Innocent X

Giovanni Battista (Jean-Baptiste) Pamphili (Pamphilj), naît à Rome le 6 ou 7 mai 1574.
Né dans la grande famille patricienne des Pamphilj, il fait des études de droit au Collegium romanum puis il entre aussitôt à la curie romaine où Clément VIII le nomme auditeur de la rote romaine. Grégoire XV l'emploie ensuite comme nonce apostolique. Urbain VIII le promeut patriarche latin d'Antioche. En 1626, il reçoit la barrette de cardinal-prêtre de Saint-Eusèbe 3.
Elu le 15 septembre 1644 grâce aux divisions du conclave, il choisit le nom d'Innocent en hommage à Innocent VIII ; il est intronisé le 4 octobre. Il a bénéficié du soutien de cardinaux qui étaient contre son prédécesseur Urbain VIII, et ne poursuit donc pas son oeuvre. Mazarin, opposé à son élection car Pamphili est favorable aux Espagnols (la France est en guerre depuis 1635 contre les Habsbourg d'Espagne), n'est pas arrivé à temps pour empêcher son couronnement 2.
Innocent X ramène une certaine austérité à la cour pontificale.
Il fait poursuivre pour concussions les cardinaux Barberini qui ont cependant contribué à son élévation et sont contraints de chercher un asile en France ; il se réconciliera avec cette famille puissante, grâce à l’intervention de Mazarin, dont il a été l’ennemi, mais qu’il a intérêt à ménager.
L’assassinat de l’évêque de Castro étant impuni, il fait raser la ville.
Olimpia Maidalchini (sa belle-soeur, veuve de son frère aîné) et la princesse de Rossano ont une très grande influence sur lui. Elles vendent au plus offrant les dignités civiles et ecclésiastiques et sont haïes par le peuple. De nombreux pamphlets n’épargnent pas la personne du pape dont on dit que sa belle-soeur, surnommée la "Papesse Olimpia", est aussi sa maîtresse.
Il meurt le 7 janvier 1655.

Prophétie de Malachie : Jucunditas crucis (agrément de la croix).


1644. 15 septembre, élection du pape. 18 décembre, la reine Christine de Suède a 18 ans ; elle évince le chancelier pour promouvoir la paix et stopper les conflits avec le Danemark. 19 décembre, la Chambre des communes britannique vote la Self-denying Ordinance empêchant les membres du Parlement d'être à des postes de commandement dans l'armée ou la marine ; cette loi sera également votée à la Chambre des Lords le 3 avril 1945.

1645. 6 janvier, Oliver Cromwell constitue une nouvelle armée de soldats professionnels (New Model Army) sur le modèle suédois. 10 janvier, William Laud, archevêque de Canterbury inculpé de trahison, est décapité. 6 mars, Bataille de Jankau : les Suédois, en route vers Prague, prennent le dessus sur les troupes impériales en Bohême méridionale. Soulèvements populaires en Dauphiné, Languedoc et Provence contre la fiscalité. Le jésuite allemand, Johann Schall, directeur de l’institut de mathématique et d’astronomique de Pékin, facilite l’introduction du catholicisme en Chine. Innocent X commande à Alessandro Algardi (dit Algarde) le grand relief représentant la Rencontre de Léon le Grand et d’Attila. 14 juin, Bataille de Naseby : Cromwell écrase l’armée du roi Charles Ier. 23 juillet, mort du tsar Michel III Fiodorovitch Romanov ; Alexis Ier Mikhailovitch est couronné tsar de Russie. 25 juillet, les Crétois, colonisés par Venise, considèrent l'arrivée des Turcs comme une libération. 3 août, Bataille d'Alerheim en Saxe (deuxième bataille de Nördlingen) : victoire des troupes de Suède, de Hesse et de France (commandées par Louis II de Bourbon, duc d'Enghien, et Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne) sur le général bavarois Mercy qui est tué au combat. 13 août, Paix de Brömsebro : elle met fin au conflit (Guerre de Torstenson) entre la Suède, le Danemark et la Norvège. 

