Benoît XVI

Joseph Alois Ratzinger naît le 16 avril 1927 (samedi saint) à Marktl-am-Inn en Bavière.
Son père, officier de gendarmerie, est issu d’une famille d’agriculteurs ; sa mère, fille d’un artisan de Rimsting sur le Lac de Chiem, a été cuisinière dans divers hôtels avant de se marier.
La famille doit déménager en 1932 pour se rendre dans le village d’Auschau-am-Inn (le père de Ratzinger, parce qu'il n'aurait pas été pronazi, dut changer souvent d’affectation). Finalement, la famille s’installe à Traunstein, une petite ville proche de la frontière autrichienne, à une trentaine de kilomètres de Salzbourg.
En 1939, Joseph entre au séminaire de Traunstein.
à14 ans, il est inscrit d’office aux jeunesses hitlériennes (la loi du 1er décembre 1936, Gesetz über die Hitlerjugend, faisait des jeunesses hitlériennes, jusque-là communauté volontaire, une communauté obligatoire pour tous les jeunes allemands). Il est catalogué comme membre obligé (Zwangs-Hitlerjunge), et non comme volontaire (Stamm-Hitlerjunge).
Le 2 août 1943, il est incorporé comme tous les autres séminaristes de sa classe, en tant qu’auxiliaire de la DCA (défense antiaérienne).
En septembre 1944, il atteint l’âge d’entrer à l’armée et travaille sous les ordres de la légion autrichienne ; en novembre, il suit un entraînement dans l’infanterie.
Fin avril/début mai 1945, à l’approche des Alliés, il déserte, mais il est identifié comme soldat et interné dans un camp de prisonniers de guerre dont il est libéré le 19 juin 1945.
Le 29 juin 1951, dans la cathédrale de Freising, il est ordonné prêtre, en même temps que son frère, par le cardinal Michael von Faulhaber.
Docteur en théologie en 1953, il enseigne la théologie fondamentale et la dogmatique dans différentes universités allemandes.
Il est l’un des théologiens du Concile Vatican II (1962), conseiller du cardinal Frings, archevêque de Cologne.
En 1964, il participe à la fondation de la revue Concilium, de tendance progressiste.
En 1972, avec Hans Urs von Balthasar, Henri de Lubac et d’autres grands théologiens, il fonde la revue théologique Communio.
Paul VI le nomme membre de la Commission théologique internationale, puis archevêque de Munich et Freising le 24 mars 1977 et cardinal le 27 juin 1977.
Il est le rapporteur du Ve Synode des Évêques en 1980 (Les missions de la famille chrétienne dans le monde d’aujourd’hui).
Le 25 novembre 1981, Jean-Paul II (dont il sera un proche) le nomme préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (ancien Saint Office), dépositaire de l’orthodoxie catholique, dont le rôle est de veiller à la pureté de la doctrine et des mœurs ; il élabore les documents doctrinaux, les instructions, les déclarations et les encycliques soumis à l’approbation du pape.
Le Préfet se prononce contre la théologie de la libération, l’ordination des femmes, le mariage des prêtres, l’homosexualité, le mariage homosexuel, la contraception, l’avortement, la procréation artificielle, l’euthanasie, le "féminisme radical" qui menace les valeurs familiales, etc.
Il insiste sur la fonction prioritairement liturgique du prêtre et sur le primat de l’orthodoxie (pensée correcte) sur l’orthopraxie (action correcte).
En 1983, il préside le VIe Synode des Évêques (Réconciliation et pénitence dans la mission de l’Église) et la commission de révision du code de droit canonique. Le 26 novembre, la Congrégation pour la doctrine de la foi rappelle : « Le jugement négatif de l’Église sur la franc-maçonnerie demeure donc inchangé parce que ses principes ont toujours été considérés comme incompatibles avec la doctrine de l’Église ; c’est pourquoi il reste interdit par l’Église de s’y inscrire. Les catholiques qui font partie de la franc-maçonnerie sont en état de péché grave et ne peuvent s’approcher de la Sainte Communion ».
De 1986 à 1992, Ratzinger préside la Commission pour la Préparation du Catéchisme de l’Église catholique.
En 1998, il ouvre les archives de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Le 6 novembre, il est élu vice-doyen du Sacré Collège.
Le 5 septembre 2000, dans le document Dominus Jesus, Ratzinger réaffirme que l’Église est universelle et que les Églises issues de la Réforme ne sont pas des "Églises au sens propre".
Le 30 novembre 2002, les cardinaux l’élisent Doyen du Sacré Collège.
Le 3 juin 2003, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi considère : « 11. L’Église enseigne que le respect envers les personnes homosexuelles ne peut en aucune façon conduire à l’approbation du comportement homosexuel ou à la reconnaissance juridique des unions homosexuelles. »
En 2004, le Préfet s’oppose à l’intégration de la Turquie dans l’Union européenne, la qualifiant "d’énorme erreur et de décision contre l’histoire".
Ratzinger est un grand amateur de piano et de musique classique, notamment de celle de Mozart.
Elu pape le 19 avril 2005 (quelques jours après, il confie avoir eu le sentiment "d’une guillotine" 11), il choisit le nom de Benoît. Le 27, le pape explique le choix de son nom en référence à saint Benoît, patron de l’Europe qui "représente un point de repère fondamental pour l’unité de l’Europe et un rappel fort aux racines chrétiennes de sa culture et de sa civilisation" et à Benoît XV "courageux et authentique prophète de paix (...) qui a guidé l’Église dans la période difficile de la Première Guerre mondiale".
Il n’y a pas eu de pape allemand depuis Victor II (+1057).
Intronisé le 24 avril 2005, Benoît XVI reçoit les insignes de sa fonction : le pallium [bande de laine blanche ornée de 5 croix rouges représentant les 5 plaies du Christ (Benoît a renoncé aux 6 croix noires portées par ses prédécesseurs) que le pontife porte autour du cou pendant certaines célébrations liturgiques] et l’anneau du pêcheur (ce 24 avril est aussi le premier jour de Pessah, la Pâque juive) ; Benoît XVI reçoit l’allégeance de 12 personnes, originaires du monde entier, qui symbolisent l’Église universelle : trois cardinaux, un évêque, un prêtre, un diacre, un religieux, une religieuse, un couple marié et deux enfants (les papes précédents recevaient l’allégeance des seules cardinaux). Ses armoiries ne portent pas de devise alors que celles du cardinal Ratzinger en comportaient une : "Cooperatores Veritatis" (collaborateurs de la vérité). Le blason est composé d’une tête de Maure (symbole de l’esclave libéré), de l’ours de saint Corbinien et de la coquille Saint-Jacques 9.
Benoît XVI renonce à sa charge le 28 février à 20 h, heure de Rome.
Il s'installe dans un ancien monastère situé dans les jardins du Vatican.

Prophétie de Malachie : De gloria olivae (de la gloire de l’olivier ou de l’olive).

"Le relativisme relativise tout et à la fin, on n’arrive plus à distinguer le bien du mal". (Benoît XVI)


2005. 19 avril, élection du pape qui donne sa bénédiction urbi et orbi : « Chers frères et chères sœurs, après le grand Pape Jean Paul II, messieurs les Cardinaux m’ont élu moi, un simple et humble travailleur dans la vigne du Seigneur. Le fait que le Seigneur sache travailler et agir également avec des instruments insuffisants me console et surtout, je me remets à vos prières, dans la joie du Christ ressuscité, confiant en Son aide constante. Nous allons de l’avant, le Seigneur nous aidera et Marie, Sa Très Sainte Mère, est de notre côté. Merci ». 22 avril, loi n° 2005-370 relative aux droits des malades et à la fin de vie (J.O. du 23 avril). 24 avril, messe d’intronisation du nouveau pape. 27 avril, premier décollage de l’Airbus A 380 à l’aéroport de Toulouse Blagnac : c’est le plus gros avion de ligne. 13 mai, massacre d'Andijan, en Ouzbékistan : plusieurs centaines de manifestants désarmés sont tués à la mitrailleuse lourde. 18 mai, édit du cardinal Camillo Ruini, vicaire général du pape pour le diocèse de Rome, concernant la "cause de béatification et canonisation du Serviteur de Dieu Jean-Paul II" (au siècle Karol Wojtyla), "Souverain pontife" : les fidèles sont invités à faire connaître les grâces reçues par l’intercession de Jean-Paul II. 26 mai, décret instituant une journée nationale en hommage aux Morts pour la France en Indochine, le 8 juin. 29 mai, à Bari où reposent les reliques de saint Nicolas que vénèrent aussi bien les catholiques que les orthodoxes, Benoît XVI appelle à la réconciliation des chrétiens divisés : « Ici, à Bari, terre de rencontre et de dialogue avec les frères chrétiens de l’Orient, je voudrais réaffirmer ma volonté d’assumer l’engagement fondamental de travailler, avec toute mon énergie, à la reconstruction de la pleine et visible unité de tous les fidèles du Christ ». 29 mai, les Français rejettent le traité constitutionnel européen : consultés par référendum, 54,87% des électeurs disent « non ». 30 mai, le pape soutient les évêques italiens engagés, au nom du respect de la vie, dans une campagne pour l’abstention au référendum d’initiative populaire italien des 12 juin et 13 juin visant à abroger une loi restrictive sur la procréation assistée. 1er juin, avec plus de 61% de "non", les Néerlandais s’opposent au traité constitutionnel européen. 3 juin, proclamation d'indépendance du Monténégro. 28 juin, le site de Cadarache est choisi pour la construction du réacteur à fusion nucléaire ITER. 28 juin, le diocèse de Rome ouvre le procès en béatification de Jean Paul II. 28 juin, motu proprio du pape pour l’approbation et la publication du "Compendium du catéchisme de l’église catholique, synthèse fidèle et sûre du Catéchisme de l’Église catholique (...) une sorte de vade-mecum qui permette aux personnes, croyantes ou non, d’embrasser d’un regard d’ensemble la totalité du panorama de la foi catholique". 2 juillet, à Lyon, à bord d’une péniche sur la Saône, Geneviève Beney est la 1ère française à être ordonnée prêtre par 3 évêques femmes excommuniées. 4 juillet, la sonde Deep Impact, lancée le 12 janvier, s’écrase sur la comète Tempel 1 : cette mission sert à mieux connaître les comètes et à étudier le moyen de détourner un astéroïde qui menacerait la Terre. 4 juillet, l’Ordonnance n°2005-759 portant réforme de la filiation (publiée au JO du 6 juillet 2005 et entrant en vigueur le 1er juillet 2006) modifie le Code Civil et reconnaît à l’enfant naturel les mêmes droits qu’à l’enfant légitime. 7 juillet, à Londres, 4 attentats-suicides à la bombe dans les transports en commun (3 dans des rames de métro et 1 dans un autobus), revendiqués sur internet par 2 groupes de moudjahidines (combattants) se réclamant d’al-Qaïda, font 56 morts (auteurs compris) et 700 blessés. 21 juillet, attentats à Londres ; un seul blessé est à déplorer. 22 juillet, à la suite de la terreur provoquée par les attentats de la veille, un homme est abattu dans le métro de Stockwell par la police londonienne à la fin d'une course poursuite. 23 juillet, à Charm el-Cheikh (Egypte), station balnéaire du Sinaï, 3 attentats par explosifs, revendiqués par plusieurs groupes terroristes islamiques, font 88 morts. 28 juillet, après 35 ans d’une guerre qui a fait plus de 3 500 morts et 45 000 blessés, Sean Kelly, figure emblématique de la lutte armée républicaine, libéré de prison la veille, déclare que l’Armée républicaine irlandaise (Irish Republican Army : IRA) va déposer les armes et renoncer définitivement à la lutte armée. 15 au 22 août, Israël effectue son retrait historique de la bande de Gaza (Opération Main tendue aux frères) : les colons qui refusent d’obtempérer sont évacués de force. 15 au 21 août, à Cologne (Allemagne), XXe Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ). 16 août, communauté de Taizé, au cours de la prière du soir, le fondateur et prieur de la communauté, Roger Schutz-Marsauche (frère Roger), 90 ans, est mortellement blessé d’un coup de couteau à la gorge par une Roumaine déséquilibrée. 23 août, Israël, nord de la Cisjordanie, les forces israéliennes expulsent les habitants des colonies de Sanour et de Homesh (les habitants de deux autres colonies, Ganim et Kadim, ont déjà quitté leurs logements). 29 août, lundi matin, aux USA, l’ouragan Katrina s’abat sur les côtes de la Louisiane (la Nouvelle-Orléans est inondée), du Mississippi et de l’Alabama : 1 132 morts et d’énormes dégâts. 7 septembre, Egypte : la première élection pluraliste maintient Moubarak au pouvoir, pour un cinquième mandat. 8 septembre, à Paris, la chapelle de la Médaille miraculeuse fête les 175 ans des apparitions de la Vierge à Catherine Labouré. 12 septembre, l’armée israélienne quitte la Bande de Gaza. 20 septembre, à Castelgandolfo, Benoît XVI accorde, pour la première fois dans l’histoire de la papauté, une interview télévisée qui sera diffusée par la chaîne publique polonaise TVP1 le 16 octobre, jour anniversaire de l’élection de Jean-Paul II en 1978. 24 septembre, le théologien Hans Küng est reçu par le pape. 29 septembre, en Algérie, référendum sur le projet de charte présidentielle pour "la paix et la réconciliation nationale" : les électeurs votent « oui » à 97,36%. Nuit du 3 au 4 octobre, au Luxembourg, ouverture officielle des négociations d’adhésion à l’Union européenne de la Turquie et de la Croatie. 19 octobre, à Bagdad, ouverture du procès de l’ex-président de l’Iraq, Saddam Hussein, et de membres importants du parti Baas devant le Tribunal spécial irakien (TSI) qui les jugera pour génocide, crime contre l’humanité et crime de guerre : Saddam Hussein sera pendu le 30/12/2006. 27 octobre, la mort de deux jeunes de Clichy-sous-Bois (93) électrocutés dans un transformateur de l’EDF dans lequel ils s’étaient imprudemment introduits pour échapper à un contrôle de police, déclenchent de violentes émeutes dans les banlieues de plusieurs villes : chaque nuit, des bandes de jeunes incendient des véhicules, détruisent des locaux professionnels et commerciaux, des établissements publics et du mobilier urbain, des bus sont attaqués et incendiés, de nombreuses arrestations sont effectuées. 29 octobre, à New Delhi (Inde), 3 explosions de bombes font 62 morts et 210 blessés, l’attentat est revendiqué par un groupe du nom d'"Inquilab" (révolution) lié à la guérilla islamiste opérant au Cachemire. 30 octobre, béatifications d’une religieuse et de 7 prêtres espagnols fusillés en août 1936 durant la guerre civile, "pour le seul fait d’être prêtres ou religieuse", et "sans qu’ils puissent être accusés pour quelque autre motif" selon le Vatican. 1er novembre, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte la résolution 60/7 par laquelle elle décide que les Nations Unies proclameront tous les ans, le 27 janvier, la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste. 5 novembre, des archéologues israéliens annoncent avoir mis au jour un lieu de culte chrétien de la plus haute antiquité, au nord d’Israël, en effectuant des fouilles dans la prison de Megiddo 1. 7 novembre, la junte au pouvoir en Birmanie déplace la capitale de Rangoon à Naypyidaw. Suite aux émeutes se produisant dans les banlieues des villes françaises depuis le 27 octobre, parution au JO du décret du 8 novembre 2005, portant application de la loi du 3 avril 1955 et instituant "l’état d’urgence à compter du 9 novembre 2005 à 0 heure sur l’ensemble du territoire métropolitain" qui autorise notamment les préfets à instaurer des couvre-feux et à ordonner des perquisitions ; après avoir été prorogé pour une période de 3 mois, à compter du 21 novembre, l’état d’urgence sera levé le 4 janvier 2006. 9 novembre, motu proprio mettant les franciscains d'Assise sous le contrôle de l’évêque : le décret impose aux franciscains de demander l’autorisation à leur évêque avant toute initiative, et de conformer les cérémonies religieuses aux normes de l’Eglise catholique afin d’éviter tout syncrétisme. 13 novembre, béatification du père Charles de Foucauld. 17 au 19 novembre, Conférence internationale consacrée au génome humain organisée par le Conseil pontifical pour la pastorale de la santé. 22 novembre, Angela Merkel, élue par le Bundestag, est la première femme chancelier d'Allemagne. 23 novembre, au Libéria, élection d’Ellen Johnson-Sirleaf, la première présidente de l'histoire africaine. 29 novembre, publication par le Saint-Siège de l’Instruction demandant aux évêques du monde entier de ne plus ordonner de prêtres homosexuels, jugés inaptes au sacerdoce. 1er décembre, Affaire d’Outreau (abus sexuels sur mineurs) : acquittement en appel de six condamnés, demandé par le procureur lui-même ; sur les 17 personnes mises en examen lors du procès de Saint-Omer, 13 sont finalement acquittées. 10 décembre, à Paris, au lendemain du 100e anniversaire de la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’Etat, une centaine de francs-maçons de toutes obédiences manifestent pour défendre la laïcité. 18 décembre, élection présidentielle en Bolivie : victoire d'Evo Morales avec 53,74% des voix ; il est le premier amérindien (Aymara) à accéder au pouvoir en Amérique latine depuis l'arrivée des Européens en Amérique. 19 décembre, naissance du 6 500 000 000 humain, probablement en Asie où vivent 61 % des Terriens (Institut national des études démographiques). 25 décembre, lettre encyclique Deus caritas est sur l’amour chrétien ; les mariages catholiques en France, au nombre de 147 000 en 1990 ont chuté à moins de 98 000 en 2005 (Annuaire statistique de l’Église). 28 décembre, mise en orbite réussie, depuis le centre spatial russe de Baïkonour (Kazakhstan), du premier satellite du projet européen de navigation par satellites Galileo. Il y a 1 milliard 115 millions de catholiques dans le monde, le nombre de prêtres et de religieux est passé de 405 891 en 2004 à 406 411 (source : Service de presse du Vatican). L’altitude du Mont Blanc est de 4808,75 m. Taille et poids moyens des Français : la Française moyenne mesure 162,5 cm et pèse 62,4 kg et le Français moyen mesure 175,6 cm pour 77,4 kg.

