Jean-Paul II

1978 à 1994

Karol Jozef Wojtyla naît le 18 mai 1920 à Wadowice (Pologne).
Fils d’un sous-officier de l’armée autrichienne, il perd sa mère à l’âge de 9 ans.
1938-1939 : étudiant à la faculté de lettres de Cracovie, comédien amateur.
1940 : ouvrier (carrière de pierres et usine chimique).
1944 : il bénéficie de la clandestinité mystique du Rosaire vivant et du séminaire installé par Mgr Sapieha dans les caves du palais de l’archevêché.
1946 : 1er novembre, il est ordonné prêtre puis étudie à Rome (université dominicaine).
Décembre 1948 : doctorat à l’Angelicum de Rome sur La Doctrine de la foi dans les travaux de saint Jean de la Croix.
1953 : il soutient une seconde thèse : Étude sur la possibilité de fonder une morale catholique sur la base du système éthique de Max Scheler ; il fonde un groupe de jeunes étudiants avec lequel il organisa sessions de prières, rencontres spirituelles, voyages ; c'est un prêtre moderne et sportif : excellent skieur, footballeur et nageur [il fera construire un natatorium (piscine) au Vatican] ; il obtient, après avoir soutenu sa thèse, un poste de professeur de philosophie morale à l’université catholique de Lublin en 1955.
1958 : 4 juillet, évêque coadjuteur de Cracovie.
1960 : il publie Amour et Responsabilité sur le respect de l’amour humain et L’éthique sexuelle.
1964 : 13 janvier, archevêque métropolite de Cracovie ; au concile Vatican II, il participe à la commission sur le mariage, prend part à la rédaction du document sur la liberté religieuse et s’oppose à une condamnation trop ferme de l’athéisme.
1967 : 29 mai, cardinal. Son activité inlassable, d’écrivain, de poète sous le nom d’Andrzej Jawien, de dramaturge, de prêtre et d’organisateur audacieux (préparation aux fiançailles, au mariage, conférences sur la sexualité, création d’églises, réseaux catéchétiques, pèlerinages, processions, etc.), sa volonté farouche d’opposer à l’idéologie communiste une parole fondée sur le respect de l’homme, en font un des adversaires les plus redoutés du pouvoir.
Février 1975 : ses travaux théologiques et la création de l’Institut de la famille révèlent un homme de foi hostile à la libéralisation des mœurs. Ses voyages multiples à l’étranger, sa disponibilité d’écoute, ses talents de polyglotte, la fermeté de sa pensée et son sens de la mise en scène contribuent à ce qu’il soit considéré comme une des personnalités les plus fortes de l’Église.
1976 : il est choisi par Paul VI pour prêcher devant la Curie lors du carême.
Elu pape le 16 octobre 1978 (en apprenant son élection, il aurait murmuré : "Effroi et obéissance" 4), il reprend le nom de son prédécesseur : "Jean-Paul" ; il est intronisé le 22. Polonais, il est le premier pape non-italien depuis 1523.
Son charisme redonne une visibilité à l’Eglise.
Dans ses voyages (il est le pape à avoir effectué le plus de voyages : plus de 100), il se fait le défenseur de la Paix, des Droits de l’Homme et de la liberté religieuse.
Premier pape à franchir le rideau de fer, il influence la restauration de la démocratie en Europe de l’Est, contribuant ainsi à la chute du communisme.
Il affirme avec vigueur que la lutte pour la justice sociale et le combat pour la dignité de l’homme font partie intégrale de l’œuvre d’évangélisation.
En luttant contre la peine de mort, l’avortement, les recherches sur l’embryon humain et l’euthanasie ("la culture de mort"), il veut mobiliser les consciences pour que l’homme reste la valeur première et ultime.
Il tient à revaloriser le culte de la Vierge Marie, tombé en désuétude dans les pays occidentaux.
Il réaffirme les positions traditionnelles de l’Eglise [morale sexuelle (abstinence avant le mariage, fidélité pendant, pas de contraception, pas de fécondation in vitro, condamnation de l’homosexualité), célibat des prêtres, ordination réservée aux hommes].
Il veut limiter la liberté des ordres religieux (jésuites et dominicains en particulier) et sanctionner les théologiens trop novateurs. Il s’oppose au développement de la théologie de la libération en Amérique latine, du fait de la coloration marxiste de ce mouvement populaire chrétien. Toutefois, s’il fait de l’Opus Dei, institution traditionaliste, une prélature personnelle en 1982, c’est sous son pontificat qu’a lieu le schisme avec les catholiques intégristes de Monseigneur Lefebvre.
Il est le premier pape à demander pardon, au nom de l’Eglise catholique, pour ses erreurs et ses méthodes intolérantes : l’inquisition, la traite des noirs, les guerres de religion, sa passivité face au génocide des Juifs, son attitude vis-à-vis de la femme, etc.
Soucieux du rapprochement avec les autres religions, il multiplie les contacts avec les juifs (il est le premier pape à entrer dans une synagogue, à reconnaître l’Etat d’Israël et à prier au mur des Lamentations) et les musulmans (il est le premier pape à entrer dans une mosquée) ; curieusement et malgré toutes ses repentances, ce sont les autres chrétiens qui montreront le plus de réticence, notamment certains protestants et les orthodoxes de Grèce et, surtout, de Russie.
Il est le premier pape à réunir des représentants de toutes les religions de la planète pour les faire prier ensemble pour la paix (rencontre d’Assise en 1986).
Grace à son charisme, malgré des positions conservatrices, son âge et la maladie, il rassemble des foules de jeunes gens lors des Journées Mondiales de la Jeunesse.
Jean-Paul II est le pape qui prononce le plus de béatification et de canonisations (1338 béatifications et 482 canonisations contre 302 durant les 4 siècles précédents) et qui nomme le plus de cardinaux et évêques.
Il rétablit, à Rome, la procession du Corpus Christi que la Pologne n'a jamais abandonnée.
Selon un article du New York Post (février 2002), il procède personnellement à trois exorcismes pendant son pontificat 6.
Il vaticanise les installations traditionnelles de la crèche et de l’arbre de Noël, pas toujours très bien vues par ses prédécesseurs.
Ayant survécu à l'attentat du 13 mai 1981, place Saint-Pierre à Rome, où il fut blessé par quatre balles tirées par Mehmet Ali Agça, il meurt le 2 avril 2005 à Rome.

Prophétie de Malachie
: De labore solis (du travail du soleil).

Jean-Paul II publia cinq livres à titre privé : Entrez dans l'espérance (octobre 1994), Don et mystère: pour le cinquantième anniversaire de mon ordination sacerdotale (novembre 1996), Triptyque romain-Méditations, livre de poésies (mars 2003), Levez-vous ! Allons ! (mai 2004) et Mémoire et identité (février 2005).

Le 19 décembre 2009, le pape Benoît XVI reconnut les vertus héroïques du Vénérable Jean Paul II. Le 14 janvier 2011, Benoît XVI admit comme un miracle attribué à l'intercession de Jean-Paul II la guérison de Petite Sœur Marie Simon-Pierre, de la Maternité Catholique d'Aix-en-Provence, atteinte de la maladie de Parkinson ; la béatification eut lieu le dimanche 1er mai 2011 à Rome : Jean-Paul II fut proclamé "Bienheureux" par Benoît XVI. La Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements émit le décret fixant au 22 octobre la mémoire liturgique du bienheureux Jean-Paul II, inscrite au calendrier diocésain de Rome et de la Pologne.
Le 27 avril 2014, le pape François canonisa les papes Jean XXIII et Jean Paul II : "nous déclarons et définissons saints les bienheureux Jean XXIII et Jean Paul II, et nous les inscrivons dans le catalogue des saints et établissons que dans toute l'Eglise ils soient dévotement honorés parmi les saints".


1978. 16 octobre, le cardinal-archevêque métropolite de Cracovie, Karol Jozef Wojtyla, est élu pape. 22 octobre, messe d’intronisation ; Jean-Paul II qui, comme Jean-Paul Ier, a refusé de porter la tiare, s’exclame : « N’ayez pas peur ! Ouvrez toutes grandes les portes au Christ ! À sa puissance salvatrice, ouvrez les frontières des États, les systèmes économiques et politiques, les immenses domaines de la culture, de la civilisation, du développement ». 3 novembre, la Dominique obtient son indépendance du Royaume Uni (fête nationale). 18 novembre, au Guyana, 914 membres de la secte de Jim Jones, le Temple du Peuple, se suicident à sa demande, en buvant du poison, ou sont abattus. 19 novembre, le pape reçoit Mgr Lefebvre. 6 décembre, consultés par référendum, les Espagnols approuvent la nouvelle constitution démocratique (87,3% de oui). 26 décembre, à Paris, départ du premier Rallye Dakar.

1979. 1er janvier, le canton du Jura s’ajoute à la Confédération suisse. 7 janvier, les Vietnamiens, entrés au Cambodge depuis Noël 78, prennent la capitale Phnom Penh et renversent le gouvernement Pol Pot. 11 janvier, un nouveau gouvernement dirigé par Heng Samrin, nommé Premier ministre, est formé par d'anciens Khmers rouges opposés à Pol Pot, dont la plupart ont fui les innombrables purges de 1977/1978 : le Kampuchéa Démocratique devient la république populaire du Kampuchéa. 13 janvier, le Conseil de sécurité de l’ONU exige le "retrait des troupes étrangères" du Cambodge et déclare continuer à reconnaître le Kampuchéa Démocratique comme "seul Gouvernement légal", mais, le 15, l’URSS oppose son veto à la condamnation de l’agression vietnamienne au Cambodge. 16 janvier, devant la pression populaire, le shah quitte l'Iran pour Assouan en Egypte. 25 au 31 janvier, voyage du pape au Mexique. 5 février, coup d'État pacifique contre le Comité militaire du parti en République populaire du Congo ; Yhombi-Opango est renversé et incarcéré ; Sassou-Nguesso devient président de la République. 11 février, en Iran : après son retour d’exil triomphal le 1er février, l’ayatollah Khomeyni annonce la victoire de la révolution (fête nationale) ; il établit une théocratie autoritaire où il s’attribue le pouvoir suprême d’arbitrage ; Mehdi Bazargan est premier ministre. 17 février au 16 mars : conflit sino-vietnamien en réaction à l’occupation du Cambodge par les Vietnamiens ; 200 000 soldats chinois traversent la frontière ; le Viêt Nam résiste au prix de lourdes pertes de chaque côté, et des négociations s’ensuivent. 22 février, indépendance de Sainte-Lucie (fête nationale). 4 mars, l’encyclique Redemptor hominis sur le Christ Rédempteur et la dignité de l'homme affirme que "l’homme est la route de l’Eglise". 13 mars, le Système monétaire européen (SME) et l’European Currency Unit (ECU), adoptés par les Neuf, entrent en vigueur (la Grande-Bretagne ne rejoindra le S.M.E que le 9 octobre 1990). 13 mars, coup d'État à La Grenade : Maurice Bishop devient le Premier ministre du Gouvernement révolutionnaire populaire de La Grenade. 26 mars, à Washington, suite aux Accords de Camp David du 17/9/1978, un Traité de paix israélo-égyptien est conclu entre le président Sadate et le Premier ministre Begin, sous l’égide du président américain Jimmy Carter : l’Égypte reconnaît l’État israélien qui évacue le Sinaï, assure la libre circulation des navires israéliens dans le Canal de Suez et reconnaît le Détroit de Tiran et le Golfe d’Aqaba comme des voies de navigation internationales. 28 mars, 4 heures, grave accident nucléaire à la centrale de Three Mile Island à Harrisburg (Pennsylvanie) : le système de dépressurisation du circuit primaire du réacteur tombe en panne et, quelques instants plus tard, un technicien, par inadvertance, désamorce le dispositif de refroidissement de secours ; la température grimpant dangereusement au cœur du réacteur nucléaire qui commence à fondre, les autorités américaines font évacuer 200 000 personnes ; la menace d’explosion durera plusieurs jours ; la décontamination durera 10 ans. 30 mars, la République islamique d'Iran est approuvée par référendum. 1er avril, instauration de la République islamique d’Iran. 4 avril, au Pakistan, pendaison d'Ali Bhutto, ancien Premier ministre, condamné à mort pour « conspiration de meurtre ». 11 avril, à Kampala, la capitale ougandaise, Idi Amin Dada, dictateur fou, violent et sanguinaire, et présumé cannibale, est renversé par la Tanzanie et le mouvement de résistance ougandais ; il s'exile en Libye puis en Arabie saoudite où il mourra en 2003. 18 avril, le général chrétien Saad Haddad décrète la création de l’Etat libre du Liban-Sud ; ce territoire sera dissous lors du retrait des troupes israéliennes en 2000. 23 avril, nouvelle condamnation de l’avortement par les évêques français. 25 avril, Constitution apostolique Scripturarum thesaurus, une néo-Vulgate, nouveau texte latin officiel de la Bible, voulue par Paul VI, est promulguée par Jean-Paul II. 1er mai, les Iles Marshall, placées par l’ONU sous tutelle des Etats-Unis depuis 1947, deviennent une république et adoptent une Constitution (fête nationale). 3 mai, Royaume Uni, pour la première fois, une femme, Margaret Thatcher (+2013), devient Premier ministre de sa Majesté ; la politique de libéralisation qu’elle mènera avec détermination lui vaudra le surnom de "dame de fer". 2 au 10 juin, visite de Jean-Paul II en Pologne (premier pape à franchir le rideau de fer) : il se recueille au camp d’Auschwitz. 10 juin, première élection du Parlement européen au suffrage universel (410 députés) ; le 17, Simone Veil en sera élue présidente. 18 juin, en signant les accords SALT II, Américains et Soviétiques indiquent pour la première fois le nombre maximum de bombardiers et de lance-missiles tolérés, ce qui suppose la destruction du surnombre ; le traité n’entrera jamais en vigueur. Création de l’Association d’étude et d’information sur les mouvements religieux. 9 juillet, la sonde américaine Voyager 2 approche Jupiter à son maximum. 12 juillet, indépendance de Kiribati (Iles Gilbert et Line Island) : fête nationale. 16 juillet, Saddam Hussein, succède au président de la République irakienne, Hassan al-Bakr, lequel, officiellement, a démissionné pour raison de santé. 17 juillet, Simone Veil (+ 2017) est élue présidente du Parlement européen. 17 juillet, Somoza fuit le Nicaragua : il sera assassiné le 17 septembre 1980 à Asuncion par un commando de guérilleros nicaraguayens. 3 août, en Guinée équatoriale, renversement du président Francisco Macias Nguema par son neveu, le lieutenant-colonel Teodoro Obiang Nguema Mbasogo ; reconnu coupable de génocide, Francisco Macias Nguema sera exécuté le 29 septembre 1979. 27 août, au large de Mullaghmore (Irlande), Lord Mountbatten (oncle de la reine d’Angleterre) et 2 autres personnes sont tués dans l’explosion d’un bateau de pêche miné par l’IRA (Irish Republican Army). 1er septembre, le vaisseau spatial Pioneer 11 devient le premier engin spatial à survoler Saturne. 14 septembre, le président de l'Afghanistan Mohammad Taraki est assassiné : Hafizullah Amin lui succède. 20 et 21 septembre, en République centrafricaine, renversement de l’empereur Bokassa par son neveu David Dacko, aidé par l’armée française. 29 septembre, en Irlande, le pape prêche la réconciliation entre catholiques et protestants. 1er octobre, premier voyage d’un pape au Nouveau Monde et première visite d’un souverain pontife aux États-Unis ; Jean-Paul II se rend à Boston, puis New York, Philadelphie, Des Moines, Chicago et Washington. 2 octobre, à l’ONU, le pape proclame la "dignité unique de tout être humain". 16 octobre, Catechesi Tradendae, exhortation apostolique sur la catéchèse. 27 octobre, Saint-Vincent-et-les-Grenadines acquiert son indépendance dans le cadre du Commonwealth (fête nationale). 30 octobre, dans la forêt de Rambouillet (Yvelines), Robert Boulin, ministre du travail, franc-maçon initié à la Loge James Anderson de la Grande Loge de France 12, est retrouvé mort dans l'étang Rompu ; la thèse officielle est celle du suicide (le ministre aurait pris du valium avant de se noyer) ; la famille Boulin, des journalistes et quelques hommes politiques affirment qu'il s'agit d'un assassinat politique ; l'affaire Boulin est rouverte le 11 septembre 2015. 4 novembre, à Téhéran (Iran), 63 diplomates sont séquestrés dans l’ambassade américaine par des étudiants islamiques (jusqu’au 20-01-1981). 13 novembre, le pape annonce la révision du procès de Galilée (la France lui confie les minutes du procès qui se trouvent dans les archives vaticanes enlevées par Napoléon Ier). 19 novembre, la Congrégation pour la doctrine de la foi déclare que le théologien suisse Hans Küng ne peut plus être considéré comme théologien catholique. 28 au 30 novembre, en Turquie, le pape rencontre à Istanbul le patriarche Dimitrios Ier ; tentative d’assassinat du pape. 29 novembre, Jean-Paul II proclame François d'Assise "patron céleste des écologistes". 10 décembre, le prix Nobel de la paix est décerné à Mère Thérésa pour son action en Inde. 11 décembre, Daniel Blanchard fonde l’Institut de psychologie et d’analyse existentielle (1985 : Institut d’analyse et de psychologie existentielle). 12 décembre, l’OTAN décide d’implanter, en 1983, en Europe occidentale, 108 missiles Pershing et 464 missiles de croisière face au déploiement des SS 20 soviétiques en Europe de l’Est. 17 décembre, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte le Code de conduite pour les responsables de l’application des lois. 17 décembre, sur le lac séché de l'Edward Air Force Base, à Muroc au Canada, l'automobile Budweiser Rocket piloté par Stan Barrett atteint 739.7 mph : c'est le premier engin terrestre à dépasser le mur du son. 18 décembre, l'Assemblée générale des Nations unies adopte la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (Convention on the Elimination of All Forms of Discrimination Against Women, CEDAW) : entrée en vigueur le 3 septembre 1981. 21 décembre, à Londres, signature d’un accord de paix entre la Grande-Bretagne et la Rhodésie (Zimbabwe en 1980). 24 décembre, une division aéroportée de l’armée rouge entre en Afghanistan. 24 décembre, à Kourou (Guyane), premier lancement réussi de la fusée européenne Ariane. 27 décembre, intervention armée de l’URSS en Afghanistan ; Hafizullah Amin, le président du Conseil Révolutionnaire, accusé d'être un agent américain, est exécuté ; les troupes soviétiques installent Babrak Karmal au pouvoir. 31 décembre, la Loi 79-1204 (publiée au Journal officiel du 01 janvier 1980) rend définitive la loi de 1974 (loi Veil) sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