1646. 15 mars, Mazarin est nommé intendant de l'éducation du jeune roi Louis XIV. 14 juin, Bataille navale d'Orbitello : le général des galères Jean-Armand de Maillé-Brézé est coupé en deux par un boulet. 15 août, Ferdinand IV de Habsbourg est couronné roi de Bohème. 7 septembre, le duc d'Enghien prend Furnes puis, le 25 septembre il assiège Dunkerque qu'il prendra le 10 octobre. 15 octobre, au Québec, reprise des hostilités avec les Agniers quand ces derniers capturent les pères jésuites Isaac Jogues et Jean de La Lande ; les Agniers se rendent compte que les Français qui reviennent d'Europe causent des décès dans leur communauté (microbes) ; le père Isaac Jogue (le 18 octobre) et Jean de La Lande (le 19) sont décapités.

1647. 27 février, création en Suède de la première Société de Commissaires- priseurs spécialisés dans l'art : la Stockholms Auktionsverk. 14 mars, mort du stathouder des Pays-Bas, Frédéric-Henri de Nassau : son fils Guillaume II lui succède. 27 mars, Louis XIV fonde le Conseil de Québec. Mazarin prend une ordonnance contre les vagabonds et les bohémiens. 11 mai, Pieter Stuyvesant arrive en Nouvelle-Néerlande (territoires allant de la Virginie à la Nouvelle-Angleterre), afin de diriger la colonie. 15 mai, Guillaume Couture, l'un des pères fondateurs de la ville de Lévis (autrefois seigneurie de Lauzon) qui se situe au sud de la ville de Québec au Canada, est le premier français à fouler le sol québécois ; en 1663, lors d'une expédition, il sera le premier français à découvrir le lac Mistassini. 10 juin, Bataille de Cavite dans la baie de Manille : 12 navires hollandais attaquent le port de Cavite et rencontrent une résistance farouche de la part de l'artillerie côtière espagnole qui coule leur navire amiral et les contraint à se retirer. 17 juin, le Grand Condé doit lever le Siège de Lérida en Catalogne. 13 septembre, Evangelista Torricelli, mathématicien et physicien italien, invente le baromètre. 26 décembre, le roi Charles Ier, qui s’est enfui d’Angleterre pour échapper aux exigences du Parlement, conclut une alliance secrète avec les Ecossais auxquels il assure la liberté religieuse : les presbytériens écossais se rangent alors aux côtés du roi contre Oliver Cromwell.

