Benoît VI

Benoît, fils de Hildebrand, est romain.
Cardinal-prêtre de Saint-Théodore, il est élu pape le 22 septembre 972 et intronisé le 19 janvier 973.
Son pontificat est marqué par des troubles et des émeutes qui ensanglantent Rome.
En juin 974, Crescentius Ier (ou Crescent), patrice des Romains, fils de la fameuse courtisane Théodora et du pape Jean XII, provoque à Rome une insurrection au cours de laquelle il fait enfermer Benoît VI dans le château Saint-Ange "pour sa conduite scandaleuse" et lui donne comme successeur le cardinal-diacre Franco qui prend le nom de Boniface VII ; rapidement, Boniface fait étrangler Benoît.
Benoît VI est enterré dans la basilique Saint-Pierre de Rome.


972. 22 septembre, élection du pape.

973. 19 janvier, intronisation du pape. En Bulgarie, le prêtre Kosmas lance un appel contre les insurgés bogomiles. A Tourtour (83) et à La Garde-Freinet, Guillaume le Libérateur, comte d’Avignon, bat les Sarrasins qui quittent la Provence ; les Sarrasins capturés seront baptisés et réduits à l’esclavage. 7 mai, mort subite d'Otton le Grand : son fils Otton II le Roux lui succède. En mai, à Bath, sacre de Edgar le Pacifique, roi des Anglo-Saxons, par l'archevêque de Canterbury, Dunstan. La Palestine, en révolte, se libère de la tutelle de Byzance.

973-996. Règnes des califes Fatimides al-Mu’izz et al-Aziz qui se caractérisent par leur tolérance à l’égard des chrétiens et des juifs.

974. En juin, le pape, enfermé dans le château Saint-Ange par Crescentius, est étranglé sur ordre de l'antipape Boniface VII.


Sources

Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 04/05/2017

ACCES AU SITE