1980. 14 janvier, en Inde, victoire du parti du Congrès (42,7%) sur le Janata (19%) aux élections ; Indira Gandhi reprend le pouvoir (1er ministre). 2 février, à 6 h 30, à l’hôpital Laennec (Paris), mort de Joseph Fontanet, ancien ministre de l’Education nationale et de la Santé, grièvement blessé à l’épaule et au thorax, la veille, devant son domicile du XVIème arrondissement, par une balle de gros calibre (le meurtrier n’est pas identifié). 13 au 24 février, XIIIes Jeux olympiques d’hiver à Lake Placid aux États-Unis. 1er mars, la sonde Voyager 1 confirme définitivement l'existence de Janus, un satellite de Saturne. 6 mars, Marguerite Yourcenar est la première femme élue à l'Académie française. 21 mars, le pape réunit à Rome un synode d’évêques ukrainiens soulevant les protestations du patriarcat de Moscou. 24 mars, au Salvador, assassinat de Mgr Romero. 26 mars, les 36 principaux industriels européens du secteur aérospatial, 13 banques et l’agence spatiale française, le CNES (Centre national d’étude spatiales), créent Arianespace, première société commerciale de transport spatial. 18 avril, la Grande-Bretagne reconnaît l’indépendance de la Rhodésie du Nord qui prend le nom de Zimbabwe (fête nationale). 20 avril, au port de Mariel, rejetés par le régime castriste, près de 130 000 Cubains quittent Cuba. 24 avril, l’Opération Eagle Claw, lancée par les Américains pour libérer et évacuer les otages de Téhéran, échoue. 30 avril, après l'abdication de Juliana, sa fille, Béatrix, est couronnée reine des Pays-Bas. En France, création du Comité de Liaison de l’Athéisme qui regroupe l’Union des athées, l’Union rationaliste et la Libre Pensée. 2 au 12 mai, le pape en Afrique. 5 mai, à Londres, Opération Nimrod : la prise d'otages de l'ambassade iranienne prend fin par la mort de trois des terroristes et la libération de 19 otages. 8 mai, l’Organisation mondiale de la santé annonce que tous les peuples du monde sont désormais libérés du fléau de la variole. 18 mai, au nord-est de Portland (Etats-Unis), éruption du volcan du mont Saint Helens : 57 morts. 26 mai, à Baïkonour, lancement de Soyouz-36 pour relève de l'équipage de la station spatiale. 30 mai au 2 juin, le pape à Paris et à Lisieux. 6 juin, une défaillance d’ordinateur au Pentagone provoque une fausse alerte à l’attaque nucléaire. 30 juin au 12 juillet, le pape au Brésil : il approuve la pastorale sociale mais s’oppose à la politisation de l’Eglise. 5 juillet, un communiqué du Comité militaire de salut national (CMSN) abolit officiellement l'esclavage en Mauritanie. 19 juillet, ouverture des J.O. de Moscou (XXIIes Jeux olympiques d’été) boycottés par les USA, le Canada, le Japon, la R.F.A. et d'autres. 30 juillet, en Israël, loi déclarant que "Jérusalem entière et réunifiée est la capitale d’Israël". 30 juillet, indépendance de Vanuatu (fête nationale). 1er août, Vigdis Finnbogadottir est élue à la présidence de la République d’Islande : elle est la "première femme au monde à obtenir ce titre au suffrage universel". 2 août, en gare de Bologne, attentat ; un terroriste arrêté déclare avoir été payé par Libye ; le colonel Kadhafi est accusé de zandaka (hérésie) pour avoir transgressé en de nombreux points les règles coraniques. 14 août, à Gdansk, la grève éclate dans les chantiers navals de Gdansk, suite au licenciement d’un ouvrier, membre d’un syndicat indépendant. 18 août, en Pologne, avec quelques amis, Anna Walentynowicz, soudeuse aux chantiers Lénine de Gdansk, crée le syndicat libre Solidarnosc ; selon certaines sources, elle sera évincée de la direction par Lech Walesa, le père de sa filleule. 20 août, l’Italien Reinhold Messner atteint le sommet de l’Himalaya seul, sans oxygène supplémentaire et sans aucun contact radio ; ensuite, il sera le premier à gravir les quatorze sommets de plus de 8 000 m du monde (1986), tous sans oxygène, et également le premier à atteindre les Seven summits (les Sept sommets, c’est-à-dire les points culminants des sept continents). 31 août, le gouvernement polonais et Lech Walesa, ouvrier-électricien et leader du syndicat Solidarnosc, signent les Accords de Gdansk autorisant l’existence de syndicats indépendants. 12 septembre, coup d’État militaire en Turquie : le putsch est accueilli avec soulagement par la population lassée de la violence politique de l’extrême droite et de l’extrême gauche, mais l’armée met en place un nouveau régime moins démocratique ; les partis de gauche sont particulièrement réprimés, en revanche une certaine bienveillance prévaut à l’égard des islamistes. 22 septembre, l’Irak de Saddam Hussein attaque l’Iran de Khomeiny : le dictateur irakien, qui a dénoncé, le 17, l’accord d’Alger de 1975 portant sur la frontière irako-iranienne dans la région du Chatt al-Arab, prétend porter secours aux minorités arabophones de la province iranienne du Khousistan. 26 septembre au 26 octobre, synode mondial des évêques sur la famille. 3 octobre, attentat à la synagogue de la rue Copernic de Paris : 4 morts et une vingtaine de blessés. 9 octobre, le pape reçoit le dalaï-lama. 6 novembre, premier vol de l'avion à propulsion électrique Solar Challenger. 10 novembre, le tribunal suprême de Pologne annule la clause ajoutée par le Tribunal de Varsovie dans les statuts du syndicat Solidarnosc (déposés le 24 octobre) : le tribunal de Varsovie reprochait au syndicat de ne pas faire mention du rôle du parti et avait ajouté une clause sur ce sujet de sa propre autorité. 12 novembre, la sonde spatiale de la NASA, Voyager 1, lancée le 5 septembre 1977, envoie des images de la planète Saturne et de ses satellites. 17 novembre, le pape rappelle devant la communauté juive de Mayence que l’alliance passée entre Dieu et le peuple juif est une alliance qui ne peut être révoquée. 30 novembre, encyclique Dives in Misericordia sur la Miséricorde divine. 12 décembre, l'OTAN met en garde l'Union soviétique contre une intervention en Pologne qui pourrait marquer la fin de la détente. Diane Coutela est élue reine des sorcières de l’Ile de Man : avec son époux Jacques, grand prêtre luciférien, elle préside l’ordre international des sorciers lucifériens (WICA).

1981. 1er janvier, adhésion de la Grèce à la CEE. 15 janvier, le pape reçoit Lech Walesa du syndicat polonais Solidarnosc. 20 janvier, libération des otages de Téhéran au bout de 444 jours de captivité (depuis le 4 novembre 1979). 25 janvier, en Chine, fin du procès de la "bande des quatre" ; Jiang Qing, la veuve de Mao, est condamnée à mort ; en 1983, sa peine sera commuée en détention à vie ; elle se pendra dans sa cellule en 1991; Chen Boda, condamné à 18 ans de prison et libéré pour raison de santé, décèdera en 1989 ; Wang Hongwen mourra de maladie en prison en 1992 ; Zhang Chunqiao mourra en avril 2005 des suites d'un cancer ; Yao Wenyuan décèdera le 23 décembre 2005 des complications d'un diabète. 16 au 27 février, voyage du pape au Pakistan, aux Philippines, au Japon (tentative d’assassinat) et en Alaska. 23 février, 18 h 30, le colonel de la Garde civile espagnole, Antonio Tejero Molina, fait irruption à la tribune du Palais du congrès où sont réunis les députés espagnols et menace le président de l’Assemblée avec un revolver posé sur sa tempe ; le 24, à 1 h 15, le roi Juan Carlos s’adresse aux Espagnols à la télévision et se montre rassurant ; un cabinet de crise obtient finalement la reddition des putschistes à midi ; Tejero sera condamné à 30 ans de prison. 30 mars, à Washington, John Hinckley tire 6 coups de feu sur le président des Etats-Unis, Ronald Reagan, qui est blessé au poumon gauche. 10 avril, éruption solaire exceptionnelle. 12 avril, à Cap Canaveral, lancement de la première navette spatiale : Colombia. 5 mai au 20 août, en Irlande du Nord, mort de 10 prisonniers, militants de l'Irish Republican Army (IRA), en grève de la faim. 10 mai, François Mitterrand est élu président de la République (15 708 262 voix contre 14 642 306 pour Valéry Giscard d’Estaing). 13 mai, à Rome, place Saint-Pierre, attentat contre Jean-Paul II qui est blessé par quatre balles (dont une perfore l’abdomen) tirées par le Turc Mehmet Ali Agça (recherché par Interpol pour deux crimes commis en Turquie) : arrêté, ce dernier déclare avoir agi seul par haine musulmane puis met en cause les services secrets bulgares qui auraient agi pour le compte des Soviétiques (deux suspects dont Sergueï Antonov seront relaxés faute de preuve en 1985) ; Jean-Paul II déclarera que son agresseur (condamné à perpétuité le 22 juillet) a certainement été manipulé ; selon une commission d’enquête italienne, le commanditaire de l’attentat était le chef de l’Etat soviétique, Léonid Brejnev en personne. 14 mai, à Baïkonour, lancement de Soyouz-40 pour relève de l'équipage de la station spatiale. 16 au 20 mai, à Göttingen en RFA, congrès des Roms, 300 délégués de 22 Etats. En juin, le père Pedro Arrupe, général des jésuites, prend parti pour le clergé sud-américain qui cherche un contact avec le marxisme. 3 juin, opération du pape. 7 juin, à Tammuz (Irak), l’aviation israélienne détruit l’unique réacteur nucléaire irakien construit avec l’aide de la France. 18 juin, l’assemblée de Strasbourg recommande l’abolition de la peine de mort dans l’Europe des 6. 21 juin, à Medjugorje dans le sud de la Bosnie, la Vierge se serait montrée à des enfants ; certains d’entre eux, devenus adultes, assurent que la Vierge leur apparaît quotidiennement ; les apparitions et les messages ne sont pas reconnus par le Vatican ; Benoît XVI a décidé la formation d´une commission d´enquête : dans le cadre de la Congrégation pour la doctrine de la foi, cette commission internationale sur les apparitions de la Vierge à Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine, s´est réunie au Vatican à huis-clos pour la première fois le 26 mars 2010). Henri Robert Petit fonde le Collège druidique de Bibracte. Roger Ikor crée le Centre de documentation, d’éducation et d’action contre manipulations mentales. 16 au 23 juillet, à Lourdes, 42e congrès eucharistique international (absence du pape). 18 juillet, le pape se fait remettre le manuscrit de Lucie (secret de Fatima). 25 août, la sonde américaine Voyager 2 envoie des images de Neptune et de son système. 30 août, à Téhéran, le président iranien Mohammad Ali Rajai et son premier ministre Mohammad Djavad Bahonar sont tués lors d'un attentat à la bombe. 2 au 5 septembre, en Egypte, le président Sadate interdit les Frères musulmans et destitue le pape des Coptes Chenouda III. 14 septembre, encyclique Laborem exercens sur le travail humain (travailleurs et syndicalisme). 15 septembre, Sadate expulse l’ambassadeur d’URSS. 19 septembre, UNESCO, Salem Azzam, secrétaire général du Conseil islamique, proclame la Déclaration islamique universelle des droits de l’homme : elle reconnaît le droit à la vie, les droits à la liberté, à l’égalité et à la prohibition de toute discrimination, à la justice, à un procès équitable, à la protection contre l’abus de pouvoir et à la torture, à l’honneur et à la réputation, à la liberté de déplacement et de résidence, le droit d’asile, les droits des minorités, le droit et l’obligation de participer à la conduite et à la gestion des affaire publiques, le droit à la liberté de croyance, de pensée et de parole, à la liberté religieuse, le droit de libre association, le droit à la protection de la propriété, au statut et à la dignité des travailleurs, à la sécurité sociale, le droit de fonder une famille, le droit de la femme mariée, le droit à l’éducation et à la vie privée. 21 septembre, indépendance de Belize. 22 septembre, le Président François Mitterrand inaugure le Train à Grande Vitesse (TGV) qui est mis en circulation pour le public le 27 septembre. 6 octobre, en Egypte, pendant un défilé militaire, assassinat du président Anouar el-Sadate par un commando de 4 militaires, membres du Jihad islamique égyptien fondé par d'anciens membres des Frères musulmans ; vice-président de la République arabe d'Égypte au moment de l'assassinat d'Anouar el-Sadate, Mohammed Hosni Moubarak lui succède le 14, après la tenue d'une élection. 9 octobre, en France, loi 81-908 abolissant la peine de mort (publiée au JO du 10/10). 18 octobre, lancement par la navette spatiale Atlantis de la sonde Galileo vers la planète Jupiter. 30 octobre, la France compte plus de 2 millions de chômeurs. 1er novembre, le Royaume Uni accorde l’indépendance à Antigua-et-Barbuda (fête nationale) : elles sont admises au sein de l'ONU le 11. 1er novembre, le Vatican reconnaît la Fraternité de la Résurrection à Marcillac Laville (Charente) fondée par le père Michel Crosson et destinée à accueillir des hommes célibataires, veufs ou séparés (contrairement aux autres communautés, la Fraternité n’exige pas que les moines renoncent à leur famille : les pères restent en contact avec leurs enfants). 9 novembre, la Mauritanie confirme l'abolition de l'esclavage. 9 novembre, en France : autorisation des radios locales privées. 22 novembre, exhortation apostolique Familiaris Consortio sur la famille chrétienne dans le monde. 25 novembre, le cardinal Ratzinger est nommé préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi [élu pape le 19-4-2005, il prendra le nom de Benoît XVI). 13 décembre, le général Jaruzelski, chef de l’état polonais, proclame l’état de guerre : le syndicat Solidarnosc est dissous et son leader, Lech Walesa, est arrêté ainsi que 6 000 syndicalistes et opposants au régime communiste.