2006. 1er janvier, l’Insee estime la population de la France (métropole et DOM) à 62,9 millions d’habitants dont 20 000 centenaires. 1er janvier, augmentation sensible du nombre de véhicules incendiés dans la nuit de la Saint-Sylvestre, surtout en province : 425 véhicules brûlés sur la totalité du territoire contre 333 l’année précédente. 1er janvier, dans un train express régional, entre Nice et Marseille, des dizaines de jeunes détroussent les voyageurs et exercent sur eux des violences. 1er janvier, entrée en vigueur de l'Accord de libre-échange en Asie du Sud (SAFTA) : le traité créant une zone de libre-échange entre les sept pays membres (Bangladesh, Bhoutan, Inde, Maldives, Népal, Pakistan et Sri Lanka) de l'Association de l'Asie du Sud pour la coopération régionale (SAARC), a été signé le 4 janvier 2004. 15 janvier, après avoir parcouru 5 milliards de kilomètres dans l’espace pendant 7 ans, la sonde spatiale américaine Stardust atterrit dans le désert de l’Utah ; lancée en 1999, la sonde a rencontré, près de Jupiter, la comète Wild 2 dont elle a capturé des particules. 19 janvier, la Nasa lance la sonde New Horizons vers Pluton : elle devrait arriver à proximité de Pluton au début de l’été 2015 après un parcours de 4,8 milliards de km. 25 janvier, le Hamas remporte la majorité des voix au Parlement palestinien. 8 février, l’Église Anglicane, réunie en synode à Londres, présente ses excuses pour son rôle lors de la traite des noirs "reconnaissant les dégâts causés aux héritiers de ceux qui ont été placés en esclavage". 10 au 26 février, XXes Jeux olympiques d'hiver à Turin en Italie. 10 février, à Taormina (Sicile), les ministres de la Défense de l’Otan rencontrent pour la première fois leurs homologues de plusieurs pays arabo-musulmans (Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, Mauritanie et Jordanie) et Israël, alors que continuent les manifestations de colère dans le monde musulman pour protester contre les caricatures de Mahomet publiées en Europe ; il s’agit de 12 caricatures de Mahomet publiées le 30 septembre 2005 par le quotidien danois à grand tirage Jyllands-Posten ; elles ont été ensuite reprises, le 10 janvier 2006, par le journal évangélique norvégien Magazinet, puis, en France, le 1er février, par le quotidien français France-Soir suivi le 8 février par Le Canard enchaîné et Charlie Hebdo. 20 février, recevant l’ambassadeur du Maroc, M. Ali Achour, le pape déclare, au sujet de la publication de caricatures de Mahomet et des manifestations, parfois sanglantes, qu’elles provoquent : « Il est nécessaire et urgent que les religions et leurs symboles soient respectés et que les croyants ne soient pas l’objet de provocations blessant leur démarche et leurs sentiments religieux. Cependant, l’intolérance et la violence ne peuvent jamais se justifier comme des réponses aux offenses, car ce ne sont pas des réponses compatibles avec les principes sacrés de la religion ; c’est pourquoi on ne peut que déplorer les actions de ceux qui profitent délibérément de l’offense causée aux sentiments religieux pour fomenter des actes violents, d’autant plus que cela se produit à des fins étrangères à la religion. Pour les croyants comme pour tous les hommes de bonne volonté, la seule voie qui peut conduire à la paix et à la fraternité est celle du respect des convictions et des pratiques religieuses d’autrui, afin que, de manière réciproque dans toutes les sociétés, soit réellement assuré pour chacun l’exercice de la religion librement choisie ». 20 février, au Great Street Ormond Hospital (Londres), une équipe de chirurgiens, dirigée par le professeur Magdi Yacoub, relance avec succès le cœur « dormant » d’une fillette de 12 ans en train de rejeter un cœur greffé depuis 10 ans (son cœur, atteint d’une forme grave de cardiomyopathie, avait été laissé dans sa poitrine, mais mis au repos). 11 mars, Slobodan Milosevic est découvert sans vie dans sa cellule du centre de détention des Nations Unies à La Haye : les légistes constatent qu’il est mort d’un infarctus (famille et entourage crient à l’empoisonnement ; le Tribunal Pénal International conclut à une mort naturelle). 13 mars, Benoît XVI reçoit en audience le président égyptien Hosni Moubarak. 15 mars, à New York, l’Assemblée générale de l’Onu approuve la création d’un Conseil des droits de l’Homme, malgré une forte opposition des Etats-Unis [170 États ont voté pour la résolution, 4 contre (Etats-Unis, Israël, îles Marshall et Palau), 3 se sont abstenus (Belarus, Iran, Venezuela)] : le Conseil, composé de 47 Etats membres élus à bulletins secrets et à la majorité absolue de l’Assemblée générale (et non plus désignés comme avant par chaque groupe régional), remplacera à Genève l’actuelle Commission des droits de l’Homme (CDH). 24 mars, 0 heure (le 23 à 23 h GMT), entrée en vigueur du "cessez-le-feu permanent" décidé par l’organisation indépendantiste basque ETA, laquelle, après 38 ans de violences terroristes en Espagne, a appelé "tous les secteurs de la société basque" à s’impliquer dans un processus de paix [le mouvement Euzkadi ta Askatasuna (ETA), Patrie basque et liberté, a été créé en 1959, sous la dictature franquiste, par de jeunes opposants aux conservateurs du Parti nationaliste basque voulant obtenir l’indépendance du Pays basque tant du côté espagnol que du côté français] : finalement, l’ETA mettra un terme au cessez-le-feu à partir du mercredi 6 juin 2007 à 0 heure. 26 au 30 mars, à Bucarest, plus de 60 représentants d’Églises, de gouvernements, de la police, de la justice et d’ONG de 15 pays se rencontrent pour débattre de la traite des êtres humains. 31 mars, décret instaurant en France métropolitaine une journée de commémoration annuelle de l’abolition de l’esclavage le 10 mai. 31 mars, les explorateurs britannique et néo-zélandais, Neil McGrigor, Cam McLeay et Garth MacIntyre, parviennent, au cœur de la forêt de Nyungwe au Rwanda et à une altitude de 2428 mètres, à la source de la rivière Rukarara qu’ils considèrent comme la source la plus lointaine du Nil (si les géographes confirmaient cette découverte, le Nil, long aujourd’hui de 6611 km, mesurerait 6718 km). 11 avril, la sonde européenne Venus Express se place en orbite autour de l’étoile du Berger. 4 mai, aux Etats-Unis, le tribunal fédéral d’Alexandria (Virginie) condamne le français Zacarias Moussaoui à la "prison à vie sans possibilité de libération" pour complicité dans les attentats du 11 septembre 2001. 6 mai, le pape célèbre une messe pour le 500ème anniversaire de la fondation de la Garde Suisse Pontificale (en juillet, 4 groupes de gardes suisses pontificaux viendront à Tours en pèlerinage auprès de leur saint modèle et protecteur, st Martin). 17 mai, le Sénat américain autorise la construction d'une barrière de près de 600 kilomètres le long de la frontière mexicaine. 19 mai, Marcial Maciel (1920-2008), fondateur des Légionnaires du Christ, est condamné par le Saint-Siège, en raison de ses comportements graves et immoraux, à "renoncer à tout ministère public". 20 mai, à Sandouping, près de Yichang, dans la province du Hubei (Centre), la Chine achève la construction du barrage des Trois Gorges (Sanxia), le plus grand barrage du monde (long de 2 309 mètres et haut de 185 m), sur le Yangtsé (Fleuve Bleu) ; il entre en service le 6 juin. 21 mai, référendum sur l'indépendance du Monténégro : 55,4 % en faveur de l'indépendance. Du 25 au 28 mai, voyage du pape en Pologne (le dimanche 28, il se rend au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau "en tant que fils du peuple allemand" et prie en allemand ; Benoît XVI attribue les crimes nazis à "un groupe de criminels" qui, par la démagogie et la terreur, ont "abusé" le peuple allemand pour s’en servir "comme instrument de leur soif de destruction et de domination"). 26 mai, Genève, dans une résolution adoptée à l’unanimité par l’assemblée annuelle de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les 192 pays membres ont convenu de pouvoir appliquer immédiatement les règles internationales de réaction à une pandémie de grippe aviaire. 27 mai, île de Java : tremblement de terre d’une magnitude de 6,3 sur l’échelle de Richter, 5 000 morts. 3 juin, après avoir choisi le 21 mai par référendum de se séparer de la Serbie (55,50%), le Monténégro proclame son indépendance ; conséquemment, le Parlement serbe proclamera l’indépendance de la Serbie le 5. 3 juin, le pape reçoit en audience au Vatican le Premier ministre britannique Tony Blair. 8 juin, au nord de Bagdad, Abou Moussab al-Zarqaoui, chef d’al-Qaïda en Irak, est tué par les troupes irako-américaines. 15 juin, le Parlement européen, en votant la proposition relative au 7e programme-cadre de recherche, accorde un financement européen à la recherche sur des embryons humains et des cellules souches embryonnaires humaines. 16 juin, Italie, Victor-Emmanuel de Savoie est incarcéré pour association de malfaiteurs, corruption et proxénétisme. 1er juillet, la Chine inaugure le train le plus haut du monde qui permet de relier Pékin à Lhassa en 2 jours : la ligne culmine à 5.072 mètres, soit 200 m de plus que le point le plus élevé de la voie ferrée des Andes qui relie Lima au centre du Pérou. 4 juillet, lancement de la navette Discovery, avec sept astronautes à bord, vers la Station spatiale internationale (ISS). 8 et 9 juillet, visite du pape à Valence (Espagne) à l’occasion de la Vème Rencontre mondiale des familles : « C’est vrai qu’il y a des problèmes et des choses auxquelles les chrétiens disent non, mais nous voulons faire comprendre aux gens que selon la nature humaine, ce sont l’homme et la femme qui sont faits l’un pour l’autre et peuvent donner à l’avenir son humanité (…) Mettons la lumière sur les choses positives, afin de faire comprendre aux gens pourquoi l’Eglise ne peut pas accepter certaines choses, mais en même temps veut les respecter et les aider ». 11 juillet, sept attentats à la bombe perpétrés à environ 20 minutes d'intervalle dans le réseau de trains de banlieue de Bombay en Inde, font 200 morts et 714 blessées. 12 juillet, après la capture par le Hezbollah de 2 soldats en Israël et la mort de 8 militaires à la frontière du Liban, début de l’offensive de l’armée israélienne qui bombarde par terre, air et mer, des objectifs civils et militaires au Liban. 15 juillet, le Conseil de sécurité des Nations unies adopte à l’unanimité une résolution qui "exige que la Corée du Nord (suite à ses tirs d’essai de missiles du 5 juillet, ndlr) suspende toutes les activités liées à son programme de missiles balistiques et, dans ce contexte, qu’elle reprenne ses engagements antérieurs sur un moratoire de tirs de missiles" : la Corée du Nord rejette fermement cette résolution. 26 juillet, le conseil des Ministres dissout Tribu Ka, un groupe suprématiste noir. 30 juillet, des avions israéliens, bombardant la ville de Cana pour détruire une base du Hezbollah, atteignent un immeuble de civils qui s'effondre. 30 juillet, premières élections démocratiques en République démocratique du Congo depuis 1960 ; Joseph Kabila, président sortant, remporte la majorité au second tour, le 29 octobre. 14 août, à 8 h 00 (5 h 00 GMT), l’arrêt des combats entre Israël et la milice chiite du Hezbollah, 1ère étape de l’application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’Onu, entre officiellement en vigueur, après un mois de guerre meurtrière au Liban. 24 août, à Prague, l'Union astronomique internationale qualifie Pluton de planète naine. 8 septembre, le Vatican fonde, à Bordeaux, l’Institut pontifical du Bon pasteur dont les statuts sont ad experimentum pour une période de 5 ans ; les membres (5 prêtres intégristes exclus de la Fraternité Saint Pie X en 2004) sont autorisés à célébrer la messe "exclusivement" selon la liturgie traditionnelle du missel dit de saint Pie V (messe en latin). Il en va de même pour ce qui concerne le rituel et le bréviaire. Ils peuvent faire "une critique constructive du concile Vatican II pour permettre au Siège apostolique d’en donner une interprétation authentique" 2. Du 9 au 14 septembre, visite de Benoît XVI dans son pays natal, la Bavière. 12 septembre, à l'Université de Ratisbonne (Allemagne), le pape déclare : « L’empereur (Manuel II Paléologue, ndlr) en vient à parler de la question du djihad ou guerre sainte et dit : Montre-moi ce que Mahomet a apporté de nouveau et tu ne trouveras que des choses mauvaises et inhumaines, comme son mandat de diffuser par l’épée la foi qu’il prêchait » (les propos du souverain pontife soulèvent de vives protestations dans le monde musulman). 18 septembre, le pape met les archives du Vatican relatives au pontificat de Pie XI (6 février 1922-10 février 1939) à la disposition des chercheurs ; l’ouverture des archives du pontificat de Pie XII (1939-1958), réclamée par les historiens travaillant sur la Shoah et les organisations juives, n’est pas encore décidée. 19 septembre, coup d’Etat militaire en Thaïlande : le général Sonthi Boonyaratglin renverse le gouvernement civil de Thaksin Shinawatra alors que ce dernier se trouve à l’Assemblée générale des Nations Unies à New-York. 24 septembre, à Washington (DC), Mgr. Emmanuel Milingo, archevêque émérite de Lusaka (Zambie), 76 ans, marié depuis 2001 et partisan du mariage des prêtres, ordonne 4 évêques : le 26, il est excommunié latae sententiae, ainsi que les 4 évêques ; le 17 décembre 2009, il sera réduit à l'état laïc. 9 octobre, la Corée du Nord effectue son 1er essai nucléaire qui est condamné le 14 par le Conseil de sécurité de l’ONU (la résolution 1718 inflige à la Corée du Nord des sanctions économiques et commerciales). 13 octobre, au Vatican, le Dalaï Lama, chef spirituel du bouddhisme tibétain, et Benoît XVI parlent du rapport entre raison et foi, de la nécessaire harmonie entre les religions ainsi que de la promotion des valeurs humaines et de l’importance de l’écologie. 31 octobre, lors de la visite des évêques d’Irlande, Benoît XVI durcit le ton face aux scandales pédophiles qui secouent l’Eglise d’Irlande en condamnant les "crimes horribles" commis par des prêtres et en appelant à établir "toute la vérité" sur le passé. 1er novembre, à Vienne (Autriche), création de la Confédération syndicale internationale (CSI) rassemblant 306 syndicats nationaux de 154 pays et représentant 168 millions de travailleurs. 1er novembre, à Hiroshima (Japon), le dalaï lama lance un appel à l’abolition des armes nucléaires. 5 novembre, à l’issue du procès ouvert le 19 octobre 2005, le Haut tribunal pénal irakien condamne l’ancien président Saddam Hussein, le chef des renseignements au moment des faits, Barzan al-Tikriti, un demi-frère de Saddam et l’ancien président du tribunal révolutionnaire, Awad Ahmed al-Bandar, à la mort par pendaison, pour leur responsabilité dans l’exécution, en 1982, de 148 habitants chiites du village de Doujaïl, en représailles à un attentat contre le convoi présidentiel le 8 juillet : Saddam Hussein sera pendu le 30 décembre. 21 novembre, à Paris, signature de l’accord international fixant le cadre juridique et financier (plus de 10 milliards d’euros) de la coopération entre les 7 partenaires internationaux (Europe, Etats-Unis, Russie, Japon, Chine, Corée du sud et Inde) pour la réalisation du programme international de fusion thermonucléaire ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) qui doit permettre des recherches sur la fusion nucléaire en visant à reproduire ce qui se passe au cœur du soleil (la fusion thermonucléaire contrôlée, source d’énergie propre et illimitée, ne produirait pas, contrairement à la fission nucléaire, de déchets radioactifs) ; les travaux de construction du réacteur commenceront à Cadarache (Bouches-du-Rhône) le 24 octobre 2007 ; sa mise en exploitation est prévue pour 2020. Du 28 novembre au 1er décembre, visite officielle du pape en Turquie sur l’invitation du président Ahmet Necdet Sezer ; le 28 à Ankara, le pape est reçu à l’aéroport par le Premier ministre, dépôt d’une gerbe au mausolée de Mustafa Kemal Atatürk puis visite de courtoisie au président de la République et rencontre avec Ali Bardakoglu, le directeur des Affaires religieuses ; le 29, le pape se rend au sanctuaire de la Maison de la Vierge Marie à Ephèse où il célèbre la messe, puis, à Istanbul, au Phanar, siège du patriarcat oecuménique, où il a un temps de prière à l’église patriarcale Saint-Georges, suivi d’une rencontre privée avec le patriarche Bartholomée Ier ; le 30, à Istanbul, le pape, invité par Bartholomé Ier, participe aux célébrations de la fête de saint André (patron du patriarcat oecuménique de Constantinople), à l’église Saint-Georges, puis il visite l’ancienne basilique Sainte-Sophie devenue un musée et la mosquée de Sultanahmet surnommée la mosquée bleue où il prie aux côtés du grand mufti d’Istanbul, il rencontre ensuite, à la cathédrale arménienne apostolique, le patriarche arménien Mesrob II, et, en fin de journée, le métropolite syro-orthodoxe du patriarcat d’Antioche et le grand rabbin de Turquie ; le 1er décembre, à Istanbul, il célèbre la messe en la cathédrale catholique du Saint-Esprit puis vers 13h 15, départ pour Rome. 1er décembre, à la Mission populaire évangélique de la Maison Verte (Paris, XVIIIe), une célébration oecuménique réunit plusieurs associations de chrétiens homosexuels (David et Jonathan, Groupe lambda, Devenir un en Christ, Rendez-vous chrétien, Communion Béthanie, Chrétiens et Sida) dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le sida. 7 décembre, la chaîne d’information internationale en continu France 24, commence à émettre sur le câble et le satellite. 10 décembre, depuis Cap Canaveral, décollage de la navette spatiale Discovery dont la mission est de continuer la construction de l'ISS (Station Spatiale Internationale). 11 et 12 décembre, à Téhéran, Conférence Visions globales sur l’Holocauste organisée par le ministère des Affaires étrangères iranien, à laquelle participent 67 chercheurs et historiens révisionnistes, venus de 30 pays, tels que les français Robert Faurisson et Georges Thiel, l’australien Fredrick Töben et l’américain David Duke, ancien membre du Ku Klux Klan, ainsi que des rabbins fondamentalistes opposés à Israël ; le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, déclare que "toute tentative de semer le doute sur la réalité de cette horreur unique et indéniable doit susciter l’opposition ferme de toute personne de bonne volonté, quelle que soit sa religion" ; le Saint-Siège rappelle : « Le siècle dernier a connu une tentative d’extermination du peuple juif qui a entraîné la mort de millions de Juifs, de tout âge et catégorie, du seul fait de cette identité. La Shoah a été une épouvantable tragédie, face à laquelle on ne peut rester indifférent…Le souvenir de ces choses terribles doit rester un avertissement pour les consciences, si l’on veut éliminer les conflits, respecter les droits légitimes de chaque peuple, tendre à la paix dans la vérité et la justice » ; le Congrès juif mondial s’inquiète de la faiblesse des réactions. 17 décembre, après une journée d'affrontements dans la bande de Gaza, les mouvements palestiniens du Hamas et du Fatah signent un cessez-le-feu. 18 décembre, à Saint-Aubin (Essonne), le président de la République Jacques Chirac inaugure le synchrotron Soleil (13e dans le monde et 2e en France après Grenoble) qui produit une lumière 10 000 fois plus intense que celle du soleil : en pénétrant la matière très profondément, ce rayonnement permet de connaître sa structure et ses propriétés. 25 décembre, pendant la messe de minuit célébrant Noël, Benoît XVI, faisant allusion au combat de l’Eglise catholique contre l’avortement, déclare : « L’enfant de Bethléem oriente notre regard vers tous les enfants qui, dans le monde, souffrent et qui sont soumis à des abus, ceux qui sont nés comme ceux qui ne sont pas nés ». 830 900 naissances ont été enregistrées en France en 2006, soit 2 enfants par femme. Leonid Stadnyk, un Ukrainien, est l’homme le plus grand du monde (2,57 m). Il y a 1 131 millions de catholiques dans le monde ; les religieux et religieuses de l'Eglise catholique sont 945 210 dont 753 400 religieuses : parmi les 191 810 religieux masculins, 136 171 sont prêtres et 532 diacres permanents (l'Europe reste le continent comptant le plus grand nombre de religieux) ; le nombre de musulmans dans le monde (19,2%) dépasse désormais celui des seuls catholiques (17,4%) mais pas celui des chrétiens (33%).

