Jean III, pape

Catelinus naît dans une famille noble de Rome.
Consacré pape le 17 juillet 561, il choisit le nom de Jean.
Jean III lutte contre le schisme en Afrique.
Il développe le culte des martyrs ensevelis dans les catacombes.
Il termine la basilique des Douze-Apôtres.
Il meurt le 13 juillet 574.


561. 17 juillet, consécration du pape. 29 novembre, à Compiègne, mort de Clotaire Ier le Vieux, son fils Chilpéric Ier hérite de la Neustrie. Lorsque son fils Ariamir (ou Miron) est guéri d'une maladie par l'intercession de saint Martin de Tours, le roi Théodomir, avec ses Suèves, abjure l'arianisme et se convertit à la foi catholique : l’hérésie disparaît.

561-563. Le concile de Braga dresse une liste des démons 2 ; il condamne le manichéisme et le priscillianisme : "Si quelqu'un prétend que le diable n'a pas été d'abord un (bon) ange créé par Dieu, mais s'il prétend qu'il est sorti du chaos et des ténèbres et qu'il n'a personne pour auteur de son être, mais qu'il soit lui-même le principe et la substance du mal, comme le disent Mani et Priscillien, qu'il soit anathème" ; il condamne aussi l'astrologie : "Si quelqu'un croit, avec les païens et Priscillien, que l'âme et le corps sont fatalement assujettis au cours des astres, qu'il soit anathème" ; il considère le suicide comme un péché grave sauf chez les « fous » ou les victimes d’un « grand chagrin ».

561-593. Guntram (Gontran) est roi d’Orléans et de Bourgogne.

563. Colomba ou Colomban (v. 521-597) s’embarque pour l’île d’Iona située sur la côte ouest de l’Écosse afin d’y établir un monastère et d'évangéliser les Pictes 3.

565. 22 janvier, Justinien exile le patriarche de Constantinople Eutychius qui refuse d'approuver la doctrine égyptienne d'après laquelle le corps de Jésus sur la croix était resté incorruptible (aphtartodocétisme). Caribert ou Chérebert Ier, roi d’Aquitaine qui préfère vivre à Paris, est excommunié, par Germain l'évêque de Paris, pour inceste (belle-soeur), bigamie et sacrilège ; il abandonne ses épouses face à l'hostilité du clergé, mais épousera lors d'un quatrième mariage une religieuse nommée Théodéchilde. 22 août, les Chroniques de Saint Colomban 3 relatent la présence d'un monstre dans le Loch Ness. Fondation de l’empire turc oghouz dans les steppes de haute Asie. 15 novembre, mort de l’empereur Justinien : début du règne de son neveu Justin II le Curopalate. 19 novembre, Justin II reçoit l'envoyé des Avars, Targitès, qui réclame Sirmium et le tribut versé aux Onoghours (Outigoures ou Bulgars) et Koutrigours, désormais vassaux des Avars ; Justin refuse.

567. 7 mai, Paris, mort de Caribert ou Chérebert Ier, roi d’Aquitaine depuis 561, qui ne laisse qu’une fille ; son frère, Chilpéric Ier, roi de Neustrie, annexe Paris et entre en conflit avec son frère Sigebert, roi d’Austrasie. Chilpéric Ier épouse Galswinthe après qu’il a répudié Audovère. Le IIe concile de Lyon, présidé par Philippe, l'évêque de Vienne sur le Rhône, et auquel souscrit Siacre l'évêque d’Autun, dépose comme assassins et adultères les évêques Salonius d'Embrun et Sagittaire de Gap, et décrète que "ceux qui retiennent injustement dans l'esclavage des personnes libres sont excommuniés" 1. 17 novembre, Le IIe concile de Tours, auquel souscrivent Germain l'évêque de Paris, Félix l'évêque de Nantes et Calétric l'évêque de Chartres, exhorte les fidèles à payer la dîme pour apaiser la colère de Dieu qui se manifeste par les guerres et les troubles variés de l’époque ; le concile décide de considérer la période de douze jours entre la veillée de Noël et l’Epiphanie comme sacrée ; il proclame : « Maudit l’homme qui fabrique une idole sculptée et fondue, abomination pour le Seigneur, travail des mains de l’artisan, et qu’il met en lieu caché ; et tout le peuple répondra : Amen ! » ; il décrète que tout ecclésiastique trouvé dans son lit avec sa femme sera excommunié pendant un an et réduit à l’état laïc ; il rappelle l’obligation du jeûne lors des Rogations ; le XXIIe canon condamne à l’amende et à l’exil, ceux qui, d’après la vieille coutume des Romains, célèbrent des repas en l’honneur des morts et offrent, à de certains jours de l’année, des aliments, de l’huile, des parfums, aux mânes de leurs proches.

Vers 568. Les Lombards quittent la Pannonie où s’installent les Avars et commencent à pénétrer en Italie.

568. A Soissons, Frédégonde, maîtresse de Chilpéric, le pousse à faire étrangler (ou étouffer) Galswinthe. Frédégonde épouse Chilpéric Ier.

568-586. Le roi goth Léovigild fait de Tolède la capitale du royaume wisigoth.

569. Les Lombards du roi Alboïn conquièrent la moitié Nord de la péninsule italienne. 22 septembre, Jean accorde à Pierre évêque de Ravenne, l'usage du pallium et confirme les privilèges de l'église de Ravenne.

570. 2ème concile de Lyon auquel participe Euladius (Eolade) l'évêque de Nevers.

572. Les Lombards fondent un royaume (capitale : Pavie).

573. Le 4ème concile de Paris, réuni par l'évêque Germain, est présidé par Philippe, l'évêque de Vienne sur le Rhône ; Eusèbe l'évêque de Saint-Paul-Trois-Châteaux, Félix l'évêque de Nantes et Calétric l'évêque de Chartres souscrivent au concile.

574. 13 juillet, mort du pape.


Vacance du Saint-Siège jusqu'au pontificat de Benoît Ier le 2-6-575.


Notes
1 Histoire de l'Eglise gallicane tome IV 1826
2 Abigor ; Abrasax ; Adramelech ; Agaliarep ; Aguarès ; Aloger ; Amducias ; Aamon ; Andras ; Asmodée ; Astaroth ; Ayperos ; Azazel ; Bael ; Balan ; Béhémoth ; Bélial ; Belphégor ; Belzébuth ; Berith ; Caym ; Empuze ; Eurynomos ; Fleurety ; Furfur ; Lucifer ; Lucifuge ; Malphas ; Mammon ; Moloch ; Nébiros ; Raum et Satanachia.
3 Colomba, appelé aussi Columba ou Columcille, missionnaire irlandais, apôtre de Calédonie, naquit dans le comté de Donegal, d’une famille de sang royal apparentée aux princes régnant sur l’Irlande et l’Écosse occidentale. II fonda le monastère de Derry vers 546, et celui de Durrow vers 552. Il évangélisa avec un vif succès les tribus des Pictes ; parcourant avec ses disciples leur territoire (l’Écosse actuelle), les Hébrides et les Orcades, il établit de nombreuses églises sur son passage ; le monastère d’Iona constituait le foyer missionnaire principal. Saint Colomba consacra 34 années de sa vie à organiser la tradition monastique qu’il avait instaurée en Écosse ; il est fêté le 9 juin.

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 05/03/2017

ACCES AU SITE