1982. Janvier à février : la transmission par voie sexuelle et sanguine du SIDA, ou, en anglais, AIDS, est démontrée dans les groupes à risques (Haïtiens et hémophiles). 15 janvier, en France, 150 000 immigrés ont été régularisés depuis le 23-8-81. 16 janvier, ordonnance 82-41 relative à la durée du travail (semaine de 39 heures au lieu de 40) et aux congés payés (5 semaines au lieu de 4) qui parait au JO du 17. 16 janvier, Londres et le Vatican rétablissent leurs relations diplomatiques rompues depuis 1531. En février, à Paris, Octave Siebert organise le premier congrès européen luciférien (environ 300 sorciers). 9 février, le pape soutient le syndicat polonais Solidarité. 11 février, à Sorbo, le Front National de Libération de la Corse ouvre le feu sur des légionnaires français, tuant l’un d’entre eux. 12 au 19 février, le pape en Afrique. 27 février, le pape reçoit le président Mitterrand. 3 mars, promulgation de la Loi Defferre sur la décentralisation. 4 mars, René Lucet, ancien directeur de la Caisse maladie des Bouches du Rhône se suicide de 2 balles. 8 mars, le décret Quidam Episcopi de la Congrégation pour le Clergé interdit aux prêtres d’appartenir à des organisations politiques (il vise particulièrement le cas tchécoslovaque : les autorités de Prague ne s’y trompent pas et lancent une campagne très dure contre la nouvelle Ostpolitik de Jean-Paul II). 25 mars, âge de la retraite ramené à 60 ans (entrée en vigueur : 1er avril 1983). 2 avril, début de la Guerre des Malouines : le pouvoir argentin, qui désire récupérer ces îles britanniques (Falkland Islands), fait débarquer 150 soldats à Port Stanley, la capitale ; les Britanniques ripostent en envoyant leur marine et en débarquant le 21 mai ; finalement les Argentins capituleront le 14 juin. 17 avril, autorisé par la reine Élizabeth II à Ottawa, le Canada rapatrie sa constitution et gagne la pleine indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni ; la Constitution canadienne inclut la Charte canadienne des droits et libertés. 22 avril, à Paris, Carlos signe un nouvel attentat à la voiture piégée : 1 mort rue Marbeuf. 25 avril, Israël rend le Sinaï à l’Egypte. 12 mai, le soir, à Fatima (Portugal), Jean-Paul II échappe à un attentat : Juan Fernandez Krohn, ordonné prêtre par monseigneur Lefebvre en 1978, est désarmé de sa baïonnette avant d’atteindre le pape. 13 mai, à Fatima, le pape consacre le monde au Cœur Immaculé de Marie mais sœur Lucie lui fait savoir que les demandes de la Vierge sont insatisfaites car il n’a pas mentionné la Russie et que la consécration n’a pas été faite "en union avec les évêques du monde entier". 28 et 29 mai, Jean-Paul II en Angleterre (où c'est la 1ère fois qu’un pape se rend) pour une "visite pastorale" (c'est Benoît XVI qui effectuera la première visite d'Etat d'un pape au Royaume-Uni en 2010) : Mgr Runcie le reçoit dans la cathédrale de Cantorbéry. 6 juin, Opération Paix en Galilée : pour lutter contre la présence palestinienne au Liban, l’armée israélienne envahit le Liban et fait le siège de Beyrouth ; l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) quitte le pays et s’installe en Tunisie. 6 juin, Mme Klipffel est la première femme placée à la tête de l’Eglise réformée d’Alsace et Lorraine. 12 juin, dévaluation du Franc de 5,75 % ; le lendemain, premier plan de rigueur : prix et salaires sont bloqués jusqu'au 31 octobre. 18 juin, à Londres, Roberto Calvi, membre de la loge Propaganda Due (P2) dirigée par Licio Gelli, et président de Banco Ambrosiano dont la banque du Vatican (IOR) est devenue l'actionnaire majoritaire, est retrouvé pendu sous le pont de Blackfriars Bridge. 21 juin, en France, 1ère fête de la musique. 24 juin au 2 juillet, la mission spatiale Soyouz T-6 dessert la station spatiale soviétique Saliout 7 ; équipage : Vladimir Dzhanibekov, Alexandre Ivantchenkov et le Français Jean-Loup Chrétien (premier occidental non américain à voler dans l'espace). Jean-Paul II est opéré d’une tumeur bénigne de l’intestin. En France, la Commission nationale Informatique et Libertés autorise les mormons à copier les archives de l’état civil. 20 juillet, attentat de l'IRA provisoire à Hyde Park et à Regent's Park : 11 morts. 27 juillet, en France, sur une proposition de ministre de la Justice, Robert Badinter, l’Assemblée Nationale vote la dépénalisation de l’homosexualité. 3 août, dissolution du Service d'action civique (SAC). 9 août, à Paris, rue des Rosiers : attentat islamiste contre un restaurant juif tuant 6 personnes. 1er septembre, la Petite Eglise devient la Petite Eglise apostolique vieille-catholique. Septembre 1982/début 1983, Bornéo, à l'est de Kalimantan, grand incendie des forêts qui durera 1 an (>5 millions d’hectares détruits). 3 septembre, à Palerme, assassinat du général Della Chiesa ; l'Etat italien crée le Haut-commissariat pour la coordination de la lutte contre la délinquance mafieuse. 14 septembre, à Monaco, mort de la princesse Grace Patricia Kelly suite à un accident de voiture la veille. 14 septembre, assassinat du nouveau président libanais Béchir Gemayel ; entrée des troupes israéliennes à Beyrouth Ouest. 15 septembre, le pape reçoit Yasser Arafat (+ 11-11-2004). 16 et 17 septembre, dans les camps de Sabra et Chatila, des Palestiniens (468 selon la Croix-Rouge, 800 selon l’armée israélienne) sont massacrés ; selon le journaliste et témoin Alain Ménargues, trois groupes seraient impliqués dans ce massacre : une unité de l’armée israélienne, des miliciens chrétiens pro-israéliens de l’Armée du Liban Sud et des kataëbs des milices chrétiens. 21 septembre, indépendance de Belize. Nuit du 25 au 26 septembre, Stanislav Ievgrafovitch Petrov, officier soviétique, évite le déclenchement d'une 3ème guerre mondiale : lors d'une alerte déclenchée par les satellites de surveillance soviétiques, il décide d'informer sa hiérarchie qu'il peut s'agir d'une fausse alerte, et non d'un tir de missiles contre l'Union soviétique comme l'indique le système informatique d'alerte anti-missiles ; son avis, suivi par ses supérieurs, permet d'éviter une riposte soviétique ; par la suite, un diagnostic des systèmes soviétiques mettra en cause le logiciel, embarqué par les satellites, qui aurait fait une interprétation erronée de la réflexion des rayons du Soleil sur les nuages, confondue avec le dégagement d'énergie au décollage de missile. 29 septembre au 28 octobre, synode mondial des évêques sur la réconciliation et la pénitence dans la mission de l’Eglise. 8 octobre, en Pologne, le syndicat Solidarnosc est déclaré illégal. 1er novembre, indépendance d'Antigua-et-Barbuda. 28 novembre, l’association Opus Dei (Oeuvre de Dieu) est érigée en prélature personnelle par le pape. 2 décembre, à Salt Lake City, à l'Université de l’Utah, première greffe réussie d’un cœur artificiel par le chirurgien William de Vries. 7 décembre, au Texas, le condamné à mort, Charlie Brooks, est le premier homme à être exécuté par injection létale (intraveineuse). 10 décembre, signature à Montego Bay (Jamaïque) de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) ; son entrée en vigueur n'interviendra qu'en novembre 1994, après un amendement en profondeur des dispositions les plus contestées par les pays industrialisés par l'accord du 29 juillet 1994 ; la France ratifiera la convention en 1996 ; la plupart des grands pays industrialisés la ratifieront, à l'exception des États-Unis. 18 décembre, fondation de la Grande Loge Mixte de France (scission de la Grande Loge Mixte Universelle). France : 54 334 871 h. Edgar Morin : Science avec conscience.

1982-1985. André Chouraqui : L’Univers de la Bible, Paris-Turnhout (commentaires juif, musulman et chrétien).

1983. 1er janvier, naissance d'Internet : le réseau Arpanet devient avant tout un projet universitaire et se nomme Arpa-Internet, le volet militaire étant désormais indépendant et nommé MILNET. 25 janvier, publication de la Constitution apostolique Sacrae disciplinae legis applicable dans toute l’Église latine : le Code de droit canonique, composé de 7 livres et de 1 752 canons, remplace celui de 1917 8. 25 janvier, la Constitution apostolique Divinus perfectionis Magister réforme la procédure de béatification. 23 février, décret créant le Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé. 28 février, première commercialisation du disque compact par la société Philips, avec la coopération de Sony et Hitachi. En mars, le virus responsable du SIDA, un rétrovirus baptisé LAV-1, est identifié par l’équipe de Luc Montagnier de l’Institut Pasteur (Paris) : cette découverte est publiée le 20 mai dans la revue Science. 9 mars, à Haïti, visite du pape Jean-Paul II ; les Haïtiens accueillent avec enthousiasme le mot d’ordre lancé par le pape : "Il faut que ça change ici !" 11 mars, 16 mars, Yvonne Trubert fonde l’association IVI (Invitation à une Vie Intense). 21 mars, dévaluation du franc de 2,5 %. 23 mars, le président des Etats-Unis, Reagan, annonce le démarrage d'un nouveau programme d'armement intitulé Strategic Defense Initiative (SDI) pour protéger le pays contre une éventuelle attaque nucléaire ; ce programme, surnommé "guerre des étoiles", sera abandonné en 1993 (ce n'était qu'un bluff pour impressionner les Russes). 25 mars au 22 avril, jubilé extraordinaire pour le 1950e anniversaire de la mort du Christ. 1er avril, âge légal de prise de la retraite en France : 60 ans. 28 mars, directive 83/129/CEE interdisant l'importation dans les États membres de peaux de certains bébés-phoques et de produits dérivés. 4 avril, premier vol de la Navette spatiale Challenger. 7 avril, le cardinal Palazzini, Préfet de la Congrégation chargé de suivre l’examen des causes de béatification et de canonisation, note qu'on constate actuellement "une très notable augmentation du nombre de miracles signalés dans le monde". 17 mai, accord de paix israélo-libanais : sans effet, annulé par le gouvernement libanais le 5 mars 1984. 2 juin, Léopold Sédar Senghor, ancien président de la république du Sénégal est le premier écrivain noir élu chez les Immortels de l'Académie Française. 13 juin, lancée en mars 1972, la sonde américaine Pioneer 10 est le premier objet terrestre à sortir du système solaire. 16 au 23 juin, deuxième voyage du pape en Pologne, il rencontre le général Jaruzelski et Lech Walesa. 24 juin, Yasser Arafat est expulsé de Damas. 29 juin, la relecture de la constitution de la congrégation de la Légion du Christ par la Congrégation pour les religieux, conduit à l’"approbation définitive" de la constitution de la congrégation par le Vatican. 4 août, Haute-Volta : prise du pouvoir par le capitaine Thomas Sankara et un groupe de jeunes officiers ; le nom colonial de Haute-Volta est remplacé par Burkina Faso signifiant "patrie des hommes intègres". 14 et 15 août, le pape à Lourdes. 19 septembre, Saint-Christophe-et-Niévès accèdent conjointement à l’indépendance dans le cadre du Commonwealth (fête nationale). 26 septembre, 0 h 15, on frise le massacre nucléaire : le système informatique d'alerte anti-missiles soviétique un satellite signale une attaque de 5 missiles balistiques intercontinentaux Minuteman III en provenance de la Malmstrom Air Force Base aux États-Unis (Montana) détectés par le satellite d’observation Oko Cosmos 1382 ; heureusement les soviétiques finissent par réaliser que le logiciel embarqué par le satellite a fait une interprétation erronée d'un réfléchissement des rayons du Soleil sur les nuages confondu avec le dégagement d'énergie au décollage de missiles. 5 octobre, Prix Nobel de la paix pour Lech Walesa du syndicat polonais Solidarnosc. 23 octobre, 6 h 20, à Beyrouth, un camion-suicide palestinien frappe le quartier général des forces américaines tuant 241 G.I. ; 2 minutes plus tard, l'immeuble abritant des parachutistes français, le Drakkar, explose : 58 morts. 24 octobre, création du Centre de Télévision Vaticane. 25 octobre, intervention militaire des Etats-Unis (Opération Urgent Fury) à La Grenade. Du 2 au 11 novembre, on frise le massacre nucléaire (bis) : un exercice de simulation militaire (Opération Able Archer 83) est mené dans le cadre de l'OTAN sur toute la partie occidentale du continent européen ; une partie de l'état-major soviétique croit à l'imminence d'une frappe américaine et les forces nucléaires soviétiques sont mises en état d'alerte ; la menace de confrontation disparaît avec la fin d'Able Archer le 11 novembre. 15 novembre, proclamation de l’indépendance de la République turque du Nord de Chypre (reconnue uniquement par la Turquie, condamnée par deux résolutions de l’ONU en 83 et 84). 10 décembre, après la dictature militaire, Raúl Alfonsín restaure la démocratie en Argentine. 11 décembre, au Bangladesh, le Lieutenant général Hossain Mohammad Ershad se proclame président. 21 décembre, Jean-Paul II rend visite en prison à Ali Agca (l’homme qui a tiré sur lui). 29 décembre, Émeutes du Pain en Tunisie : l’état d’urgence est décrété ; Bourguiba est contraint d’annuler les hausses des prix. 31 décembre, au Nigeria, le général Buhari renverse Shehu Shagari. 31 décembre, une bombe, placée dans le compartiment à bagages à l'entrée d'une remorque dans une rame TGV Sud-Est assurant un service Marseille - Paris, explose près de Tain-l'Hermitage, pratiquement en même temps qu'une autre bombe placée dans une consigne à bagages dans la gare de Marseille-Saint-Charles : ces deux attentats, œuvre du terroriste Ilich Ramírez Sánchez (Carlos), font cinq morts et cinquante blessés. Jürgen Habermas : Théorie de l’agir communicationnel.

1984. 1er janvier, indépendance du Sultanat de Brunei. 14 janvier, seul candidat, Paul Biya est élu président de la République du Cameroun. 7 février, les astronautes de Challenger, Robert L. Stewart et Bruce MacCandless, effectuent la première sortie dans l'espace sans être reliés physiquement à une navette. 8 au 19 février, XIVèmes Jeux Olympiques d'hiver à Sarajevo (Yougoslavie). 18 février, remplacement du concordat entre l’Italie et le Vatican ; séparation de fait entre l’Eglise et l’Etat italien. 25 mars, le pape renouvelle la consécration du monde au Cœur Immaculé de Marie faite par Pie XII en octobre 1942, en association avec les évêques du monde entier qu’il a invité à prier avec lui et en évoquant la Russie. Deuxième faillite de la banque vaticane ; affaire Roberto Calvi (directeur de la Banco Ambrosiano, retrouvé pendu à Londres le 18-6-82) étroitement lié à la banque du Vatican (IOR) dont le directeur est Mgr Marcinkus (il sera muté aux USA). 3 mai, Jean-Paul II à Séoul. 18 mai, le Dr Luc Jouret, homéopathe belge, crée l’Ordre du Temple Solaire. 6 juin, l’armée indienne prend d’assaut le Temple d’Or des sikhs à Amritsar faisant 650 morts dont le dirigeant sikh Bhindranwale qui bravait le gouvernement depuis six ans ; le 31 octobre de la même année, Indira Gandhi, chef du gouvernement indien, sera assassinée par 2 gardes sikhs ; son fils, Rajiv Gandhi, deviendra le chef du gouvernement indien. 24 juin, en France, grande manifestation de l’enseignement privé contre le projet de loi Savary ; Mitterrand le retire le 12 juillet. En Afrique du Sud, les autorités fondent une unité spéciale chargée d’élaborer des armes chimiques qui ne sont toxiques que pour les peaux noires (l’unité est dirigée par un médecin militaire, le général Basson). 17 juillet, la soviétique Svetlana Savitskaya, qui participe à la mission Saliout 7-EP4, à bord de la station spatiale Saliout 7 devient la première femme à effectuer une sortie extravéhiculaire. 29 juillet, ouverture des J.O. à Los Angeles ; ils sont boycottés par l'URSS et 13 pays communistes, comme, en 1980, les J.O. de Moscou furent boycottés par des pays occidentaux. 4 août, la Haute-Volta devient le Burkina Faso. 6 août, la Congrégation pour la doctrine de la foi publie Instruction sur quelques aspects de la théologie de la libération pour attirer l’attention sur les déviations et les risques de déviations que comportent certaines formes de théologies de la libération. 9 au 20 septembre, Jean-Paul II au Canada (1er pape de l’Histoire à visiter le Canada). En octobre, fondation de la Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm. 12 octobre, attentat de l'IRA au Grand Hôtel de Brighton, visant Margaret Thatcher. 15 octobre, l’indult spécial Quattuor abhinc annos de la Congrégation pour le Culte divin permet aux évêques d’autoriser l’utilisation du Missel romain publié en 1962 par Jean XXIII (messe en latin) sous certaines conditions (la première messe en latin autorisée est célébrée à Paris à Saint Etienne du Mont le 15 décembre). 19 octobre, à Varsovie, le prêtre Jerzy Popieluszko est enlevé par les forces de sûreté polonaises et torturé à mort ; son corps sera retrouvé dans les eaux de la Vistule le 30. 31 octobre, en Inde, Indira Gandhi, chef du gouvernement indien, est assassinée par deux de ses gardes sikhs ; son fils Rajiv lui succède. 4 novembre, Daniel Ortega remporte les premières élections libres au Nicaragua, boycottées par une partie de l'opposition. 12 novembre, l’Assemblée générale de l’ONU adopte la Déclaration sur le droit des peuples à la paix (résolution 39/11). 29 novembre, après une longue médiation du pape Jean-Paul II, entamée fin 1978, le Chili et l’Argentine signent un Traité de paix et d’amitié et enterrent leur vieille controverse relative au Canal de Beagle. 2 décembre, exhortation Reconciliatio paenitentia sur la réconciliation et la pénitence. 3 décembre, peu après minuit, à Bhopal (Inde), une explosion se produit dans une usine de pesticides appartenant à Union Carbide, la nappe de gaz (qui s’étend sur 40 km²) cause la mort de plus de 15 000 personnes (500 000 auront des séquelles), c’est la plus grande catastrophe industrielle mondiale à ce jour. 10 décembre, Convention des Nations unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels inhumains ou dégradants (entrée en vigueur : 26 juin 1987). 19 décembre, déclaration commune sino-britannique sur la question de Hong Kong : elle prévoit le retour de Hong Kong à la Chine le 30 juin 1997, après l'expiration du bail de 1898. 31 décembre, les Etats-Unis se retirent de l’UNESCO.

