CLEMENT XV, antipape

Michel Collin naît le 13 septembre 1905 à Béchy (57). 1 2
Le jour de sa communion, Jésus lui apparaît et lui annonce qu'il sera prêtre et pape.
Ordonné prêtre à Lille le 9 juillet 1933, il est curé de Loubillé (79) en 1938.
En 1946, il quitte la Congrégation du Sacré-Cœur de Saint-Quentin.
En 1950, il fonde les Apôtres de l’Amour Infini. La même année, la Trinité lui apparaît dans une vision et lui déclare qu’il sera le pape successeur de Jean XXIII. 3
Le 17 mai 1951, pour "propagation de doctrines erronées, fausses révélations, révolte ouverte contre le Saint-Siège Romain", le Saint-Office le réduit à l'état laïc et dissout l'Institut des apôtres de l'amour infini qu'il a fondé.
En 1960, il s'installe dans une ferme à Clémery (54) où la Sainte Vierge lui apparaît le 4 novembre.
Proclamé pape par un conclave à Lyon, six jours après le décès de Jean XXIII et après que Marie lui a "confié les clés de l'Eglise",  il est couronné le 9 juin 1963, sous le nom de Clément XV et prend la soutane blanche.
Fondateur de l'"Église rénovée du Christ", il répand une doctrine très traditionnelle (mais aussi additionnée de la croyance aux extraterrestres) en Belgique, en Suisse, en Allemagne, en Italie, en France et au Canada.
Il excommunie Paul VI, élu le 21-6-1963, qu'il considère comme un usurpateur et tous ceux qui se dressent sur son chemin : évêques, juges, journalistes, ministres, le directeur des impôts de Meurthe-et-Moselle qui lui réclame 300.000 de francs d’arriérés, ainsi que les communistes et les francs-maçons.
Le 23 octobre 1966, par "obéissance" et "humilité", "par charité pour les faibles" et pour mieux entrainer certaines âmes réticentes vers [son] Eglise de Gloire", il se fait tout de même "confirmer" évêque par Mgr Cyprien Damge (évêque de la lignée Vilatte).
Il prédit qu'une catastrophe mondiale doit se produire le 20 février 1969 (?!).
En 1974, sa mission pontificale compte quatre "cardinaux" français, cinq italiens, cinq allemands, deux hollandais, un suisse, un américain, un canadien.
Il publie un livre, L'Eglise du Miracle, ainsi que de nombreuses brochures et tracts, et achète un hôtel-restaurant à Pont à Mousson pour accueillir les "pèlerins".
Après avoir été condamné par la justice pour escroquerie, il meurt le 23 juin 1974 d'un cancer de l'oesophage. Diverses scissions ont lieu... 1 2 Sa résurrection, prévue pour Noël 1982, ne se réalise pas. 3

En 1971, Jean-Gaston Tremblay, canadien installé à Saint-Jovite au Québec, qui s'opposait à Clément XV qui l'avait fait évêque en 1962, fut couronné pape, par 8 évêques nommés par lui-même, sous le nom de Grégoire XVII (ou Jean-Grégoire XVII). Il désignera son successeur, une papesse : Grégoria XVIII. 1 2


Notes
1 http://artistesdeloubille.over-blog.com/pages/Le_cure_Collin_ou_lantipape_Clement_XV-3614184.html
2 http://www.gerard-collin.com/clement%20xv/histoire%20resumee.htm
3 http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2013/10/12/illustres-lorrains

Sources

Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
03/03/2017
ACCES AU SITE