2007. 1er janvier, la France compte 63,39 millions d’habitants ; l'espérance de vie est de 77,2 ans pour les hommes et de 84,1 ans pour les femmes. 1er janvier, la Bulgarie et la Roumanie entrent dans l’Union européenne constituant ainsi l’Europe des 27. 1er janvier, la Slovénie entre dans la zone euro. Du 3 au 23 janvier, une étude TNS Sofres, réalisée pour le Cran (Conseil représentatif des associations noires), estime qu’il y a 1 865 000 Noirs de plus de 18 ans en France (soit 3,86% de la population française) dont 56% se disent personnellement victimes de discrimination raciale. 7 janvier, après la révélation des liens entretenus par Mgr Stanislaw Wielgus avec l’ancienne police politique polonaise, le pape accepte la démission du prélat qu’il avait nommé archevêque de Varsovie le 6 décembre (le 10, il lance un appel à peine voilé à la prudence dans le choix des évêques, quelques "lacunes" étant apparues dans le processus de nomination de Mgr Wielgus). 18 janvier, au Panthéon, le Président de la République, Jacques Chirac, dévoile une plaque en hommage de la Nation aux Justes de France et aux héros anonymes qui ont sauvé des milliers de juifs de la mort pendant la seconde guerre mondiale. 22 janvier, mort de l’abbé Pierre : « Le Saint-Père rend grâce à Dieu pour son action en faveur des plus pauvres, par laquelle il a témoigné de la charité qui nous vient du Christ. Il le confie à la miséricorde divine et demande au Seigneur d’accueillir dans la paix du Royaume ce prêtre qui, toute sa vie, lutta contre la misère. En gage de réconfort et d’espérance, il offre à tous de grand cœur la bénédiction apostolique, en particulier à la famille du défunt, aux membres des Communautés d’Emmaüs et à tous ceux qui se réuniront pour la cérémonie d’adieux » 3. 23 janvier, la Chine annonce avoir procédé à l’essai réussi d’une arme antisatellite : le 11, un missile balistique a détruit un vieux satellite-météo chinois à 800 km au-dessus de la Terre. 25 janvier, Benoît XVI reçoit Nguyên Tân Dung, le Premier Ministre du Vietnam. 26 janvier, l’Assemblée générale de l’ONU adopte par consensus la résolution A/61/L.53, proposée par les Etats-Unis, condamnant "toute tentative de nier ou de minimiser l’Holocauste", consensus dont s’est dissociée, seule, la République islamique d’Iran. 30 janvier au 2 février, au siège de l’Unesco à Paris, réunion de 552 délégués du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (le GIEC, créé en 1988 et mandaté par les Nations unies), issus de 130 pays, qui rendent leur 4ème rapport scientifique ; l’essentiel du réchauffement climatique est dû aux émissions humaines de gaz à effet de serre, avec une probabilité désormais fixée à 90% ; selon les experts, d’ici à la fin du siècle, la température devrait grimper de +1,8°C à +4°C par rapport à la période 1980-1999 (avec une fourchette plus large oscillant entre +1,1°C et +6,4°C), et le niveau des mers s’élever de 18 à 59 cm. 3 février, un camion piégé explose à Bagdad, faisant au moins 130 morts et 309 blessés. 11 février, les Portugais approuvent par référendum (59% des votants, avec une abstention de 56%) la dépénalisation de l’avortement. 19 février, attentat attribué aux islamistes : plusieurs bombes font 66 morts dans le Samjhauta Express, train reliant l’Inde et le Pakistan. 22 février, exhortation apostolique Sacramentum caritatis sur l’Eucharistie source et sommet de la vie et de la mission de l'Eglise dans laquelle le pape redit "la beauté et l’importance d’une vie sacerdotale vécue dans le célibat comme signe exprimant le don de soi total et exclusif au Christ, à l’Église et au Règne de Dieu et en confirme le caractère obligatoire pour la tradition latine". 24 février, le pape critique, outre l'avortement, les « méthodes subtiles d'eugénisme » introduites dans « les pays les plus développés » par le biais de la manipulation embryonnaire, « à la recherche de l'enfant parfait », et « au nom du prétendu bien-être de l'individu », et renouvelle sa condamnation de l'euthanasie (VIS). 24 mars, le pape reçoit au Vatican les participants à une conférence organisée par les évêques européens à l’occasion de la célébration du 50e anniversaire des Traités de Rome : « On ne peut pas penser construire une vraie maison commune européenne en négligeant l’identité propre des peuples de notre continent (...), une identité historique, culturelle et morale (...) constituée d’un ensemble de valeurs que le christianisme a aidé à forger ». 1er avril, dans la région autonome du Kurdistan, les chrétiens assyriens du nord de l’Irak célèbrent ouvertement leur Nouvel an pendant 12 jours (ce rite païen qui remonte à des millénaires glorifie la résurrection et la vie ; ne pouvant se regrouper dans leurs anciennes capitales de Babylone ou Ninive, les Assyriens, dont l’histoire remonte à 3 000 ans avant Jésus-Christ, fêtent l’année 6757). 3 avril, la rame TGV V150 atteint 574,8 km/h établissant ainsi le nouveau record du monde de vitesse sur rail ; il lui faut 15 km pour s’arrêter. 12 avril, l'Inde teste avec succès son missile balistique à longue portée Agni III, capable d'envoyer une ogive nucléaire à plus de 3 000 kilomètres. 16 avril, tuerie à l’Université de Virginia Tech : Cho Seung-hui, un élève d’origine coréenne, tue 32 personnes. 18 avril, le pape reçoit M. Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU. 19 avril, l’Institut de veille sanitaire annonce que l’épidémie de chikungunya a pratiquement cessé à La Réunion et Mayotte, même si un retour du virus reste possible. 24 avril, Benoît XVI reçoit le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. 28 avril, le président de la Lituanie, M. Valdas Adamkus, est reçu par le pape. 6 mai, Nicolas Sarkozy est élu président de la République française (53,06%) devant Ségolène Royal (46,94%). 8 mai, les unionistes (protestants) et le Sinn Fein (catholiques) forment un gouvernement d’union en Irlande du nord. 8 mai, la Congrégation pour les causes des saints reconnaît les "vertus héroïques" de Pie XII. 9 au 14 mai, voyage du pape au Brésil (le 13 mai, à Aparecida, Benoît XVI affirme : « L’annonce de Jésus et de son Évangile n’a comporté à aucun moment une aliénation des cultures précolombiennes et n’a pas imposé une culture étrangère ». Suite aux vives réactions des représentants des peuples autochtones, le pape déclarera en audience générale le 23 : « Il n’est pas possible d’oublier les souffrances et les injustices infligées par les colonisateurs aux populations indigènes souvent piétinées dans leurs droits humains et fondamentaux (…) Mais la mention nécessaire de tels crimes injustifiables, crimes déjà condamnés par des missionnaires comme Bartolomé de Las Casas et des théologiens comme Francesco Vitoria de Salamanque, ne doit pas empêcher de prendre acte avec gratitude de l’œuvre merveilleuse réalisée par la grâce divine chez ces populations au cours de ces siècles ». 27 mai, la Lettre du pape Benoît XVI aux évêques, aux prêtres, aux personnes consacrées et aux fidèles laïcs de l'Eglise catholique en République Populaire de Chine institue une Journée de prière pour l'Église en Chine : "Chers Pasteurs et fidèles, le 24 mai, qui est consacré à la mémoire liturgique de la bienheureuse Vierge Marie, Auxiliaire des chrétiens — vénérée avec tant de dévotion dans le sanctuaire marial de Sheshan à Shanghai —, pourrait devenir, dans l'avenir, une occasion pour les catholiques du monde entier de s'unir par la prière à l'Église qui est en Chine. Je désire que cette date soit pour vous une journée de prière pour l'Église en Chine". 9 juin, le pape reçoit George W. Bush, président des Etats-Unis. 23 juin, le Premier ministre britannique, Tony Blair (qui se convertira au catholicisme), est reçu par le pape. 24 juin, en Irak, verdict du procès (ouvert le 21 août 2006) contre Hassan al-Majid, dit Ali le chimique et 5 autres accusés poursuivis pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité pour avoir ordonné au Kurdistan (nord), en 1987 et 1988, l’offensive Anfal. 28 juin 2008 au 29 juin 2009, année paulinienne : année jubilaire dédiée par Benoît XVI à l'apôtre Paul à l'occasion du deuxième millénaire de sa naissance, que les historiens situent entre l'an 7 et l'an 10. 29 juin, Apple sort l’IPhone aux Etats-Unis. 7 juillet, la lettre apostolique Summorum Pontificum donnée motu proprio par le pape (elle entrera en vigueur le 14 septembre) affirme : « Il est donc permis de célébrer le Sacrifice de la Messe suivant l’édition type du Missel romain promulgué par le B. Jean XXIII en 1962 et jamais abrogé, en tant que forme extraordinaire de la Liturgie de l’Église (…) Art. 1. Le Missel romain promulgué par Paul VI (1970, ndlr) est l'expression ordinaire de la Lex Orandi de l'Eglise catholique de rite latin. Le Missel romain promulgué par Pie V (1570, ndlr) et réédité par Jean XXIII (1962, ndlr) doit être considéré comme l'expression extraordinaire de la même Lex Orandi de l'Eglise et être honoré en raison de son usage vénérable et antique (…) Art. 5, § 1. Dans les paroisses où il existe un groupe stable de fidèles attachés à la tradition liturgique antérieure, le curé accueillera volontiers leur demande de célébrer la Messe selon le rite du Missel romain édité en 1962. Il appréciera lui-même ce qui convient pour le bien de ces fidèles en harmonie avec la sollicitude pastorale de la paroisse, sous le gouvernement de l’Évêque selon les normes du canon 392, en évitant la discorde et en favorisant l’unité de toute l’Église » ; le Missel Romain promulgué par st Pie V (14 juillet 1570) après le concile de Trente a été réédité par le bienheureux Jean XXIII qui l’a promulgué le 23 juin 1962 ; la liturgie en langue vernaculaire adoptée par l'Eglise catholique le 26 mars 1970, après le concile Vatican II, reste la forme ordinaire de célébration. 24 juillet, après huit ans d’emprisonnement en Libye, cinq infirmières bulgares et un médecin d’origine palestinienne, accusés d’avoir comploté contre l’Etat libyen en ayant volontairement inoculé le virus du sida à près de 400 enfants, sont libérés, notamment grâce à l’intervention du Président de la République Française, Nicolas Sarkozy, et de son épouse Cécilia. 1er août, plus de 28 millions de scouts dans le monde célèbrent le centenaire de la naissance du scoutisme. 16 août, au fond de l'océan Arctique, le sous-marin de poche russe, Mir-1, équipé d'un bras mécanique, dresse un drapeau de la Russie en titane d'un mètre de hauteur à la verticale du pôle Nord à 4 261 m de profondeur (le second bathyscaphe, Mir-2, atteint la profondeur de 4 302 m ; source : Agence Itar-Tass). 24 août, la Grèce connaît les pires incendies de son histoire : 63 morts. 7 au 9 septembre, voyage du pape en Autriche à l'occasion du 850ème anniversaire de la fondation du sanctuaire de Mariazell ; Benoît XVI défend la dimension religieuse du repos du dimanche. 11 septembre, Benoît XVI accepte la démission de Mgr Pius Alick Ncube, archevêque de Bulawayo (Zimbabwe), opposant au régime Mugabe et accusé d'adultère par le président ; le pape accepte cette démission en vertu du canon 401 paragraphe 2 du Code de droit canon qui stipule que le souverain pontife accepte la démission de l’évêque pour "raison de santé ou pour tout autre cause grave" qui empêche le prélat de "remplir convenablement" son ministère (source : Agence Apic). 13 septembre, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, validée le 29 juin par le Conseil des droits de l’homme et présentée par le Pérou, par 143 voix pour, 4 voix contre (Australie, Canada, États-Unis et Nouvelle-Zélande) et 11 abstentions (Colombie, Azerbaïdjan, Bangladesh, Géorgie, Burundi, Fédération de Russie, Samoa, Nigéria, Ukraine, Bhoutan et Kenya) : c’est le premier instrument universel à affirmer le droit de ces peuples (370 millions) à jouir pleinement de l’ensemble des droits de l’homme et des libertés fondamentales et de ne faire l’objet "d’aucune discrimination fondée sur leur origine ou leur identité autochtones" ; la Déclaration stipule que les peuples autochtones ont droit à l’autodétermination ; les États doivent accorder aux peuples autochtones réparation par le biais de mécanismes efficaces, qui peuvent comprendre la restitution, en ce qui concerne les biens culturels, intellectuels, religieux et spirituels qui leur ont été pris sans leur consentement préalable ; la Déclaration accorde une importance particulière aux droits des peuples autochtones sur leurs terres, territoires et ressources qu’ils possèdent et occupent traditionnellement ou qu’ils ont utilisé et acquis. 21 septembre, béatification de Marie-Céline de la Présentation, religieuse clarisse, promulguée à Bordeaux, et béatification d'Antoine-Basile Moreau, fondateur des religieux et religieuses de la Sainte Croix, promulguée au Mans. 4 octobre, à l'issue du sommet de Pyongyang (Corée du Nord), le président sud-coréen Roh Moo-Hyun et son homologue nord-coréen Kim Jong-Il signent une déclaration de paix. 7 octobre, célébration du millénaire de la basilique Saint-Rémi de Reims (édifiée vers 570 pour abriter les reliques de celui qui fut l'archevêque de Reims de 459 à 533, elle a été reconstruite et agrandie à partir de 1007) : la messe pontificale est présidée par le cardinal Godfried Danneels, archevêque de Malines-Bruxelles représentant Benoît XVI. 10 octobre, au Conseil de l’Europe, la France ratifie le protocole 13 de la Convention européenne des droits de l'homme qui "abolit la peine de mort en toutes circonstances, même pour les actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre". 11 octobre, cette semaine, au cours de la plus vaste opération de gendarmerie de ce type réalisée en France, la gendarmerie française a interpellé, dans 78 départements, 310 internautes détenteurs d'images pédopornographiques. 12 octobre, le prix Nobel de la Paix est remis conjointement au GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et à l'américain Al Gore pour leurs études sur le climat. 18 octobre, le gouvernement chinois annonce que les Etats-Unis ont "gravement nui" à leurs relations avec la Chine en décernant, le 17, au Dalaï Lama, la Médaille d'Or du Congrès, la plus haute distinction civile américaine, et convoque l'ambassadeur américain à Pékin pour "protester vivement" contre les honneurs accordés au dalaï lama à Washington. 18 octobre, traité entre le Royaume d'Espagne, la République française, la République italienne, le Royaume des Pays-Bas et la République portugaise portant création de la force de gendarmerie européenne EUROGENDFOR : entrée en vigueur 1er juin 2012. 19 octobre, au Sommet de Lisbonne, les leaders européens approuvent le nouveau traité "modificatif", destiné à remplacer la défunte Constitution européenne, qui sera formellement signé le 13 décembre 2007 à Lisbonne puis ratifié dans les 27 pays de l'Union européenne. 23 octobre, à Cap Canaveral, à 17h38 (heure de Paris), la navette Discovery décolle pour l'ISS avec 7 membres d'équipage. 24 octobre, lancement de la sonde lunaire chinoise Chang'e 1 par une fusée Longue marche 3A. 24 et 25 octobre, table ronde du Grenelle de l'Environnement présidée par le président Sarkozy. 25 octobre, l'Airbus A 380 (plus gros avion de ligne de l’histoire de l’aéronautique) effectue son premier vol commercial de Singapour à Sydney, sous les couleurs de la compagnie Singapore Airlines. 26 octobre, en la cathédrale du diocèse de Linz en Autriche, béatification de Franz Jägerstätter, paysan autrichien enrôlé dans l'armée du IIIème Reich qui refusa d'obéir aux ordres (citant les paroles de saint Pierre : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes ») et fut décapité à Berlin le 9 août 1943. 28 octobre, Rome, le cardinal José Saraiva Martins, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, préside la cérémonie de béatification de 498 martyrs de la persécution religieuse qui eut lieu en Espagne dans la période 1934-1937. 6 novembre, Benoît XVI reçoit le roi Abdallah II d'Arabie Saoudite (1ère rencontre d’un pape et d’un souverain saoudien). 20 novembre, en ouvrant l'Assemblée de la Conférence épiscopale espagnole, son président, l'évêque de Bilbao Mgr Ricardo Blazquez, a demandé "pardon pour certains actes concrets" de l'Eglise espagnole pendant la guerre civile (1936-39) : « En de nombreuses occasions, nous aurons des motifs pour rendre grâce à Dieu de ce qui fut fait, mais à d'autres moments, sans nous ériger avec orgueil en juges d'autrui, nous devons demander pardon ». 30 novembre, encyclique Spe Salvi (Sauvés par l’espérance) sur l’espérance chrétienne, dans laquelle Benoît XVI explique "qu'Espérance est l'équivalent de Foi" et en quoi consiste cette espérance qui, pour nous chrétiens, est "Rédemption". 3 décembre, le nouveau Premier ministre australien Kevin Rudd ratifie le Protocole de Kyoto (les Etats-Unis restent le seul pays industrialisé à ne pas l’avoir fait). 13 décembre, signature du Traité de Lisbonne qui devrait entrer en vigueur en 2009 après ratification par les 27 pays de l'Union européenne. 15 décembre, à Bali, fin de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique qui a réuni 189 États signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique. 20 décembre, le pape reçoit le président de la République française, Nicolas Sarkozy qui prend officiellement possession de son titre de chanoine d’honneur de Saint-Jean de Latran, titre purement honorifique accordé à tous les chefs d'Etat français depuis 1482 (Louis XI). 27 décembre, au Pakistan, attentat-suicide contre l’ancienne Premier Ministre Benazir Bhutto qui meurt à l’hôpital (elle est la première femme à avoir occupé la tête d’un gouvernement dans un pays musulman). La France compte 20 000 centenaires ; l'espérance de vie des Français est de 84,5 ans pour les femmes et 77,6 ans pour les hommes. De 2006 à 2007 les catholiques romains sont passés de 1 milliard 131 millions à 1 milliard 147 millions de personnes, et le nombre des évêques de 4 898 à 4 946 ; le nombre de prêtres en 2007 est de 408 024 (édition 2009 de l'Annuaire pontifical) ; nombre d’ordinations sacerdotales en France en 2007 : 101 (1956 : 825 ; 1966 : 566 ; 1975 : 170 ; 1977 : 99 ; 1996 : 128 ; 2000 : 142 ; 2005 : 98 ; 2006 : 94. Données Pro Liturgia).