1985. 24 janvier, la navette Discovery est lancée de Cap Canaveral. 25 janvier, en France, le Général Audran est assassiné par Action Directe. 10 mars, mort de Konstantin Tchernenko, secrétaire général du Parti Communiste d'Union Soviétique : le 11, Mikhaïl Gorbatchev lui succède. 22 mars, Convention de Vienne sur la protection de la couche d'ozone. 3 mai, Paris et Londres se mettent d’accord pour la construction d’un tunnel sous la Manche. 29 mai, drame au stade du Heysel à Bruxelles ; les affrontements entre les supporters de Liverpool et ceux de la Juventus de Turin font 39 morts : dans la bousculade, des corps ont été piétinés et écrasés contre les grilles. 2 juin, encyclique Slavorum Apostoli sur l’évangélisation des Slaves par Cyrille et Méthode qui sont proclamés copatrons de l'Europe. 4 juin, fondation de l’Union spirite française et francophone. 12 juin, le Portugal et l’Espagne signent leur adhésion à la Communauté économique européenne (CEE) qui compte désormais 12 pays. 14 juin, à Luxembourg, signature des Accords de Schengen qui abolissent les contrôles aux frontières communes entre les Etats signataires. 23 juin, attentat à la bombe commis par les extrémistes sikhs qui demandent notamment la création d’un Khalistan indépendant : un Boeing d’Air India explose au-dessus de la mer d’Irlande. 24 juin, le Vatican publie Notes pour une correcte présentation des Juifs et du judaïsme dans la prédiction et la catéchèse de l’Eglise catholique. Motu proprio Dolentium Hominum sur la fondation de la commission pontificale pour la pastorale des services de la santé. 10 juillet, au port d’Auckland (Nouvelle-Zélande), des agents de la DGSE (contre-espionnage français) font sauter le Rainbow Warrior, bateau de l’organisation écologique Greenpeace (1 mort). 9 août, à Paris, rue des Rosiers : mitraillage d’un restaurant juif tuant 6 personnes et en blessant 22. 10 août, près de Vladivostok, explosion du réacteur nucléaire du sous-marin K-314 soviétique (projet 675) lors de sa recharge. 19 août, à Casablanca, le roi Hassan II reçoit le pape. 10 septembre, le Gouvernement canadien proclame unilatéralement sa souveraineté sur l'Arctique. 19 septembre, à Mexico, tremblement de terre (35 000 morts). 3 octobre, la navette américaine Atlantis effectue sa première mission. 14 octobre, Michel Colucci (Coluche) crée les Restos du cœur (ouverture des premiers centres le 21-12). 2 novembre, à Balesmes (52), fondation de l’Ollotouta druidique des Gaules. 15 novembre, les 5 obédiences maçonniques françaises signent avec les Eglises un appel à la fraternité contre le racisme. 15 novembre, à Hillsborough, accord anglo-irlandais conférant pour la première fois au gouvernement de la République d’Irlande un rôle consultatif dans la conduite des affaires nord-irlandaises. 24 novembre au 8 décembre, synode extraordinaire des évêques sur le projet de réforme de l’Eglise (application du concile Vatican II) et de catéchisme universel. 7 décembre, à Paris, attentats à la bombe contre le Galeries Lafayette et le Printemps revendiqué par le groupe islamiste Abou Nidal. 14 décembre, les évêques ont le droit d’accorder l’indulgence plénière (3 fois par an) en donnant leur bénédiction par radio ou TV. 21 décembre, l’association Les Restos du cœur, créée par le comédien Coluche le 14 octobre, ouvre son premier restaurant et ses centres de distribution dans toute la France. 31 décembre, la Grande-Bretagne se retire de l’UNESCO.

1986. 1er janvier, l’Espagne et le Portugal font leur entrée dans la CEE. 1er Janvier, Aruba, dans les Antilles néerlandaises, devient un État membre autonome souverain du Royaume des Pays-Bas. 6 janvier, la Constitution du Liberia entre en vigueur. 15 janvier, mise en service de la centrale Superphénix. 20 janvier, le congrès de Lima définit la théologie de la Libération comme une tentative de déstabilisation de l’Eglise car elle utilise les formes de l’analyse marxiste et prête à confusion entre le religieux et le politique. 24 janvier, la sonde spatiale Voyager II passe à 81 593 kilomètres d'Uranus. 28 janvier, la navette spatiale américaine Challenger explose, une minute trente après son décollage : 7 morts. 3 février, en Inde, le pape rencontre le dalaï-lama. 3 au 5 février, à Paris, série d'attentats revendiqués par le Hezbollah pro-iranien. 10 février, à Palerme, ouverture du procès de nombreux membres de la Mafia, grâce au témoignage d'un ancien chef mafieux devenu un repenti. 16 février, au Portugal, Mario Soares est élu président de la République avec 51% des voix. 17 février, signature à Luxembourg et à La Haye (28 février) de l’Acte unique européen : entré en vigueur le 1er juillet 1987, il aboutira le 1er janvier 1993 au marché unique des marchandises, des personnes, des capitaux et des services. 17, 18 et 19 février, à Versailles : 1er Sommet de la Francophonie. 20 février, les Soviétiques placent sur orbite l’élément central de la station orbitale Mir (Paix). 22 février, Ariane 5, lancée de Kourou, place en orbite Spot 1, un satellite de télédétection français, et Viking, un satellite suédois. 25 février, Corazon (Cory) Aquino est investie présidente des Philippines : le dictateur Ferdinand Marcos prend la fuite et s'exile à Hawaii. 28 février, peu avant minuit, en plein centre de Stockholm, le premier ministre suédois, Olof Palme, est assassiné d’une balle dans le dos : le crime et le mobile ne sont pas élucidés. En mars, création de l’association Avenir de la culture (elle émane de la secte catholique Tradition Famille Propriété fondée au Brésil). 13 mars, inauguration de la Cité des sciences et de l’industrie à La Villette. 13 mars, lancement de Soyouz T 15 vers la station Mir avec Kizim et Solovyov. 20 mars, première cohabitation de la Vème République : après la victoire de la droite aux élections législatives du 16, le président Mitterrand nomme Jacques Chirac Premier ministre. 22 mars, la Congrégation pour la doctrine de la foi publie Instruction sur la liberté chrétienne et la libération. 13 avril, à Rome, Jean-Paul II prie dans la synagogue (premier pape à entrer dans une synagogue). 26 avril, à Tchernobyl (Ukraine), explosion d’un réacteur de la centrale nucléaire ; 58 morts directes, 135 000 personnes évacuées (4 000 mourront par cancers dus aux radiations, 4 000 enfants atteints de cancers de la tyroïde guériront à 99%) ; le nuage radioactif touche Ukraine et Biélorussie mais aussi Finlande, Scandinavie, Pologne, Allemagne, France et Italie. Du 2 mai au 13 octobre, Exposition de Vancouver. 18 mai, encyclique Dominum et vivificantem sur le Saint-Esprit. En juin, à Paris, fondation de Shri Ram Chandra Mission France. 12 juin, état d'urgence en Afrique du Sud ; négociation entre l'ANC et le régime sud-africain. 26 juin, accord entre épiscopat français et Comité catholique contre la faim et pour le développement (accusé de subventionner des actions révolutionnaires). 10 juillet, le pape décide de créer une commission pour préparer le projet de catéchisme universel (elle est présidée par le cardinal Ratzinger). 21 août, au Cameroun, une explosion due à une accumulation de gaz carbonique dans le sous-sol a lieu dans la région volcanique du lac Nyos ; le gaz qui s'échappe de la faille fait >1 700 morts. 8 septembre, une bombe explose au bureau de poste de l'Hôtel de ville de Paris : 1 mort, 18 blessés. 12 septembre, un attentat frappe les locaux de la Cafétéria Casino au Centre commercial de la Défense et fait 54 blessés. 14 septembre, une bombe, placée au Pub Renault sur les Champs Elysées, explose lors de son désamorçage : 3 morts et 1 blessé. 15 septembre, une bombe explose à la préfecture de police de Paris : 1 mort et 51 blessés ; attentat revendiqué à Beyrouth par un groupe inconnu (les Partisans du Droit et de la Liberté). 17 septembre, à Paris, attentat devant le magasin Tati de la rue de Rennes (6 morts) revendiqué par le CSPPAC qui réclame la libération du chef libanais Georges Ibrahim Abdallah. En octobre, adoption des statuts du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. 4 au 7 octobre, le pape à Lyon, Taizé, Paray le Monial, Ars, Annecy. 19 octobre, mort du président du Mozambique Samora Machel dans un accident d'avion ; le 6 novembre, Joaquim Chissano lui succède. 21 octobre, suite à la dissolution, le 20, de la tutelle des USA qui administraient le pays, sous mandat de l’O.N.U, depuis 1947, les Iles Marshall, république depuis le 1er mai 1979, passent un accord de Libre Association avec les USA déléguant au gouvernement américain la responsabilité de la défense et de la politique étrangère (cette quasi indépendance sera formelle le 22 décembre 1990). 27 octobre, Rencontre d’Assise : pour la première fois dans l’histoire, des représentants de toutes les Eglises et des grandes religions non-chrétiennes prient ensemble pour la paix ; Jean-Paul II baise le Coran (il expliquera qu'il a embrassé dans le Coran "ce qui prépare à la venue du Christ"). En novembre, en Grande-Bretagne, maladie de la vache folle ou ESB (encéphalopathie spongiforme bovine) due au prion (isolée en 1982, la forme pathogène du prion est un agent infectieux qui ne possède aucun matériel génétique : c’est une simple protéine sous une forme altérée), elle peut se transmettre à l’homme (variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob). 13 novembre, Ronald Reagan, président des U.S.A., reconnaît que Washington a livré secrètement "de petites quantités d’armes" à l’Iran : c’est l’Irangate. 17 novembre, au nom de la lutte contre l’impérialisme capitaliste, Action directe assassine le PDG de la Régie Renault, Georges Besse. 18 novembre, le pape en Extrême-Orient. 1er décembre, inauguration du Musée d'Orsay. 23 décembre, l'avion expérimental Voyager se pose sur la base aérienne d'Edwards en Californie après avoir effectué un tour du monde, sans escale et sans ravitaillement, en 9 jours et 4 minutes.

1987. 13 janvier, le pape reçoit le général polonais Jaruzelski. 4 février, l'Inde et le Pakistan signent un accord en vue d'une réduction de la tension à leur frontière. 5 février, le cosmonaute soviétique, Iouri Viktorovitch Romanenko, participe à la mission Soyouz TM-2 lancée en direction de la station Mir ; il reviendra sur Terre le 29 décembre à bord de Soyouz TM-3, établissant un nouveau record de durée de vol spatial : 326 jours, 11 heures et 38 minutes. 7 et 8 février, à Toulouse, colloque entre francs-maçons et catholiques. 21 février, arrestation des membres d'Action Directe, un groupe armé anarcho-communiste responsable de plusieurs assassinats. 22 février, premier vol de l'avion européen Airbus A320 dans le ciel de Toulouse. 22 février, instruction Donum vitae contre les procréations artificielles et les fécondations in vitro. 25 mars, encyclique Redemptoris Mater sur la bienheureuse Vierge Marie pour l’année mariale (7-6-87 au 15-8-88). 1er au 6 avril, voyage de Jean Paul II au Chili où il rencontre le général Pinochet. En avril, à Port Marly, bagarre entre conciliaires et traditionalistes pour la possession de l’église Saint-Louis. 14 avril, la Turquie demande à adhérer à la CEE. 16 avril, privatisation de la 1ère chaîne de télévision (TF1). 30 avril, accord du lac Meech : afin de faire accepter la Constitution canadienne par le Québec, le Premier ministre Mulroney propose un accord faisant de la province une "société distincte" et octroyant à toutes les provinces un pouvoir plus étendu ; pour que cet accord soit effectif, tous les parlements canadiens doivent consentir à sa mise en œuvre dans les trois ans qui suivent : le Manitoba sera le premier à le rejeter, suivi par Terre-Neuve, ce qui mettra en échec le projet. 1er juin, au Liban, le 1er ministre Rachid Karamé est assassiné en pleine guerre civile par le chef de la milice des Forces libanaises, Samir Geagea. 18 juin, le Parlement européen estime que le massacre des Arméniens (1915) devrait être qualifié de génocide. 26 juin, Convention européenne pour la suppression de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (ratifiée par la France le 30-12-88). En juillet, au Japon, fondation d’AUM (Aum Shinri-Kyo : religion de la vérité) par Shoko Asahara. 1er juillet, entrée en vigueur de l’Acte unique européen. 4 juillet, à Lyon, à l’issue d’un procès commencé le 11 mai, la Cour d’Assises du Rhône condamne Klaus Barbie, ancien officier de la Gestapo à Lyon, à la réclusion à perpétuité pour crimes contre l’humanité ; il mourra en prison le 25 septembre 1991. 13 juillet, le synode général de l’Eglise d’Angleterre qualifie la franc-maçonnerie d’hérétique. 20 juillet, le Maroc demande à adhérer à la CEE (rejet en octobre car l’adhésion n’est possible qu’aux Etats européens ; en 1995, accord d’association). 29 juillet, traité franco-britannique autorisant la construction du tunnel sous la Manche. 30 juillet, création du Front du Kurdistan Irakien. 31 juillet, à La Mecque, les forces saoudiennes tirent sur les pèlerins iraniens traités de manifestants fanatiques. 7 août, à Esquipulas (Guatemala), accord de paix entre Costa Rica, Guatemala, Honduras, Nicaragua et Salvador. En Chine, à Heilongjiang, gigantesque incendie (dure un mois, détruit 1 million ha). 12 août, au Japon, Inauguration du plus long pont du monde (37,5 km) qui relie les îles japonaises de Honshu et de Shikoku. 13 septembre, en Nouvelle-Calédonie, succès des anti-indépendantistes au référendum sur l’autodétermination : 98,3% des électeurs votent le maintien du territoire au sein de la République française. 16 septembre, 29 pays et la CEE signent le Protocole de Montréal en vue de la réduction de la production de gaz nocifs pour la couche d’ozone (entrée en vigueur : 1er janvier 1989). 1er au 30 octobre, synode sur la mission des laïcs. 4 octobre, le Canada et les États-Unis concluent l'Accord de libre-échange canado-américain (ALE). 7 octobre, la République des Iles Fidji est proclamée : elle est exclue du Commonwealth. 15 octobre, coup d'État au Burkina Faso ; assassinat du président Thomas Sankara à Ouagadougou : Blaise Compaoré lui succède. 19 octobre, "Lundi noir" à Wall Street. 3 novembre, "Irangate" : l’hebdomadaire libanais pro-syrien, Al Shiraa, révèle les ventes d'armes secrètes des Etats-Unis à l'Iran. 7 novembre, Habib Bourguiba, président à vie de la République tunisienne, est déposé pour raisons de santé par le Premier ministre, le général Zine Ben Ali. 30 novembre, Paris, Inauguration de l'Institut du Monde Arabe. 2 décembre, Marguerite Preux fonde la Faculté de Parapsychologie de Paris. 5 décembre, la commission romaine pour le culte divin rappelle que les églises ne sont pas des lieux où on peut tenir n’importe quelle réunion. 8 décembre, à Washington, le président américain Ronald Reagan et le numéro un soviétique Mikhaïl Gorbatchev signent le traité sur le démantèlement des missiles intermédiaires (FNI) entre les USA et l’URSS. 9 décembre, à Gaza et en Cisjordanie, manifestations palestiniennes contre l’occupation israélienne (+ de 20 morts) : c’est le début de la première Intifada (en arabe : "soulèvement") dite "Guerre des pierres". 17 décembre, création du Conseil des Églises Chrétiennes de France. 30 décembre, encyclique Sollicitudo rei socialis sur les questions sociales.

