Honorius IV, pape

Giacomo Savelli, petit-neveu d'Honorius III, naît en 1210 à Rome dans une famille aristocratique.
Il étudie à l’université de Paris.
Il est nommé cardinal par Urbain IV.
Elu pape à Pérouse le 2 avril 1285, il choisit le nom d'Honorius ; il est consacré le 20 mai.
Honorius IV favorise les ordres mendiants (franciscains et dominicains) mais condamne les apostoliques, qui, à Parme, prônent la pauvreté évangélique.
Il soutient en Sicile le parti français contre les Aragonais, mais ne peut faire rendre la liberté à Charles II, prisonnier de Pierre d’Aragon (il obtint du moins dans cette île une constitution très favorable au clergé).
Pape énergique malgré son grand âge, il élimine des États de l’Église les brigands qui l’infestent.
Il donne l'autorité civile à son frère Pandulphe, sénateur de Rome.
Il crée des chaires de langues orientales à l'Université de Paris.
Il meurt le 3 avril 1287.

Prophétie de Malachie : Ex rosa leonina (De la rose Léonine).


1285. 2 avril, élection du pape (il est consacré le 20). 10 mai, Philippe III entre en Roussillon. 25 mai, prise d'Elne par les Français et massacre de tous les habitants. 15 juin, les croisés (croisade d'Aragon) franchissent les Pyrénées. 28 juin, début du siège de Gérone ; l'armée Française est victime d'une épidémie de malaria. 3 au 4 septembre, Bataille navale des Formigues : la flotte catalane, commandée par l'amiral Roger de Lauria, bat celle de Philippe III le Hardi. 1er octobre, Bataille du col de Panissars ; fin de la croisade d'Aragon. 5 octobre, le roi Philippe III le Hardi meurt à Perpignan (royaume d’Aragon) de la malaria : son armée, décimée par la maladie, se retire, son fils Philippe IV le Bel lui succède. Philippe le Bel passe au Puy-en Velay (43). Dans le nord de l’Italie, fabrication de lunettes. 10 novembre, mort de Pierre III d'Aragon ; son fils Alphonse III lui succède.

1286. 6 janvier, à Reims, sacre de Philippe IV le Bel "roi de France et de Navarre" et de la reine Jeanne de Navarre. 2 février, Jacques le Juste est couronné roi de Sicile à Palerme ; il est excommunié une seconde fois le 3 mai. Le pape ordonne de poursuivre la secte des apostoliques de Parme et interdit de leur accorder l’aumône. 13 mai, Édouard Ier d'Angleterre débarque en Ponthieu pour se rendre à Paris ; le 29, il rend hommage au roi de France. 14 mai, première réunion des États de Provence à Sisteron. 24 juin, Henri II de Chypre prend Acre aux Angevins : la citadelle lui est remise le 29. 14 août, Convention de Paris entre la France et l'Angleterre sur le Quercy et la Saintonge qui passent au domaine royal français. 15 août, couronnement de Henri II de Chypre, roi de Jérusalem.

1287. Philippe IV fait arrêter et expulser les marchands lombards dont il a confisqué les biens. Au concile de Reims, la question des religieux mendiants est portée par les évêques devant le pape. Le concile de Würzburg condamne les apostoliques et les bégards. Honorius IV envoie le prédicateur Jacques de Voragine (provincial de l’ordre des dominicains depuis 1276) dans la ville de Gênes afin qu’il tente de réconcilier les partis ennemis, les guelfes et les gibelins, qui s’entre-déchirent alors en des luttes incessantes. 3 avril, à Rome, mort du pape.


Vacance du Saint-Siège jusqu'au pontificat de Nicolas IV le 15-2-1288


Sources

Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 24/05/2018

ACCES AU SITE