1648. 21 janvier, en Ukraine, les Cosaques Zaporogues s’allient aux Tatars de Crimée contre la Pologne. 27 janvier, à Paris, fondation de l'Académie royale de peinture et de sculpture. 30 janvier, Paix hispano-hollandaise de Münster : le roi d'Espagne reconnaît l'indépendance des Provinces-Unies. 28 février, mort de Christian IV de Danemark : son fils Frédéric III lui succède. 23 mars, après le départ des Espagnols de l'île de Saint-Martin, les Français et les Hollandais signent le Traité de Concordia par lequel ils se partagent l'île. 13 mai, le Parlement de Paris, le Grand Conseil, la chambre des comptes et la cour des aides se réunissent pour tenter de limiter le pouvoir royal (Arrêt d'Union) et adoptent une déclaration contre l'absolutisme ; le 15 juin, le Parlement confirme l'Arrêt d'union. 16 mai, les insurgés zaporogues battent l'armée polonaise sur le Dniepr à la bataille de Zhovti Vody ; ils pénètrent en Podolie et en Ruthénie soulevant les paysans récemment réduits au servage contre leurs seigneurs, les orthodoxes contre les catholiques ; les Juifs, souvent collecteurs d'impôts pour les seigneurs polonais, sont massacrés par milliers. 17 mai, Bataille de Zusmarshausen en Bavière : victoire de Turenne et du Suédois Wrangel sur les impériaux. 20 mai, mort du roi de Pologne, Ladislas IV Vasa sans héritier ; c'est son demi-frère et cousin, Jean II Casimir Vasa, qui lui succédera le 20 novembre. 26 mai, Bohdan Khmelnytsky, chef militaire et politique des Cosaques d'Ukraine, bat les Polonais à Korsuń. A Rome, sous le portail de la basilique Saint-Jean de Latran en reconstruction, le pape fait ouvrir la tombe de Sylvestre II (qu'on dit habitée par un démon) dont la dépouille tombe instantanément en poussière (on ne sait pas ce que les quelques restes sont devenus). 4 juillet, le père jésuite Antoine Daniel, est martyrisé et assassiné par un groupe d'Iroquois dans le village de Teanaustaye en Ontario. 6 août, Traité d’Osnabrück entre l’empereur d’Allemagne, la Suède et les puissances occidentales. 8 août, Empire ottoman : le sultan Ibrahim Ier est déposé et remplacé par son fils Mehmed IV, âgé de 7 ans ; Ibrahim sera assassiné le 18. 17 au 19 août, Bataille de Preston : Oliver Cromwell écrasent les troupes écossaises. 20 août, Bataille de Lens : victoire du Grand Condé sur les Espagnols. 27 août, suite à l’arrestation de Pierre Broussel (conseiller au Parlement de Paris), le 26, sur ordre de Mazarin, les Parisiens se soulèvent et dressent des barricades : le soulèvement populaire est organisé par le cardinal de Retz, c’est le début de la Fronde ; Mazarin doit faire libérer Broussel. 8 septembre, Traité de Münster : l’indépendance des Provinces-Unies est reconnue par l’Espagne. 12 septembre, la famille royale est contrainte de quitter Paris pour s’installer à Rueil. 19 septembre, Blaise Pascal, pour vérifier les découvertes de Torricelli, fait effectuer des mesures différentielles de la pression atmosphérique par son beau-frère, Florin Périer, entre Clermont-Ferrand (dont Pascal est originaire) et le sommet du Puy de Dôme : Pascal conclut à l’existence du vide et explique la pression atmosphérique ; il publiera une Préface pour le traité du vide (1651) et un Traité de l’équilibre des liqueurs et de la pesanteur de la masse d’air (1663). 20 septembre, l'explorateur russe Simon Dejnev découvre le détroit de Béring. 23 septembre, Bohdan Khmelnytsky bat les Polonais à Pyliavtsi. 11 octobre, mort de Georges Ier Rákóczi : son fils Georges II Rákóczy devient voïévode de Transylvanie. 18 octobre, la France prend possession des îles des Saintes, archipel d'îlots volcaniques des Antilles dans la mer des Caraïbes. 24 octobre, publication des Traités de paix de Westphalie, signés à Osnabrück par les états protestants (6 août) et à Münster par les états catholiques (8 septembre) qui mettent fin à la Guerre de 30 ans : l’empereur Ferdinand III doit accorder la suprématie territoriale aux États de l’Empire (les Provinces-Unies et les Cantons suisses quittent l’Empire) ; l’empereur consacre ses états à la Vierge Marie qu’il fait "généralissime de ses armées" ; le grand baillage de Brandebourg de l’Ordre des chevaliers de Saint-Jean de l’Hôpital de Jérusalem (ordre protestant) acquiert son indépendance moyennant 2 500 florins d’or, reporte son allégeance sur les margraves de Brandebourg et prend le nom d’Ordre évangélique de Saint Jean (Johanniter Orden) qui choisira, par la suite, ses maîtres, parmi les princes de Hohenzollern ; la France gagne Pignerol, les Trois-Évêchés et l'Alsace sauf Strasbourg et Mulhouse. 19 novembre, Frédéric III est élu roi de Danemark et de Norvège. 20 novembre, le roi de Pologne Ladislas IV Vasa n'ayant pas d'héritier, c'est son demi-frère et cousin, Jean II Casimir Vasa, qui lui succède. 26 novembre, par la bulle Zelo Domus Die, Innocent III condamne les traités de Westphalie qui stipulent que la religion de chaque Etat allemand doit être déterminée par celle de son souverain et qui avalise la sécularisation des biens du clergé en Allemagne. 7 décembre, face au pouvoir grandissant de l’armée représentée par Oliver Cromwell, le Parlement est de plus en plus réticent aux propositions de ce dernier ; exaspéré, Cromwell, aidé par le colonel Pride, procède à son épuration : le "Long Parlement", désormais surnommé "Parlement croupion", ne compte plus que quelques dizaines de députés puritains extrémistes, favorables à Cromwell 4 ; ce parlement puritain interdit la célébration de Noël, considérée comme "un festival papiste sans justification biblique", et qui de plus est" un jour de gaspillage de denrée et de comportements immoraux" ; le parlement remplace la fête par un jour de jeûne. A Smyrne (Izmir), Sabbataï Tsevi, 22 ans, s'appuyant sur une interprétation contestée du Zohar (un livre de mystique juive) selon laquelle l'année 1648 doit voir la rédemption du peuple juif, se proclame "Messie" ; en 1666, emprisonné par le sultan, il se convertira à l'islam.