1988. 16 janvier, mise en service du Sovereign of the Seas, le premier très gros navire à passagers (2 600) construit par les Chantiers de l'Atlantique pour pour le compte de Royal Caribbean International et sous les couleurs de Royal Caribbean Cruise Line, sous pavillon norvégien. 22 janvier, loi n° 88-70 réformant le système boursier en France : la Compagnie des Agents de Change est dissoute et laisse place à la Société des Bourses Françaises (SBF) sous la forme d'une société anonyme. 14 février, à Leningrad, incendie de la bibliothèque, dégâts considérables. 13 au 28 février, XVes Jeux Olympiques d'hiver à Calgary (Canada). 17 février, la Suisse remet à l’Italie Licio Gelli, grand maître de la loge maçonnique Propaganda 2 (P 2) et présumé responsable de la banqueroute de la Banco Ambrosiano liée à la banque vaticane. 20 février, le Soviet de l'enclave arménienne du Haut-Karabagh située en Azerbaïdjan réclame officiellement son rattachement à l'Arménie ; devant le refus du Politburo du Parti communiste de l'Union soviétique (22 février), de gigantesques manifestations populaires et des grèves éclatent à Erevan et à Stepanakert (capitale du Haut-Karabagh) ; Gorbatchev appelle au calme le 24 février. 25 février, en France, loi sur le financement des partis politiques. 4 mars, inauguration de la pyramide du Louvre, construite par l’architecte Ieoh Ming Pei ; elle a les mêmes proportions que la pyramide de Gizeh (hauteur 21,64 m, largeur 35,42 m) ; chaque face de la pyramide est constituée de 128 poutres en acier inox ; le vitrage est constitué de 675 losanges de 2,9 m x 1,9 m. 13 mars, le Japon inaugure le plus long tunnel sous-marin du monde (53,8 km) reliant les îles Honshu et Hokkaido. 16 et 17 mars, l’Irak bombarde, avec des obus chimiques (gaz innervants), la ville kurde de Halabja dans le nord du pays, occupée par les Iraniens et leurs alliés, les peshmergas (maquisards) de l’Union patriotique du Kurdistan (UPK), faisant plus de 5 000 morts. 31 mars, en France, 2 535 100 chômeurs. 22 avril au matin, à Fayaoué, sur l'île d'Ouvéa en Nouvelle-Calédonie, deux jours avant le premier tour des élections présidentielles, des indépendantistes kanaks du FLNKS attaquent la gendarmerie, dans le but de l’occuper jusqu’au jour du deuxième tour : 4 gendarmes sont tués par balles, 3 indépendantistes sont blessés, 27 gendarmes sont pris en otages et 16 d'entre eux sont emmenés dans une grotte près de la tribu de Gossanah ; le 5 mai, les militaires donnent l'assaut : 19 canaques et 2 militaires sont tués 5. Entre les deux tours de l'élection présidentielle, le Front National institue sa propre fête de Jeanne d’Arc le Premier Mai. 8 mai, François Mitterrand (+ 8/1/1996) est réélu président de la République (54% des voix) face à Jacques Chirac. En mai, au Paraguay, visite du pape Jean-Paul II ; le peuple paraguayen manifeste massivement son rejet de l’État totalitaire (le pape, qui a des mots très fermes à l’égard des régimes qui ne sont pas démocratiques et qui ne respectent pas les droits de l’homme, appuie les initiatives de l’Église paraguayenne). 15 mai, en Afghanistan, Mikhaïl Gorbatchev ordonne le retrait des troupes soviétiques. 12 juin, la région autonome du Haut-Karabagh se déclare en sécession vis-à-vis de l'Azerbaïdjan. 14 juin, en URSS, Gorbatchev reçoit le secrétaire d’Etat du Vatican. 28 juin, constitution Pastor bonus dans le but de réaménager le fonctionnement de la curie romaine. 30 juin, à Ecône, Mgr Lefebvre (1905-1991) consacre 4 évêques malgré les avertissements du Vatican, ce qui entraîne son excommunication par décret de la Congrégation pour les Evêques dès le lendemain, 1er juillet, ainsi que celles des 4 évêques (Bernard Fellay, Bernard Tissier de Mallerais, Richard Williamson et Alfonso de Galaretta) car, bien que validement ordonnés, ils ont reçu l’ordination épiscopale sans mandat (canon 1382) ; certains juristes de l’Eglise estiment cependant qu’ils ne pouvaient pas être excommuniés (canon 1364) puis qu’il n’y avait pas eu d’acte schismatique (le 21 janvier 2009, un décret de la Congrégation pour les Evêques lèvera les excommunications des 4 évêques) ; les prêtres que Mgr Lefebvre a ordonné lors qu’il était suspense a divinis sont rattachés aux prêtres acéphales (canon 265) et interdits de toute charge ou autre exercice du saint ministère, mais les sacrements qu’ils administrent sont valides bien que leurs célébrations soient illicites]. 2 juillet, le motu proprio Ecclesia Dei établit une commission destinée à accueillir ceux qui voudraient garder la tradition tout en "réintégrant" le giron de l’Eglise (la Fraternité-Saint-Pie-X refuse car elle considère qu’elle n’a jamais quitté le sein de l’Eglise) et exhorte les Évêques à utiliser largement la faculté d’utiliser le Missel romain publié en 1962 par Jean XXIII en faveur de tous les fidèles qui en feraient la demande. 8 juillet, nouvelle inculpation de Maurice Papon pour crimes contre l’humanité. 31 juillet, le roi Hussein de Jordanie, affirmant répondre "à la volonté de l’Organisation de libération de la Palestine (O.L.P.), représentant unique et légitime du peuple palestinien", annonce "la rupture des liens légaux et administratifs" entre son pays et la Cisjordanie occupée par Israël. En août, à Lourdes, pèlerinage du pape. 15 août, encyclique Mulieris dignitatem sur la dignité de la femme. 20 août, conflit Irak/Iran : l’entrée en vigueur du cessez le feu (accepté par l’Iran le 18 juillet) met fin à 8 ans de guerre (>1 million de morts). 17 septembre au 2 octobre, XXIVes Jeux olympiques d'été à Séoul, en Corée du Sud. 22 septembre, au Liban, Amine Gemayel désigne Michel Aoun au poste de Premier Ministre et lui demande de réaliser un gouvernement de coalition ; le poste de Premier Ministre étant normalement réservé à un sunnite alors qu’Aoun est maronite, la majorité des arabes se range alors derrière un deuxième gouvernement prosyrien, celui de Selim Hoss ; Michel Aoun s’engage alors dans une guerre de libération contre la Syrie. 13 octobre, l’archevêque de Turin annonce que le linceul appelé Saint Suaire (suaire de Lirey/Chambéry/Turin) remonte à 1260-1390 selon la datation des scientifiques (des chercheurs contestent ce résultat et demandent de nouvelles analyses). 18 octobre, le français Maurice Allais reçoit le Nobel d'économie pour ses travaux sur la théorie des marchés. 3 novembre, une commission pontificale définit l’antisémitisme comme "la forme la plus tragique de l’idéologie raciste en notre siècle, avec toute l’horreur de l’Holocauste". 6 novembre, après que les accords de Matignon ont prévu d’organiser un scrutin sur l’indépendance de l’île dans 10 ans, les Français, par référendum, se déclarent en faveur de l’autodétermination en Nouvelle-Calédonie (79,9%) ; le 5 mai 1998, seront signés les accords de Nouméa. 8 novembre, le pape visite Strasbourg (Parlement européen), Metz, Nancy et Mulhouse. 15 novembre, à Alger, le Conseil national palestinien reconnaît Israël et proclame la création d’un État de Palestine indépendant dont M. Arafat devient le président. 15 novembre, la première navette spatiale soviétique, Bourane, effectue son premier vol d'essai. 30 novembre, adoption du revenu minimum d'insertion (RMI). 2 décembre, au Pakistan, Benazir Bhutto devient Premier ministre (première femme à accéder démocratiquement à une telle fonction dans un pays musulman). 7 décembre, un tremblement de terre en Arménie cause la mort de plus de 25 000 personnes. 9 décembre, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte un "Ensemble de principes pour la protection de toutes les personnes soumises à une forme quelconque de détention ou d’emprisonnement". 20 décembre, une loi française reprend le principe du Pacte international sur les droits civils et politiques (art. 7) interdisant les expériences médicales ou scientifiques effectuées sans le consentement de la personne. 21 décembre, Abdel Basset Ali Megrahi, agissant probablement pour le compte du gouvernement libyen, qui a réussi à dissimuler une bombe dans un radiocassette, fait exploser le Boeing 747 de la compagnie Pan American, assurant le vol 103 Frankfort-Londres-New-York, au-dessus de Lockerbie (Ecosse), faisant 270 morts. 21 décembre, à Kiev, premier vol de l'avion de transport très gros porteur, Antonov An-225 Mriya, l'avion le plus gros du monde. 30 décembre, Christi fideles laici, exhortation apostolique sur la vocation et la mission des laïcs dans l’Eglise et le monde. Espérance de vie : Français 71,2 ans, Française 79,3 ans.

1989. 1er janvier, application de l'Accord de libre-échange canado-américain (suppression des droits de douane sur les marchandises provenant des deux pays). 7 janvier, au Japon, mort de l'empereur Hirohito après 62 ans de règne : son fils ainé Akihito lui succède. 3 février, au Paraguay, coup d'État du général Andrés Rodríguez apportant la démocratie après 35 ans de dictature de Stroessner : le 1er mai, il est élu Président de la république. 14 février, l’ayatollah Khomeyni promulgue une fatwa condamnant à mort Salman Rushdie, auteur des Versets sataniques, déclaré "coupable d’avoir offensé l’islam, le Prophète et le Coran" et appelant les musulmans du monde à "exécuter rapidement l’auteur et les éditeurs du livre, où qu’ils se trouvent". 15 février, l'Union Soviétique annonce son retrait total de l'Afghanistan : avant de partir, les Soviétiques ont remis le pouvoir entre les mains de Mohammad Najibullah. 17 février, à Marrakech, signature du Traité constitutif de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) par l'Algérie, la Libye, le Maroc, la Tunisie et la Mauritanie. 18 février, à la mosquée al-Sunna de Bab el Oued à Alger, fondation du FIS (Front Islamique du Salut) qui sera légalisé par le ministère de l’Intérieur le 14 septembre. 1er mars, pour la première fois depuis 1905, les débits de boissons islandais sont autorisés à servir de la bière (la prohibition sur la bière a été levée en mai 1988). 4 mars, des manifestations nationalistes proserbes ont lieu en Croatie. 28 mars, le président Comité central de la Ligue des communistes de Serbie de la République socialiste de Serbie, Slobodan Milošević, met un terme à l'autonomie du Kosovo et de la Voïvodine en faisant voter des amendements à la Constitution de la République socialiste de Serbie. 2 avril, en Tunisie, le Premier ministre, Zine Ben Ali, est élu président de la République. 11 avril, au Texas, 12 cadavres sont découverts dans le champ d'un ranch, à une trentaine de kilomètres à l'ouest de la ville frontière mexicaine de Matamoros, probablement victimes de trafiquants de drogue, adeptes d'un culte satanique, qui se livraient également à des actes de cannibalisme. 15 avril, après que 2 000 supporters ont tenté de forcer l'entrée pour assister à la demi-finale, créant ainsi des incidents, 95 personnes périssent écrasées ou étouffées contre les grilles du stade Hillsborough de 54 000 places à Sheffield (Grande-Bretagne). 17 avril, le ministre de l’Intérieur polonais légalise le syndicat Solidarnosc. 18 avril au 4 juin, Printemps de Pékin : à l’occasion des funérailles de Hu Yaobang, ancien secrétaire général du Parti Communiste et chef de file des libéraux, décédé le 15 avril, des milliers d’étudiants manifestent, place Tian’anmen, pour une réforme démocratique et contre la corruption des politiques ; dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, le Premier ministre, Li Peng, qui a décrété la loi martiale le 20 mai, fait intervenir l’armée (150 000 hommes) : 700 manifestants sont écrasés par les chars ou abattus, 30 000 sont arrêtés. 2 mai, Miklos Németh, Président du Conseil des Ministres de Hongrie, annonce qu’il a décidé de lever "le rideau de fer" qui court sur 260 km le long de la frontière autrichienne : le processus de démantèlement dure jusqu’au 26 juin. 4 mai, la sonde américaine Magellan, qui doit étudier Vénus, est propulsée par la navette Atlantis ; placée en orbite près d’un an plus tard, la sonde sera la première à cartographier précisément la surface de la planète. 15 mai, à Bâle, rassemblement œcuménique européen. 17 mai, la Conférence Épiscopale Italienne, réunie à Assise, déclare que les membres d’organisations mafieuses sont automatiquement excommuniés de l’Église catholique. 21 mai, grâce aux efforts du président Moubarak, l'Egypte réintègre la Ligue Arabe dont elle avait été exclue en 1979. 27 juin, Aloïs Mock, ministre autrichien des Affaires étrangères et son homologue hongrois Gyula Horn, coupent symboliquement les fils de fer barbelés séparant les deux pays (le 10 septembre 1989, le gouvernement hongrois décidera officiellement l’ouverture totale de la frontière avec l’Autriche). Loi du 10 juillet instaurant le permis à points et entrant en application le 1er juillet 1992. 13 juillet, à Paris, inauguration de l’Opéra-Bastille (architecte : Carlos Pott ; 2 700 places ; coût total : 2,8 milliards de francs) par le président de République François Mitterrand. 31 juillet, 18 clarisses d’Aubazine (Corrèze) rompent avec Rome et se placent sous l’autorité d’Ignace IV patriarche grec d’Antioche. 25 août, la sonde spatiale Voyager II passe vers Neptune. En septembre, suite à une scission à l’intérieur du syndicat CFDT PTT de la région Parisienne, création du syndicat SUD PTT, premier syndicat SUD (Solidaires, Unitaires, Démocratiques). En septembre, Mgr Runcie, archevêque de Cantorbéry, déclare, avant de rencontrer Jean-Paul II au Vatican le 2 octobre, que le pape a une primauté universelle. 30 septembre, dissolution de la Confédération sénégambienne par le Sénégal. 5 octobre, Tenzin Gyatso, 14ème dalaï-lama, chef spirituel et temporel du peuple tibétain, reçoit le prix Nobel de la Paix pour la résistance non violente qu’il ne cesse d’opposer au gouvernement chinois installé au Tibet. 18 octobre, la navette spatiale Atlantis emporte la sonde Galileo qu'elle lancera vers la planète Jupiter. 23 octobre, l’Accord de Taëf en Arabie Saoudite, supervisé par les diplomaties syrienne, jordanienne et américaine, est signé par les députés libanais : il doit mettre fin à la guerre civile qui fait rage depuis 1975 ; toutefois, Michel Aoun, chef du gouvernement intérimaire libanais, poursuit sa guerre de libération contre la Syrie. 9 novembre, ouverture de la frontière entre les 2 Allemagnes, Chute du Mur de Berlin : à partir de 22 h 00, des milliers de Berlinois se lancent à l’assaut du mur et commencent sa démolition ; Helmut Kohl, le chancelier de l’Allemagne de l’Ouest a-t-il vraiment "acheté" Gorbatchev en distribuant largement crédits et aides aux dirigeants de l’Est ? Des millions de marks pour prix de la chute du Mur, de la réunification et de la paix (Les dernières heures du mur, documentaire réalisé par Jean-François Delassus d’après le livre de Michel Meyer Histoire secrète de la chute du mur de Berlin et produit par Jérôme Bellay, Maximal Productions). 11 novembre, au Salvador, l'armée se livre à une vaste répression, et assassine notamment (le 16 novembre) six jésuites de l'Université centraméricaine (UCA), connus pour leurs activités en faveur des victimes du régime, et leur cuisinière. 15 novembre, Jean-Paul II écrit une lettre de démission en cas d'empêchement majeur d'exercer sa fonction de pape ; il désire, suivant l'exemple de Paul VI, "renoncer à ses fonctions en cas de maladie, qu'on estime incurable, de longue durée et qui empêche d'exercer suffisamment les fonctions du ministère apostolique, ou dans le cas d'un autre empêchement grave et prolongé" ; il laisse la décision finale à un groupe de cardinaux qui ne feront jamais fait usage de la lettre pendant sa longue maladie. (Service de presse du Vatican). 20 novembre, à New York, la Convention internationale des droits de l’enfant est adoptée par les Nations Unies (192 pays l’ont ratifiée ; la Somalie et les Etats-Unis ne l’ont pas adoptée). Nuit du 26 au 27 novembre, assassinat du président Ahmed Abdallah aux Comores. 1er décembre, Jean-Paul II reçoit Gorbatchev. 2 décembre, Sommet de Malte entre Gorbatchev et George H. W. Bush, au cours duquel ce dernier déclare que la guerre froide est terminée. 5 décembre, la rame 325 du TGV Atlantique atteint la vitesse de 482,4 km/h (record mondial). 14 décembre, Patricio Aylwin est élu président de la république du Chili avec 53,8 % des suffrages. 15 décembre, à Panama, l'Assemblée nationale nomme Manuel Noriega chef de l'État doté de pouvoirs spéciaux. 16 au 25 décembre, Révolution roumaine ; le 25 décembre, après avoir été arrêtés le 22 alors qu’ils tentaient de quitter le pays, le dictateur Ceausescu et son épouse sont exécutés après un procès sommaire. 20 décembre, à 1 heure du matin, au Panama : intervention des USA (Opération Juste cause) pour capturer le général Noriega poursuivi pour trafic de drogue (il se réfugie à la nonciature apostolique le 24 et se rendra le 3 janvier 1990) ; Noriega est remplacé par Guillermo Endara (son concurrent à l'élection présidentielle du 7 mai que Noriega annula). 22 décembre, en France, loi sur le financement des partis. 29 décembre, à l'unanimité, le parlement de la République socialiste fédérative tchécoslovaque élit président de la République le dramaturge et homme politique Vaclav Havel.

