Jean XVIII

Jean Fasano (Phasian), fils du prêtre Orso et de Stéphanie, est Romain (P. Pagi).
Cardinal du titre de Saint-Pierre, il est élu pape sur l’ordre de Crescentius III, le Patrice des Romains, qui gouverne l'aristocratie romaine ; il est intronisé le 26 décembre 1003.
Reconnu à Constantinople comme évêque de Rome, Jean XVIII refait l’union avec Byzance et renoue des rapports avec l'Église grecque.
Il poursuit l'oeuvre d'évangélisation des peuples slaves.
Il confirme les possessions et privilèges de plusieurs églises et couvents et autorise différents dons à des institutions religieuses.
Il confère des privilèges ecclésiastiques au siège épiscopal de Merseburg qui vient d'être restauré.
Il s'oppose à l'archevêque Letericus de Sens et à l'évêque Fulco d'Orléans qui refusent d'autoriser l'abbé de Fleury, Gozlin, à user des privilèges que lui a alloués Rome.
Il abdique fin mai 1009 et se retire dans l’abbaye de Saint-Paul de Rome où il embrasse la vie monastique (Eccard). Il meurt le 18 juillet (Fleuri) ; il est enterré dans la basilique Saint-Pierre de Rome.


1004. 14 mai, à Pavie, Henri II, empereur romain germanique, est proclamé roi de Lombardie ; il est couronné par le pape le lendemain. La ville de Pise est pillée par des pirates arabes. En Egypte, juifs et chrétiens doivent porter un turban et une ceinture noirs. Synode de Mayence auquel participe Adalbéron II l'évêque de Metz.

1005-1017. Disette en Europe.

1005. 13-18 janvier, traité de Shanyuan : la Chine des Song doit verser un tribut annuel de 3 tonnes d'argent et 100.000 rouleaux de soie aux Khitans (Mongols). Le Duché de Bourgogne est annexé au domaine royal. Alliance de Byzance avec Pise. 7 juillet, synode de Dortmund, convoqué par l'empereur Henri II, sur la discipline ecclésiastique et auquel participe Adalbéron II l'évêque de Metz.

1006. A Mecklembourg, le roi de Germanie Henri II le Saint fait fermer le dernier marché d’esclaves du Saint Empire romain germanique. Mars/avril, le sultan ghaznévide Mahmud de Ghazni quitte Ghazni pour réprimer la révolte du Pendjab ; il passe l'Indus près de Peshawar et bat les armées du raja Shahiya Ânandapâla ; il prend Multân, met la ville à sac et détruit sa mosquée au nom du combat contre l'hérésie ismaélienne. 30 avril, l'observation d'une supernova dans la constellation du Loup est mentionnée dans des textes européens, chinois, japonais, égyptiens et irakiens. En juillet, Sven Ier de Danemark revient en Angleterre ; Ethelred lui versera encore 36 000 livres de danegeld en 1007 ; les Danois partis, il tentera de mettre en place un dispositif de défense qui restera inefficace par manque de fermeté ; il commettra l'erreur de nommer gouverneur de Mercie Eadric Streona, qui soutiendra sa propre cause au détriment de celle de l'Angleterre. En été, entrevue entre le roi des Francs Robert et le roi de Germanie Henri II sur la Meuse, à la frontière entre les deux royaumes. En septembre, le roi Robert et Henri II de Germanie assiègent Valenciennes mais ne parviennent pas reprendre la ville à Baudouin IV de Flandre.

1007. Le roi Hugues Capet fait nommer Fulbert évêque de Chartres. 1er novembre, Henri II fonde l’évêché de Bamberg ; il favorise la réforme clunisienne du clergé et protège l’Église.

1008. Siegfried convertit au christianisme le roi de Suède Olof Skötkonung.

1009. En Europe occidentale, violences contre les Juifs (jusqu'en 1015). 18 juillet, mort du pape.


Sources

Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
17/08/2017
ACCES AU SITE