1648-1658. En Pologne et en Russie, environ 100 000 Juifs sont victimes des Cosaques ukrainiens, Tatars et Zaporogues en révolte contre les seigneurs polonais.

1649. 1er janvier, le tsar Alexis Ier Mikhaïlovitch promulgue l'Oulojénié, le premier code imprimé de Russie, qui institutionnalise le servage. Nuit du 5 au 6 janvier, la Cour se réfugie à Saint-Germain. 9 janvier, commandées par Condé, les troupes royales commencent l'investissement de Paris (8 février au 11 mars) ; début de la Fronde des princes. 30 janvier, devant Whitehall à Londres, Charles Ier est décapité ; Cromwell ordonne le massacre systématique des catholiques irlandais (700 000 morts ?), 60 000 (essentiellement femmes et enfants) sont vendus comme esclaves à la Jamaïque et à la Barbade ; Henriette d’Angleterre, fille d'Henri IV et de Marie de Médicis, veuve de Charles Ier, se réfugie à Saint-Germain-en-Laye avec ses deux enfants et des officiers écossais et irlandais (la plupart francs-maçons, ils créent la première loge maçonnique en France). 18 février, Bataille de Guararapes au Pernambouc (Brésil) : l'armée portugaise vainc les troupes hollandaises. 4 au 11 mars, négociations de Rueil entre la Cour et le Parlement ; le 11, la Paix de Rueil met fin à la Fronde parlementaire : maintien des vingt-sept articles, amnistie aux rebelles, droit de réunion pour les assemblées parlementaires ; le Parlement accepte l'accord début avril. 16 mars, à l'aube, 1 200 guerriers iroquois attaquent les Hurons de la mission française de Saint-Ignace, au sud-est de Midland en Ontario ; les jésuites Jean de Brébeuf et Gabriel Lallemant sont suppliciés par les Iroquois ; la nation huronne sera finalement vaincue par les Iroquois le 19 mars et les Hurons seront tués ou dispersés. 19 mai, en Angleterre, Olivier Cromwell proclame la libre république (a free Commonwealth) dirigé par le Rump (conseil d'État de 41 nobles et bourgeois), divisé en cinq comités (affaires étrangères, armée, Irlande, justice, marine) et par un conseil d'officiers ; un Parlement de 140 députés choisit sur des listes d'hommes "craignant Dieu" est mis en place. 15 août, pour soumettre l'Irlande, Cromwell débarque à Dublin avec une armée de 12 000 hommes (fin en mai 1650). 18 août, entrée triomphale du roi Louis XIV à Paris. 2 septembre, les armées du pape Innocent X, qui se montre implacable contre la tentative d'indépendance du duché de Castro, détruisent la ville de Castro dans le Latium. 19 septembre, faillite de l'Hôtel de ville de Paris : à l'échéance, les rentes ne peuvent être payées ; le 22 septembre, Émeute des rentiers. 7 décembre, le jésuite Charles Garnier est tué par les Iroquois qui déciment les tribus de Petuns et d'Algonquins et les bandes de Nepissing. 8 décembre, le jésuite Noël Chabanel est tué par un Huron apostat qu’il avait baptisé. Descartes : Traité des passions.