1989-1990. Effondrement des régimes communistes en Europe.

1990. 11 février, en Afrique du Sud, Frederik de Klerk libère Nelson Mandela et entame des négociations avec les mouvements nationalistes noirs. 10 mars, en Haïti, Prosper Avril part en exil sous la pression des opposants politiques appuyés par les gouvernements français et américain. 11 mars, la Lituanie est la première république balte à proclamer son indépendance. 11 mars au 26 septembre, crise d'Oka au Québec : conflit entre les Mohawks et la sûreté du Québec (question du partage territorial et des droits des Indiens au Canada) ; la crise demandera l'intervention de l'armée canadienne après l'échec d'une intervention de la police provinciale québécoise. 21 mars, la Namibie obtient son indépendance de l’Afrique du Sud (fête nationale). 29 mars, en Belgique, vote de la loi sur la dépénalisation de l’avortement ; le roi Baudouin, qui déclare que sa conscience ne lui permet pas de signer ce texte, abdique pour une durée de 36 heures. 24 avril, lancement du télescope Hubble par la navette Discovery. 17 mai, l’Organisation mondiale de la santé retire l’homosexualité de la liste des maladies mentales. 18 mai, la rame 325 du TGV Atlantique établit le nouveau record du monde de vitesse sur rail à 515,3 km/h. 20 mai, en Roumanie, 1ères élections libres depuis plus de 50 ans : Ion Iliescu est élu président de la République (85,07% des voix). 22 mai, unification du Yémen (fête nationale : Jour de l’unité nationale). 29 mai, le Congrès des députés du peuple de la République socialiste fédérative soviétique russe porte Boris Eltsine à la tête de la république de Russie, en qualité de président du Soviet suprême. 1er juin, signature d’un traité de désarmement chimique et stratégique par l’Union Soviétique et les Etats-Unis. 12 juin, sur proposition de Boris Eltsine, le Congrès adopte la Déclaration sur la souveraineté étatique de la Fédération de Russie (fête de l’indépendance et fête nationale : "Jour de la Russie"). 12 juin, élections municipales en Algérie avec un nouveau système électoral (premier scrutin totalement libre depuis l'indépendance) : victoire du Front Islamique du Salut (FIS) avec 54,25% des voix. 19 juin, en Afrique du Sud, abrogation de la loi interdisant les Noirs dans les lieux publics. 19 juin, aux fins de la mise en œuvre de l’Accord de Schengen du 14 juin 1985, signature de la Convention d’application de l’Accord de Schengen dite Convention de Schengen (elle entre théoriquement en vigueur le 1er septembre 1993 mais c’est seulement le 26 mars 1995 que ses dispositions seront appliquées). 21 juin, à Brest, Océanopolis, appelé alors « La Maison de la Mer », ouvre ses portes au public. 2 juillet, le Parlement du Kosovo proclame clandestinement l’indépendance du Kosovo. 13 juillet, loi Fabius-Gayssot interdit de propager la contestation des crimes contre l’humanité. 16 juillet, le Conseil suprême de la République socialiste d’Ukraine adopte la Déclaration de souveraineté de l’Ukraine. 18 juillet, Alberto Fujimori devient président du Pérou ; il parvient à circonscrire les effets du mouvement terroriste du Sentier lumineux, d'inspiration maoïste, en recourant à des moyens souvent illégaux et en profitant pour asseoir son pouvoir personnel. 27 juillet, proclamation d’indépendance de la Biélorussie (fête nationale). 2 août, début de la Guerre du Golfe : Saddam Hussein envoie les premiers blindés irakiens envahir le Koweït dont il ne reconnaît pas les frontières. 6 août, les USA envoient des forces en Arabie Saoudite ; la résolution 661 du Conseil de sécurité de l’ONU décrète le boycott commercial, financier et militaire de l’Irak. 8 août, l'Irak annexe officiellement le Koweït. 2 septembre, les slavophones de Transnistrie (partie de la Moldavie) proclament une « République socialiste soviétique moldave du Dniestr » qui n'est reconnue par aucun état membre de l'ONU et n'existe donc que de facto. 7 septembre, le Parlement du Kosovo adopte clandestinement la constitution de la république du Kosovo. 8 septembre, dom Bernardo Olivera, originaire d’une jeune abbaye d’Argentine, est élu abbé général de l’ordre de Cîteaux. 10 septembre, à Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), Jean-Paul II consacre la Cathédrale de la Paix (cette réplique de Saint-Pierre de Rome, qui a coûté 800 millions de francs et dont le président Houphouët-Boigny a lui-même financé la construction, est contestée par l’opposition et par l’épiscopat local). 30 septembre, synode mondial des évêques sur la formation des prêtres. 3 octobre, Réunification de l’Allemagne (fête nationale : Jour de l’Unité). 18 octobre, Jean-Paul II promulgue le Code de droit canonique destiné aux Églises orientales catholiques (Codex Iuris Orientalis). 25 octobre, première transplantation réussie d'un lobe pulmonaire fourni par donneur vivant par le Dr Vaughn Starnes du Stanford Medical Center, California, USA. 3 novembre, inauguration à Alexandrie de la première université internationale francophone. 7 novembre, Mary Robinson est élue présidente de la république d'Irlande avec 52,8 % des voix. 9 novembre, nouvelle Constitution du Népal (fête nationale). 12 novembre, Akihito est couronné empereur du Japon. 14 novembre, traité signé par les ministres polonais et allemand des Affaires étrangères donnant un statut définitif à la frontière orientale de l’Allemagne réunifiée (ligne Oder-Neisse). 21 novembre, le premier ministre britannique, Margaret Thatcher, démissionne et laisse sa place à son protégé John Major. 29 novembre, la résolution 678, adoptée par le Conseil de sécurité de l’O.N.U. [12 voix contre 2 (Cuba et le Yémen) et 1 abstention (la Chine)], autorise les États membres à "user de tous les moyens nécessaires" après le 15 janvier 1991 pour faire respecter les 11 précédentes résolutions relatives à la crise du Golfe. 1er décembre, tunnel sous la Manche : jonction des tunneliers français et britanniques. 7 décembre, encyclique Redemptoris missio sur la valeur permanente du précepte missionnaire. 14 décembre, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte les Règles minima des Nations Unies pour l’élaboration de mesures non privatives de liberté (Règles de Tokyo). Près de 90% de la population française vit dans des villes de plus de 5 000 habitants.

1991. 5 janvier au 12 février, procès des dissidents du "Printemps de Pékin" : Chen Ziming et à Wang Juntao, anciens responsables de L’Hebdomadaire économique, sont condamnés à 13 ans de prison. 13 janvier, assaut des forces spéciales soviétiques contre la télévision et le Parlement lituanien : 14 morts à Vilnius. 16 janvier, l'U.S. Air Force commence ses raids aériens contre l'Irak. 17 janvier, Opération Tempête du désert : Guerre du Golfe contre l’Irak qui a envahi le Koweït le 2 août 1990 (Koweït City sera libérée le 26 février) ; le pape se prononce contre cette guerre. 17 janvier, décès du roi de Norvège Olav V : son fils Harald V lui succède. 18 janvier, les Irakiens lancent leurs premiers missiles Scud sur Israël. 21 janvier, intervention des forces soviétiques contre les manifestations indépendantistes dans les pays baltes : 4 morts à Riga en Lettonie. 27 janvier, en Somalie, le général Mohamed Siad Barre, destitué, s'enfuit au Kenya : le Congrès de la Somalie unifiée nomme le chef des rebelles, Ali Mahdi Muhammad, premier ministre. 29 janvier, le ministre de la Défense, Jean-Pierre Chevènement, hostile à la guerre du Golfe et à l'engagement français au côté des Etats-Unis, remet sa démission au président de la République François Mitterrand ; il est remplacé par Pierre Joxe. En février, en France, fondation de l’association Gay Pride. 7 février, en Haïti, première présidence de Jean-Bertrand Aristide. 9 février, référendum pour l’indépendance en Lituanie : 90,5% votent pour. 23 et 24 février, à La Réunion, violentes émeutes et pillage suite à l’interdiction de la station de télévision privée Télé Free Dom (11 morts). 25 février, les ministres des Affaires étrangères et de la Défense de l’Organisation du Traité de Varsovie, réunis à Budapest, prononcent la dissolution de la partie militaire du Pacte de Varsovie. 28 février, libération du Koweït (mais les Irakiens incendient les puits de pétrole) ; l’Irak annonce qu’il accepte toutes les résolutions de l’ONU sans conditions ; George Bush ordonne le cessez-le-feu (l’acceptation par Saddam Hussein, le 11 avril, des résolutions 687 et 689 votées respectivement les 3 et 9 avril par le Conseil de sécurité de l’ONU mettra fin officiellement au conflit). En mars, reconstitution de l’Eglise catholique ukrainienne de rite byzantin. 25 mars, mort de Mgr Lefebvre. 26 mars, signature du Traité d’Asunción, par les présidents d’Argentine, du Brésil, du Paraguay et de l’Uruguay, constituant un Marché commun du Sud (Mercosur en espagnol, Mercosul en portugais ; il entrera en vigueur le 1er janvier 1995). 9 avril, la Géorgie déclare son indépendance. 15 avril, inauguration à Londres de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), institution financière internationale créée afin d’aider la transition vers l’économie de marché des pays d’Europe de l’Est ayant appartenu au bloc soviétique après 1945. 25 avril, dans l'Evénement du Jeudi, Anne-Marie Casteret révèle l'Affaire du sang contaminé : un procès aura lieu en mars 1999. 1er mai, encyclique Centesimus annus sur les problèmes du travail et de la société à l’occasion du centenaire de Rerum novarum de Léon XIII. En mai, l’Eglise de France publie un Catéchisme national pour adultes établi par la Conférence des évêques. 15 mai, Edith Cresson succède à Michel Rocard (contraint à la démission par le président Mitterrand) comme Premier ministre. 18 mai, guerre civile en Somalie ; l'ancien Somaliland déclare unilatéralement son indépendance. 18 mai, à Plessetsk en Russie, lancement de Soyouz TM-12 (relève équipage station spatiale). 21 mai, en Inde, Rajiv Gandhi est assassiné par des Tamouls pendant la campagne électorale. 28 mai, en Ethiopie, chute du régime dictatorial et marxiste de Mengistu Hailé Mariam (fête nationale) ; le 11 janvier 2007, Mengistu, vivant en exil au Zimbabwe, sera reconnu coupable de génocide pour avoir, pendant la "Terreur rouge", de 1977 à 1979, fait exécuter ou disparaître une centaine de milliers d’Ethiopiens, et condamné à la prison à vie par contumace par la Haute cour fédérale d’Ethiopie (on le soupçonne également d’avoir fait assassiner le négus Hailé Sélassié Ier, mort en prison le 27 août 1975 après une opération de la prostate, vraisemblablement étouffé ou étranglé). 17 juin, en Afrique du Sud, le Parlement abolit toutes les lois d’apartheid (1913, 1936 et 1950). 20 juin, Berlin redevient la capitale de l’Allemagne réunifiée. 25 juin, la Slovénie proclame son indépendance (fête nationale). 25 juin, la Croatie proclame son indépendance (fête nationale). 27 juin, début de la guerre slovéno-yougoslave (finalement, après quelques jours de combat, l’armée yougoslave quitte la Slovénie indépendante). 30 juin, en Afrique du Sud, suppression de toute discrimination raciale. Choléra au Pérou. 4 juillet, l’Ethiopie accepte le principe de l’indépendance de la province de l’Erythrée. 19 août, en URSS, profitant de l’absence du président de l’URSS, Mikhaïl Gorbatchev, en vacances en Crimée, un Comité d’Etat prend tous les pouvoirs et déclare l’état d’urgence, mais, Boris Eltsine, président de la République de Russie, demande à la foule de s’opposer au coup d’Etat et d’empêcher l’arrivée des chars au Parlement ; le 29 août, le Parlement interdira le parti communiste. 24 août, l’Ukraine proclame son indépendance (fête nationale) qui sera confirmée par le référendum du 1er décembre. 27 août, la Moldavie proclame son indépendance (fête nationale). 30 août, indépendance de l'Azerbaïdjan. 31 août, Indépendance de l'Ouzbékistan (célébrée le 1er septembre) ; indépendance du Kirghizistan. 6 septembre, l’URSS reconnaît l’indépendance des pays baltes. 8 septembre, déclaration d’indépendance de la République de Macédoine (approuvée par référendum) : fête nationale. 9 septembre, proclamation d’indépendance du Tadjikistan (fête nationale). 14 septembre, signature d’un accord de paix entre le président sud-africain Frederik de Klerk et une vingtaine d’organisations politiques, syndicales et religieuses (dont l’ANC), mettant fin aux violences raciales. 19 septembre, à 3 200 mètres d’altitude, près de la frontière italo-autrichienne, sur le glacier de Similaun, dans les Alpes de Ötz (Italie), des randonneurs allemands, Helmut et Erika Simon, découvrent un corps congelé et momifié qu’ils baptisent Ötzi (la datation au carbone 14 révèle que cet homme vivait à une période comprise entre 3 350 et 3 100 av. J.-C. ; il a été blessé à l’épaule gauche par une pointe de flèche) ; selon Alessandro Vanzetti, archéologue de l'Université de Rome, "l'homme a été tué lors d'un combat dans un endroit au niveau de la mer, son corps a ensuite été gardé dans un lieu où il s'est momifié avant d'être inhumé des mois plus tard sur le sommet de la montagne". 21 septembre, référendum en Arménie : les électeurs arméniens approuvent la déclaration d'indépendance présentée par l'URSS. 23 septembre, l'Arménie proclame son indépendance. 21 octobre, en France, affaire scandaleuse du sang contaminé par le virus du sida ; inculpation d’anciens hauts responsables des instances médicales suite aux plaintes déposées par des hémophiles ayant contracté le HIV lors de transfusions sanguines, avant l’instauration du dépistage systématique chez les donneurs de sang en 1985. 23 octobre, à Paris, un accord est signé par les factions du Cambodge, mettant fin à 21 ans de guerre ; retour du prince Norodom Sihanouk au Cambodge après un exil de 12 ans. 27 octobre, le Turkménistan proclame son indépendance (fête nationale). 4 décembre, le KGB cesse officiellement d'exister. 8 décembre au 21 décembre, Sommet de Minsk : le Traité de Minsk (Biélorussie) déclare que l’Union Soviétique est dissoute et donne naissance à la CEI (Communauté des États indépendants) en fédérant les républiques de Russie, de Biélorussie et d’Ukraine. 13 décembre, à Séoul, Pacte de réconciliation, non-agression et coopération entre les deux Corée. 16 décembre, proclamation de l’indépendance du Kazakhstan. 21 décembre, par le Traité d’Alma-Alta (Kazakhstan), 8 autres anciennes républiques soviétiques rejoignent la CEI : Arménie, Azerbaïdjan, Kazakhstan, Kirghizstan, Moldavie, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan (la Georgie viendra s’ajouter en décembre 1993) ; la Russie récupère les armes nucléaires de l'Ukraine, de la Biélorussie et du Kazakhstan. 25 décembre, démission de Mikhaïl Gorbatchev, président de l'URSS et secrétaire général du Parti communiste. 26 décembre, dissolution officielle de l’URSS. 31 décembre : accords de paix entre le gouvernement du Salvador et le FMLN (Front de libération nationale).