2008. 1er janvier, la France compte officiellement 63 961 956 habitants (chiffres définitifs publiés au Journal officiel du 31/12/2010). 14 janvier, premier survol de Mercure par la sonde Messenger de la NASA. 21 janvier, l’archevêque de Kwangju, en Corée du Sud, annonce que Julia Youn Hong-sun et les autres responsables du sanctuaire marial de Naju sont excommuniés latae sententiae (c'est-à-dire par le fait même de leur attitude) et dénonce notamment les collectes d’argent et les "activités superstitieuses" menées à Naju (cette mesure intervient dix ans après que les miracles et les messages attribués à la Vierge de Naju eurent été déclarés comme n’étant "pas surnaturels" et après trois avertissements en 1998, 2003 et 2005). 7 février, avec à son bord ses sept astronautes, la navette Atlantis a décollé à 14h45 pour un vol de 12 jours destiné à livrer le laboratoire européen Columbus sur la Station spatiale internationale (SSI). 17 février, le parlement kosovar proclame par acclamation l'indépendance du Kosovo, province serbe à majorité albanaise : "Le Kosovo est une république démocratique, laïque et multiethnique, guidée par les principes de non-discrimination" ; 54 membres de l'ONU reconnaissent le nouvel état ; cinq pays de l'Union européenne ne le reconnaissent pas : Espagne, Chypre, Grèce, Roumanie et Slovaquie ; le 21, des manifestants, réunis à Belgrade en Serbie pour protester contre l'indépendance autoproclamée du Kosovo, incendient l'ambassade des États-Unis. 24 février, à Cuba, Raul Castro succède à son frère Fidel malade. 9 mars, à Kourou (Guyane) : lancement de l'ATV (Automated Transfer Vehicle) Jules Verne, ravitailleur européen de la Station spatiale internationale (ISS), par une fusée Ariane 5 spéciale (le 3 avril, Jules Verne s’amarre en mode automatique à l'ISS). 10 mars, pour le 49e anniversaire du soulèvement de Lhassa qui aboutit à son départ en exil, le dalaï-lama s'insurge contre "les inimaginables et énormes violations des droits de l'Homme commises par la Chine au Tibet" (à partir du 11, la tension monte à Lhassa où les moines manifestent ; le 14, des émeutiers s'en prennent aux Chinois et incendient leurs commerces, les heurts entre manifestants et forces de l'ordre sont très violents ; le 26, le bilan donné par l'agence Chine Nouvelle est de 18 civils et 1 policier (un autre policier a été tué dans une autre région) tués par les émeutiers, 382 blessés parmi les civils et 241 chez les policiers (les dirigeants tibétains en exil affirment que la répression chinoise a fait au moins 203 morts). 17 mars, la France rend un hommage solennel à Lazare Ponticelli, le dernier des poilus français décédé à l'âge de 110 ans, et à ses 8 500 000 camarades de la Grande guerre. 19 mars, dans un message audio diffusé sur le site Internet As-Sahab, proche d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden s'en prend à l'Union européenne et au pape à propos de la reparution dans certains journaux européens des caricatures du prophète Mahomet : "Vos publications de ces caricatures, qui participent d'une nouvelle croisade dans laquelle le pape du Vatican joue un rôle significatif, est une confirmation de votre part que la guerre continue (...) la riposte sera ce que vous verrez, pas ce que vous entendrez". 6 avril, au Texas, opération de grande envergure contre une secte mormone fondamentaliste pratiquant la polygamie : la police et les services sociaux, qui soupçonnent la secte d'agressions sexuelles sur mineurs et de mariages forcés, retirent plus de 400 enfants d’un vaste ranch de la secte. 15 au 20 avril, Benoît XVI se rend à Washington (du 15 au 17 ; le 17, il rencontre un petit groupe de personnes abusées sexuellement par des clercs pédophiles, puis des représentants de différentes religions au John Paul II Cultural Center) et à New York (le 18, devant les Nations Unies, il rappelle aux Etats leur devoir de protéger leurs populations victimes de violations des droits de l'Homme, faute de quoi la communauté internationale est fondée à intervenir ; visite de la Synagogue de Park East ; prière oecuménique dans l'église de Saint-Joseph avec 250 représentants de 10 confessions chrétiennes ; le 19, messe dans la cathédrale de Saint-Patrick ; le 20, visite de Ground Zero). 17 avril, La Martinique, décès de Aimé Césaire, poète, homme politique et père de la "négritude". 19 avril, Saint-Mandé, mort de Germaine Tillion, ethnologue et résistante déportée. 20 avril, à Asuncion, Fernando Armindo Lugo Mendez, "l'évêque des pauvres ou l'évêque rouge" du diocèse de San Pedro qui renonça à son ministère pour l'action politique (sa désobéissance lui valut d'être suspens a divinis - suspendu temporairement de ses fonctions sacerdotales - par le pape en 2007), est élu à la présidence de la République du Paraguay (le 31 juillet, Benoît XVI lui concède "la perte de l'état ecclésiastique et de toutes les obligations qui en découlent en tant que prêtre et évêque de la Congrégation du Verbe Divin"). 1er mai, Jeudi de l'Ascension, célébration du 13ème centenaire de l'abbaye du Mont Saint-Michel. 11 mai, en Afrique du Sud, début des violences xénophobes (des bandes attaquent les immigrés, notamment Zimbabwéens et Mozambicains, accusés de voler les emplois et de participer majoritairement à la criminalité ; bilan officiel au 29 mai : 62 tués, 670 blessés, 1 433 arrestations, 35 000 personnes ont fui les bidonvilles). 12 mai, en Chine, un important tremblement de terre dévaste la province du Sichuan : 51 151 morts et 29 328 disparus. 24 mai, première des journées annuelles de prière pour l’Eglise de Chine que Benoît XVI a instituées le 27 mai 2007 dans sa Lettre aux catholiques chinois. 25 mai, atterrissage sur Mars de la sonde spatiale Phoenix. 28 mai, à Katmandou (Népal), l'Assemblée Constituante abolit la monarchie et instaure la république (le 29 mai est proclamé "Jour de la République" et fête nationale). 28 mai, à Dublin, 111 pays signent la Convention sur les armes à sous-munitions qui interdit l'utilisation, la mise au point et le stockage des bombes à sous-munitions (BASM) : elle devra être formellement signée lors d'une cérémonie à Oslo les 2 et 3 décembre avant sa ratification par l'ensemble des pays signataires parmi lesquels ne figurent pas de grands pays producteurs comme les Etats-Unis, la Chine, la Russie, l'Inde, le Pakistan et Israël. 11 au 13 juin, réunion islamo-catholique au Vatican sur le thème "Chrétiens et musulmans témoins du Dieu de justice, de paix et de compassion dans un monde qui souffre de la violence". 13 juin, le pape reçoit en audience George W. Bush, président des Etats Unis d'Amérique. 26 juin, l'Osservatore Romano dément que le pape porte des chaussures Prada et dénonce la "frivolité" des commentaires incessants autour de ses tenues. 29 juin, le pape ouvre l'année paulinienne (année Saint-Paul). 1er juillet, fusion de la DST et des RG absorbés par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). 12 au 20 juillet, voyage du pape à Sydney en Australie à l'occasion des Journées Mondiales de la Jeunesse (le 19, lors de son homélie pendant la messe à la cathédrale St-Mary de Sydney, Benoît XVI condamne les abus sexuels commis sur des mineurs par certains prêtres et religieux australiens). 13 juillet, à Paris, sommet de lancement de l'Union pour la Méditerranée. 21 juillet, l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, inculpé en 1995 pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis pendant le conflit en Bosnie qui fit plus de 200.000 morts entre 1992 et 1995 (notamment lors du massacre de Srebrenica et durant le siège de Sarajevo), est arrêté par les services secrets serbes. 23 juillet, LOI constitutionnelle n° 2008-724 (JO du 24/07/2008) de modernisation des institutions de la Ve République : Art. 1er : Egal accès des femmes et des hommes aux responsabilités professionnelles et sociales. Nuit du 7 au 8 août, la Géorgie déclenche une offensive militaire en Ossétie du Sud pour tenter de reprendre le contrôle de cette province séparatiste dont la plupart des habitants détiennent un passeport russe : la Russie intervient militairement en Géorgie en justifiant cette action par "l'agression et le génocide" perpétrés par Tbilissi en Ossétie du Sud ; le 10, la Géorgie retire ses troupes d'Ossétie du Sud ; le 26, la Fédération de Russie reconnaît l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie. 8 au 24 août, Pékin, XXIXes Jeux Olympiques. 23 août, le Conseil œcuménique des Églises (COE), fondé à Amsterdam le 23 août 1948, fête ses 60 ans d’existence ; cette communauté fraternelle chrétienne rassemble 349 Églises et communautés d'Eglises d’une centaine de pays à travers le monde ; l'on rejoint presque toutes les Églises orthodoxes, des dizaines de dénominations issues des traditions historiques de la Réforme protestante (anglicane, baptiste, luthérienne, méthodiste et réformée) ainsi que de nombreuses Églises unies et indépendantes ; l'Eglise catholique romaine, qui n'est pas membre du Conseil, participe depuis 1967 à la commission Foi et Constitution, une branche du COE. 25 août, après avoir fui le centre pastoral de Divyajyoti dans le village de Nuagaon (Inde, Orissa) incendié par les hindouistes, une religieuse, Soeur Meena, est retrouvée par un groupe d’une cinquantaine de militants armés, puis violée, blessée avec des morceaux de verre et obligée à défiler nue, avec un prêtre, le P. Thomas Chellan, également maltraité et humilié (en 2008, les violences antichrétiennes dans l'Orissa ont fait plusieurs centaines de morts, déplacé près de 50 000 personnes et détruit des milliers de maisons, lieux de culte et institutions) ; source EDA. 1er septembre, réuni en session extraordinaire suite au conflit qui a éclaté en Géorgie, le Conseil européen a rappelé à l'unanimité sa préoccupation sur les conséquences, notamment humaines, de cette situation et sa condamnation de la décision unilatérale de la Russie de reconnaitre l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud. 6 septembre, au Pakistan, Asif Ali Zardari, veuf de Benazir Bhutto, est élu président. 8 septembre, Instruction Dignitas personae sur certaines questions de bioéthique. 10 septembre, à la frontière franco-suisse, près de Genève, mise en route par les physiciens du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) du plus grand accélérateur de particules du monde (27 km) : le Grand collisionneur d'hadrons (LHC). 12 au 15 septembre, voyage du pape en France (le 12 et le 13 à Paris, le 14 et le 15 à Lourdes pour le 150e anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous). 16 septembre, au cours d'une conférence organisée à Bruxelles, la Commission européenne appelle les Etats de l'UE à offrir des "chances réelles" d'intégration aux membres de la minorité Rom, dont la situation est "dramatique", et à combattre les discriminations. 22 septembre, à Martillac, près de Bordeaux, la première centrale solaire française dotée de "suiveurs" permettant aux panneaux photovoltaïques d'accompagner la course du soleil, avec un rendement supérieur de l'ordre de 20 à 40%, propriété d'EDF Energies Nouvelles, démarre sa production. 2 octobre, jour anniversaire de la mort du Mahatma Gandhi, déclaré par l’ONU "Journée internationale de la non-violence", à New-Delhi, diverses confessions religieuses manifestent pour protester contre les attaques dont les chrétiens sont la cible : sous le patronage de l’apôtre indien de la non-violence, des chefs religieux bouddhistes, hindous, musulmans et sikhs manifestent pacifiquement avec quelque 10 000 chrétiens pour protester contre les attaques dont les chrétiens sont la cible depuis plusieurs semaines en Inde et marchent aux côtés d'évêques catholiques en brandissant des pancartes où l’on peut lire en hindi : "Arrêtez les massacres des chrétiens !" (Apic, EDA). Du 5 au 26 octobre, Rome, XIIème Assemblée générale ordinaire du synode des évêques réunissant 253 évêques du monde entier. 6 octobre, le prix Nobel de médecine 2008 est décerné aux Français Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi et à l'Allemand Harald Zur Hausen pour leurs travaux qui ont permis la découverte de deux virus : Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier (virus du sida), Harald Zur Hausen (papillomavirus du cancer du col de l'utérus). 10 octobre, à Washington, réunion du G7 (les 7 pays les plus industrialisés) en pleine crise financière. 11 octobre, journée mondiale pour les soins palliatifs. 12 octobre, les chefs d'Etat et de gouvernement des 15 pays de la Zone Euro (Eurogroupe) se réunissent à Paris, en partenariat avec la Banque centrale européenne, pour sauver le système bancaire européen touché par la grave crise financière mondiale. 12 octobre, Rome, le pape canonise la première sainte indienne : Anna Muttathupandathu (soeur Alfonsa) décédée en 1946. 15 octobre, près de 75 représentants de différentes communautés chrétiennes, catholiques, protestants et évangéliques se rencontrent à New Delhi afin de venir en aide aux victimes de la violence antichrétienne dans l'Etat de l'Orissa où la violence, qui dure depuis sept semaines, a causé entre 50 et 80 morts, selon des estimations non officielles : près de 20 000 chrétiens résident actuellement dans des camps d'accueil et des milliers de sans-abri se sont réfugiés dans les forêts pour échapper aux attaques des fanatiques hindous (Apic, ucanews). 19 octobre, Lisieux, béatification de Louis et Zélie Martin, les parents de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus. 20 octobre, à Callian (Var), mort de Soeur Emmanuelle 4. 22 octobre, l'Inde lance sa première fusée d'exploration de la Lune avec, à son bord, la sonde Chandrayaan-1. 26 octobre, Benoît XVI lance un appel angoissé à la communauté internationale "pour la défense des droits légitimes (...) des minorités chrétiennes ou d'autres religions victimes d'une tragédie dans certains pays d'Orient" : "Je fais mien leur appel pour attirer l'attention de la communauté internationale, des leaders religieux et de tous les hommes de bonne volonté sur la tragédie qui se déroule dans certains pays de l'Orient où les chrétiens sont victimes d'intolérance, d'une violence cruelle et où ils sont tués, menacés et contraints d'abandonner leur maison (...) Je pense en ce moment par-dessus tout à l'Irak (à Mossoul en particulier, ndlr) et à l'Inde". 4 novembre, le démocrate Barack Obama, 47 ans, battant largement son adversaire républicain, John McCain, est le premier afro-américain élu président des Etats-Unis : le 44e président succèdera à George W. Bush le 20 janvier 2009. 4 au 6 novembre, au Vatican, 1er Forum catholico-musulman sur le thème "Amour de Dieu, amour du prochain". 9 novembre, Benoît XVI déclare, pour le 70e anniversaire de la Nuit de cristal : "Les magasins, bureaux, habitations et synagogues furent dévastés et détruits. De nombreuses personnes aussi furent tuées, marquant le début d'une persécution systématique et violente des juifs allemands, qui s'est terminée par la Shoah (...) Aujourd'hui encore j'éprouve de la douleur pour ce qui 5 s'est passé, et le souvenir doit servir à faire en sorte que de telles horreurs ne se répètent plus et que l'on lutte, à tous les niveaux, contre toute forme d'antisémitisme et de discrimination, en éduquant les jeunes générations au respect de l'autre (...) J'invite, en outre, à prier pour ces victimes et à vous unir à moi en manifestant une profonde solidarité avec le monde juif " (VIS). 15 novembre, Washington, sommet historique du G20 regroupant le G8 (Allemagne, France, Etats-Unis, Japon, Canada, Italie, Royaume-Uni et Russie), l'Union européenne, 11 pays émergents (Argentine, Australie, Arabie Saoudite, Afrique du sud, Brésil, Chine, Corée du Sud, Inde, Indonésie, Mexique, Turquie) ainsi que l'Espagne et les Pays-Bas : les dirigeants se sont engagés à relancer l'économie mondiale, tout en lançant une réforme du système financier international. 24 novembre, Nagasaki (Japon), béatification de 188 martyrs japonais, tués à cause de leur foi entre 1603 et 1639. 26 au 29 novembre, attentats à Bombay, capitale économique de l'Inde, des raids menés par un commando d'hommes armés de fusils d'assaut et de grenades, se réclamant d'un groupe islamiste, les Moujahidines du Deccan, visent simultanément deux grands hôtels de la ville (le Taj Mahal et l'Oberoi-Trident), le café Léopold, la gare centrale, l'hôpital Cama et le Centre religieux juif orthodoxe de la Nariman House : bilan 174 morts et 300 blessés (15 membres des forces de sécurité sont tués ; 9 terroristes sont abattus, un est appréhendé). 5 décembre, décès d'Alexis II patriarche de Moscou et de toute la Russie. 6 décembre, à Gdansk (Pologne), à l'occasion de la cérémonie organisée pour le 25e anniversaire de la remise de son prix Nobel de la paix à Lech Walesa, Nicolas Sarkozy, président de la République Française (c'est la première fois qu'un président de la République française reçoit publiquement un dalaï lama) et du Conseil de l'Union Européenne, rencontre le dalaï lama, bravant la colère des Chinois. 11 et 12 décembre, à Bruxelles, Conseil européen. 15-17 décembre, à Rome, Colloque organisé par la World Islamic Call Society et le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux. 21 décembre, à l'occasion du solstice d'hiver, Benoît XVI salue "tous ceux qui participent à différents titres aux initiatives de l'année mondiale de l'astronomie, proclamée pour le 4e centenaire des observations de Galilée" ; il cite 3 papes qui se sont illustrés dans l'astronomie : "Sylvestre II, qui l'a enseignée, Grégoire XIII, auquel nous devons notre calendrier, et Pie X qui savait construire des horloges solaires" ; le Vatican s'est associé à l’Année mondiale de l’astronomie à l’occasion du 4e centenaire de la première utilisation de la lunette astronomique de Galilée. 18 décembre, le Saint-Siège et la France signent un accord "sur la reconnaissance des grades et diplômes dans l’enseignement supérieur" : la France rejoint enfin la pratique des autres pays européens en validant officiellement les études universitaires poursuivies dans les établissements supérieurs catholiques (le décret 2009-427 du 16 avril 2009 est publié au Journal officiel du 19 avril 2009). 27 décembre au 18 janvier 2009 : Opération Plomb durci d'Israël contre Gaza d'où le Hamas a tiré des roquettes ; un cessez-le-feu unilatéral israélien entrera en vigueur le 18 janvier à 2h00 locales (minuit GMT) et, à la mi-journée, le Hamas annoncera une cessation des hostilités ; l'armée israélienne se retirera progressivement de la bande de Gaza ; selon les services d'urgence de Gaza au moins 1 300 Palestiniens ont été tués, dont 410 enfants et 108 femmes, et plus de 5 300 blessés ; du côté israélien, 10 militaires et trois civils sont morts. Selon l'Annuarium Statisticum Ecclesiae préparé par le Bureau Central des Statistiques de l’Église et édité par la Librairie Éditrice Vaticane, qui concerne l’activité de l’Église catholique dans différents pays et dans chaque continent, jusqu’au 31 décembre 2008 : le nombre des catholiques baptisés est passé de 1 045 millions en 2000 à 1 166 millions en 2008, avec une variation relative de +11,54% ; en Afrique, on enregistre une augmentation de 33,02% des catholiques, tandis qu’en Europe se manifeste une situation de stabilité (+1,17%) ; on peut noter une augmentation significative en Asie (+15,61%), en Océanie (+11,39%) et en Amérique (+10,93%) ; le nombre total des prêtres, durant la période 2008-2008, montre un trend (hausse moyenne de longue période, ndlr) de croissance positif, bien que modéré, et malgré tout inférieur à 1% au niveau planétaire ; pour chaque continent, on enregistre une croissance notable pour l’Afrique et pour l’Asie, où l’on enregistre +33,1% et +23,8, chiffre stable pour l’Amérique, tandis qu’il baisse en Europe de plus de 7% et en Océanie de 4% ; le nombre des prêtres diocésains dans le monde est passé de 265 781 en 2000 à 272 431 en 2008, tandis que les prêtres religieux, qui étaient de 139 397 en 2000, ont baissé à environ 135. Les catholiques du monde entier sont passés de 1,147 milliard à 1,166 milliard de 2007 à 2008, soit une augmentation de 1,7 % (sauf en Europe), croissance légèrement supérieure à celle de la population mondiale sur la même période (1%) ; entre 2007 et 2008, le nombre de prêtres, diocésains ou religieux, est passé de 408 024 à 409 166 (+1%) ; si le nombre de séminaristes a augmenté de 1% dans le monde entre 2007 et 2008, passant de 115 919 à 117 024, l´Europe éduction de 4,3 % du nombre de ses futurs prêtres (Annuaire pontifical 2010).

