Benoît IV

Benoît est romain.
Pape de mai 900 à fin juillet 903 (+), Benoît IV lutte contre les mœurs corrompues du clergé.

Son épitaphe loue sa générosité et sa bonté ; on peut lire : "Il soutenait les veuves dont on ne s’occupait pas et les petits enfants pauvres comme si c’étaient les siens".


900. 6 mai, concile à Saint-Jacques de-Compostelle. 17 juin, Baudouin II de Flandre fait assassiner Foulques, archevêque de Reims. 13 août, Zwentibold, roi de Lotharingie est battu et rué sur la Meuse contre ses sujets révoltés qui se donnent à l'empereur Louis IV. Le roi Yasovarman fonde Angkor, capitale de l’empire khmer. La sorcellerie est dénoncée par Réginon de Prüm, illustre moine lettré. Séville, massacre de chrétiens. A l'appel des grands féodaux, le roi Louis de Provence prend Pavie, chasse le roi Bérenger Ier de Frioul (Bérenger se réfugie en Bavière auprès de Louis l'Enfant) et se fait couronner roi d'Italie le 12 octobre sous le nom de Louis III (dit l'Aveugle).

901. 12 février, le pape couronne empereur, Louis III, roi d'Italie et de Bourgogne (en 902, Louis III quittera l'Italie pour la Provence et Bérenger de Frioul en profitera pour revenir). 1er mars, Nicolas Ier Mystikos, laïc proche de Photios, devient patriarche de Constantinople. En avril, concile à Oviedo (Asturies) pour la réforme du clergé et la police des églises : Oviedo est érigé en métropole dont Herménégilde est le premier archevêque ; deux conciles furent assemblés à Oviedo : en 901 et en 1115 ; la cathédrale d’Oviedo (Espagne), bâtie au XIVe siècle, conserve un suaire, qui aurait été placé sur le visage de Jésus (sous le linceul) à la descente de la Croix ou à sa mise au tombeau 1. Le Groenland est aperçu par le viking Gunnbjorn.

902. Les musulmans sont maîtres de la Sicile. 6 novembre, Baudouin II de Flandre fait assassiner Herbert de Vermandois pour venger la mort de son frère Raoul.

903. 28 juin, les Vikings remontent la Loire, prennent Tours (incendie de l'abbaye de Saint-Martin) et incendient Amboise et Bléré, mais ils sont battus à Saint-Martin-le-Beau (37). A Thessalonique, raid musulman, 20 000 prisonniers, la plupart chrétiens, sont réduits en esclavage. Fin juillet, mort du pape.

903-906. Les Qarmates (secte ismaïlienne fondée par Hamdan Qarmat, paysan d’Irak) s’emparent de Bahreïn et de Dhikrawah en Syrie, rançonnent Damas et massacrent la population de Baalbek.


Note
1 La cathédrale d’Oviedo (Espagne), bâtie au XIVe siècle, conserve un suaire, qui aurait été placé sur le visage de Jésus (sous le linceul) à la descente de la Croix ou à sa mise au tombeau ; « Simon Pierre qui le suivait, arriva à son tour et entra dans le sépulcre. Il vit les linges posés à terre, et le suaire qui couvrait la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé dans un autre endroit. » (Jean XX, 6-7) ; le SUAIRE D’OVIEDO (à ne pas confondre avec le suaire du Turin), vénéré depuis le VIIIe siècle, est une toile de lin, de type taffetas, sale et froissée, blanche à l’origine et tâchée de sang, qui mesure 82,1 sur 52,6 centimètres. Une datation par le carbone 14, non officielle, effectuée par deux laboratoires en 1990-1991 [Laboratoires de Tucson (USA) et de Toronto (Canada)], a estimé que le tissu datait de vers 650. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Suaire_d'Oviedo)

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 10/06/2018

ACCES AU SITE