Jean V, pape

Jean, fils de Cyriaque, naît à Antioche de Syrie vers 630.
Diacre, il est le légat d'Agathon au sixième concile oecuménique (troisième concile de Constantinople) ; il revient à Rome en juillet 682, avec les documents officiels du concile.
Jean V est pape du 23 juillet 685 à sa mort le 2 août 686.
Quoiqu'atteint d'une longue maladie, ce pape, instruit, ferme et bon, déploie de la science, du zèle et de la modération 1.
Il obtient de l'empereur Constantin Pogonat une diminution des impôts sur le patrimoine du Saint-Siège en Sicile et en Calabre 3.
Il réorganise le diocèse de Sardaigne qu’il rattache à l’administration de l’Eglise Centrale à Rome.


685. 23 juillet, consécration du pape. 14 septembre, mort de Constantin IV Pogonate auquel succède son fils Justinien II Rhinotmète, grand ennemi des maronites, qui pratique une politique de repeuplement des régions désertées par des déportations massives. Le pape s’émancipe de la tutelle byzantine.

686. En Égypte, les musulmans imposent que toutes les croix sont détruites ; les portes des églises doivent recevoir l'inscription : "Mahomet est le grand apôtre de Dieu. Jésus est apôtre de Dieu. Et Dieu n'engendre, ni n'est engendré" 2. 2 août, mort du pape ; il est enterré à Saint-Pierre.


Notes
1 Histoire des Papes depuis Saint Pierre jusqu'à Grégoire XVI, Volume 1, par Mathieu-Richard-Auguste Henrion
2 Leslie William Barnard The Graeco-Roman and oriental background of the iconoclastic controversy cité par http://fr.wikipedia.org/wiki/686
3 The Catholic Encyclopedia (http://www.newadvent.org/cathen/)

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 05/03/2017

ACCES AU SITE