Félix II, antipape

Félix, archidiacre romain, est désigné par l’empereur Constance pour remplacer le pape Libère en exil, en 355.
Félix II est chassé par les Romains au retour de ce dernier, en 358, et se retire sur ses terres dans les environs de Rome où il meurt le 22 novembre 365.
Un cimetière porte son nom à Rome.

Félix II était autrefois considéré comme un pape légitime : les deux numéros suivant les noms de Félix III (II) et Félix IV (III), indiquent que Félix II était légitime (premier numéro) ou non (second numéro) ; le numéro utilisé correspond à l’acceptation ou au rejet de l’hypothèse ancienne.


358. Au concile de Rome, Félix, à la tête de 48 évêques, condamne Ursace, Valens et l’empereur Constance comme hérétiques.


Sources

Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 05/03/2017

ACCES AU SITE