Innocent IX

Giovanni Antonio Facchinetti naît en 1519 à Bologne.
Issu de l'université de Bologne, il est docteur en droit en 1544.
Après avoir été secrétaire du cardinal Nicolò Ardinghelli à Rome, il entre au service du cardinal Alexandre Farnèse, qui le nomme son représentant à la tête de l'archidiocèse d'Avignon, puis lui confie la gestion de ses affaires à Parme.
En 1560 il est nommé évêque de Nicastro en Calabre et en 1562 il est légat au concile de Trente.
Envoyé comme nonce du pape à Venise par Pie V en 1566, il favorise grandement la conclusion de cette alliance (Pape, Venise, Espagne) contre les Turcs qui aboutit à la victoire de Lépante (1571).
En 1575 il est nommé patriarche de Jérusalem.
Le 12 décembre 1583, il est fait cardinal-prêtre du titre des Quatre Saints couronnés.
Elu à l'unanimité le 29 octobre 1591, il choisit le nom d'Innocent ; il est intronisé le 3 novembre.
Innocent IX baisse les impôts.
Il reconnaît, à Rome, le droit de vote à tous les majeurs de 14 ans, hommes et femmes.
Il meurt à Rome le 30 décembre 1591 et est inhumé dans les grottes vaticanes.
Il a été surnommé Clinicus ou l'Alité parce que son extrême faiblesse l'obligeait à garder le lit où il travaillait et donnait ses audiences.
Il a laissé divers essais dont l'un s'opposant à Machiavel : Adversus Machiavellem.

Prophétie de Malachie : Pia civitas in bello (cité pieuse en guerre).


1591. 29 octobre, élection du pape. 3 novembre, intronisation du pape. Novembre, Paris, les fanatiques de la Ligue font régner la terreur (massacres des Politiques, tribunal d’exception). 11 novembre, début du siège de Rouen, défendue par le fils de Charles de Mayenne et Villars. 15 novembre, à Paris, désaccord et scission entre les chefs de la Ligue catholique : Brisson, nommé premier président du tribunal de Paris par les Seize chefs des comités de quartiers est assassiné par eux à cause de sa modération ; Mayenne soumet les Seize par la force et fait pendre quatre d’entre eux. La ville du Puy-en-Velay, qui a soutenu la Ligue, ne se décide à reconnaître Henri IV que moyennant une exemption d’impôts de 5 années (jusqu’en 1596). 14 décembre, mort de Jean de la Croix 1. 24 décembre, Philippe II d'Espagne publie une amnistie générale pour les révoltés d'Aragon. 30 décembre, mort du pape.


Note
1 Juan Yepes naît en 1542, en Vieille Castille dans une famille pauvre. Très vite, le père meurt et la mère doit se louer comme nourrice à Medina del Campo. En grandissant, Juan étudie les Humanités, faisant pour payer ces études office d’infirmier à l’hôpital de la ville. A 21 ans, il entre au Carmel. On l’envoie à la célèbre Université de Salamanque. Il aspire à observer la règle primitive de l’Ordre, faite d’austérité et de prière continuelle. Mais il n’essuie que des refus. En 1567, il est ordonné prêtre et songe à changer d’ordre, quand Dieu lui fait rencontrer Thérèse d’Avila. Devenu le premier carme réformé, il inaugure dans le hameau de Durvelo une vie toute d’absolu. Ses tentatives de réforme monastique des Carmes déchaux (ou déchaussés) lui valent des peines de prison en 1576 et en 1577 : ses frères carmes lui font subir les pires traitements. De son âme dépouillée de tout appui humain jaillira le Cantique Spirituel. Il finit par s’enfuir ; les carmélites déchaussées le recueillent. Commence alors pour Jean une période d’activité rayonnante (1578-1588). Parmi ses œuvres majeures, il faut retenir les émouvants poèmes La Montée du mont Carmel, La Vive Flamme d’amour. Son poème le plus célèbre, La Nuit obscure, montre comment l’âme peut chercher et atteindre l’union avec Dieu grâce à une expérience similaire à celle de la crucifixion et la gloire du Christ. Mais il est bientôt démis de toute charge, malade et même calomnié. Jean de la Croix finit sa vie dans la solitude et s’éteint le 14 décembre 1591, à minuit. Canonisé en 1726, il est aussi docteur de l’Eglise.

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 05/03/2017

ACCES AU SITE