Jean XXIII

Angelo Giuseppe Roncalli, naît à Sotto il Monte le 25 novembre 1881.
Prêtre en 1904 ; secrétaire archevêque de Bergame ; aumônier des hôpitaux militaires de Bergame (première Guerre mondiale) ; professeur d’histoire de l’Eglise ; visiteur apostolique en Bulgarie (1925).
Délégat en Turquie et en Grèce (1933-1944), il réussit, à force de doigté, à calmer la méfiance et l’acrimonie de Kemal Atatürk envers Rome et établit des liens d’amitié avec le patriarche de Constantinople, Athênagoras.
Entre 1940 et 1944, il arrache un certain nombre d’israélites aux mains des nazis qui occupent la Grèce.
Nonce en France en novembre 1944, il entre en amitié avec des hommes politiques tels que le franc-maçon Vincent Auriol et Édouard Herriot [maçon sans tablier (non initié) fréquentant les loges, participant à des tenues blanches et entouré de frères]. En revanche, il se montre plutôt proche des chrétiens traditionalistes et marque des réticences par rapport à la Mission de France et aux prêtres-ouvriers.
Il est nommé cardinal et patriarche de Venise en 1953.
Elu pape le 28 octobre 1958 (à 77 ans), il choisit le nom de "Jean XXIII" déjà porté par un antipape de Pise (1410-1415) ; il est intronisé le 4 novembre.
6 semaines après son élection, Jean XXIII annonce la nomination de 23 cardinaux (parmi lesquels Mgr Montini, le futur Paul VI), dépassant le nombre auquel s’en tient le Sacré Collège depuis près de 4 siècles [il fixe à 90 le nombre des cardinaux du Sacré Collège (électeurs du pape) ; il fait 55 cardinaux en 4 ans, élargissant ces nominations à toutes les nationalités] ; le pape décide que tous les cardinaux soient ordonnés évêques (jusqu’à lui, certains d’entre eux demeuraient prêtres).
Il convoque le concile Vatican II afin d’insuffler un nouvel élan à la vie religieuse de l’Eglise par la remise à jour de ses enseignements, de sa discipline et de son organisation.
C'est un homme cultivé, auteur de nombreux ouvrages d’érudition, tolérant et diplomate.
Jean XXIII aime se réfugier dans la Tour des vents au Vatican, où, armé d’une paire de jumelles, il passe des heures à regarder les gens des immeubles voisins.
Il meurt le 3 juin 1963 (cancer).
Avant de mourir, il a dit : "Que le Seigneur me trouve dépouillé." puis, tournant la tête vers le crucifix : "Il me regarde et je Lui parle. C'est au long de nos entretiens pendant la nuit que cette idée s'est imposée à moi : il faut sauver le monde !" 9

Prophétie de Malachie : Pastor et Nauta (Pasteur et Marin).

Béatifié par Jean-Paul II le 3 septembre 2000, il est fêté le 11 octobre.
Le 27 avril 2014, le pape François canonisa les papes Jean XXIII (sans qu’un miracle attribué à l’intercession de celui-ci et survenu après sa béatification ait été vérifié canoniquement) et Jean Paul II : "nous déclarons et définissons saints les bienheureux Jean XXIII et Jean Paul II, et nous les inscrivons dans le catalogue des saints et établissons que dans toute l'Eglise ils soient dévotement honorés parmi les saints".

Angelo Roncalli, dont on dit qu'il a été reçu dans l’ordre de la Rose-Croix, aurait écrit en 1935, lorsqu'il était nonce apostolique en Turquie, une série de prophéties (publiées en 1976 5). Quel crédit peut-on accorder à ces prétendues prophéties ? L'Eglise n'a pas pris la peine de démentir.

"D’une humanité singulière, il mit tout en œuvre pour répandre en abondance la charité chrétienne, rechercher l’union fraternelle des peuples et, dans son souci principal de l’efficacité pastorale de l’Église du Christ dans le monde entier, il convoqua le second Concile œcuménique du Vatican." 6

"Le Pape Jean a laissé dans le souvenir de tous l'image d'un visage souriant et de deux bras ouverts pour embrasser le monde entier." (Jean Paul II)

"Il convoqua le Concile Vatican II qui marqua le début de la rénovation de l'Église, la réforme de ses structures et la révision de sa liturgie. Puissent ces réformes porter des fruits pour nous tous et l'Église du troisième millénaire". (Benoît XVI, 4 juin 2008)


Paroles de Jean XXIII

- Notre désir est que s’accroisse les dévotions aux anges gardiens, nos compagnons célestes donnés par Dieu.

