ETIENNE X (IX), pape

Frédéric de Lotharingie (Lorraine) ou d'Ardenne est le fils du duc de Lorraine, Gothelon Ier, et le frère de Godefroi II le Barbu, duc de Toscane.
D’abord archidiacre de Liège, il devient chancelier de l’Eglise romaine.
Il est envoyé comme légat à Constantinople en 1054, puis se retire au Mont Cassin dont il sera élu abbé.
En 1057, Il est nommé cardinal-prêtre de Saint-Chrysogone par le pape Victor II
Elu le 2 août 1057, il choisit le nom de "Etienne" en hommage au pape Etienne Ier dont la mémoire est célébrée ce jour.
Etienne (X ou IX 1 est le premier pape élu sans l’aveu de la Cour impériale (Nicolas II érigera le fait en droit et réservera aux cardinaux l’élection du pape). Il est consacré le 3.
Il lutte contre la simonie et les investitures laïques. Sous son pontificat, le cardinal Humbert écrit 3 livres contre les simoniaques.
Etienne tient à Rome plusieurs conciles et se rend au Mont Cassin pour y réformer la conduite des moines. Il combat l'incontinence des clercs.
Hildebrand, son archidiacre, gouverne l’Eglise et commence les vigoureuses réformes qu’il poursuivra plus tard (en tant que pape sous le nom de Grégoire VII) contre les clercs mariés et les moines paillards.
Etienne, avant de mourir, se donne Hildebrand pour successeur, autant que les constitutions de l’Eglise le lui permettent, mais les cardinaux ne le suivront pas.
Il meurt le 29 mars 1058 à Florence, officiellement de la malaria ; certains pensent qu'il a été empoisonné par une partie de la noblesse romaine (la famille des comtes de Tusculum) qui imposera l'antipape Benoît X.
Saint Etienne (X ou IX 1) est fêté le 29 mars.


1057. 2 août, élection du pape. 15 août, au cours de la Bataille de Lumphanan, le roi d'Écosse Macbeth est tué par Malcolm III Canmore. Le normand Robert Guiscard devient comte de Melfi et d'Apulie (Pouille). 2 octobre, à la requête de l'évêque d'Orléans, Henri Ier octroie à la ville une charte de franchise abolissant les droits d'entrée sur le vin et interdisant la fermeture des portes de la ville pendant tout le temps des vendanges. Octobre, première attaque des Seljoukides sur l’Empire byzantin en Arménie. 1er novembre, les Arabes hilaliens mettent à sac Kairouan, la capitale des Berbères zirides qui sont contraints à se réfugier à Mahdia et dans le royaume hammadide : pour subvenir à leurs besoins, les Zirides deviennent pirates et ravagent les côtes des royaumes chrétiens ; ils tenteront de reconquérir la Sicile.

1058. 6 mars, le pape confirme le privilège monétaire de Cluny. 17 mars, Lulach Ier d'Écosse (beau fils de Macbeth auquel il a succédé) est tué en combattant contre Malcolm III. 29 mars, mort du pape.


Vacance du Saint-Siège jusqu'au pontificat de NICOLAS II le 6-12-1058.


Note
1 Etienne II (752) a été légitimement élu pape mais il est mort 3 jours après son élection (apoplexie), avant d’avoir été consacré. Pour cette raison, il n’était pas considéré comme pape, et il ne figure pas dans l’édition de 1961 de l’Annuaire pontifical. Cependant, la constitution apostolique Romano Pontifici Eligendo, promulguée par le pape Paul VI le 1er octobre 1975, a réaffirmé que le pontificat commençait dès l'élection, conformément au concile du Latran, réuni le 13 avril 1059 par Nicolas II, qui avait décrété que le pape possède toute l'autorité pontificale dès son élection ; c’est la raison pour laquelle 2 numéros sont donnés pour les Etienne qui le suivent, le numéro entre parenthèses reflétant l’opinion ancienne.


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 05/03/2017

ACCES AU SITE