2009. 1er janvier, une loi promulguée le 1er octobre 2008 et remplaçant celle du 7 juin 1929 (Accords du Latran), entre en vigueur au Vatican : désormais, le droit canonique devient le "premier critère de référence" au Vatican, tandis que les lois italiennes ne sont plus que des "sources supplétives" (en clair, le Vatican décide de ne plus adopter automatiquement les lois votées par le Parlement italien). 1er janvier, la République Tchèque prend la Présidence du Conseil de l’Union européenne pour 6 mois et la Slovaquie rejoint la zone euro. 1er janvier, 1147 véhicules ont été brûlés en France lors de la nuit du Nouvel An, soit 30% de plus que l'an dernier. 20 janvier, Barack Obama, fils d'un Africain et d'une Américaine blanche, élu le 4 novembre 2008, prête serment et devient le 44e président des Etats-Unis (il succède à George W. Bush). 21 janvier, un décret de la Congrégation pour les Évêques, relève de la censure d'excommunication latae sententiae déclarée le 1er juillet 1988, les évêques de la fraternité sacerdotale Saint-Pie X, Bernard Fellay, Bernard Tissier de Mallerais, Richard Williamson et Alfonso de Galaretta, ordonnés sans mandat en 1988 par Mgr Marcel Lefebvre ; cependant, les 4 évêques restent toujours suspendus et n'ont pas la permission d'exercer leur ministère épiscopal. Nuit du 23 au 24 janvier, tempête en Aquitaine (surtout en Gironde et dans les Landes), Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. 27 janvier, le métropolite Kirill de Smolensk et Kaliningrad est élu patriarche de Moscou et de toutes les Russies. 28 janvier, suite à l'émoi provoqué par la publication des déclarations de Mgr Richard Williamson (enregistrées en novembre 2008) niant l'existence des chambres à gaz et affirmant que la Shoah avait fait "200 à 300.000 morts", Benoît XVI exprime sa "pleine et indiscutable solidarité" avec les juifs : "La Shoah doit être pour tous un avertissement contre l'oubli, la négation et le réductionnisme" ; dans un communiqué du 4 février, le Vatican souligne que Richard Williamson devra "prendre sans équivoque et publiquement ses distances" avec ses déclarations sur la Shoah avant d'être admis aux fonctions épiscopales dans l'Eglise catholique. Nuit du 2 au 3 février, l'Iran lance, à l'aide de sa fusée Safir-2, et place en orbite son premier satellite (de fabrication complètement iranienne) baptisé Omid (Espoir). 7-14 février, le sud-est de l'Australie est ravagé par des incendies dont certains sont d'origine criminelle (181 morts). 4 mars, en Guadeloupe : après 44 jours de grève générale, le leader du collectif LKP, Elie Domota, et le préfet Nicolas Desforges signent un accord appelant "à la reprise de l'activité normale". 4 mars, lancement par la NASA du télescope spatial Kepler. 17 mars, dans l'avion qui l'amène en Afrique, le pape Benoît XVI déclare aux journalistes : "(...) Je dirais qu’on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec de l’argent, pourtant nécessaire. Si on n’y met pas l’âme, si les Africains n’aident pas, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, ils augmentent le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c'est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l'un avec l'autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements personnels, à être proches de ceux qui souffrent. Tels sont les facteurs qui aident et qui conduisent à des progrès visibles. Je dirais donc cette double force de renouveler l'homme intérieurement, de donner une force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l'égard de son propre corps et de celui de l'autre, et cette capacité de souffrir avec ceux qui souffrent, de rester présents dans les situations d'épreuve. Il me semble que c'est la juste réponse, et c'est ce que fait l'Eglise, offrant ainsi une contribution très grande et importante. Nous remercions tous ceux qui le font.". Du 17 au 23 mars, 1ère visite du pape en Afrique : au Cameroun du 17 au 20 et en Angola du 20 au 23 ; des foules immenses de fidèles fervents et enthousiastes se déplacent pour voir et écouter Benoît XVI. 23 mars, le groupe indien Tata lance la Nano, la voiture la moins chère du monde : 2 000 dollars (1 500 euros). 29 mars, par referendum, les Mahorais décident que Mayotte devienne le 101e département français (« Oui » : 41 160 ; « Non » : 2 055). 1er avril, en marge du sommet du G20 à Londres, un communiqué conjoint France-Chine, souligne que "dans le respect du principe de non-ingérence, la France récuse tout soutien à l’indépendance du Tibet sous quelque forme que ce soit (...) La France mesure pleinement l’importance et la sensibilité de la question du Tibet et réaffirme qu’elle s’en tient à la politique d’une seule Chine et à sa position selon laquelle le Tibet fait partie intégrante du territoire chinois, conformément à la décision prise par le général de Gaulle qui n’a pas changé et ne changera pas". 2 avril, sommet du G20 à Londres : les pays s'engagent à augmenter de 1 000 milliards de dollars les ressources du FMI et de la Banque mondiale, à "agir" contre les juridictions non-coopératives (dont les paradis fiscaux) laissant le soin à l'OCDE de publier la liste des pays concernés et promettent que de nouvelles règles seraient bientôt publiées sur les salaires et les bonus au niveau mondial, afin d'obliger les entreprises à faire preuve de "responsabilité sociale". 3 et 4 avril, sommet de l'OTAN à Strasbourg et Kehl : la guerre en Afghanistan, les relations avec la Russie, le choix du nouveau secrétaire général, l'entrée de l'Albanie et de la Croatie et la réintégration de la France dans les structures de commandement (desquelles le général de Gaulle avait retiré la France le 1er juillet 1966) marquent ce 60e anniversaire de l'Alliance atlantique. 6 avril, un séisme (magnitude 6,3 sur l'échelle de Richter), qui dévaste la région de L'Aquila dans les Abruzzes en Italie, fait 291 morts, 1500 blessés et 17000 sans-abri. 9 avril, le chef de l'Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, 72 ans, est réélu à la présidence pour un troisième mandat avec 90,24% des voix.15 avril, en France, les véhicules neufs se voient attribuer une nouvelle plaque d'immatriculation à vie, composée de 7 caractères alphanumériques (2 lettres - 3 chiffres - 2 lettres). 15 avril, minuit, le gouvernement russe lève l'ordre déclarant que "le territoire de la République de Tchétchénie est une zone d'opération antiterroriste". 20 au 24 avril, à Genève, Conférence de l'ONU sur le racisme à laquelle ne participent pas : Israël, le Canada, les Etats-Unis, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Pologne, l'Italie et l'Allemagne ; "L'Union européenne rejette dans les termes les plus forts les propos du président (de l'Iran, ndlr) Ahmadinejad qualifiant Israël de régime raciste" déclare la présidence tchèque de l'UE (la République tchèque a quitté la conférence). 21 avril, à Paris, l'UNESCO lance officiellement la Bibliothèque numérique mondiale (BNM). 24 avril, au Mexique débute l'épidémie de grippe A/H1N1 affectant les humains : le virus a muté sous une forme jamais vue combinant de l'ADN typique des virus porcin, aviaire et humain ; le 25, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclare que cette épidémie présente un "potentiel pandémique" et appelle tous les Etats à une surveillance renforcée ; le 10 août 2010, l'OMS annonce la fin de la pandémie de grippe A/H1N1. Du 8 au 15 mai, voyage du pape en Terre Sainte (en Jordanie du 8 au 11, puis en Israël, du 11 au 15) : 8 mai, à Amman (Jordanie), Benoît XVI visite le centre pour handicapés Regina Pacis, puis rencontre le roi Abdullah II ; 9 mai, le matin, il se rend au Mont Nébo, visite l'antique basilique puis bénit la première pierre de l'Université de Madaba, il visite ensuite le Musée hachémite et la mosquée Al-Hussein Bin-Talal de Amman où il rencontre les chefs religieux musulmans, le corps diplomatique et les recteurs d'universités jordaniennes, de là, il se rend à la cathédrale melkite pour des vêpres avec les prêtres, religieux, séminaristes et consacrés ; 10 mai, Benoît XVI célèbre la messe sur le stade de la capitale et récite le Regina Coeli, puis il se rend à Béthanie sur le Jourdain, lieu du baptême du Seigneur, où il pose la première pierre d'une église latine et d'une église melkite ; 11 mai, Benoît XVI prend l'avion pour Tel Aviv (Israël), dans l'après-midi, il gagne Jérusalem pour une visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres, et ensuite le mémorial Yad Vashem où il rencontre les organisations engagées dans le dialogue interreligieux ; 12 mai, le pape se rend sur l'esplanade des mosquées : il est le premier pape à se rendre au Dôme du Rocher, troisième lieu saint de l'Islam, et visite la Coupole avec le Grand Mufti de Jérusalem, il gagne ensuite le Mur occidental et rencontre les deux Grands Rabbins d'Israël au centre Hechal Shlomo, à midi il récite le Regina Coeli avec les évêques de Terre Sainte dans la salle du Cénacle puis visite la con-cathédrale latine de Jérusalem, ensuite dans l'après-midi il célèbre une messe dans la vallée de Josaphat ; 13 mai, le matin, Benoît XVI gagne Bethléem où il prononce un discours au palais du gouverneur avant de célébrer la messe sur la place de la Crèche, il déjeune avec les évêques locaux et les franciscains du lieu puis il visite en privé la Grotte de la Nativité avant d'aller à l'hôpital pour enfants, il gagne ensuite le camp de réfugiés d'Aïda où il prononce un discours puis retourne au palais pour un entretien avec le Président de l'Autorité nationale palestinienne M. Abou Mazen ; 14 mai, à 10 h, Benoît XVI célèbre la messe à Nazareth, au Mont du Précipice, en milieu d'après-midi il rencontre le Premier Ministre d'Israël, puis au sanctuaire de l'Annonciation il s'adresse aux chefs religieux de Galilée, de retour à la Grotte il y célèbre les vêpres ; 15 mai, le pape participe à une rencontre oecuménique au Patriarcat gréco-orthodoxe de Jérusalem, puis il se rend au Saint-Sépulcre et à l'église patriarcale arménienne de Saint-Jacques, de là Benoît XVI gagne l'aéroport de Tel Aviv d'où l'avion papal décolle pour Rome. 17 mai, les reliques du Bouddha (trouvées en Inde au XIXème siècle, lors de l'écroulement d'un stupa) sont installées à la Grande Pagode de Vincennes, un des pavillons construits pour l'Exposition coloniale de 1931, qui devient ainsi le haut-lieu spirituel du bouddhisme en Occident. 19 mai, au Sri Lanka, le président Mahinda Rajapakse proclame la victoire militaire contre les Tigres tamouls séparatistes après 37 ans de conflit (plus de 70 000 morts) et insiste sur un nécessaire règlement politique entre la majorité cinghalaise (74% ; ethnie : indo-iraniens ; langue indoeuropéenne : cinghalais ; religion : bouddhisme pour la plupart) et la minorité tamoule (12,5% ; ethnie : dravidiens ; langue dravidienne : tamoul ; religions : polythéisme et christianisme généralement mêlés et 7% de musulmans). 19 mai, dans son rapport annuel 2008, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) dénombre "cinq cents à six cents" mouvements sectaires opérant en France et s'inquiète particulièrement des déviances sectaires observées dans les domaines de la santé (notamment la psychothérapie), de la formation professionnelle et de l'éducation. 20 mai, à Dublin, après neuf ans d'enquête, une Commission publie un rapport dénonçant les mauvais traitements qu'ont subis des milliers de petits pensionnaires, à partir des années 1930 jusqu'en 1990, dans des institutions pour enfants dirigées par l'Eglise catholique irlandaise accusée d'avoir gardé le silence. 26 mai, à Abou Dhabi (Emirats arabes unis), le président Nicolas Sarkozy inaugure une base militaire française permanente ("Base de la Paix") installée à la demande des autorités émiraties ; la France et les Emirats renouvellent leur accord de défense datant de 1995. 27 mai, un attentat-suicide, revendiqué par les talibans du Pakistan, dévaste un immeuble de la police à Lahore : 24 tués et près de 300 blessées. 27 et 28 mai, un sondage TNS-Sofres pour le quotidien La Croix, est réalisé auprès d'un échantillon de 1.000 personnes : à la question "Etes-vous favorables au mariage des prêtres ?", la réponse est oui pour 82% de l'ensemble de la population, pour 83% des catholiques et pour 73% des catholiques pratiquants ; concernant l'ordination d'hommes mariés, 83% de la population y est favorable, de même que 82% des catholiques et 74% des catholiques pratiquants ; quant à la possibilité pour les femmes de devenir prêtres, 80% de la population y est favorable, ainsi que 79% des catholiques et 67% des catholiques pratiquants (La Croix). 31 mai, dimanche de la Pentecôte, les Eglises protestantes ont célébré, à la cathédrale Saint-Pierre de Genève, les 500 ans de la naissance du réformateur Jean Calvin. 7 juin, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, remet au dalaï lama qui achève une tournée européenne qui l'a mené au Danemark, en Islande et aux Pays-Bas, le titre de "citoyen d'honneur" de Paris qui lui a été décerné en mars 2008 par les élus de la ville ; le dalaï lama donne une conférence sur le thème Ethique et société au Palais-omnisports de Bercy. 7 juin, les Français élisent leurs 72 députés européens qui vont siéger pendant cinq ans à Strasbourg. 14 juin, Sao Paulo (Brésil), trois millions de personnes participent à la plus grande Gay Pride du monde. 19 juin, en la Solennité du Sacré-Cœur de Jésus, lors des Vêpres dans la Basilique Saint-Pierre, à l’occasion du 150° anniversaire de mort du Saint Curé d’Ars qu’il proclame "Patron de tous les prêtres du monde", Benoît XVI ouvre l’Année Sacerdotale (Annus Sacerdotalis : Fidélité du Christ, fidélité du prêtre) jusqu'au 9 juin 2010. 21 juin, entrée en application de la loi sur l'autonomie du Groenland, promulguée le 19 mai. 22 juin, Versailles (hémicycle de l'aile du Midi du Château de Versailles) : depuis 1873, Nicolas Sarkozy est le premier chef de l'Etat à prononcer un discours devant le Parlement (577 députés et 343 sénateurs). 28 juin, coup d'État militaire au Honduras : le président Manuel Zelaya est arrêté puis expulsé au Nicaragua. 2 juillet, le Motu Proprio Ecclesiae Unitatem restructure la Commission pontificale Ecclesia Dei : cette Commission demeure mais est rattachée plus étroitement à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ; son président sera le préfet de la Congrégation. 5 juillet, en Chine, à Urumqi, la capitale régionale du Xinjiang (Turkestan oriental), des milliers d'émeutiers, des Ouïghours, musulmans turcophones, qui reprochent à Pékin de les marginaliser et de siniser la région sur le modèle tibétain, attaquent des Hans (Chinois) : le bilan communiqué par l'agence de presse officielle Chine nouvelle est de 184 morts. 26 au 28 septembre, voyage de Benoît XVI en République tchèque. 7 juillet, le Vatican publie la lettre encyclique Caritas in Veritate (Charité dans la Vérité) "sur le développement humain intégral dans la charité et dans la vérité" ; Benoît XVI souligne combien la "charité dans la vérité est la force qui favorise le vrai développement de la personne et de l'humanité". 10 juillet, le pape reçoit le président des USA, Barack Obama, auquel il remet un exemplaire de l'Instruction Dignitas Humanae qui condamne les nouvelles techniques médicales ou scientifiques qui portent atteinte à l'embryon. 11 juillet, en la cathédrale de Vitoria (Espagne), l'évêque de Vitoria, Mgr Miguel Asurmendi, dans son homélie prononcée au cours de la messe, concélébrée par les évêques de Bilbao, Mgr Ricardo Blazquez, et de Saint-Sébastien, Mgr Mario Iceta, à la mémoire de 14 religieux exécutés pendant la guerre civile en 1936 et 1937 par les forces du général Franco, déclare : "Le silence des responsables de notre Eglise sur la mort de ces prêtres n'est ni justifiable ni acceptable plus longtemps. Un si long silence a non seulement été une omission indue, mais aussi un manquement à la vérité, à la justice et à la charité". 17 juillet, Benoît XVI est opéré à Aoste d'une fracture au poignet droit, due à une chute dans sa baignoire. 1er août, à Koriyan, près de Gojra, province de Faisalabad, au Pendjab oriental (Pakistan), les chrétiens, qui fêtent un mariage, sont victimes d'un pogrom organisé par des islamistes sous prétexte d'une profanation du Coran ; bilan selon le ministre des minorités Shahbaz Bhatti : 6 morts dont 1 enfant, 75 maisons et 2 églises incendiées ; les fondamentalistes musulmans utilisent les lois anti-blasphème pour s´en prendre de plus en plus aux minorités chrétiennes pakistanaises, qui représentent moins de 3% de la population essentiellement musulmane sunnite ; "le Saint-Père a été profondément attristé d’apprendre la nouvelle de l’attaque privée de sens contre la communauté chrétienne de Gojra qui a causé la mort tragique d’hommes, de femmes et d’enfants innocents, ainsi que de grandes destructions" (Apic). 6 août, parution au JORF n°0180 de la LOI organique n° 2009-969 du 3 août 2009 relative à l'évolution institutionnelle de la Nouvelle-Calédonie et à la départementalisation de Mayotte ; l'article 63 stipule : "Le titre IV du livre IV de la troisième partie du code général des collectivités territoriales est complété par un chapitre VI ainsi rédigé : « Chapitre VI Département de Mayotte. « Art. LO 3446-1. - A compter de la première réunion suivant le renouvellement de son assemblée délibérante en 2011, la collectivité départementale de Mayotte est érigée en une collectivité régie par l'article 73 de la Constitution, qui prend le nom de "Département de Mayotte” et exerce les compétences dévolues aux départements d'outre-mer et aux régions d'outre-mer ». 6 août, parution au JORF n°0180 de la LOI n° 2009-971 du 3 août 2009 relative à la gendarmerie nationale : "Art. L. 3225-1. - Sans préjudice des attributions de l'autorité judiciaire pour l'exercice de ses missions judiciaires, la gendarmerie nationale est placée sous l'autorité du ministre de l'intérieur, responsable de son organisation, de sa gestion, de sa mise en condition d'emploi et de l'infrastructure militaire qui lui est nécessaire. Pour l'exécution de ses missions militaires, notamment lorsqu'elle participe à des opérations des forces armées à l'extérieur du territoire national, la gendarmerie nationale est placée sous l'autorité du ministre de la défense. Le ministre de la défense participe à la gestion des ressources humaines de la gendarmerie nationale dans des conditions définies par décret en Conseil d'Etat et exerce à l'égard des personnels militaires de la gendarmerie nationale les attributions en matière de discipline". 11 août, publication au JORF n°0184 de la Loi n° 2009-974 du 10 août 2009 "réaffirmant le principe du repos dominical et visant à adapter les dérogations à ce principe dans les communes et zones touristiques et thermales ainsi que dans certaines grandes agglomérations pour les salariés volontaires". 23 août, "Journée européenne de commémoration des victimes du stalinisme et du nazisme" pour conserver le souvenir des victimes de tous les régimes totalitaires et autoritaires ; appelée ensuite "Journée européenne du souvenir", elle est aussi connue sous le nom de "Jour du Ruban noir" ou un autre nom dans quelques pays. 14 septembre, création de la police d'agglomération du Grand Paris qui place les 6,4 millions d'habitants de Paris et trois départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) sous l'autorité du préfet de police. 26 septembre, le pape accepte la démission de Mgr Raymond John Lahey, évêque d´Antigonish en Nouvelle-Ecosse (Canada) arrêté à l´aéroport d´Ottawa, après que des douaniers eurent découvert des images compromettantes (matériel pédopornographique) dans son ordinateur portable. 26-28 septembre, voyage du pape en République Tchèque (Prague, Brno et Stara Boleslav). 28 septembre, en Guinée, la police ouvre le feu sur la foule manifestant contre la junte de Moussa Dadis Camara au pouvoir : le bilan est de 156 tués et 1 200 blessés. 1er octobre, Benoît XVI reçoit le président du Pakistan, Asif Ali Zardari ; évoquant les récentes violences exercées contre des communautés chrétiennes comme les éléments ayant perpétré ces agressions, les deux parties sont tombées d'accord sur la nécessité d'éliminer toute discrimination religieuse, comme de promouvoir les respects des droits de tous les citoyens pakistanais (vatican.va). 3 octobre, les Irlandais, consultés une seconde fois, approuvent le traité de Lisbonne (67,13%) qu'ils avaient rejeté le 12 juin 2008. Du 4 au 25 octobre, le deuxième Synode pour l'Afrique réunit au Vatican 244 pères synodaux dont près de 200 évêques des 53 pays du continent africain, pour étudier la mission de l´Eglise en Afrique "au service de la réconciliation, de la justice et de la paix" ; le premier Synode sur l´Afrique avait eu lieu du 10 avril au 8 mai 1994. 8 octobre, Benoît XVI reçoit, en audience, M. Mahmoud Abbas, Président de l'Autorité Palestinienne. 9 octobre, le prix Nobel de la paix est attribué au président des USA, Barack Obama. 10 octobre, le président polonais Lech Kaczynski ratifie le traité de Lisbonne. 26 octobre, le motu proprio Omnium in Mentem apporte des variations au Code de Droit Canonique en modifiant les canons 1008, 1009, 1086, 1117 et 1124 ; les variations touchent la fonction ministérielle des diacres et la cohésion des canons de référence au Catéchisme de l'Eglise, la suppression de trois canons relatifs au mariage qui ont été reconnus inutiles par la pratique. 30 octobre, mort, à Paris, de Claude Lévi-Strauss, célèbre anthropologue et ethnologue français. 3 novembre, la Cour européenne des droits de l’homme (saisie par Mme Soile Lautsi agissant en son nom ainsi qu'au nom de ses deux enfants, Dataico et Sami Albertin et allégant que l'exposition de la croix dans les salles de classe de l'école publique fréquentée par ses enfants était une ingérence incompatible avec la liberté de conviction et de religion) condamne l’Italie pour la présence de crucifix dans les salles de classe. 4 novembre, Constitution apostolique Anglicanorum coetibus permettant la création d'ordinariats personnels pour les anglicans désirant entrer dans la communion de l'Église catholique ; l’ordinariat personnel est une structure canonique permettant l’intégration à l’Église catholique des laïcs et clercs anglicans qui le souhaitent, en préservant les éléments distinctifs du patrimoine spirituel et liturgique anglican ; le 12 novembre, les évêques, rassemblés au sein de la Conférence sur l´avenir de l´anglicanisme global (GAFCON - Global Anglican Future Conference), saluent "l'aimable" offre du Pape d´accueillir les fidèles anglicans en rupture avec leur Eglise, mais déclinent la proposition contenue dans la Constitution apostolique Anglicanorum coetibus. 11 novembre, Paris : pour la première fois, un chef du gouvernement allemand (Angela Merkel) participe, à Paris, sous l'Arc de Triomphe, aux côtés d'un président français (Nicolas Sarkozy), à la commémoration de l'armistice de la guerre de 1914-1918. 19 novembre, l'Union européenne désigne le Belge Herman Van Rompuy comme premier président du Conseil européen, et la Britannique Catherine Ashton comme premier Haut représentant aux Affaires étrangères. 21 novembre, vol inaugural de l'Airbus A380 d'Air France, de Roissy à New York, avec 538 passagers à bord. 1er décembre, Union européenne : entrée en vigueur du traité de Lisbonne. 3 décembre, Benoît XVI reçoit en audience le président russe Dimitri Medvedev ; le Kremlin annonce que la Russie a décidé d'établir des relations diplomatiques totales avec le Saint-Siège : sa représentation près le Saint-Siège est élevée au rang d'ambassade. 7 au 18 décembre, à Copenhague, Conférence des Nations unies sur le changement climatique (United Nations climate change conference) rassemblant les délégations de 192 pays. 11 décembre, le pape reçoit M. Nguyên Minh Triêt, président du Vietnam : c'est la première visite d'un chef d'Etat vietnamien au Vatican. 19 décembre, le pape signe les décrets reconnaissant l'héroïcité des vertus des vénérables Jean Paul II et Pie XII et le martyre de Jerzy Popieluszko, prêtre polonais assassiné par le régime communiste en 1984. 24 décembre, Benoît XVI est jeté à terre par une femme déséquilibrée au début de la messe de minuit (avancée à 22 heures) qu'il pourra célébrer normalement ; le cardinal français, Roger Etchegaray, choit également et se fracture le col du fémur. 27 décembre, à Téhéran, très violents affrontements entre des dizaines de milliers d'opposants au gouvernement et les forces de l'ordre. Dans son rapport annuel, l’œuvre de droit pontifical Aide à l’Église qui souffre (ACS) relève que 75 à 85% des persécutions dans le monde concernent les fidèles chrétiens. Un rapport du Pew Forum de Washington apporte des précisions sur l'ampleur des restrictions à la liberté religieuse, dans 198 pays : elles touchent 70% de la population mondiale. Les fidèles baptisés dans le monde sont passés de 1,166 milliards en 2008 à 1,181 en 2009 soit une augmentation absolue de 15 millions de fidèles et relative de 1,3% ; le nombre de prêtres s’est accru de 0,34% par rapport à 2008 : cette augmentation dérive de la diminution de 0,08% du nombre de religieux prêtres et de l’augmentation de 0,56% du clergé diocésain ; la diminution a intéressé seulement l’Europe (à raison de 0,82% pour les diocésains et de 0,99% pour les religieux) alors que sur les autres continents, le nombre des prêtres a globalement augmenté ; à part en Asie et en Afrique, le clergé religieux a partout diminué (Annuaire pontifical 2011).

