ; secouru par le gouverneur d'Hispaniola Ovando, il rentre en Espagne le 7 novembre 1504. Léonard de Vinci est engagé au service de César Borgia, duc de Romagne et général en chef des armées du pape. En Perse, le chiisme est institué religion d’état. 11 au 28 juin, Vasco de Gama fait escale à Sofala ; il fonde des comptoirs sur les côtes africaines (Sofala, Mozambique). 12 juillet, Vasco de Gama arrive à Kilwa où il impose un tribut en or au sultan. 18 septembre, Christophe Colomb débarque sur l'île Uvita face à Puerto Limon et donne son nom au pays : La Côte Riche (Costa Rica). 19 septembre, début du règne de Moctezuma II (Montezuma II), roi aztèque (fin en 1520). 29 octobre au 3 novembre, Vasco de Gama arrive à Calicut ; en représailles des massacres contre l'équipage de Pedro Álvares Cabral, il préfère brûler le navire Miri qui ramène des pèlerins de La Mecque, et faire couler hommes, femmes et enfants plutôt que d'accepter la rançon que les riches marchands musulmans lui proposent. 11 novembre, jour de la Saint-Martin, Christophe Colomb découvre une île nouvelle qu’il nomme "Martinique" en l’honneur du saint. 14 décembre, un traité de paix est signé entre la République de Venise et l'Empire ottoman.

1503. 20 janvier, fondation de la Casa de Contratación de Séville qui exerce un monopole pour les échanges avec l’Amérique. 15 février, le pape autorise les Chevaliers teutoniques à vendre des indulgences pour financer la guerre contre les Russes. 10 mai, Christophe Colomb découvre les îles Caïmans. Isabelle la Catholique (puis Ferdinand d’Aragon en 1512) ne permet de réduire en esclavage que les Indiens cannibales. 28 mai, bulle confirmant le Traité de Paix perpétuelle de 1502 entre l’Angleterre et l’Écosse. 25 juin, Colomb fait échouer dans la baie de Santa Gloria ses bateaux faisant eau de partout et les fait hâler sur la rive de l'île de la Jamaïque ; les équipages attendent un an jusqu'à ce que des secours les rejoignent à la fin juin 1504 ; les survivants repartiront finalement pour l'Espagne le 12 septembre 1504, et arriveront le 7 novembre dans le port de Sanlúcar de Barrameda ; Colomb mourra le 20 mai 1506 à Valladolid, entouré de ses fils et de son frère. 18 août, mort du pape Alexandre VI (empoisonnement ou malaria ?). Georges d’Amboise, archevêque de Narbonne et de Rouen de 1492 à 1498, cardinal et Premier ministre de Louis XII, tente en vain de se faire élire pape (il devra se contenter d’être légat en France). A Paris, le légiste Jean Chappuis imprime et publie, sous le titre Corpus iuris canonici (par analogie avec le Corpus iuris civilis), le Decretum de Gratien et les trois collections privées des Décrétales.


Notes
1 L'Histoire des Papes et des Saints, n°9, juillet 2010, Ed. SENO
2 Paul III déclarera hérétique quiconque attaquerait la mémoire de Savonarole. Paul IV fera examiner ses ouvrages qui seront déclarés irréprochables. Dans son livre De la béatification des serviteurs de Dieu, Prospero Lambertini (le futur pape Benoît XIV) le placera au nombre des saints.
3 En 2008, une étude redonne un fort crédit à l'hypothèse de l'origine américaine de la syphilis ou vérole ; montrant par l'étude génétique de différentes souches de sous-espèces de Treponema pallidum que le plus proche parent de Treponema pallidum sous-espèce pallidum (T. pallidum pallidum, agent de la syphilis) semble être la souche américaine de Treponema pallidum sous-espèce pertenue (T. pallidum pertenue, agent d'une tréponématose cutanée, le pian ou yaws, tréponème transmissible par simple contact cutané, donc non-vénérien). Les auteurs estiment que T. pallidum pertenue serait liée à l'espèce humaine depuis l'apparition même de l'homme (des tréponèmes simiens sont très proches de cette souche). Il aurait migré avec lui dans le monde, avec quelques mutations. Les compagnons de Christophe Colomb auraient rapporté cette souche en Europe et, lors de ce transfert sur un hôte nouveau, pour une raison inconnue, une dernière mutation aurait renforcé son pouvoir pathogène et modifié son mode de transmission. C'est alors que serait apparu T. pallidum pallidum, agent de la syphilis. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Syphilis)

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
04/11/2017
ACCES AU SITE