1650. 14 janvier, Mazarin s'allie aux meneurs de la Fronde, contre Condé. 18 janvier, Condé, Conti et le duc de Longueville sont arrêtés au Palais-Royal et emprisonnés sur ordre de Mazarin, ce qui provoque l'agitation de leurs amis qui soulèvent la province (Normandie, Bourgogne, Guyenne) ; les partisans des princes (Fronde des princes) rallument la guerre civile ; l’armée royale y mettra un terme au mois d’octobre 1652. Cromwell encourage l’émigration des Juifs dans le Commonwealth. L’archevêque d’Irlande James Ussher calcule que la Terre a été créée le dimanche 22 octobre de l’an 4004 avant Jésus-Christ. Le tsar punit les fumeurs de tabac de la bastonnade. Les réformateurs de l’Eglise de France protestent, en assemblée du clergé, contre les additions romaines faites au pontifical sous le pape Urbain VIII. Juin à septembre, Oliver Cromwell intervient en Écosse où le fils aîné de Charles Ier d'Angleterre s'est proclamé roi sous le nom de Charles II en juin. 22 juin, mouvement municipal de l'Ormée à Bordeaux : la ville proclame son adhésion au parti des princes. 26 août, blocus de Bordeaux, soulevé à cause de la mévente des vins, par les troupes royales ; Louis XIV et Anne d'Autriche entreront dans la ville le 5 octobre. 3 septembre, Bataille de Dunbar : Cromwell vainc l'armée écossaise de Charles II d'Angleterre. 27 septembre, Du Parquet, gouverneur de la Martinique pour le compte de la Compagnie des îles d'Amérique, achète la Martinique, Grenade et Sainte-Lucie ; Sainte-Lucie est colonisé par 40 français conduits par le sieur Rousselan. 28 septembre, Paix de Bordeaux, consacrant la victoire du parti modéré de Gondi, publiée le 1er octobre ; le Parlement de Bordeaux est rétabli dans ses pouvoirs ; Condé n'est pas libéré malgré l'amnistie des princes et princesses compromis. 15 octobre, au Puy-en-Velay (43), l’évêque Henri de Maupas et le père Jean-Pierre Médaille fondent la Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph, pour les filles et veuves qui, voulant entrer en religion, ne sont pas en état de fournir de dot. 20 octobre, couronnement de Christine de Suède (Kristina Vasa) 5. 6 novembre, mort de Guillaume II, prince d'Orange : un régime républicain se met en place. 15 décembre, Bataille dite de Rethel (elle se déroule en réalité à Sommepuis, auj. Sompuis dans le département de la Marne) : Henri de Turenne, à la tête de l'armée des Frondeurs et des contingents espagnols, est vaincu par le maréchal loyaliste César du Plessis-Praslin. Gilles Ménage publie le traité des Origines de la langue française qu’il retravaillera toute sa vie (réédition en 1694 après sa mort), premier dictionnaire étymologique du français.