2010. 1er janvier, la France (métropole et Dom) compterait 64,7 millions d'habitants (bilan démographique 2009 de l'Insee qui précise que les données sont provisoires). 1er janvier, la zone de libre-échange Chine-ASEAN (CAFTA) entre en vigueur. 4 janvier, Dubaï inaugure Burj Khalifa, la plus haute tour du monde : 828 mètres. 10 janvier, les électeurs de Guyane et de Martinique ont dit nettement non (69,8% en Guyane et 78,9% en Martinique) à l'autonomie accrue de leurs départements qui leur était proposée lors de référendums organisés à la demande d'une majorité de leurs élus locaux. 12 janvier, à 16h53 (heure locale), un séisme de magnitude 7 ravage Haïti, principalement Port-au-Prince, la capitale surpeuplée : le bilan est de 217 000 morts et 300 000 blessés. 17 janvier, à l´occasion de la 21e journée pour l´approfondissement et le développement du dialogue entre catholiques et juifs, Benoît XVI se rend à la synagogue de Rome ; le chef de la communauté juive romaine, Riccardo Pacifici, demande l’ouverture des archives du Vatican sur la période de la guerre ; le pape, sans nommer Pie XII, affirme que "le Siège apostolique mena une action de secours de façon souvent cachée et discrète". 2 février, dans un arrêt rendu à Strasbourg, la Cour européenne des droits de l'Homme demande à la Turquie de supprimer la case "religion" des cartes d'identité nationales, car cette mention est contraire à la liberté de religion qui comporte celle de manifester ou non ses croyances. 3 février, l'Iran annonce le lancement "avec succès" de sa troisième fusée spatiale de type Kavoshgar, Kavoshgar-3, porteuse d'une "capsule expérimentale" transportant notamment des animaux vivants. 8 février, lancement de la navette spatiale américaine Endeavour qui ira s'amarrer à la Station spatiale internationale le 7 avril. 12 au 28 février : XXIèmes Jeux olympiques d'hiver à Vancouver au Canada. 18 février, le président des USA, Barack Obama, reçoit à la Maison blanche le dalaï-lama, chef spirituel des Tibétains, malgré les mises en garde répétées de Pékin. 18 février, au Niger, coup d'État de Salou Djibo renversant le président Mamadou Tandja. 20 février, présentation au pape de l'Annuaire pontifical 2010. 28 février, en France, passage de la tempête Xynthia : 53 morts. Nuit du 6 au 7 mars, 500 Berom, membres d'une ethnie sédentaire majoritairement chrétienne, sont tués, dans trois villages près de Jos (centre du Nigeria), par des éleveurs de l'ethnie fulani, majoritairement musulmane. 9 mars, l'Irlande du Nord voit la ratification de l'accord, signé le 5 février 2010, portant sur les transferts des pouvoirs de justice et de police de Londres à Belfast. 12 mars, le président de la Conférence épiscopale allemande, l'archevêque Robert Zollitsch, est reçu en audience par le pape au sujet des actes de pédophilie commis par des prêtres en Allemagne. 20 mars, dans sa lettre aux catholiques d'Irlande, Benoît XVI exprime la "honte et le remords" de toute l'Eglise face au scandale de pédophilie dans le clergé irlandais, annonce des initiatives en faveur "d'une guérison et d'un renouveau" et affirme que les hommes d'Eglise coupables d'actes pédophiles devront en répondre non seulement "devant Dieu" mais aussi devant la justice ordinaire. 26 mars, la commission internationale d´enquête sur les apparitions de la Vierge à Medjugorje en Bosnie-Herzégovine, dont Benoît XVI a décidé la formation, se réunit au Vatican à huis-clos pour la première fois. 29 mars, à 7 heures 57 et 8 heures 36, un double attentat commis dans le métro de Moscou fait 40 morts et 83 blessés ; il est attribué par les autorités russes à deux femmes kamikazes liées à des groupes rebelles islamistes du Caucase du Nord (le 31 mars, il est revendiqué par "L'Emirat du Caucase"). 4 avril, à Bagdad (Irak), trois attentats-suicide à la voiture piégée à proximité d'ambassades font 42 morts et 235 blessés. 7 avril, en Suisse, le Solar Impulse, avion propulsé uniquement à l'aide de l'énergie solaire, inventé par Bertrand Piccard, effectue un premier vol d'une durée de 87 minutes. 8 avril, les présidents américain Barack Obama et russe Dimitri Medvedev signent à Prague un 2ème traité Start (Strategic Arms Reduction Talks) prévoyant une réduction considérable des arsenaux nucléaires des deux pays : Moscou et Washington s'engage à réduire le nombre de leurs ogives nucléaires à 1 550 chacun, soit une baisse de 74% par rapport à la limite fixée par le 1er traité Start signé en 1991. 8 et 9 avril, se tient à Cordoue (Espagne), le deuxième sommet ministériel européen consacré aux Roms. En avril, présentation d'un nouvel australopithèque, qui vivait il y a environ 2 millions d’années, découvert suite à des fouilles réalisées en 2008 en Afrique du Sud, dans la grotte de Malapa, à 40 km de Johannesburg, par Lee Berger de l’Université du Witwatersrand de Johannesburg : l'Australopithecus sediba, plus proche du genre Homo par l'habilité de ses mains selon son découvreur 12 13. 10 avril au 23 mai : ostension du Saint-Suaire à Turin. 12 avril, une page web du Vatican (section Focus) rappelle les procédures à suivre en cas d'abus sexuels sur mineurs. 14 avril, éruption du volcan Eyjafjöll sous le glacier Eyjafjallajokull, au sud de l’Islande ; de nombreux aéroports européens sont fermés en raison du nuage de cendres. 17 et 18 avril, à l'occasion du 1950ème anniversaire du naufrage de saint Paul sur l'île, visite du pape à Malte ; le 18, il rencontre à la nonciature un petit groupe de victimes de prêtres pédophiles. 20 avril, dans le Golfe du Mexique, la plateforme pétrolière, exploitée par la société British Petroleum et propriété de la société suisse Transocean, explose, causant une gigantesque marée noire. 30 avril, inauguration de l'Exposition universelle de Shanghai (Chine). 11 au 14 mai, visite du pape au Portugal : à Lisbonne, Fatima (13 mai) et Porto. 4 au 6 juin, visite du pape à Chypre (Paphos et Nicosie) : première fois qu’un pape se rend à Chypre ; Monseigneur Luigi Padovese, vicaire apostolique d'Anatolie, qui était sur le départ pour Chypre afin d'y accueillir le Saint Père, a été assassiné, dans son habitation à Iskenderun en Turquie, par son chauffeur, Murat Altun le 3 juin : ce dernier, après l'avoir poignardé à plusieurs reprises, l'a décapité ; selon des témoins cités par AsiaNews, l’homme, qui a reconnu le meurtre, avait crié depuis le toit de la maison : “J’ai tué le grand Satan, Allah Akbar !“. 9 au 11 juin, à Rome, Rencontre internationale des prêtres clôturant l'Année sacerdotale lancée par le pape le 19 juin 2009, en lien avec le 150ème anniversaire de la mort du Curé d'Ars ; le 11, lors de la messe de clôture, place Saint-Pierre, Benoît XVI demande pardon pour les scandales de pédophilie au sein de l'Eglise catholique. 28 juillet, les députés du parlement régional de Catalogne (Espagne) votent, par 68 voix pour et 55 contre, l'interdiction des corridas, à partir du 1er janvier 2012. 1er août, la cité épiscopale d'Albi dans le Tarn est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. 10 août, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) annonce la fin de la pandémie de grippe A/H1N1 ; l'épidémie de grippe A/H1N1 affectant les humains débuta au Mexique le 24 avril 2009 ; le virus A/H1N1 avait muté sous une forme jamais vue combinant de l'ADN typique des virus porcin, aviaire et humain ; le 6 août 2010, l'OMS annonça que 18.449 décès dus au virus de la grippe A/H1N1 avaient été déclarés par 214 pays (le nombre de cas rapportés sous-estime le nombre réel de cas). 2 septembre, M. Shimon Peres, Président de l'Etat d'Israël, rencontre Benoît XVI à Castel Gandolfo, résidence d'été du pape. 5 septembre, Benoît XVI se rend à Carpineto Romano, le village natal du pape Léon XIII à l´occasion du 200ème anniversaire de sa naissance. 16 au 19 septembre, visite du pape au Royaume Uni (première visite d'Etat d'un pape au Royaume-Uni après la visite pastorale de Jean-Paul II en 1982) : en Ecosse, le 16, à Edimbourg (où il rend visite à la reine) et Glasgow (messe) ; en Angleterre, à Londres, le 17 (à Twickenham, le pape rencontre le monde de l’éducation catholique dans la chapelle du St Mary’s University College ; au Waldegrave Drawing Room de Twickenham, il rencontre des leaders religieux : juifs, musulmans, hindouistes et sikhs ; à Westminster Hall, il rencontre des hommes politiques, des diplomates, des entrepreneurs, des hommes de culture et des leaders religieux, en présence des speakers de la Chambre des Lords et de la Chambre des Communes ; il est le premier pape accueilli au palais londonien de Lambeth, la résidence du chef des anglicans, l'archevêque de Canterbury, Rowan Williams ; dans l'abbaye de Westminster, célébration œcuménique des Vêpres avec des représentants des confessions chrétiennes : réunis pour une sur la châsse d'Edouard le Confesseur, un des derniers rois anglo-saxons et un des rares saints à être célébrés à la fois par les catholiques et les anglicans, le pape prie pour "l'unité chrétienne" aux côtés de Mgr Williams) et le 18 (rencontre avec les responsables politiques du Royaume Uni ; lors de son homélie en la cathédrale de Westminster, Benoît XVI, au sujet des scandales pédophiles, évoque "l'immense souffrance provoquée par les abus commis sur les enfants" et exprime sa "profonde affliction aux victimes innocentes de ces crimes innommables" ; à la Nonciature apostolique, le pape reçoit discrètement des victimes de prêtres pédophiles ; à Hyde Park, veillée de prière préparant la béatification du cardinal Newman) ; le 19 à Birmingham (messe avec béatification du cardinal John Henry Newman ; rencontre avec les évêques catholiques de la conférence épiscopale d'Angleterre, du Pays de Galles et d'Ecosse). 21 septembre, motu proprio Ubicumque et Semper créant le Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation. 8 octobre, le prix Nobel de la paix 2010 est attribué au dissident chinois emprisonné Liu Xiaobo. 8 octobre, le président français Nicolas Sarkozy est reçu au Vatican. 10 octobre, à 0 h 00, les Antilles néerlandaises n'existent plus : le Royaume des Pays-Bas compte désormais quatre membres : les Pays-Bas, Aruba, les îles Curaçao (150 000 habitants) et Saint-Martin (40 000 habitants) ; les îles de Bonaire, Saba et Saint-Eustache, qui totalisent moins de 20 000 habitants, deviennent des communes néerlandaises. 10 au 24 octobre, au Vatican, dans la Salle du Synode, le pape préside l'Assemblée Spéciale du Synode des Évêques pour le Moyen Orient sur le thème "L'Église catholique au Moyen Orient, communion et témoignage". 10 octobre, le nouveau blason pontifical du Pape Benoît XVI apparaît orné de la tiare (la triple couronne du Souverain Pontife). 12 octobre, publication au Journal Officiel de La LOI n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public. 31 octobre, peu après 17 heures, à Bagdad, une messe célébrée dans la cathédrale syriaque catholique Sayidat al-Najat (Notre-Dame du Perpétuel secours) se termine en carnage lorsqu'un groupe de terroristes, se réclamant de "l'Etat islamiste d'Irak" dans la mouvance d'Al-Qaïda, pénètre dans l'église et tue 46 fidèles dont 2 prêtres ; 7 membres des services de sécurité ainsi que 5 terroristes présumés trouvent aussi la mort lors de l'assaut donné par les commandos irakiens et les troupes américaines ; Mgr Francis Chullikatt, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies à New York, demande "la fin de la discrimination envers les chrétiens" ; il exhorte la communauté internationale à ne pas passer sous silence la situation des chrétiens "qui, de par le monde, sont chassés de leurs maisons, torturés, emprisonnés, tués, forcés à renier leur foi ou à se convertir". 2 novembre, à Londres, le Premier ministre britannique David Cameron et le président français Nicolas Sarkozy paraphent solennellement deux traités censés consacrer "une nouvelle phase de la coopération" entre les armées de deux pays : ils prévoient la création militaire conjointe et la conduite d'essais nucléaires dans un même laboratoire français. 2 novembre, le Conseil de l'Europe à Strasbourg rend public une réponse du ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, au Commissaire pour les droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Thomas Hammarberg ; Brice Hortefeux indique que 485 cimetières et lieux de culte ont été dégradés en France entre le 1er janvier et le 30 septembre 2010 ; il précise que sur un total de 485 cimetières et lieux de culte dégradés pendant cette période, 410 l'ont été au préjudice de sites chrétiens, 40 de sites musulmans et 35 de sites israélites ; parmi les sites chrétiens figurent 179 cimetières et 231 lieux de culte ; pour les sites musulmans il s'agit de 34 mosquées ou salles de prière et de six cimetières ou carrés musulmans ; les sites israélites visés se décomposent en 26 lieux de culte et neuf cimetières ; depuis le début de l'année, "les traces et indices relevés par les équipes techniques et scientifiques de la police et de la gendarmerie ont permis d'interpeller 68 personnes, dont 51 mineurs, qui ont été présentées à la justice" 6. 6 et 7 novembre, visite du pape en Espagne ; le 6, à Saint-Jacques-de-Compostelle, il est accueilli par les héritiers du trône, Felipe et Letizia, prince et princesse des Asturies puis il célèbre l'année jubilaire de saint Jacques : au cours de son homélie, il s'exclame : "O croix bénie, brille toujours sur les terres d’Europe !" ; le 7 à Barcelone, il rencontre leurs Majestés le Roi et la Reine d'Espagne dans la salle du musée de l'église de la Sagrada Familia puis il célèbre la messe de dédicace de cette cathédrale inachevée d'Antoni Gaudi (qui devient ainsi "basilique mineure" dédiée à la Sainte famille de Nazareth) et consacre le maître-autel (Benoît XVI a versé de l'huile sainte sur l'autel et allumé un encensoir en cuivre, tandis que des prêtres oignaient les murs de l'église). 9 au 11 novembre, à Téhéran, le Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux et l'Islamic Culture and Relations Organisation, centre iranien pour le dialogue entre religions, organisent leur septième rencontre sur le thème "Religion et société : perspectives chrétiennes et musulmanes". 9 novembre, LOI n° 2010-1330 du 2010 portant réforme des retraites publiée au JORF du 10 novembre. 9 novembre, présentation à la presse de la nouvelle édition de la TOB (Traduction Oecuménique de la Bible). 11 novembre, le pape publie l'exhortation apostolique Verbum Domini (La Parole du Seigneur) qui fait suite à l'assemblée générale du Synode des évêques sur la Parole de Dieu dans la vie et dans la mission de l'Eglise tenue à Rome du 5 au 26 octobre 2008. Dans la nuit du 14 au 15 novembre, en Egypte, à al-Nawahid, dans la province de Qena (à quelque 700 kilomètres au sud du Caire), des extrémistes musulmans brûlent une dizaine de maisons et de commerces appartenant à des chrétiens coptes après que s'est répandue la nouvelle d´un flirt entre un chrétien et une jeune musulmane. 23 novembre, Benoît XVI présente son nouveau livre d'entretiens, Lumière du monde ; plusieurs fois, Benoît XVI s'interroge sur son âge et les années qui lui restent, réfléchissant à haute voix sur l'éventualité d'une démission en cas d'incapacité ; il utilise le terme de "choc énorme" à propos du scandale des abus sexuels sur mineurs et il salue plusieurs fois le rôle positif des media : "il faut leur être reconnaissant chaque fois qu'il s'agit d'éclairer la vérité. C'est parce que le mal était dans l'Eglise que certains ont pu s'en prendre à l'Eglise" ; il déclare : « nous ne pouvons pas résoudre le problème (la propagation du sida, ndlr) par la distribution de préservatifs [...] la seule fixation sur le préservatif représente une banalisation de la sexualité. Or cette banalisation de la sexualité est justement à l'origine d'un phénomène dangereux : tant de personnes ne trouvent plus dans la sexualité l'expression de leur amour, mais uniquement une sorte de drogue qu'ils s'administrent eux-mêmes [...] il peut y avoir des cas particuliers, par exemple lorsqu'un prostitué utilise un préservatif, dans la mesure où cela peut être un premier pas vers une moralisation, un premier élément de responsabilisation permettant de développer à nouveau une conscience du fait que tout n'est pas permis et que l'on ne peut pas faire tout ce que l'on veut. Mais ce n'est pas la véritable manière de répondre au mal que constitue l'infection par le virus HIV. La bonne réponse réside forcément dans l'humanisation de la sexualité ». 16 décembre, parution d'une étude de l'Institut national d'études démographiques (Ined) selon laquelle, en France, l'espérance de vie "atteint aujourd'hui près de 78 ans pour les hommes et 85 ans pour les femmes". 20 décembre, dans son message à la Curie romaine, Benoît XVI utilise pour la première fois le terme "christianophobie", en évoquant la situation des pays sécularisés et en pointant du doigt "la tentative de mettre en marge de la vie publique les symboles et les expressions de la vie chrétienne". 24 décembre, alors que le pape Benoît XVI, célébrant la messe de la nuit de Noël à la basilique Saint-Pierre de Rome, condamne ceux qui sèment la violence et la guerre dans le monde, des attentats à la bombe et attaques contre des chrétiens font au moins 86 morts au Nigeria, et 6 chrétiens sont blessés sur l'île de Jolo aux Philippines par l'explosion d'une bombe dans une église où est célébrée la messe de Noël ; sur un site internet, un groupe islamiste, la secte Boko Haram "Peuple dévoué aux enseignements du Prophète pour la propagation et le jihad", auteur d'un soulèvement meurtrier en 2009, revendique les attentats ayant fait des dizaines de morts autour de Noël au Nigeria et menace de poursuivre ses attaques. 30 décembre, le pape promulgue la Loi relative à la prévention et à la lutte contre le blanchiment des capitaux provenant d'activités criminelles et le financement du terrorisme et, par une Lettre Apostolique en forme de motu proprio, il crée l'Autorité d'information financière (AIF) ; le président de l'AIF, nommé par le pape pour un mandat de cinq ans éventuellement renouvelable, sera à la tête d'un conseil de direction composé de quatre membres également nommés par le pape. Selon le Bureau National des Statistiques, la Chine, pays le plus peuplé de la planète, compte 1,339 milliard d'habitants. Une étude démographique, menée dans plus de 200 pays par l'institut PEW, montre que les chrétiens dans le monde sont au nombre de 2,18 milliards, représentant ainsi près du tiers des 6,9 milliards d´habitants de la planète, en 2010 ; les chrétiens, dont la moitié sont catholiques, 37 % protestants et 12 % orthodoxes, constituent un tiers de la population mondiale, devant les quelque 1,6 milliard de musulmans ; selon cette recherche américaine, le nombre des chrétiens croît de manière constante depuis un siècle, et le centre de la chrétienté n´est plus l´Europe ; aujourd´hui, note le Centre, seulement un quart de tous les chrétiens vit en Europe (26%), plus d´un tiers (37%) vit maintenant aux Amériques, tandis qu´un quart vit en Afrique sub-saharienne (24%), et près d´un chrétien sur huit vit en Asie et dans le Pacifique (13%). Selon l'Annuaire pontifical 2012, on comptait en 2010, près de 1 196 millions de catholiques contre 1 181 millions environ en 2009, soit une augmentation de 15 millions de fidèles (+ 1,3%) : les quotas ont baissé en Amérique du Sud mais surtout en Europe, mais ils ont augmenté en Afrique et en Asie du Sud-est ; entre 2009 et 2010, le nombre de prêtres a augmenté de 1 643 unités, essentiellement en Asie, alors que leur nombre a baissé en Europe de 905 unités (source : VIS).