- Le dessein mystérieux de la Providence, à travers la succession du temps et les travaux des hommes, la plupart du temps contre toute attente, atteint sa fin et dispose tout avec sagesse pour le bien de l’Eglise, même les événements contraires.

- Je pense toujours à Pie IX de sainte et glorieuse mémoire, et l'imitant dans ses sacrifices je voudrais être digne d'en célébrer la canonisation. (Journal de l'Ame, 1959)

- Ce qui compte le plus dans la vie est Jésus-Christ béni, sa Sainte Eglise, son Evangile, la vérité et la bonté.


1958. 28 octobre, élection du pape. 23 novembre, Kwame Nkrumah et Ahmed Sékou Touré annoncent l'union du Ghana et de la Guinée. 24 novembre, proclamation de la République soudanaise. 25 novembre, proclamation de la République du Sénégal. 28 novembre, proclamation de la République du Tchad, de la République du Congo, de la République gabonaise et de la République islamique de Mauritanie. 1er décembre, proclamation de la République Centrafricaine (fête nationale). 4 décembre, proclamation de la République de Côte d’Ivoire et de la République du Dahomey (deviendra le Bénin). 5 au 13 décembre, première Conférence des Peuples africains à Accra. 11 décembre, proclamation de la République de Haute-Volta (elle deviendra le Burkina Fasso). 13 décembre, lancement à Cap Canaveral d'une fusée américaine Jupiter, ayant un singe à son bord. 18 décembre, le Niger devient : « … Etat membre de la Communauté [.] l'Etat du Niger prend le titre de République du Niger » (fête nationale). 18 décembre, les Etats-Unis mettent sur orbite Score, le premier satellite de communication. 21 décembre, De Gaulle est élu président de la République par un collège élargi des grands électeurs de France : il obtient 62.394 voix sur 81.764 inscrits (77,5% des voix) et est investi le 8-1-1959. 27 décembre, vote par la chambre du Plan Pinay-Rueff d'assainissement financier ; dévaluation de 17,5 % et création du nouveau franc (le 1er janvier 1960 sont mis en circulation les nouvelles pièces et billets). 29 décembre, l’ordonnance n° 58-1270 (article 10) retire le droit de grève aux magistrats de l'ordre judiciaire. Du 29 décembre au 6 janvier 1959 : établissement de la Commission économique pour l'Afrique des Nations unies (CEA) pour encourager la coopération économique entre ses États membres (les nations du continent africain) ; la Commission, composée de 54 États membres, siège à Addis-Abeba en Éthiopie mais possède aussi cinq bureaux sous-régionaux. 31 décembre, création de l'Assedic. 31 décembre, Fidel Castro et ses guérilleros achèvent de prendre le contrôle de Cuba en faisant le siège de Santiago de Cuba.

1958-1961. La plus grande famine de l’histoire de Chine (15 à 30 millions de morts).