1651. 1er janvier, à Scone, Charles II est couronné roi d'Ecosse. En France, misère et peste (notamment à Rouen). A Bordeaux, Révolte d'Ormée : le soulèvement populaire prend la direction de la ville avec l'aide de la bourgeoisie locale (le 3 août 1653 l'armée royale reprendra Bordeaux et fera arrêter puis exécuter les principaux meneurs). 7 février, le duc de Beaufort soulève les Halles de Paris et bloque la reine au Palais Royal (Mazarin s’enfuit en Rhénanie jusqu’en décembre). 20 juillet, guerre civile anglaise, Bataille d'Inverkeithing : l'armée parlementaire républicaine vainc les troupes royalistes écossaises de Charles II. 3 septembre, Bataille de Worcester : les troupes de Cromwell vainquent celles de Charles II qui s'exile en France. 7 septembre, Louis XIV est déclaré majeur. 7 septembre, un édit de Louis XIV institue, pour prévenir les duels et juger des questions d’honneur entre gentilshommes et officiers, un tribunal formé par les maréchaux de France et présidé par leur doyen qui disposait d’une compagnie de gardes pour exécuter ses ordres ; le duel est sanctionné par la roture et l’infamie à perpétuité. 9 octobre, le parlement britannique vote le Navigation act, acte de navigation destiné à limiter la puissance commerciale des Provinces-Unies. 22 octobre, Jacques Du Parquet, est fait par Louis XIV "gouverneur et lieutenant général des îles de la Martinique, Sainte-Alousie, Grenade et Grenadines" ; jusqu’à sa mort, en 1658, il favorisera l’établissement des Hollandais et des juifs portugais expulsés du Brésil qui lanceront la production du sucre, à l’origine de l’organisation du système esclavagiste. Thomas Hobbes : Léviathan.

1652. 28 janvier, Mazarin rejoint Louis XIV à Poitiers. 18 mars, Rhode Island abolit l'esclavage. 6 avril, Michée Chauderon est la "dernière sorcière brûlée à Genève". 6 avril, en Afrique du Sud, le colon hollandais Jan van Riebeeck fonde, au nom de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, un camp qui deviendra plus tard Cap Town. 7 avril, Bataille de Bléneau : Louis II de Bourbon, prince de Condé, attaque les troupes royales qui doivent fuir vers Auxerre ; Turenne contre-attaque avec succès ; Condé abandonne son armée et s'enfuit vers Paris. En Angleterre, Georges Fox fonde la Société des Amis (surnommés "quakers" = trembleurs). La secte mandéenne baptiste est révélée par un missionnaire carme qui décrit ses membres sous le nom de "chrétiens de saint Jean". 2 juillet, Bataille du faubourg Saint-Antoine : les troupes royales, dirigées par Turenne, rencontrent celles du frondeur, le prince de Condé ; les deux armées tentent de s'emparer de la capitale ; alors que le premier assaut est donné, sous les regards de Louis XIV et de Mazarin, les forces royales semblent avoir le dessus ; pourtant, la riche Mlle de Montpensier, dite la Grande Mademoiselle, fille du duc d'Orléans, lui-même frère d'Henri III, vient en aide aux frondeurs en faisant ouvrir la porte Saint-Antoine et en faisant tirer les canons de la Bastille sur l'armée du roi afin que Condé puisse se réfugier dans l'enceinte de Paris. 4 juillet, anarchie à Paris, incendie de l’Hôtel de Ville et du Palais Mazarin (Mazarin repart à Bouillon près de Cologne). 30 juillet, le duc de Nemours est tué par le duc de Beaufort au cours d'un duel. Lully 1 entre au service du roi comme violoniste au sein de la "Grande Bande des Violons du Roi", composée de 24 instruments. 26 août, Bataille de Plymouth : la flotte anglaise est vaincue par les Hollandais. 6 septembre, victoire hollandaise sur l'Angleterre entre l'île d'Elbe et Montecristo. 8 octobre, victoire anglaise à la Bataille de Kentish Knock devant l'embouchure de la Tamise. 10 octobre, les troupes espagnoles mettent fin à l'occupation française en Catalogne en reprenant la ville de Barcelone après un long siège. 16 octobre, Condé quitte Paris et s’enfuit chez les Espagnols. 21 octobre, les troupes françaises évacuent l'Italie du Nord et la Catalogne. 21 octobre, Paris ouvre ses portes à Louis XIV. 26 octobre, le roi rappelle Mazarin qui rentre le 3 février 1653. 10 décembre, les Hollandais sont victorieux des Anglais à la Bataille de Dungeness.