2011. 1er janvier, selon les chiffres de l'Insee, la France métropolitaine compte 63 070 344 habitants, et 64 933 400 habitants en ajoutant quatre départements d’outre-mer ; l'espérance de vie des hommes est de 78,1 ans, celle des femmes de 84,8. 1er janvier, la Chine atteint le nombre de 1,341 milliard d'habitants (Bureau national des statistiques). 1er janvier, l'Estonie entre dans la zone euro. 1er janvier, devant l'église des Saints (Al-Qiddissine) d'Alexandrie (Egypte), un attentat-suicide contre la communauté copte fait 21 morts et 79 blessés. 8 janvier, dans un appel diffusé à Genève, le Haut-Commissaire des Nations-Unies aux droits de l´homme, Navanethem Pillay, réclame des Etats un engagement décisif contre la violence envers les minorités religieuses et déclare que les lois par lesquelles ces minorités sont opprimées doivent être abolies. 10 janvier, dans un communiqué publié sur le site du journal indépendantiste basque Gara, l'organisation indépendantiste armée basque ETA annonce qu'elle "a décidé de déclarer un cessez-le-feu permanent et de caractère général qui puisse être vérifié par la communauté internationale". 14 janvier, le pape reconnaît comme un miracle attribué à l'intercession de Jean-Paul II la guérison de Petite Sœur Marie Simon-Pierre, de la Maternité Catholique d'Aix-en-Provence, atteinte d'une maladie de Parkinson ; la béatification aura lieu dimanche 1er mai 2011 à Rome. 14 janvier, en Tunisie, "Révolution de jasmin" ; après un mois d'émeutes réprimées dans le sang (l'ONU annonce un bilan de 219 morts et 510 blessés), le président Zine El Abidine Ben Ali quitte le pays pour l'Arabie saoudite ; le 15, le Conseil constitutionnel déclare la vacance du pouvoir et nomme le président du Parlement, Foued Mebezza, au poste de président par intérim. 24 janvier, en Russie, un attentat-suicide à la bombe fait 35 morts et 168 blessés à l'aéroport de Moscou-Domodedovo ; le 8 février, cet attentat est revendiqué par l'émir du Caucase, le Tchétchène Dokou Oumarov. 26 janvier, naissance du premier bébé-médicament de France à Clamart. 3 février, le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung publie le manifeste Kirche 2011, Ein notwendiger Aufbruch (Église 2011 : un renouveau indispensable) dans lequel plus de 140 théologiens catholiques allemands, autrichiens et suisses appellent à une réforme de fond de l'Eglise demandant notamment la fin du célibat des prêtres, l'ordination des femmes, l'acceptation par l'Eglise des partenariats homosexuels et la nomination des évêques par les fidèles ; ils justifient ces mesures pour mettre fin à la "crise sans précédent" que traverse l'Eglise catholique depuis les scandales des prêtres pédophiles 7. 3 février L´Osservatore Romano publie Youcat (Youth Catechism) un catéchisme pour les jeunes élaboré sous la conduite de l´archevêque de Vienne, le cardinal Christoph Schönborn, et préfacé par Benoît XVI. 7 février, selon les résultats officiels définitifs du référendum sur l'autodétermination, 98,8% des électeurs sud-soudanais ont dit "oui" à la sécession du Sud-Soudan qui doit devenir, le 9 juillet 2011, le 54e pays d’Afrique et le 193e état du monde. 9 février, Sultan Kösen, de nationalité turque, mesuré par Guinness à 2,514 m, est l’homme le plus grand du monde. 11 février, le vice-président égyptien Omar Souleimane annonce à la télévision : "Compte tenu des conditions difficiles que traverse le pays, le président Mohammed Hosni Moubarak a décidé d'abandonner le poste de président de la République et chargé le conseil suprême des forces armées de gérer les affaires du pays" ; selon le ministère égyptien de la Santé, en 18 jours de manifestations, les violences ont fait environ 365 morts et 5.500 blessés ; le 2 juin 2012, Hosni Moubarak et son ancien ministre de l'Intérieur, Habib al-Adly, seront condamnés à la perpétuité pour le meurtre de manifestants; ils seront acquittés en appel le 29 novembre 2014 ; simultanément, Hosni Moubarak sera acquitté dans une affaire de corruption liée à la vente de gaz à Israël (ses deux fils, Gamal et Alaa, seront également blanchis). 17 février, Benoît XVI reçoit Dimitri Medvedev, Président de la Fédération de Russie. 19 février, présentation de l’Annuaire pontifical 2011 au pape. En février, nouvelle vague de violence contre les chrétiens des tribus de Malkangiri dans l’Etat de l’Orissa (Inde) qui subissent des attaques répétées depuis décembre dernier. 24 février, la navette Discovery, lancée vers la Station spatiale, effectue son dernier vol dans l'espace. 9 mars, Pat Quinn, gouverneur démocrate de l'Illinois, signe le décret d'abolition de la peine de mort que le Parlement a adopté en janvier : l'Illinois est le 16ème Etat américain à abandonner la peine capitale. 11 mars, dans le nord-est du Japon, un séisme, évalué à 8.9 sur l'échelle ouverte de Richter, et le tsunami qui le suit font près de 30 000 morts et disparus et provoque un accident nucléaire à la centrale Fukushima Daiichi (N°1) ; cet accident nucléaire majeur, classé 7 (maximum) sur l'échelle internationale des événements nucléaires, au même niveau que Tchernobyl en Ukraine (1986), implique les réacteurs 1, 2 et 3 et la piscine de désactivation du réacteur 4. 17 mars, après plus d'un mois d'une insurrection réprimée dans le sang en Libye, la résolution 1973 adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONU 8 autorise les Etats membres à prendre les mesures nécessaires afin de protéger les populations civiles contre les attaques des forces loyales au dirigeant libyen Mouammar Qadhafi et décide notamment la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne ; des frappes sur des objectifs stratégiques sont opérées par la coalition internationale. 18 mars, Messenger, la sonde spatiale américaine lancée en 2004, se place en orbite autour de Mercure. 3 avril, Mayotte devient le 101e département français. 1er mai, à Rome, Place Saint Pierre, messe de béatification du pape Jean-Paul II qui est proclamé Bienheureux par Benoît XVI. 2 mai, à 5h35 (heure française), le président des Etats-Unis, Barack Obama, annonce dans une allocution télévisée que le leader de l'organisation terroriste islamiste Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, a été tué lors de l'Opération Geronimo menée par les forces spéciales américaines à Abbotabad au Pakistan à partir de minuit. 5 mai, la Cour d'Appel de Paris confirme la relaxe des deux prévenus jugés en 2008 pour homicide involontaire et tromperie aggravée dans le drame de santé publique de l'hormone de croissance (120 jeunes gens sont morts depuis 1991). 21 mai, à Yamoussoukro, Alassane Ouattara est investi président de la Côte d'Ivoire, après 6 mois d'une meurtrière crise postélectorale (le président sortant, Laurent Gbagbo a été arrêté le 11 avril à l'issue de 15 jours de guerre entre ses troupes et les forces du nouveau président Ouattara reconnu par l'ensemble de la communauté internationale ; proclamé officiellement président le 5 mai, Alassane Ouattara a prêté serment le 6 à Abidjan). 4 et 5 juin, voyage apostolique de Benoît XVI à Zagreb en Croatie. 11 juin, Benoît XVI reçoit 1 400 Tziganes à l´occasion des 75 ans du martyre et des 150 ans de la naissance du bienheureux Ceferino Giménez Malla (1861-1936), un gitan espagnol franciscain, fusillé pour sa foi au Christ en 1936. 27 juin, la Cour pénale internationale de La Haye annonce la délivrance de mandats d'arrêt à l'encontre du dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, de son fils, Seif Al-Islam, et du chef des services de renseignements libyens, Abdallah Al-Senoussi, pour crimes contre l'humanité commis en Libye depuis le 15 février. 30 juin, en Chine, mise en service du pont ferroviaire reliant les villes de Danyang et Kunshan sur le tracé de la LGV Pékin-Shanghai : long de 164,8 kilomètres, il est le plus long pont du monde. 8 juillet, le Soudan reconnaît la République du Sud-Soudan "comme un Etat indépendant, sur les frontières du 1er janvier 1956". 9 juillet, le Sud-Soudan proclame son indépendance : il devient le 54e pays d’Afrique et le 193e état du monde. 22 juillet, à Oslo (Norvège), une explosion secoue les abords du siège du gouvernement, puis, sur l'île d'Utoeya dans le fjord d'Oslo, un homme déguisé en policier ouvre le feu sur 600 jeunes gens rassemblés à une université d'été de la jeunesse travailliste ; l'auteur de ces 2 attentats dont le bilan s'élève à 77 morts, Anders Behring Breivik, est un Norvégien de 32 ans 10. 8 juillet, la revue scientifique britannique Nature publie qu'un petit astéroïde troyen de 300 m de diamètre, l'astéroïde 2010 TK7, découvert grâce au télescope WISE de la Nasa, accompagne la Terre dans sa ronde autour du Soleil en la précédant sur son orbite. 6 août, des émeutes éclatent à Londres après la mort, deux jours plus tôt, d'un homme abattu par la police lors d'un échange de tirs, puis elles gagnent plusieurs villes du pays ; de nombreux magasins sont pillés et des bâtiments incendiés ; après 4 jours d'émeutes, le bilan est de 5 morts. 10 août, Loi n° 2011-939 sur la participation des citoyens au fonctionnement de la justice pénale et le jugement des mineurs (JORF du 11). 16 au 21 août, Madrid, 26es journées mondiales de la jeunesse (JMJ) ; arrivée du pape le 18 ; le 19, il préside la célébration du Chemin de Croix dans les rues de Madrid ; après la veillée du 20, la messe de clôture est célébrée par le Saint-Père sur la base aérienne de Cuatros Vientos le dimanche 21 ; durant ces JMJ et à l'initiative de l'archevêché de Madrid, des prêtres se voient accorder le droit d'accueillir, en confession, des femmes ayant subi une interruption volontaire de grossesse. 22 au 25 septembre, voyage de Benoît XVI en Allemagne : à Berlin, Erfurt et Fribourg-en-Brisgau ; à Erfurt (ex-RDA), le vendredi 23, il rencontre "des représentants de l’Église protestante d’Allemagne dans le couvent des Augustins où Luther a commencé son chemin" puis, au séminaire d'Erfurt, il s'entretient avec un groupe local de victimes d'abus sexuels commis par des membres du clergé ou du personnel d'Eglise. 23 septembre, à New York, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, présente au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, la demande d'adhésion de la Palestine comme Etat membre des Nations unies "sur la base des lignes du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale". 28 septembre, Benoît XVI promulgue le Motu Proprio Quaerit Semper qui, modifiant la Constitution apostolique Pastor Bonus, transfère certaines compétences de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements au Tribunal de la Rote Romaine, en matière de dispense d'un mariage célébré mais non consumé, ainsi que de nullité de l'ordination sacerdotale. 17 octobre, publication du Motu Proprio Porta Fidei par lequel Benoît XVI proclame une Année de la foi qui débutera le 11 octobre 2012 pour le cinquantième anniversaire de l'ouverture du concile Vatican II et se conclura en la solennité du Christ Roi, le 24 novembre 2013. 20 octobre, la lutte révolutionnaire du peuple libyen contre la dictature de Mouammar Kadhafi, commencée le 17 février 2011 à Benghazi, s'achève par la victoire de Syrte ; Mouammar Kadhafi et son fils Mouatassim sont tués. 20 octobre, le groupe basque armé ETA annonce "l'arrêt définitif de son activité armée". 27 octobre, à l'occasion de l’anniversaire du rassemblement interreligieux que Jean-Paul II organisa le 27 octobre 1986, le pape se rend à Assise pour une Journée de réflexion, de dialogue et de prière pour la paix et la justice dans le monde qui rassemble quelque 300 délégués des différentes religions et, chose inédite, 4 non-croyants ; Benoît XVI lance : "Jamais plus la violence, jamais plus la guerre, jamais plus le terrorisme. Que, au nom de Dieu, chaque religion porte au monde la justice et la paix, le pardon et l'amour". 31 octobre, la Conférence générale de l'Unesco décide, par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre, de l'admission de la Palestine comme membre de l'Unesco : la Palestine devient le 195e état membre de l'Unesco, après le Soudan du Sud admis le 28 octobre. 31 octobre, selon le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) le seuil des 7 milliards d'habitants sur Terre est atteint. 18 au 20 novembre, voyage de Benoît XVI au Benin pour y célébrer le 150e anniversaire de la présence de l'Eglise catholique ; le 19 novembre, au palais présidentiel de Cotonou, le pape dénonce la corruption dans le monde, estimant qu'elle peut engendrer des "revanches parfois violentes", et appelle les dirigeants africains à ne pas priver leurs peuples de "l'espérance" ; Benoît XVI rend publique l'exhortation apostolique post synodale Africae munu (qui s'est penchée sur le thème de la ré conciliation de la justice et de la paix), suite à la deuxième Assemblée spéciale pour l'Afrique du Synode des Évêques qui s'est déroulée à Rome du 4 au 25 octobre 2009. 10 décembre, 3 femmes reçoivent le prix Nobel de la Paix : la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, sa compatriote Leymah Gbowee et la Yéménite Tawakkol Karman. 13 décembre, le nouveau président tunisien Moncef Marzouki prête serment un an après le début de la révolution qui chassa Zine El Abidine Ben Ali du pouvoir. 16 décembre, l'organisation des records Guinness annonce que la plus petite femme du monde est une indienne de 18 ans, Jyoti Amge, qui mesure 62,6 centimètres. 18 décembre, après 9 ans de présence, les derniers soldats américains quittent l'Irak pour rejoindre le Koweït.