1992. 12 janvier, en Algérie, le gouvernement (Haut Conseil de sécurité), en annonçant la "suspension" du processus électoral, prive en fait de la victoire électorale le Front islamique du Salut (FIS) largement placé en tête au premier tour des élections législatives (48% des voix) le 26 décembre 1991. 15 janvier, la C.E.E. reconnaît les républiques indépendantes de Croatie et de Slovénie. 16 janvier, signature des Accords de Paix de Chapultepec entre le gouvernement salvadorien et le Front Farabundo Martí de libération nationale mettant un terme à la guerre civile qui dure depuis 1979 ; le cessez-le-feu prend effet le 1er février. 31 janvier, le Conseil de sécurité de l’ONU se réunit, pour la première fois, au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement des 15 pays membres ; la Russie remplace l'URSS comme membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies. 7 février, la Russie ferme son dernier goulag en Oural. 7 février, signature du traité de Maastricht qui institue l’Union européenne (U.E.) et renforce l’activité intergouvernementale dans les domaines de la politique étrangère et de sécurité commune (P.E.S.C.), ainsi que des affaires judiciaires et de sécurité interne (il entre en vigueur le 1er novembre 1993). 8 au 23 février, XVIèmes Jeux Olympiques d’hiver à Albertville. 22 février, lors de sa visite à l'île de Gorée au Sénégal, le pape Jean-Paul II déclare : « Dans ce sanctuaire africain de la douleur noire, nous implorons le pardon du ciel. Nous prions pour qu'à l'avenir les disciples du Christ se montrent pleinement fidèles à l'observance du commandement de l'amour fraternel légué par leur Maître. Nous prions pour qu'ils ne soient plus jamais oppresseurs de leurs frères, de quelque manière que ce soit (...) Nous prions pour que disparaisse à jamais le fléau de l'esclavage ainsi que ses séquelles ». 1er mars, indépendance de la Bosnie-Herzégovine. 2 mars, admission de l'Arménie, la Moldavie, l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Turkménistan au sein de l'ONU. 13 mars, sommet extraordinaire sur l’unité des Eglises orthodoxes sur l’initiative du patriarche Bartholomeos Ier. 16 mars, le prêtre et psychanalyste allemand Eugen Drewermann (interdit de prêcher depuis le 11 janvier) renonce à exercer ses fonctions sacerdotales. 17 mars, les terroristes du Jihad islamique font sauter l'ambassade d'Israël de Buenos Aires : 29 morts et 242 blessés. 25 mars, exhortation papale Pastores dabo vobis sur la vocation et la formation sacerdotale, insistant sur le problème du célibat des prêtres. 25 mars, le cosmonaute Sergeï Krikalev (Soyouz TM-12) revient sur Terre après 10 mois dans l'espace. 31 mars, le traité refondant la Fédération de Russie n’est pas signé par le Tatarstan (il demeure intégré à la Fédération de Russie, mais dispose d’une autonomie importante) et la Tchétchénie dont l’indépendance a été déclarée le 2 novembre 1991. 2 avril, démission du premier ministre français Édith Cresson remplacée par Pierre Bérégovoy. 5 avril 1992 au 29 février 1996 : Siège de Sarajevo opposant les forces de la Bosnie-Herzégovine (qui s'est déclarée indépendante de la Yougoslavie le 1er mars) et les paramilitaires serbes. 5 avril, coup d'État du président Fujimori au Pérou. 12 avril, à Marne-la-Vallée, ouverture du premier parc d'attraction Disney implanté en Europe : Eurodisney. 20 avril au 12 octobre, Exposition universelle de Séville en Espagne, sur l'île de La Cartuja. 27 avril, création de la troisième République fédérale de Yougoslavie composée de la Serbie et du Monténégro (la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine et la Macédoine ont fait sécession). 27 avril, l’Érythrée proclame son indépendance. 28 avril, en Afghanistan, les Moudjahidin prennent Kaboul. 29 avril, début des émeutes de Los Angeles qui vont durer 6 jours, après qu'un jury, composé de dix blancs, un asiatique et un latino, eut acquitté quatre officiers de police accusés d'avoir passé à tabac un automobiliste noir américain, Rodney King, après une course-poursuite pour excès de vitesse, le 3 mars ; des centaines d'habitants de Los Angeles, principalement de jeunes hommes afro-américains et latinos prennent part à des pillages, des incendies criminels et des meurtres ; 55 personnes sont tuées, 2 300 blessées. 29 avril, coup d'État militaire en Sierra Leone contre le président Joseph Momoh ; Valentine Strasser prend le pouvoir. 2 mai, à Porto, signature de l’accord sur l’Espace économique européen (EEE) qui étend le marché intérieur unique de l’UE aux pays de l’Association Européenne de Libre-Echange (AELE) et entre en vigueur le 1er janvier 1994 : la Suisse a rejeté cet accord par référendum ; en 2006 l’EEE ne compte plus que 3 pays (Islande, Norvège et Liechtenstein) en dehors des Etats membres de l’Union Européenne. 7 mai, au Centre spatial Kennedy, premier vol de la navette Endeavour (STS-49). 13 mai, à Changchun (Chine), Maître Li Hongzhi donne sa première conférence dans laquelle il présente au public la Falun Dafa 7. 22 mai, admission, au sein de l'ONU, de la Croatie et de la Slovénie. 23 mai, près de Palerme en Sicile, le juge Giovanni Falcone est tué dans un attentat à l'explosif commis par la mafia. 24 mai, au Kosovo, élections pluripartites législatives et présidentielle (non reconnues par le gouvernement yougoslave) ; le président de la République du Kosovo, proclamée clandestinement le 7 septembre 1990 et reconnue seulement par l’Albanie, est Ibrahim Rugova. 30 mai, la Bosnie-Herzégovine rejoint les Nations unies. 3 au 14 juin, à Rio de Janeiro : deuxième Sommet de la Terre sous l’égide de l’ONU. 12 au 14 juin, Fête de la Science. 22 juin, à Paris, procès du sang contaminé (jusqu’au 23 octobre). 1er juillet, en France, entrée en application du permis à points. 4 juillet, René Bousquet et Maurice Papon sont inculpés de crimes contre l’humanité (déportations de juifs entre juillet 1942 et mai 1944). 7 juillet, en France, nouveau code pénal (entre en vigueur le 1-3-94). 15 juillet, béatification de José Maria Escriva de Balaguer, fondateur de l’Opus Dei. 15 au 17 juillet, le pape est opéré de l’intestin (tumeur bénigne). 25 juillet au 9 août, XXVes Jeux olympiques d'été à Barcelone. 29 juillet, la Fraternité Saint Pie X renonce à s’appeler romaine. 3 août, le Conseil de sécurité de l’ONU dénonce l’installation par les Serbes, en Bosnie, de camps pour les prisonniers croates et musulmans. 26 août, l'ONU (résolution 77326) établit une délimitation de la frontière du Koweït avec l'Irak, qui prive ce dernier de tout accès maritime : Bagdad proteste. 27 août, une zone d'exclusion aérienne est créée au sud de l'Irak afin de protéger les populations chiites. 12 septembre, au Pérou, arrestation du chef du Sentier Lumineux, Abimaël Guzman, qui est condamné à la prison à vie. 20 septembre, les Français approuvent le traité de Maastricht (du 7-2). 25 septembre, inauguration du canal entre le Main et le Danube (171 kilomètres), permettant de relier la Mer Noire à la Mer du Nord. 8 octobre, lancée le 20 mai 1978, la sonde Pioneer 12 se consume lors de son entrée dans l'atmosphère vénusienne. 11 octobre, constitution Fidei Depositum sur la publication du Catéchisme Catholique (version de 1988 corrigée). 19 octobre, le parlement sud-africain adopte la loi permettant l'entrée des noirs au gouvernement. 23 octobre, le docteur Michel Garretta, ex-directeur du Centre national de transfusion sanguine et principal accusé dans l’affaire du sang contaminé par le virus du SIDA, est condamné à 4 ans de prison et 500 000 F d’amende. 26 octobre, proposé en août par le gouvernement fédéral canadien et les gouvernements provinciaux, l'Accord de Charlottetown, projet de réforme constitutionnelle au Canada, est rejeté par une majorité de Canadiens lors d'un référendum (54,3 contre 45,7). 31 octobre, lors de son discours aux participants à la session plénière de l’Académie pontificale des sciences, le pape réhabilite moralement Galilée : Galilée est qualifié de "physicien de génie et de croyant sincère" ; il s’agit "d’une tragique et réciproque incompréhension" ; il y a "bonne foi" de tous les acteurs du procès "en l’absence de documents extraprocessuels contraires" ; le cardinal Poupard, président de la commission d’étude du cas Galilée, a déclaré : « Il nous faut reconnaître loyalement les torts causés » ; cependant Galilée n'est pas réhabilité juridiquement puisqu'il n'y a pas eu de révision de son procès. 1er novembre, en France, entrée en vigueur de la loi Évin contre le tabagisme et la publicité sur l'alcool. 2 novembre, suite à l’affaire des foulards islamiques dans les établissements scolaires français en automne 1989, un avis du Conseil d’Etat revendique pour chacun l’exercice de la liberté d’expression et de manifestation de croyances religieuses. 11 novembre, à Londres, le synode général de l’Eglise anglicane autorise les femmes à devenir prêtres, "question de justice et de modernité". 12 novembre, un référendum qui encourage la création du Nunavut pour avril 1999 est un succès dans les Territoires du Nord-Ouest canadien : les Inuits obtiennent 580 millions $ et l'est de l'archipel arctique, le futur Nunavut. 6 décembre, par referendum, les Suisses refusent l'entrée de la Suisse dans l'Espace économique européen (EEE) : 50,3% de non. 7 décembre, promulgation du catéchisme universel romain établi par la Congrégation pour la doctrine de la foi sous la direction du cardinal Ratzinger : selon Jean-Paul II, il est destiné "à encourager et à aider la rédaction de nouveaux catéchismes locaux qui tiennent compte des diverses situations et cultures, mais qui gardent avec soin l’unité de la foi et la fidélité à la doctrine catholique". A la fin de l'année, épidémie de choléra au Bengale.

1993. 1er janvier, la Tchécoslovaquie, remplacée par la République Tchèque (Bohême et Moravie) et la République Slovaque, disparaît. 3 janvier, à Moscou, signature au Kremlin par Georges Bush père (pour les Etats-Unis) et Boris Eltsine (pour la Russie) du traité Start 2 sur la réduction des armements stratégiques. 9 et 10 janvier, à Assise, rassemblement interreligieux pour la Paix dans les Balkans. 13 janvier, à Paris, Convention de l’ONU sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques et sur leur destruction (entrée en vigueur : 29 avril 1997). En février, en France, 3 millions de chômeurs. 6 février, en Belgique, la révision de la Constitution du 7 février 1831 fait de la Belgique un État fédéral composé de 3 régions (Région flamande, Région wallonne et Bruxelles-Capitale) et de 3 communautés culturelles (flamande, française et germanophone) ; la révision, ratifiée par le Parlement le 14 juillet, entrera en vigueur le 1er janvier 1995. 26 février, attentat à la bombe au World Trade Center dans le quartier Manhattan à New York : 6 morts et 1042 blessés. 12 mars, une série d'attentats attribués à la mafia musulmane fait 300 morts à Mumbai (Bombay) en Inde. 29 mars, deuxième cohabitation : la droite ayant remporté les élections législatives, le président Mitterrand appelle Edouard Balladur à la tête du gouvernement. 19 avril, le FBI donne l’assaut à la ferme de Waco où se retranche la secte de Vernon Wayne Howell alias David Koresh (86 adeptes dont 17 enfants, sont morts, dans l’incendie des bâtiments, soit empoisonnés ou tués par balles). Mai à juillet : cinq attentats meurtriers ont lieu à Florence, Milan et Rome, faisant cinq morts et vingt blessés. 1er mai, à Nevers, suicide par balle de l’ex-premier ministre Pierre Bérégovoy. 7 mai, Hassan Gouled Aptidon est confirmé comme président de Djibouti par des élections libres. 9 mai, à Agrigente, le pape dénonce "la culture de mort de la Mafia" et demande aux entrepreneurs de dire non à ses tentatives de corruption. 9 mai, première élection pleinement démocratique au Paraguay : la présidentielle se solde par la victoire de Juan Carlos Wasmosy. 24 mai, indépendance de l’Erythrée (fête nationale). 25 mai, résolution 827 de l’ONU adoptant le statut du Tribunal International "pour juger les personnes présumées responsables de violations graves du droit international humanitaire commises sur le territoire de l’ex-Yougoslavie depuis 1991" (ce Tribunal indépendant a été institué à l’unanimité le 22 février). 31 mai, le président du Guatemala Jorge Serrano Elías est destitué sous la pression de l'armée militaire ; le 1er juin, Gustavo Adolfo Espina Salguero est le nouveau président du Guatemala ; le 6 juin, Ramiro de León Carpio, est le nouveau président du Guatemala. 8 juin, assassinat de René Bousquet (responsable de la police de Vichy, inculpé en juillet 1992 de crimes contre l’humanité) par Christian Didier (condamné le 12-11-95 à 10 ans de réclusion par les Assises de Paris, il sera libéré le 24-2-2000). 18 juin, Jour de la Constitution des Seychelles (fête nationale). 24 juin, en France, réforme du code de la nationalité. 25 juin, les représentants de 171 Etats adoptent par consensus la Déclaration et le Programme d’action de Vienne de la Conférence mondiale sur les droits de l’homme. 13 juillet, procès du sang contaminé : la Cour d’Appel de Paris condamne le docteur Garretta à 4 ans de prison ferme et le docteur Allain à 4 ans de prison dont 2 fermes. 22 juillet, loi prévoyant qu’un jeune étranger né en France ne pourra devenir français qu’à partir de seize ans, s’il en manifeste la volonté et s’il réside en France. 31 juillet, décès de Baudouin Ier roi des Belges : son frère Albert II lui succède sur le trône de Belgique le 9 août. 6 août, encyclique Veritatis splendor sur l’enseignement moral de l’Eglise (fondements de la théologie morale, questions éthiques). 11 août, visite du pape au Mexique ; 11 mois après le rétablissement des relations diplomatiques entre le Mexique et le Vatican et 3 mois après l’assassinat non élucidé de l’archevêque de Guadalajara, le pape dénonce "les abus des colonisateurs sans scrupules". 20 août, Oslo, Israël et l’OLP signent un accord (ratifié à Washington le 13 septembre) qui permet l’octroi d’un statut d’autonomie à une partie des territoires et l’évacuation par l’armée israélienne de vastes zones. 23 août, le nouveau premier ministre Hosokawa Morohiro reconnaît les torts du Japon envers le reste de l’Asie durant la deuxième guerre mondiale. 28 août, le vaisseau spatial américain Galileo, naviguant vers Jupiter, découvre une lune autour d'un astéroïde. 30 août, inauguration à Casablanca (Maroc) de la mosquée Hassan II (plus haut minaret du monde : 200 mètres). Nuit du 9 au 10 septembre, Yasser Arafat signe la lettre portant reconnaissance du droit d'Israël à vivre en paix et une lettre au ministre norvégien dans laquelle il s'engage à demander aux Palestiniens de "renoncer à la violence et au terrorisme". 10 septembre, Johan Jorgen Holst part pour Jérusalem où Yitzhak Rabin signe une lettre par laquelle Israël reconnaît l'OLP comme le "représentant du peuple palestinien" et décide d'ouvrir des négociations avec cette organisation. 13 septembre, à Washington, le représentant du peuple palestinien Yasser Arafat et le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin signent, en présence du président Bill Clinton, la Déclaration de principes sur "l’autonomie de Jéricho et de la bande de Gaza" élaborée à Oslo (d’où la dénomination : Accords d’Oslo). 21 septembre, au Cambodge, l’Assemblée constituante rétablit la monarchie parlementaire abolie en 1970 (le 24, le conseil du Trône désigne Norodom Sihanouk comme souverain). 21 septembre, en Russie, Eltsine dissout le Parlement et annonce des élections législatives anticipées les 11 et 12 décembre : le Parlement réplique en destituant Eltsine, en intronisant président le vice-président Routskoï et en convoquant le Congrès. 4 octobre, en Russie, Boris Eltsine envoient les troupes prendre d’assaut le Parlement en révolte et fait interdire le parti communiste. 15 octobre, prix Nobel de la Paix pour Mandela et De Klerk. 19 octobre, à la suite de sa victoire aux élections législatives du 6 octobre, Benazir Bhutto retrouve son poste de Premier ministre au Pakistan. 21 octobre, au Burundi, le coup d’État manqué au cours duquel sont assassinées les hautes autorités de l’État, notamment le président Ndadaye, provoque un soulèvement populaire qui va rapidement dégénéré, dans une partie du pays et sous l’impulsion des autorités locales, en massacres ethniques de populations civiles Hutu et Tutsi. 1er novembre, entrée en vigueur du traité de Maastricht (signé le 7 février 1992) : la CEE devient l’Union Européenne. 17 novembre, coup d'État du général Sani Abacha au Nigeria. 10 décembre, la Commission nationale consultative des droits de l’homme examine "les problèmes posés par le développement contemporain d’organismes usuellement qualifiés de sectes". 12 décembre, en Russie, élection au suffrage universel d’une Assemblée fédérale, composée de deux Chambres (la Douma d’État et le Conseil de la fédération) et adoption par référendum de la première Constitution postsoviétique. 20 décembre, l’Assemblée générale des Nations Unies proclame la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes. 20 décembre, résolution 48/91 de l’Assemblée générale des Nations Unies proclamant la Troisième Décennie de la lutte contre le racisme et la discrimination raciale. 21 décembre, la Décennie internationale des populations autochtones est proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies (résolution 48/163). 22 décembre, en Afrique du Sud, en ratifiant la Constitution intérimaire, le Parlement sud-africain met fin à l’apartheid. 22 décembre, population agricole française <1 million. 30 décembre, établissement de premières relations diplomatiques entre le Saint-Siège et Israël ; le Vatican reconnaît l’Etat d’Israël.