1653. 15 janvier, Lozang Gyatso, le Ve dalaï-lama (Tibet) rencontre l'empereur Shunzhi à Pékin dont il devient le guide spirituel ; celui-ci lui offre en retour sa protection temporelle. 2 février, le Néerlandais Peter Stuyvesant réorganise la colonie de Nouvelle-Amsterdam (future New York) qui était mal défendue ; la ville de New Amsterdam se constitue officiellement en municipalité dotée d'une charte. 7 février, Nicolas Fouquet est nommé surintendant des finances. En février, en Russie, réforme religieuse mise en œuvre par le patriarche Nikon ; la révision des livres saints, la modification du signe de croix et de certains aspects du rituel soulèvent l’opposition des traditionalistes ou "vieux-croyants" ; une partie du clergé regroupée autour de l’archiprêtre Avvakoum fait schisme en 1666 ; le tsar ordonne des persécutions ; Avvakoum mourra en martyr en 1682. 20 avril, Cromwell dissout le Parlement "croupion" ; il le remplacera en juillet par un nouveau parlement, dit "Parlement des Saints ou Parlement Barebone", principalement composé de puritains. 23 mai, Bataille de Finta en Valachie : le voïvode de Moldavie, Basile Le Loup, est vaincu par le voïvode de Valachie, Matthieu Basarab, mais les boyards (aristocrates orthodoxes) se révoltent et éliminent Basile Le Loup ; la Moldavie est gouvernée par des hospodars grecs phanariote de Constantinople qui se livrent à un pillage systématique de la principauté. 31 mai, bulle Cum Occasione : le pape condamne les 5 propositions attribuées à Jansénius par la Sorbonne. 31 mai, Ferdinand IV du Saint-Empire est élu roi des Romains par la Diète ; il sera couronné à Ratisbonne le 18 juin. 3 au 9 juin, les paysans suisses combattent à Wohlenschwil (3 juin) à Gisikon (5 juin) et à Herzogenbuchsee (9 juin) les forces de la diète : les troubles prendront fin en septembre après l'exécution du leader Niklaus Leuenberger. 3 août, l’armée royale entre dans Bordeaux qui a capitulé. 8 au 10 août, Bataille navale de Scheveningen : victoire de l'Angleterre sur les Provinces-Unies. 22 septembre, au Québec, Maisonneuve revient de France avec 108 soldats engagés pour défendre Montréal contre les Iroquois. 16 décembre, Instrument of Government : première constitution écrite de l’Angleterre ; Oliver Cromwell accepte de prendre le pouvoir du Commonwealth dont il devient le lord-protecteur.

1654. 16 janvier, signature du Traité de Pereïaslav (près de Kiev) entre la Zaporoguie, représentée par l'hetman Bogdan Khmelnitski, et la Russie du tsar Alexis Ier de Russie, représenté par une importante délégation avec ses traducteurs : l'Ukraine est unie à la Moscovie, tout en laissant une indépendance quasi entière aux Cosaques, dont le nombre est limité à 60 000 et qui continuent à élire le chef de leur conseil de guerre lequel doit cependant prêter serment au tsar de Russie. 21 mars mort de Jean-François de Gondi, archevêque de Paris : l'archevêché de Paris est mis sous tutelle royale, car son successeur et neveu, le cardinal de Retz, grand opposant à Mazarin, est toujours emprisonné. 4 avril, au large de Rhodes, les Chevaliers de Malte remportent une victoire navale sur les Ottomans. 5 avril, Traité de Westminster par lequel les Hollandais acceptent le Commonwealth d’Angleterre et l’Acte de navigation (1651). 9 avril, Constantin Basarab devient voïévode (prince) de Valachie, sous le titre de Constantin Ier Serban Basarab. 12 avril, l’Irlande et l’Ecosse sont unies à l’Angleterre. 31 mai, la Diète d'Empire élit Ferdinand IV du Saint-Empire roi des Romains : il sera couronné à Ratisbonne le 18 juin. 7 juin, à Reims, couronnement de Louis XIV le Grand. 16 juin, en Suède, suite à un complot, la reine Christine 5 abdique en faveur de son cousin Charles-Gustave de Palatinat-Deux-Pont : Charles X Gustave devient roi de Suède. A la Nouvelle-Amsterdam (aujourd’hui New York), la première communauté juive d’Amérique du Nord est fondée par des marranes brésiliens. 9 juillet, mort de Ferdinand IV de Habsbourg ; il laisse sa place à son frère cadet, le futur Léopold Ier. 3 novembre, Traité entre la France et Cromwell scellant leur alliance contre l’Espagne.