2012. 1er janvier, la France compte 63 375 971 habitants (65 241 241 en y ajoutant les départements de La Réunion, de Guadeloupe, Martinique et Guyane). 6 au 9 février, Rome, lors du symposium international sur les problèmes de la pédophilie, l´Eglise lance officiellement un centre de formation sur Internet (e-learning) pour prévenir ces faits et lutter contre ces abus sexuels. Un Népalais, Chandra Bahadur Dangi, est la personne la plus petite du monde, 54,6 cm, jamais répertorié par le livre Guiness des records. 27 février, au terme d'une année de violentes manifestations, l'ex-président de la République du Yémen, Ali Abdallah Saleh, transmet ses pouvoirs à son successeur Abd Rabbo Mansour Hadi. 22 mars, à Toulouse, en fin de matinée, Mohamed Merah, qui a déclaré combattre pour Allah et soutenir Al-Qaïda et a revendiqué les sept meurtres commis à Toulouse et Montauban (1 militaire à Toulouse le 11 mars, deux militaires à Montauban le 15 et quatre personnes dont trois enfants du collège juif Ozar-Hatorah à Toulouse le 19), est tué au cours de l'assaut donné par les forces de l'ordre dans l'appartement où il s'était retranché la veille. 23 au 25 mars, voyage apostolique du pape au Mexique. 26 au 28 mars, voyage apostolique du pape à Cuba ; la fin du voyage de Benoît XVI à Cuba est marquée par une rencontre de trente minutes entre le Pape et Fidel Castro. 6 avril, les Touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) proclament l'indépendance du territoire de l'Azawad dans le nord du Mali. 6 mai, François Hollande (51,6%) est élu Président de la République française devant le président sortant, Nicolas Sarkozy (48,4%) ; la passation de pouvoir a lieu le 15. 21 mai, le Parlement norvégien abolit la disposition constitutionnelle qui faisait de l´Eglise évangélique luthérienne une "religion publique" : l´Eglise norvégienne, et non plus l´Etat, nommera ses évêques et ses doyens ; l´impôt ecclésiastique sera supprimé ; les ministres ne seront plus obligatoirement membres de l´Eglise luthérienne. 24 mai, Ettore Gotti Tedeschi, président de l´Institut pour les oeuvres de religion (IOR), est poussé à la démission par le Conseil de surintendance de la banque du Vatican par une motion de défiance à son égard. 25 mai, la justice vaticane indique avoir arrêté "une personne en possession illégale de documents confidentiels" suite à une enquête menée par la Gendarmerie vaticane sous la direction du Promoteur de justice, Nicola Picardi : il s'agit du majordome du pape, Paolo Gabriele. 2 juin, l'ancien président égyptien Hosni Moubarak est condamné à la réclusion à perpétuité pour avoir donné l'ordre de tirer à balles réelles sur les manifestants pendant la "révolution du Nil" au début de l'année 2011. 6 juin, à Milan, devant les prêtres, religieux, religieuses et séminaristes rassemblées dans la cathédrale, Benoît XVI réaffirme que le célibat appartient pleinement à leur vocation. 13 juin, l'ancien président tunisien Zine El Abidine Ben Ali est condamné par contumace à 20 ans de prison par le tribunal militaire de Tunis pour "incitation au désordre, meurtres et pillages sur le territoire tunisien". 24 juin, Mohamed Morsi, membre des Frères musulmans, est déclaré vainqueur de la présidentielle en Egypte : il est le premier président élu du pays depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011. 27 juillet au 12 août, Londres, XXXes Jeux olympiques d'été. 6 août, la sonde Mars Science Laboratory (MSL) lancée par la Nasa le 26 novembre 2011, se pose sur Mars : son rover Curiosity, véritable laboratoire scientifique mobile, est doté de la gamme d'instruments la plus étendue et la plus perfectionnée à s'être jamais posée sur Mars. 5 septembre, le constructeur automobile français Renault offre au pape une papamobile électrique modèle Kangoo maxi Z.E prévue pour ses déplacements dans sa résidence d'été. 11 septembre, au cours de l’attaque menée par un groupe d'hommes armés contre le consulat américain de Benghazi en Libye pendant une manifestation contre le film blasphématoire envers l'islam (Innocence of Muslims), l’ambassadeur des Etats-Unis et trois autres Américains sont tués. 14 au 16 septembre, Benoît XVI se rend au Liban qui compte 2 148 000 catholiques selon l'Annuaire statistique de l'Eglise catholique ; le 16, au palais patriarcal de Bkerké, le pape déclare "qu'il est temps que musulmans et chrétiens s’unissent pour mettre fin à la violence et aux guerres" ; lors de la messe qu'il célèbre sur le front de mer à Beyrouth, il "en appelle aux pays arabes afin qu'en frères, ils proposent des solutions viables qui respectent la dignité de chaque personne humaine, ses droits et sa religion". 29 septembre, procès de Paolo Gabriele, ancien majordome de Benoît XVI, et de Claudio Sciarpelletti, employé de la Secrétairerie d´Etat, respectivement pour vol aggravé de documents confidentiels et complicité et recel ; le 6 octobre, le cas de Claudio Sciarpelletti est disjoint et Paolo Gabriele est condamné à un an et demi de prison : ce dernier sera gracié par Benoît XVI le 22 décembre. 7 octobre, Benoît XVI proclame saint Jean d'Avila et sainte Hildegarde de Bingen, Docteurs de l'Eglise, avant de présider la messe d'ouverture de l'assemblée générale du Synode des évêques consacré à la nouvelle évangélisation. 11 octobre 2012 au 24 novembre 2013 : "Année de la foi" proclamée par Benoît XVI dans le Motu Proprio Porta Fidei publié le 17 octobre 2011. 14 octobre, Felix Baumgartner réalise le plus haut saut en chute libre, depuis une altitude de 39 376 m mètres, et est le premier homme à franchir le mur du son en chute libre. 6 novembre, Barack Obama est réélu président des Etats-Unis d'Amérique. 10 novembre, Claudio Sciarpelletti, est condamné à deux mois de prison avec sursis pour avoir entravé l’enquête sur le vol de documents confidentiels dans le bureau du pape. 29 novembre, l'ONU vote une résolution faisant de l'entité palestinienne un "Etat observateur non membre" par 138 voix pour, 9 contre et 41 abstentions. 1er décembre, le pape publie le motu proprio Intima Ecclesiae natura sur le service de la charité (diakonia). 20 décembre, Benoît XVI autorise la promulgation du décret de reconnaissance des vertus héroïques du pape Paul VI. 21 décembre, certains mayanistes estiment que, selon le calendrier maya, le 4e soleil ou âge (celui des Hommes) finit le 13.00.00.00.00, 4 ahau 3 kankin, jour qui correspondrait au vendredi 21 décembre 2012 de notre ère. 25 décembre, Benoît XVI prononce son message de Noël urbi et orbi : "... que la paix germe pour la population syrienne, profondément blessée et divisée par un conflit qui n’épargne pas même les personnes sans défense et fauche des victimes innocentes. Encore une fois je fais appel pour que cesse l’effusion de sang, que soient facilités les secours aux personnes déplacées et aux réfugiés et que, par le dialogue, soit recherchée une solution politique au conflit. Que la paix germe sur la terre où est né le Rédempteur et qu’il donne aux Israéliens et aux Palestiniens le courage de mettre fin à trop d’années de lutte et de divisions, et d’entreprendre avec décision le chemin de la négociation. Dans les pays du Nord de l’Afrique qui traversent une profonde transition à la recherche d’un nouvel avenir – en particulier en Égypte, terre aimée et bénie par l’enfance de Jésus –, que les citoyens construisent ensemble une société fondée sur la justice, le respect de la liberté et de la dignité de chaque personne. Que la paix germe dans le vaste continent asiatique. Que l’Enfant Jésus regarde avec bienveillance les nombreux peuples qui habitent ces terres et, de manière spéciale, ceux qui croient en lui. En outre, que le Roi de la Paix porte son regard sur les nouveaux Dirigeants de la République populaire de Chine pour la haute charge qui les attend. Je souhaite que celle-ci mette en valeur l’apport des religions, dans le respect de chacune, de sorte qu’elles puissent contribuer à la construction d’une société solidaire, au bénéfice de ce noble Peuple et du monde entier. Que la Nativité du Christ favorise le retour de la paix au Mali et de la concorde au Nigéria, où d’atroces attentats terroristes continuent à faucher des victimes, en particulier parmi les chrétiens. Que le Rédempteur apporte aide et réconfort aux réfugiés de l’est de la République démocratique du Congo et donne la paix au Kenya, où de sanglants attentats ont touché la population civile et les lieux de culte". 26 décembre, Chine, inauguration de la plus longue ligne TGV du monde : 2 298 km entre Pékin et Canton. 31 décembre, selon l’Agence Fides (2014), le nombre des catholiques est de 1 228 621 000 soit une augmentation totale de 15 030 000 de personnes par rapport à l’année précédente : l’augmentation concerne tous les continents ; elle est cependant plus forte en Amérique et en Afrique, continents suivis par l’Asie, l’Europe et l’Océanie ; le nombre total des prêtres dans le monde a augmenté de 895 par rapport à l’année précédente, atteignant le nombre de 414 313 ; une diminution consistante est enregistrée, une fois encore en Europe, alors qu’elle est plus légère en Amérique et en Océanie ; les augmentations concernent l’Afrique et l’Asie.

2013. Selon le ministre de l'intérieur, dans la nuit de la Saint-Sylvestre, 1 193 voitures ou deux-roues ont été détruits, dont 344 par propagation d'un feu voisin ; le dernier bilan publié, en 2010, s'élevait à 1 147 véhicules. 1er janvier, la France métropolitaine et les départements d'Outre-mer comptent 65 586 000 habitants sans Mayotte. 11 janvier, Opération Serval : intervention de l'armée française au Mali, en soutien aux troupes maliennes, pour repousser les groupes armés islamistes. 16 au 19 janvier, Algérie, prise d'otages sur le site gazier d'In Aménas par des djihadistes membres d'un groupe proche d'Al-Qaïda ; l'assaut est donné par l'Armée algérienne. 11 février, le pape Benoît XVI déclare : "Je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l'avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer de façon adéquate le ministère pétrinien" et annonce sa démission pour le 28 février à vingt heures 14. 15 février, l'astéroïde 2012 DA14, d'un diamètre de 45 mètres, repéré le 23 février 2012, passe à 27.000 km de la terre : il devrait repasser dans l'entourage de notre planète en 2020. 22 février, Lettre Apostolique sous forme de Motu Proprio de Benoît XVI sur quelques changements dans les normes relatives à l'élection du Pontife Romain ; le collège des Cardinaux sera réunis en congrégations générales dès le 1er mars, dès le début de la vacance du Siège apostolique ; au plus tard vingt jours après cette date, ils devront procéder à l’élection du nouveau souverain Pontife. 22 février, décret concernant le rite du baptême : Benoît veut que l'on dise "Église de Dieu" au lieu de "communauté chrétienne" (entrée en vigueur le 31 mars 2013). 25 février, l'Eglise catholique d'Ecosse annonce que "le Saint-Père le pape Benoît XVI a accepté le 18 février la démission de son éminence le cardinal O'Brien (soupçonné de gestes déplacés envers de jeunes prêtres, ndlr) de la gouvernance de l'archidiocèse de Saint Andrews et Edimbourg" (Ecosse). 28 février, 20 heures (heure de Rome), Benoît XVI renonce à sa charge. 12 mars, Chapelle Sixtine, ouverture du conclave réunissant les 115 cardinaux électeurs. 13 mars, élection du pape François. 23 mars, le pape émérite Benoît XVI reçoit son successeur à Castel Gandolfo. 2 mai, Benoît XVI s'installe dans le monastère Mater Ecclesiae qui a été rénové et aménagé pour lui sur la colline du Vatican.

2014. 27 avril, lors de la canonisation des papes Jean XXIII et Jean Paul II, Benoît XVI, le pape émérite, concélèbre la messe, non pas aux côtés de François mais avec l’ensemble des cardinaux et des évêques sur la partie gauche du parvis de la basilique Saint-Pierre. 19 octobre, Paul VI est béatifié par François, en présence de Benoît XVI.


Notes
1 Le nom hébreu Har (mont) Megiddo a été traduit en grec par Armageddon lieu où, selon l’Apocalypse (XVI,13-16), doit se dérouler la grande bataille de la fin des temps entre les forces du bien et celles du mal : une mosaïque, qui reproduit des formes géométriques et des dessins de poissons, symboles des premiers chrétiens, porte une inscription en grec, selon laquelle ce lieu était consacré à Jésus-Christ ; cette mosaïque remonterait à la fin du IIIème siècle, ce qui en fait un de vestiges les plus anciens de la chrétienté ; elle ornait le sol d’un bâtiment de 9 mètres sur 6 sur lequel a été érigé par la suite une construction de l’époque byzantine.
2 La Fraternité Saint-Pie X (lefebvristes) estime "qu’elle ne peut faire sienne une solution communautariste où la messe tridentine serait confinée dans un statut particulier et que La messe de la Tradition bimillénaire (…) est un droit pour tous les prêtres et tous les fidèles de l’Eglise universelle ; elle demande à Rome de retirer le décret des excommunications". La Fraternité Saint-Pie X compte 460 prêtres, 178 séminaristes, 70 frères, 133 religieuses et 68 oblats (religieux) ; elle revendique 150.000 fidèles dans une cinquantaine de pays.
3 Henri Grouès naît à Lyon en 1912 ; il entre chez les moines capucins en 1931 et devient "frère Philippe", renonçant à sa part du patrimoine familial hérité d’un père "soyeux" ; prêtre en 1938 ; vicaire à Grenoble en 1939, il est mobilisé pour la guerre, mais, malade, il reviendra comme aumônier dans un hôpital isérois ; résistant en 1942, il prend le nom d'Abbé Pierre dans la clandestinité, puis rejoint de Gaulle à Alger en 1944 ; député apparenté MRP de Meurthe-et-Moselle, en 1945, il démissionne en 1951 ; il fonde les Chiffonniers d’Emmaüs à Neuilly-Plaisance en 1949 ; il lance à la radio son fameux appel pour les sans-abri le 1er février 1954 ; lancement d’Emmaüs International en 1971 ; création de la Fondation Abbé-Pierre pour le logement des défavorisés en 1987 ; en 1996, l’abbé soutient son ami, Roger Garaudy, ex-communiste converti à l’islam, traduit en justice en tant qu’auteur d’un ouvrage négationniste, Les Mythes fondateurs de la politique israélienne, et est exclu du comité d’honneur de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) : il finira par retirer ses propos dans La Croix en laissant "Dieu seul juge des intentions de chacun" ; dans un livre intitulé Mon Dieu… pourquoi ? coécrit avec le directeur du Monde des Religions, Frédéric Lenoir, et publié chez Plon en 2005, il prend position en faveur du mariage des prêtres, de l’ordination des femmes, d’une alliance homosexuelle plutôt que du mariage homosexuel qui "créerait un traumatisme et une déstabilisation sociale forte" et de l’usage du préservatif dans la lutte contre les maladies vénériennes et le SIDA, affirmant "qu’il faut regarder les problèmes en face", confie avoir manqué à son vœu de chasteté et déclare à propos du mariage supposé de Jésus et de Marie-Madeleine : « Cette hypothèse ne trouble nullement ma foi. Autrement dit, je m’élève contre ceux qui affirment qu’il est impossible que Jésus ait eu des relations sexuelles au nom de sa divinité » ; à sa mort, le Mouvement Emmaüs comprend, en France, 115 communautés (4.000 compagnons) et une cinquantaine de sites (accueils de jour, centres d’hébergement d’urgence, centres de stabilisation, CHRS, hôtels sociaux, maisons relais et résidences sociales, programmes d’accès aux droits, à la santé, au logement et à l’emploi) et est présent dans 41 pays d’Europe, d’Asie, d’Afrique et d’Amérique (Emmaüs International).
4 Née à Bruxelles le 16 novembre 1908, Madeleine Cinquin prit le nom de Soeur Emmanuelle en prononçant ses voeux de religieuse dans la congrégation de Notre- Dame-de-Sion en 1931 ; professeur de lettres et de philosophie, elle enseigna en Egypte, en Turquie et en Tunisie ; en 1971, à l'heure de sa retraite d'enseignante, elle s'installa, parmi les chiffonniers du Caire, dans le bidonville d'Ezbet el-Nakhl où elle fonda une communauté pour venir en aide à leurs enfants ; en 1980, elle créa l'Association Soeur Emmanuelle (ASMAE) et parcourut le monde pour récolter des fonds.
5 Ce qui, ce qu'il. Il n'est pas de règle formelle pour distinguer ces deux expressions qu'on emploie indifféremment sauf avec falloir (ce qu'il faut et non ce qui faut) et avec plaire où il convient d'employer ce qu'il quand on veut sous-entendre, après plaire, l'infinitif du verbe employé précédemment (Hanse) : je ferai ce qu'il me plaira (de faire). Je fais ce qui me plaît est plus absolu. (Dictionnaire des difficultés de la langue française. Larousse. 1971)
6 http://www.dna.fr/fr/france/info/4078813-Profanations-485-cimetieres-et-lieux-de-culte-degrades-en-neuf-mois
7 http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0702111_fronde
8 http://www.un.org/fr/
9 Service de presse du Vatican. VIS
10 Anders Behring Breivik, un Norvégien de 32 ans, célibataire, s'est fait enregistré comme entrepreneur agricole ; il est intéressé par la chasse, les armes de guerre et par des jeux vidéo de guerre et membre d'un club de tir. Il reconnaît les faits et explique "que c'était cruel mais qu'il devait mener ces actions à leur terme". Peu avant de passer à l'acte, il a diffusé sur internet un manifeste de 1 500 pages dans lequel il vise le marxisme, le multiculturalisme et l'islam et déplore "la féminisation de la culture européenne" ; il fait remonter le début de son odyssée à 2002 à Londres avec la fondation, avec 8 autres personnes, de l’Ordre militaire et tribunal pénal européen - les chevaliers Templiers. Il figurait sur la liste des membres de la loge Søilene (Ordre norvégien maçonnique) sous la désignation : "Behring, Anders né en 1979" avant d'en être radié immédiatement après le drame. Luthérien conservateur, il considère que son Eglise est trop éloignée des "valeurs traditionnelles". Le Parti du Progrès (FrP), une formation de la droite populiste norvégienne, annonce qu'il a adhéré au parti en 1999 et l'a quitté en 2006. Le 25 juillet, le juge Kim Heger déclare que le suspect a reconnu les faits sans toutefois plaider coupable et qu'il a dit vouloir défendre son pays et l'Europe contre l'islam et le marxisme (selon son manifeste, le meurtrier prophétise que le but sera atteint en 2083). Breivik, reconnu responsable d'actes terroristes, est condamné le 24 août à la peine maximale, 21 ans de prison.
11 http://www.la-croix.com/Culture-Loisirs/Culture/Actualite/Hesitations-et-doutes-des-papes-de-l-histoire-_NP_-2011-09-06-707907
12 http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/archeo-paleo/20100408.OBS2126/un-nouvel-australopitheque-decouvert-en-afrique-du-sud.html
13 http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/archeo-paleo/20110908.OBS0029/la-main-agile-de-l-australopitheque-mosaique.html
14 Dans son livre d'entretiens, Lumière du monde, présenté le 23 novembre 2010, Benoît XVI s'interrogeait plusieurs fois sur son âge et les années qui lui restaient, réfléchissant à haute voix sur l'éventualité d'une démission en cas d'incapacité et affirmant qu'un pape "a le droit et, selon les circonstances, le devoir de se retirer" s'il sent ses forces "physiques, psychologiques et spirituelles" lui échapper.

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire. Toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
21/02/2017
ACCES AU SITE