Honorius II, pape

Lamberto Scannabecchi naît à Fiagnano près d'Imola.
Cardinal-évêque d’Ostie en 1117, il est l'un des cardinaux ayant accompagné Gélase II dans son exil (1118 à 1119).
Légat du pape Calixte II, il participe activement en 1121 aux négociations qui aboutiront au Concordat de Worms en 1123.
Proclamé pape le 15 décembre 1124 par la faction des Frangipani malgré le couronnement de Célestin II, il fait régulariser son élection : sous le nom d'Honorius, il est intronisé le 21.
Honorius II envoie en Poméranie Othon, l'évêque de Bamberg, pour y prêcher.
Il prend part à une querelle qui s’est élevée entre le roi de France, Louis VI, et l’évêque de Paris : le pontife déclare d’abord abusive l’excommunication que le prélat a lancée sur son souverain, puis, à l’instigation de Bernard de Clairvaux, qui lui écrit à ce sujet plusieurs lettres, il prend le parti de l’évêque contre le roi.
Il renoue les relations interrompues entre le Saint-Siège et l'Angleterre (Henri Ier Beauclerc).
Il approuve les Prémontrés et les Templiers.
Il meurt le 13 février 1130.


1124. 15 décembre, Lamberto Scannabecchi est proclamé pape par la faction des Frangipani ; il fait régulariser son élection et, sous le nom d'Honorius, il est consacré le 21.

Vers 1125. Le 4e successeur de Bruno à la Chartreuse, Guigues, codifie les coutumes en usage depuis les origines.

1125. Au concile de Westminster qu'il a convoqué, le légat du pape, Jean de Créma, tient des discours véhéments contre le concubinage des prêtres. Famine en France. Abélard est élu abbé au monastère de Saint-Gildas-de-Rhuys, où il compose son autobiographie Historia calamitatum (Histoire de mes tribulations, 1132). Des moniales de Juilly, abbaye fondée par des moines de Molesmes et restée sous son obédience, instaurent à Notre-Dame-du-Tart la première abbaye de cisterciennes. 13 septembre, Lothaire de Supplinbourg (futur Lothaire III) est couronné roi des Romains à Aix-la-Chapelle.

1126. Les Almoravides déportent au Maroc les chrétiens espagnols.

1127. Roger II de Sicile unit les Etats normands d’Italie du Sud en les prenant par la force. Le roi de France, Louis VI le Gros, fait crucifier Berthold qui a assassiné le comte de Flandre, Charles le Bon.

1128. L’Université de Paris s’installe sur la montagne Sainte-Geneviève. 22 avril, le pape excommunie Conrad de Hohenstaufen qui s'est fait proclamer roi d'Italie contre Lothaire de Supplinbourg. 29 juin, Conrad III de Hohenstaufen est couronné roi d’Italie par Anselmo V, l'archevêque de Milan ; le pape déclare nul le sacre. 22 août, Roger II de Sicile contraint le pape Honorius II à lui donner l'investiture des duchés de Pouille et de Calabre sur le pont de Bénévent ; Roger II de Sicile est sacré prince de Salerne puis grand-duc de Pouille. Reconnaissance des communes de Laon et de Marseille.

1129. 13 janvier, ouverture du concile de Troyes (convoqué par le pape à la demande d'Hugues de Payns) qui approuve l’Ordre du Temple et sa règle. 2 février, au concile de Châlons, Henri de Verdun renonce à l'épiscopat. 14 avril, Louis VI le Gros associe son fils Philippe à la couronne : il est sacré à Reims. En septembre, Bouri, l'atabek de Damas, fait mettre à mort le vizir al-Mazdaghani, protecteur des Assassins (batinis) ; les partisans de la secte sont massacrés par la foule et leurs chefs crucifiés sur les créneaux des remparts ; selon le chroniqueur Ibn al-Athir, al-Mazdaghani et les Assassins voulaient livrer la ville aux Francs en échange de Tyr ; les batinis survivants s’installent en Palestine, sous la protection de Baudouin II, auquel ils ont livré la forteresse de Baniyas, au pied du mont Hermon. 5 décembre, une armée de 10 000 cavaliers et fantassins francs venus de Palestine, d’Antioche, d’Édesse et de Tripoli se présente devant Damas : Bouri recrute à la hâte quelques bandes de nomades turcs et quelques tribus arabes pour repousser l’attaque ; plusieurs milliers de Francs, qui sont allés fourrager dans la plaine de la Ghouta, sont surpris par une attaque ; Baudouin rassemble ses troupes mais une pluie diluvienne transforme le sol en un immense lac de boue et il doit ordonner la retraite 1.

1130. 13 février, mort du pape.


Note
1 http://fr.wikipedia.org/wiki/1129

Sources

Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
28/05/2018
ACCES AU SITE