Clément IX

Giulio Rospigliosi naît le 27 ou 28 janvier 1600 à Pistoia dans une famille noble originaire de Lombardie.
Il étudie chez les jésuites. Docteur en philosophie de l'Université de Pise, il enseigne la théologie.
Collaborateur d'Urbain VIII ; nonce en Espagne ; vicaire de la Basilique Sainte-Marie-Majeure.
Il écrit des poèmes, des drames et des opéras.
Cardinal en 1657, il est aussi un secrétaire d'État très influent sous Alexandre VII.
Elu pape le 20 juin 1667, il choisit le nom de Clément ; il est intronisé le 27.
Il arrive au charitable Clément IX de recevoir des pauvres à sa table et de leur servir lui-même le repas.
Il est médiateur pour la négociation du Traité d'Aix-la-Chapelle (1668) et fait cesser la guerre de dévolution entre la France, l'Espagne, l'Angleterre et les Pays-Bas.
Il aide Venise à lutter contre les Turcs.
Il commande des travaux au Bernin, notamment les anges du Ponte Sant'Angelo et la colonnade de la Basilique Saint-Pierre.
Il fait construire le premier Opéra à Rome : le Teatro Tondinona.
Il meurt le 9 décembre 1669 à Rome.

Prophétie de Malachie : Sydus Olorum (astre des cygnes) ; durant le conclave, Clément IX occupait la chambre des cygnes.


1667. 20 juin, élection du pape. Clément IX condamne le Rituel publié par l’évêque d’Alet-les-Bains (Aude), mais vingt-neuf évêques français n’acceptent pas cette condamnation, estimant qu’ils sont juges en la matière : « Comme les évêques sont les vrais docteurs de l’Église, personne n’a le droit de s’élever contre leur doctrine, à moins qu’ils ne soient tombés dans des erreurs manifestes ». 21 juin, fondation de l’Observatoire royal sous l’impulsion de Louis XIV : il deviendra l’Observatoire de Paris. 26 juin, Louis XIV s'empare de la ville de Tournai. 8 juillet, à Québec, le traité de paix entre les Français et les Iroquois (Agniers ou Mohawks et Oneidas ou Onneiouts) reconnaît la souveraineté du roi de France et assure à la colonie 16 années de développement pacifique. 31 juillet, le Traité de Bréda est conclu par la France, le Danemark, l'Angleterre et la République des Provinces-Unies : l'Angleterre renonce à ses derniers territoires aux îles Banda ; les Français perdent la Guyane mais récupère une nouvelle fois l'Acadie ; en échange de l'île de Manhattan, la Hollande achète le Suriname où des Juifs du Portugal, exilés du Brésil, s'établissent 1. 18 octobre, Yohannès Ier d'Éthiopie, surnommé le Juste, Négus d'Éthiopie, succède à Fazilida. 17 novembre, Racine présente Andromaque. 24 novembre, suite à la déchéance de son frère par les Cortes, Pierre II de Portugal devient régent du royaume portugais ; iI accèdera au trône, à la mort de son frère, le 12 septembre 1683. 22 décembre, fin de la construction de la Cathédrale Métropolitaine de Mexico.

