Célestin II

Guido naît à Città di Castello en Ombrie.
Elu le 26 septembre 1143, il choisit le nom de Célestin et est intronisé le 3 octobre.
Esprit large et pacifique, il a été disciple d'Abélard.
Célestin II lève l'interdit jeté sur le royaume de France par son prédécesseur Innocent II, relève Louis VII de son excommunication, le réconcilie avec l’Eglise et l’exhorte à la croisade.
Il refuse de confirmer le traité passé par Innocent avec Roger, le roi de Sicile.
Il essaie de faire cesser la guerre entre l'Écosse et l'Angleterre.
Avec l’aide de Bernard de Clairvaux, il cherche à réorganiser l’Église et à mettre fin aux querelles internes, sans grand succès.
Fuyant les tumultes, il se retire dans un cloître fortifié où il finit ses jours le 8 mars 1144.

Prophétie de Malachie : Ex castro Tyberis (D’un château sur le Tibre).


1143. 26 septembre, élection du pape : Guido choisit le nom de Célestin II 1. 3 octobre, intronisation du pape. 5 octobre, Traité de Zamora : le roi de Castille Alphonse VII reconnaît le royaume du Portugal. 5 décembre, début du règne d'Alphonse Ier Henriques de Portugal ; le 13, il prête hommage au Saint-Siège au nom du royaume.

1144. 9 janvier, la bulle Milites Templi permet aux chapelains du Temple de prononcer l’office une fois par an dans des régions ou villes interdites pour l’honneur et la révérence de leur chevalerie, sans pour autant autoriser la présence des personnes excommuniées dans l’église. 20 janvier, Rouen, Geoffroy Plantagenêt, comte d'Anjou et du Maine, est intronisé duc de Normandie. 8 mars, mort du pape.


Note
1 Le nom de Célestin II avait déjà été choisi le 15 décembre 1124 par Tebaldo Buccapeco mais celui-ci avait été contraint de renoncer au trône dès le lendemain.

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
19/08/2018
ACCES AU SITE