1994. 1er janvier, entrée en vigueur de l’accord sur l’Espace économique européen (E.E.E.) signé le 2 mai 1992 à Porto. 1er janvier, entrée en vigueur de l’ALENA, accord de libre-échange nord-américain [North American free trade agreement (NAFTA)] signé le 12 août 1992 par les Etats-Unis et le Canada et en 1993 par le Mexique et le Congrès américain. 1er février, loi imposant aux radios privées de diffuser, à partir du 1er janvier 1996, un pourcentage de chansons d'expression originale française. 4 février, levée de l'embargo américain sur le Vietnam. 4 février, 1er tir de la fusée japonaise H 2. En février, Sœur Maura O’Donohue, religieuse et médecin, chargée de la coordination de la campagne contre le SIDA d’une organisation basée en Angleterre, remet un rapport qui recense des cas d’abus sexuels et de viols répétés de la part de prêtres sur des religieuses dans pas moins de 23 pays. 12 au 27 février, 17es Jeux Olympiques d'hiver à Lillehammer (Norvège). 25 février, assassinat de Yann Piat, députée du Var. 12 mars, les 32 premières femmes ministres du culte de l’Eglise anglicane sont ordonnées. 20 mars, le pape publie sa Lettre aux Familles. Jean-Paul II confirme comme patronne de l’ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem la Bienheureuse Vierge Marie, reine de Palestine. 7 avril, suicide (balle dans la tête) de François de Grossouvre dans son bureau à l’Elysée (le 11 juillet 1997, son gendre, Philippe Brelot, se suicidera de la même façon). 7 avril, au Rwanda, après l’assassinat du président hutu (le 6, un avion transportant le président rwandais Juvénal Habyarimana et son homologue burundais Cyprien Ntaryamira a été abattu alors qu’il s’apprêtait à se poser à Kigali) et celui de la Première ministre Agathe Uwilingiyimana, début du Massacre des Tutsis par les Hutus : en 100 jours : 937 000 morts ; l’ONU évalue à environ 800 000 le nombre de tués parmi la minorité tutsie et les Hutus modérés ; un rapport de la Commission des droits de l’homme de l’O.N.U. estime que les massacres ont été "programmés" et qu’il s’agit d’un génocide ; la France, régulièrement accusée d’avoir entraîné et armé les auteurs du génocide avant les massacres, a toujours démenti toute implication dans ces massacres. 15 avril, à Marrakech, les ministres du Commerce de 120 pays signent les accords de l’Uruguay Round consacrant la libéralisation du commerce mondial : le GATT (General Agreement on Tariffs and Trade), fondé en 1947, est remplacé par l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce). 20 avril, à Versailles, Paul Touvier (+ le 17/7/1996), chef du service de renseignement de la milice de Lyon durant l’occupation allemande, est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour complicité de crime contre l’humanité. 27 avril, en Afrique du Sud, premières élections démocratiques ; Nelson Mandela est élu président de la République, Frederik de Klerk, vice-président ; le drapeau est modifié pour symboliser la fin de l'Apartheid ; le 27 avril, Jour de la Liberté, deviendra le jour de la fête nationale. 28 avril, le soir, Jean-Paul II tombe dans sa salle de bains et se fracture le col du fémur de la jambe droite. 4 mai, au Caire (Egypte), l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et l’Etat d’Israël signent le premier accord israélo-palestinien : Oslo I. 6 mai, la reine d’Angleterre, Élisabeth II, et le président de la République française, François Mitterrand, inaugurent le tunnel sous la Manche : 3 galeries de 50 kilomètres relient Calais à Folkestone. 9 mai, en Afrique du Sud, Nelson Mandela [leader de l’ANC (Congrès National africain) libéré le 11/2/1990 après 27 ans d’incarcération pour son combat contre l’apartheid] est élu président de la République par le Parlement ; il prête serment le lendemain. 22 mai, la lettre papale Ordinatio Sacerdotalis sur l’ordination sacerdotale précise que l’Eglise n’a aucunement la faculté de conférer l’ordination aux femmes et cette position doit être considérée comme définitive par tous les fidèles de l’Eglise. 1er juin, l'Afrique du Sud réintègre le Commonwealth. 4 juin, le gouvernement du Bangladesh lance un mandat d’arrêt contre Taslima Nasreen, qui plaide pour un meilleur traitement des femmes musulmanes, pour "avoir porté offense aux opinions religieuses d’une catégorie de citoyens" (200 000 islamistes radicaux ont manifesté pour réclamer sa pendaison) ; la romancière doit s’exiler en Suède, puis en Allemagne. 15 juin, instauration de relations diplomatiques intégrales entre Israël et le Vatican. 23 juin, Opération Turquoise au Rwanda ; le conseil de sécurité de l’ONU donne mission aux casques bleus français de protéger les civils et la distribution de l’aide humanitaire. En Arabie Saoudite, création du Haut Conseil aux affaires religieuses et du Haut Conseil pour l’orientation islamique. Au Pérou, à Caral, dans la bande de désert située entre la Cordillère des Andes et le Pacifique, des archéologues découvrent les vestiges de la première grande ville du Nouveau Monde (5 000 av. J.-C.) ; ses 6 pyramides à degrés sont contemporaines de celle de Khéops en Egypte. 1er juillet, loi relative au traitement des données nominatives ayant pour fin la recherche dans le domaine de la santé. 18 juillet, à Buenos Aires (Brésil) un attentat à la voiture piégée contre la mutuelle juive AMIA fait 96 morts et 300 blessés. 29 juillet, en France, 2 lois bioéthiques : l’une relative "au respect du corps humain" et l’autre relative "au don et à l’utilisation des éléments et produits du corps humain, à l’assistance médicale à la procréation et au diagnostic prénatal" ; la loi interdit les pratiques eugéniques par sélection des gènes et la pratique des mères porteuses. A la tribune de l’O.N.U, le pape déclare que "la famille appartient au patrimoine le plus sacré de l’humanité". 11 août, en Tchétchénie, Djokhar Doudaev, président indépendantiste de la république russe de Tchétchénie, décrète la mobilisation générale devant l’"agression russe" (la Tchétchénie s’est déclarée indépendante en 1991). 31 août, l’Armée républicaine irlandaise (Irish Republican Army : IRA) promet de faire respecter un cessez-le-feu complet à partir de ce jour à minuit (les attentats cessent jusqu'en janvier 1996). 31 août, départ des derniers soldats russes stationnés en Allemagne. 6 septembre, Jean-Paul II renonce à se rendre à Sarajevo afin de ne pas "augmenter encore les tensions". 8 septembre, départ des dernières troupes occidentales (États-Unis, France, Royaume-Uni) stationnées à Berlin. 10 et 11 septembre, le pape se rend à Zagreb, en Croatie, où il évoque "la ville martyrisée" de Sarajevo. 20 septembre, une circulaire de François Bayrou, ministre français de l’Education, distingue les "signes religieux ostentatoires" par principe interdits et les "signes discrets" qui sont admis. 30 septembre, à Québec, 5 morts poignardés, membres de l'ordre du Temple Solaire, sont retrouvés dans un incendie. 1er octobre, indépendance de Belau (ou Palau ou Palaos), appelé officiellement République de Belau ou République des Palaos. 1er octobre, sœur Ester Alonso et sœur Maria Alvarez Martin sont abattues par des terroristes à Alger. 2 au 9 octobre, synode mondial des évêques sur la vie religieuse. 5 octobre, en Suisse, dans le canton de Fribourg et dans le Valais, les corps carbonisés de 48 adeptes de l’Ordre du temple solaire sont retrouvés (les corps des 2 dirigeants de la secte, Joseph Di Mambro et Luc Jouret, sont identifiés). 14 octobre, Itzhak Rabin, Shimon Peres et Yasser Arafat reçoivent le prix Nobel de la Paix. 15 octobre, à Haïti, restauration du président Jean-Bertrand Aristide par les Marines. 21 octobre, Accord-cadre entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, prévoyant la constitution d'un consortium multinational devant construire deux réacteurs nucléaires à eau légère à usage civil avant 2003, en Corée du Nord, en échange d'un gel des programmes d'armes atomiques par Pyongyang. 26 octobre, Traité de paix entre Israël et la Jordanie signé, en présence du président américain Clinton, dans la vallée de l’Arava, entre la mer Morte et la mer Rouge. 8 novembre, Statut du Tribunal criminel international chargé de juger les personnes présumées responsables d’actes de génocide ou d’autres violations graves du droit international humanitaire commis sur le territoire du Rwanda et les citoyens rwandais présumés responsables de tels actes ou violations commis sur le territoire d’États voisins entre le 1er janvier et le 31 décembre 1994. 10 novembre, le Parlement irakien et le Conseil de commandement de la révolution, présidé par Saddam Hussein, reconnaissent l’indépendance du Koweït dans les frontières telles qu’elles ont été délimitées par l’ONU (résolution 833). 10 novembre, lettre apostolique Tertio Millenio Adveniente sur la préparation du jubilé de l’an 2000. 10 novembre, Jean-Paul II et Mar Dinkha IV, patriarche de l’Eglise assyrienne d’Orient, signent une déclaration mettant un terme aux controverses liées à l’hérésie de Nestorius. 13 novembre, les Suédois se prononcent à 52,3% pour l’adhésion à l’Union européenne. 14 novembre, Casio présente le premier appareil photo numérique grand public. 17 novembre, le trafic dans le tunnel sous la manche est ouvert aux TGV Eurostar. 28 novembre, les Norvégiens disent non (52,8%) à l’adhésion à l’Union Européenne. 11 décembre, l’armée russe entre en République tchétchène. 17 décembre, à Ouro Preto (Brésil), les chefs d’État d’Argentine, du Brésil, du Paraguay et de l’Uruguay fixent les règles de fonctionnement du Mercosur, le Marché commun d’Amérique du Sud, à partir du 1er janvier 1995. 18 décembre, en Ardèche, près de Vallon-Pont-d’Arc, Jean-Marie Chauvet, Éliette Brunel et Christian Hillaire découvrent par hasard une grotte préhistorique qui sera baptisée Grotte Chauvet ; les gravures rupestres, qui datent d'il y a 30 000 à 32 000 ans, sont les plus anciennes connues à ce jour dans le monde. 24 décembre, sur l'aéroport Houari Boumediene d'Alger, 4 algériens du Groupe Islamique Armée (GIA) s'emparent d'un Airbus A-300 d'Air France ; 3 passagers sont tués par le commando entre le 24 et le 25 décembre ; le 26, l'avion décolle vers l'aéroport de Marseille- Marignane où les terroristes sont abattus par les gendarmes du GIGN. Bible des Communautés chrétiennes de la Sté biblique internationale (on lui a reproché ses commentaires antijudaïques). L’Observatoire national de l’action sociale décentralisée (ODAS) note que 4 000 enfants ont été victimes, cette année, en France, d’abus sexuels.


Voir la suite : 1995 à 2005


Notes
4 http://www.la-croix.com/Culture-Loisirs/Culture/Actualite/Hesitations-et-doutes-des-papes-de-l-histoire-_NP_-2011-09-06-707907
5 http://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_d'otages_d'Ouv%C3%A9a
6 Selon un article de février 2002 du New York Post, Jean-Paul II a procédé personnellement à trois exorcismes pendant son pontificat. Le premier exorcisme qu’il a conduit a eu lieu en 1982 sur une femme qui se convulsait sur le sol. Le deuxième a eu lieu en septembre 2000 quand il a pratiqué le rite sur une femme de 19 ans qui était devenue furieuse sur la place Saint-Pierre. Un an plus tard, en septembre 2001, il a exorcisé une femme de 20 ans. http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Paul_II
7 Le13 mai 1992, à Changchun (Chine), Maître Li Hongzhi donne sa première conférence dans laquelle il présente au public la Falun Dafa. « L’organisation de la Falun Dafa se détache rapidement des associations officielles de qigong (art traditionnel combinant exercices respiratoires et méditation), à vocation thérapeutique. Elle pratique le Falun Gong (nom sous lequel on la connaît en Occident, littéralement qigong de la Roue de la Loi), qui intègre des éléments du bouddhisme et du taoïsme. Récusant l’appellation de religion, elle n’enfreindrait donc pas la Constitution chinoise qui ne tolère que le bouddhisme, le taoïsme, l’islam et le christianisme. En 1996, un décret interdit ses publications, trop ésotériques au goût des autorités qui l’accusent en 1998 d’adopter une hiérarchie similaire à celle du Parti communiste chinois (...) Revendiquant 100 millions d’adhérents dont 70 millions en Chine (...) la Falun Dafa organise de nombreuses manifestations pour protester contre les pressions subies. Le 25 avril 1999, à proximité du quartier gouvernemental de Zhongnanhai à Pékin, plus de dix mille pratiquants de Falun Gong se rassemblent calmement à l'extérieur du Bureau central des pétitions : pendant treize heures, sans banderole ni slogan, ils demandent la libération des leurs et le droit de pratiquer librement ; en juillet, une campagne nationale est lancée pour « éradiquer » le Falun Gong : cette campagne de répression consiste à mener une « campagne massive de propagande » contre le groupe, à brûler publiquement les livres du Falun Gong et à emprisonner des dizaines de milliers de pratiquants de Falun Gong dans les prisons, camps de travaux forcés, hôpitaux psychiatriques et autres lieux de détention. La vague de répression réduit les effectifs chinois à 2 millions d’adhérents (...) mais la Falun Dafa dispose d’une base sociale très large - ouvriers, paysans, retraités, membres de la génération perdue privés d’études par la révolution culturelle, (...) intellectuels, scientifiques, étudiants, cadres du Parti. En janvier 2001, l’immolation par le feu de cinq membres, place Tian’anmen, révèle l’ampleur du phénomène à la communauté internationale. Les organisations non gouvernementales humanitaires et les adhérents s’efforcent d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les nombreuses violations des droits de l’homme dont souffrent les membres chinois de l’organisation » (Philomène Robin, La documentation française).
8 Le Code de droit canonique, composé de 7 livres et de 1 752 canons, remplace celui de 1917 : « Qui procure un avortement, si l’effet s’ensuit, encourt l’excommunication ». Le canon 1184 ne maintient pas l’excommunication des francs-maçons prévue à l’ancien canon 2335 ; le canon 1374 prévoit que "doivent être punis d’une juste peine ceux qui donnent leur nom à une association qui se livre à des complots contre l’Eglise ; les promoteurs ou dirigeants d’une telle association seront punis par l’interdit" (le 26 novembre, la Congrégation pour la doctrine de la foi rappelle : « Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la Sainte Communion. Les autorités ecclésiastiques locales n’ont pas compétence pour se prononcer sur la nature des associations maçonniques. »). Il y a 7 cas d’excommunication : 1° hérésie, apostasie ou schisme ; 2° avortement ; 3° sacrilège contre l’eucharistie ; 4° violence physique contre la personne du pape ; 5° absolution du complice (pour péché charnel ou avortement) ; 6° consécration illicite d’un évêque ; 7° violation du secret de la confession ; l’excommunié ne peut recevoir ni sacrements, ni sépulture, ni obsèques religieuses.
12 http://www.rue89.com/2010/06/24/pourquoi-je-crois-que-robert-boulin-ne-sest-pas-suicide-156077

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 23/07/2017
ACCES AU SITE