1668. 23 janvier, Traité de La Haye : une triple alliance est scellée entre les Provinces-Unies, l'Angleterre et la Suède. 13 février, Traité de Lisbonne : l’Espagne met fin à la guerre qui l’oppose au Portugal dont elle reconnaît l’indépendance (le roi Philippe II d’Espagne avait annexé le Portugal en 1580). Le jésuite bollandiste, Daniel Papebroch, et Godefroid Henskens font paraître les Vies des saints fêtés en mars : les Carmes flamands leur reprochent d’avoir démontré que leur fondateur était Berthold et non Élie comme leur tradition le prétend ; ils dénoncent les quatorze volumes des Vies des saints au pape et déférent l’ouvrage à l’Inquisition espagnole qui le condamne comme renfermant des propositions hérétiques scandaleuses et impies ; Papebroch répond aux attaques et demande un nouvel examen ; le pape impose le silence aux Jésuites et aux Carmes. 2 mai, le Traité d’Aix-la-Chapelle met fin à la Guerre de dévolution (le pape a contribué à la conclusion du traité, malgré la médiation hostile des Provinces-Unies) : la France annexe Lille, Tournai, Douai, Armentières et quelques dépendances du Nord, mais restitue la Franche-Comté à l’Espagne. Le pape dissout l'ordre des Jésuates fondé par Jean Colombini et approuvé par Urbain V en 1367. 16 juin, fondation d'une colonie espagnole dans l'île de Guam. 27 juillet, par bulle, Clément IX approuve l’Ordre des Chevalières de la vraie Croix (ou Ordre de la Croix étoilée ou Ordre des dames réunies pour honorer la Croix ou enfin Ordre de la noble Croix). 16 septembre, le roi de Pologne, Casimir V (ou Jean II Casimir), qui a tenté vainement d’abolir le liberum veto (droit de veto que possède les députés), abdique et s'exile en France où il devient abbé de Saint-Germain-des-Prés : le palatin de Ruthénie rouge, Michel Korybut Wisniowiecki (1669-1673) lui succèdera le 19 juin 1669. 8 octobre, bref papal sur la Paix de l'Eglise avec les jansénistes ("Paix clémentine"). 23 octobre, Paris, la paix de l’Eglise avec les jansénistes est rendue officielle par un arrêt du Conseil.

1669. 14 janvier, Clément IX signe un bref de félicitations à destination des évêques qui se sont soumis au formulaire : le bref confirme la Paix de l'Eglise avec les jansénistes. 19 janvier, Paix clémentine : la réconciliation avec les jansénistes est officiellement prononcée ; le gouvernement libère les jansénistes retenus prisonniers à la Bastille. 25 février, Johann Eberhard Nithard, précepteur autrichien de Léopold et Marianne (les enfants du régent d'Espagne Ferdinand III d'Autriche), doit s'exiler et devient ambassadeur d'Espagne à Rome. 11 mars, en Sicile, le volcan Etna entre en éruption ; la lave en fusion détruit une partie de Catane ; 20 000 personnes perdent la vie dans la catastrophe. 5 avril, édit royal visant l'augmentation du nombre de mariages et d'enfants en Nouvelle-France ; par l'intendant Jean Talon, Louis XIV donne des bonus aux larges familles : les familles de huit enfants recevront 300 écus et celles de douze, 400 écus. Inde, fin de la liberté du culte : le Grand Moghol ordonne la destruction de tous les temples et de toutes les écoles non islamiques ; Révolte des Jats de Mathura. 19 juin, après l'abdication de Jean II Casimir Vasa, Michel Korybut Wisniowiecki est élu roi de Pologne. 20 juin, Révolte d'Ezo : début de la révolte des Aïnous (indigènes du nord du Japon) ; ils sont écrasés par le clan Matsumae. 6 septembre, en Crète, après 22 ans de siège, les Vénitiens signent la paix avec les Turcs et leur remettent la ville de Candie. 20 novembre, à Leyde, mort (peste) d’Arnold Geulincx, philosophe belge qui propagea le cartésianisme en Hollande dans Metaphysica vera, Ethica, Physica vera publiés après sa mort ; il nie, avant Malebranche, toute action réciproque du corps et de l’âme qu’il compare, comme le fera Leibniz, à 2 horloges s’accordant, quoique indépendantes. 9 décembre, mort du pape (la prise de Candie par les Turcs hâta, dit-on, sa mort par le chagrin qu’elle lui causa, mais on convient généralement que l’intempérance avait gravement altéré sa santé).


Vacance du Saint-Siège jusqu'au pontificat de Clément X le 29-4-1670

1670. 6 février, Christian V, roi de Danemark et de Norvège, succède à Frédéric III. 14 février, décret impérial ordonnant aux Juifs de Vienne de quitter la ville avant la Fête-Dieu au soir ; 1 400 Juifs sont expulsés vers la Bohême et la Moravie. 31 mars, naissance de Louis Auguste de Bourbon, fruit de l'adultère entre Louis XIV et la marquise de Montespan.


Note
1 http://www.linternaute.com/histoire/motcle/6191/a/1/1/le_traite_de_breda.shtml

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
22/10/2017
ACCES AU SITE