1655. 7 janvier, mort du pape Innocent X.


Vacance du Saint-Siège

1655 (suite)
. 25 janvier, un édit Charles-Emmanuel ordonne aux Vaudois du Piémont de se faire catholiques dans le délai de vingt jours, sous peine de mort et de confiscation des biens. 10 mars, la flotte anglaise de l'amiral Blake parait devant Alger et obtient un traité de non agression. 12 au 14 mars, en Angleterre, Soulèvement de Penruddock : la tentative d’insurrection royaliste est réprimée par l'armée. 14 mars, la Sorbonne condamne les "Compagnons Cordonnier Bottier du Devoir" qu'elle jette dans la clandestinité. 25 mars, l’astronome Christian Huygens découvre Titan, le plus gros satellite de la planète Saturne. 7 avril, élection d'Alexandre VII.


Notes
1 Jean-Baptiste Lully (1632-1687), originaire de Florence, qui a francisé son nom italien (Lulli), entre en 1652 au service du roi Louis XIV comme violoniste. L’année suivante, il obtient le titre de compositeur de la cour. Le 16 mai 1662, Lully est nommé surintendant et compositeur de la musique de la Chambre du roi ; il est naturalisé français en décembre. Le 29 mars 1672, par lettres patentes, Louis XIV lui accorde le privilège d’établir une Académie royale de musique. Lully, "directeur de tout le théâtre en musique", codifie les règles de l’opéra français (qui lui survivront pendant plus d’un siècle), contrôle les autres compositeurs et harcèle les musiciens pour qu’ils exécutent scrupuleusement la partition. Le 8 janvier 1687, en battant la mesure de son Te Deum qu’il fait exécuter à l’occasion de la guérison du roi (opéré d’une fistule anale le 18 novembre 1686), il se donne un violent coup de canne sur le gros orteil du pied droit. La gangrène s’y met et l’emporte le 22 mars, non sans qu’il ait composé un dernier air pour la circonstance : "Il faut mourir pécheur".
2 http://www.linternaute.com/histoire/jour/evenement/15/9/1/a/56261/0/pontificat_d_innocent_x.shtml
3 http://fr.wikipedia.org/wiki/Innocent_X
4 http://www.linternaute.com/histoire/jour/evenement/7/12/1/a/54959/0/cromwell_epure_le_long_parlement.shtml
5 Christine de Suède (Kristina Vasa) est couronnée "roi" en 1650. De mœurs très libres, brillante, intelligente, mécène éclairé, elle se convertit secrètement au catholicisme le 24 décembre 1654 et part visiter l’Europe. Installée en 1657 à Rome, elle y fonde l'Académie des Arcades. Alchimiste, elle aurait fait partie avec le jésuite Kircher d’une société secrète italienne en quête de la pierre philosophale. Elle a pour ami le cardinal Azzolino. Le 19 avril 1689, elle meurt à Rome (érésipèle) ; elle est inhumée dans la crypte de la basilique Saint-Pierre. La plupart des historiens et des biographes s'accordent à dire aujourd'hui qu'elle était bisexuelle, mais que ses amours furent platoniques et qu'elle est probablement restée vierge.

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
22/03/2017
ACCES AU SITE