Innocent VII

Cosimo Gentile de Migliorati naît en 1336 dans une famille modeste à Sulmona dans les Abruzzes.
Il enseigne le droit civil et le droit canon à Pérouse et à Padoue. Lignano, son maître, l'aide à aller à Rome où Urbain VI le fait entrer à la Curie ; après l'avoir envoyé pendant dix ans en Angleterre, le pape le nomme évêque de Bologne en 1386 puis archevêque de Ravenne en 1387.
Boniface IX le fait cardinal et l'emploie comme légat.
Il est élu pape, le 17 octobre 1404, par les cardinaux romains auxquels il a promis de mettre fin au schisme d'Avignon ; il choisit le nom d'Innocent. Il est intronisé le 11 novembre.
Innocent VII se montre intransigeant envers l’antipape Benoît XIII.
Il institue des écoles et crée de nouvelles facultés : médecine, philosophie et grec.
Il meurt le 6 novembre 1406 à Rome.

Prophétie de Malachie : De meliore sydere (D’un astre meilleur).


1404. 17 octobre, élection du pape. 11 novembre, intronisation du pape. Mécontents, les Gibelins provoquent une émeute à Rome, mais le roi de Naples Ladislas Ier envoie des troupes pour rétablir l'ordre. 13 décembre, mort d'Albert Ier de Hainaut : son fils, Guillaume IV de Hainaut devient duc de Bavière-Straubing, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande.

1405. 19 février, Samarkand, mort de Tamerlan (Timur Lang) : son empire est partagé ; les Mongols ne connaîtront plus jamais un tel pouvoir. 8 juin, l'archevêque d'York, Richard le Scrope, et le duc de Norfolk, qui avaient pris les armes contre le roi Henry IV, sont exécutés pour trahison. 17 juin, Bataille au Stoss, les montagnards d'Appenzell balaient le corps d'armée autrichien de Frédéric II de Habsbourg. 24 juin, le pape appelle l’attention de l’archevêque de Prague sur les progrès de l’hérésie de John Wyclif en Bohême. En juillet, la France intervient (sans succès) pour soutenir les révoltés du Pays de Galles contre l'Angleterre. 11 juillet, début des voyages de l'amiral chinois eunuque Zheng He vers l'Indonésie, l'Inde, l'Arabie et la côte Est de l'Afrique (jusqu'en 1433) ; il mènera sept expéditions qui conduiront à l’hégémonie navale de la Chine sur les mers de la Sonde et sur l’océan indien (1405-1424) : à deux reprises, la flotte touchera la côte orientale de l’Afrique. En août, Ludovico Migliorati (neveu du pape que ce dernier a nommé cardinal) attaque par surprise onze Romains contestataires qui reviennent d'une conférence avec le pape ; il les tue dans sa maison et fait jeter leurs corps dans la rue depuis les fenêtres de l'hôpital de Santo Spirito ; la fureur des Romains est telle que le pape, sa cour et les cardinaux se réfugient à Viterbe après avoir perdu trente hommes dont l'abbé de Pérouse tué sous les yeux du pape. Christine de Pisan compose La Cité des dames.

1406. En janvier, sous prétexte de rétablir l'ordre et le souverain pontife, le roi de Naples, Ladislas de Duras, qui souhaite étendre son autorité sur les États pontificaux, envahit Rome. 17 mars, au Caire, mort d'Abd al-Rahman ibn Muhammad ibn Khaldûn, philosophe et historien ; son œuvre la plus importante, Les Prolégomènes (Muqaddima), est une introduction aux méthodes de l’histoire comme "science des événements et de leurs causes" : il décrit le passage d’une société de subsistance, guidée par le besoin et fondée sur l’entraide, à une société de richesse où la production dépasse le besoin, et qui porte en elle sa propre mort ; il a été un pionnier de la philosophie de l’histoire et de la sociologie ; il est l’auteur d’une Histoire universelle (Kitab al-Ibar). 4 avril, mort de Robert III d'Ecosse : son fils Jacques Ier Stuart lui succède. En mai, les Romains demandent au pape de revenir à Rome pour chasser Ladislas ; Innocent excommunie Ladislas qui se retire. En septembre, le pape nomme Ladislas le Magnanime "défenseur, conservateur et porte-étendard de l’Église". 9 octobre, la Cité-État de Pise, assiégée depuis le 4 mars, est vaincue par Florence. 6 novembre, mort du pape (d'apoplexie, ou, si l'on en croit les rumeurs, empoisonné par le futur Jean XXIII). 17 novembre, Venise prend Padoue.


Sources

Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
03/09/2017
ACCES AU SITE