Anastase IV

Corrado della Suburra (Conrad de Suburra), peut-être neveu de Honorius II, naît vers 1070/1075 à Rome.
Chanoine régulier puis évêque de Palerme, il devient cardinal-évêque de Sainte-Sabine et vicaire du pape Innocent II.
Elu à un âge très avancé le 9 juillet 1153, il choisit le nom d'Anastase et est intronisé le 12.
Anastase IV confirme les privilèges de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem (Hospitaliers).
Il fait preuve d'une charité active durant une grande famine.
Il fait montre de prudence et de modération dans ses relations avec l'empereur Frédéric Barberousse.
Il met fin à une querelle ecclésiastique en reconnaissant Wichmann comme Évêque de Magdeburg.
ll obtient de la Suède qu'elle s'engage à payer chaque année le denier de saint Pierre.
Il restaure Sainte-Marie-Rotonde (Panthéon).
Il meurt le 3 décembre 1154.
On a de lui quelques lettres et un traité sur la Trinité.

Prophétie de Malachie : Abbas Suburranus (L’abbé suburrain).

"C'était, dit Fleury, un vieillard de grande vertu et de grande expérience dans les affaires de la cour de Rome. Nous avons neuf lettres de ce pontife dans le recueil de Labbe." (Biographie universelle ancienne et moderne, Tome 1, Page 628)


1153. 9 juillet, élection du pape. 12 juillet, intronisation du pape. 16 août, le Maître de l'ordre du Temple, Bernard de Tramelay, meurt à la bataille du siège d'Ascalon. 19 août, Baudouin III prend la ville forte d'Ascalon en Palestine. 20 août, abbaye de Clairvaux, mort de Bernard 1. Août-septembre, le légat du pape, Nicolas Breakspear (futur Adrien IV), se rend au synode de Linköping en Norvège et impose au pays la discipline du clergé occidental. 28 octobre, le pape confirme les droits et possessions de l’abbaye Notre-Dame de Saintes. Anastase confirme l'abbaye de Marmoutiers dans la possession de l'église d'Eancé et de toutes ses dépendances. 6 novembre, le traité de Wallingford met fin à la guerre civile en Angleterre entre Mathilde l'Emperesse et Étienne de Blois qui reconnaît Henri Plantagenêt (Henri d'Anjou), fils de Mathilde, comme héritier du trône d'Angleterre (Henri II).

1154. 14 avril, couronnement du roi de Sicile, Guillaume le Mauvais. Au printemps, de retour d'un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, le roi Louis VII épouse Constance de Castille. 3 décembre, mort du pape.


Note
1 Bernard de Clairvaux est canonisé en 1174 et nommé docteur de l'Église en 1830.
Paroles de saint Bernard :
« Si vous êtes sage, vous serez une vasque plutôt qu’un tuyau (...) On manque de tout, quand on se flatte de tout posséder (...) Qui n’a d’autre maître que soi, est le disciple d’un sot (...) Ne point aspirer à monter, c’est descendre ».

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
23/03/2017
ACCES AU SITE