1959. 1er janvier, 2 h 40, le dictateur Batista quitte Cuba et se réfugie en République dominicaine ; ; les troupes du Segundo Frente Nacional del Escambray sous les ordres d'Eloy Gutiérrez Menoyo entrent à La Havane ; Fidel Castro prend Santiago (fête nationale) la déclarant capitale provisoire de Cuba et proclamant Manuel Urrutia président de la Nation. 2 janvier, les troupes du Movimiento 26 de Julio, commandées par Camilo Cienfuegos et le Che Guevara, s'emparent sans résistance respectivement du régiment de Campo Columbia et de la forteresse de San Carlos de la Cabaña ; le commandant en chef du Front révolutionnaire démocratique cubain, Fidel Castro et le président élu, Carlos Rivero Agüero, entrent à La Havane le 8 ; le 16 février, Castro devient Premier ministre et son frère Raúl commandant en chef des forces armées. 2 janvier, Luna 1, la première sonde spatiale, est lancée par les Soviétiques en direction de la lune : elle passera à 6 000 km de celle-ci. 3 janvier, l'Alaska devient le 49ème état des U.S.A. 4 au 7 janvier, « Journée des martyrs » : émeutes sanglantes à Léopoldville au Congo belge qui entraînent la formation d'une commission d'enquête ; le 13 janvier, le roi Baudouin Ier de Belgique affirme qu''il conduira le pays à l'indépendance. 6 janvier, en France, ordonnance prolongeant la scolarité jusqu’à l’âge de 16 ans. 7 janvier, ordonnance initiant la participation aux bénéfices de l’entreprise. 7 janvier, les États-Unis reconnaissent le gouvernement de Fidel Castro à Cuba. 8 janvier, René Coty abandonne ses fonctions au nouveau président de la République, Charles de Gaulle, qui désigne Michel Debré comme Premier ministre, lequel forme le premier gouvernement de la Ve République. 17 janvier, création de la Fédération du Mali, regroupant les colonies françaises du Sénégal, du Soudan français, de la Haute-Volta et du Dahomey ; dès le mois de mars, le Dahomey et la Haute-Volta se retirent. 21 janvier, création de la Cour Européenne des Droits de l'Homme chargée de faire respecter les droits fondamentaux inscrits dans la Convention européenne des Droits de l'Homme, adoptée en 1950 par le Conseil de l'Europe et qui définit les droits et les libertés que les États membres s'engagent à garantir à leurs citoyens. 25 janvier, Jean XXIII annonce la convocation du second concile du Vatican ; dès juin, il envoie une lettre à tous les évêques du monde entier pour leur demander leurs suggestions. 28 janvier, la Haute-Volta adhère officiellement à la Fédération du Mali. 2 février, lettre pastorale au peuple romain : Jean XIII ajoute à l'Angelus la pratique de trois Gloria Patri, ce que ne reprendra pas Paul VI dans l'Exhortation apostolique Marialis Cultus (2 février 1974) où, en demandant qu'on récite l'Angelus, il se refusera à le rénover. 19 février, Traités de Londres et de Zurich : Chypre devient une république ; le Royaume-Uni, la Grèce et la Turquie sont garantes de son indépendance. 3 mars, Cap Canaveral : lancement de Pioneer 4 (succès partiel ; le survol de la Lune se fait à une distance plus importante que prévu). 17 mars, au Tibet, les Chinois ayant décidé d’éliminer le lamaïsme après le soulèvement du peuple tibétain le 10, Tenzin Gyatso, quatorzième dalaï-lama, quitte Lhassa pour l’Inde où il arrive le 29 (il s’installe à Dharmsala sous le nom de Mac Leod). 21 mars, dans une circulaire du Vicariat de Rome, Jean XXIII, pour le premier Vendredi saint (27 mars) qui suit son élection, supprime dans les prières dudit jour : "Oremus et pro perfidis Judaeis" (Nous prions pour les perfides 10 juifs) qu’il remplace par "Prions pour les juifs" (cette mesure est étendue à l'Église universelle par décret de la Sacrée Congrégation des Rites en date du 5 juillet). 4 avril, constitution officielle de la Fédération du Mali, regroupant le Sénégal et la République soudanaise. 8 avril, Lancement par l’URSS du K-19, le premier sous-marin nucléaire soviétique équipé de missiles balistiques. 27 avril, Liu Shaoqi est élu président de la République populaire de Chine ; Mao Zedong reste à la direction du Parti communiste chinois. 29 avril, De Gaulle déclare : « L’Algérie de papa est morte ! ». 28 mai, les guenons Able et Baker sont récupérées saines et sauves au terme de leur vol dans la fusée Jupiter lancée de Cap Canaveral. 29 mai, le gouvernement belge ratifie le pacte scolaire. 30 mai, essai du premier aéroglisseur (Hovercraft) créé par Sir Christopher Cockerell. 9 juin, lancement du sous-marin nucléaire américain George-Washington, équipé de missiles Polaris. 26 juin, inauguration de la voie maritime du Saint-Laurent. 29 juin, encyclique Ad Petri Cathedram pour inaugurer le pontificat. 30 juin, encyclique Inde a primis sur le Précieux Sang. 30 juillet, adoption par le Conseil économique et social des Nations Unies de la résolution 728 F (XXVIII), conférant certaines responsabilités à la Commission des droits de l’homme s’agissant du traitement des communications en matière de droits de l’homme. 31 juillet, création de l'organisation séparatiste basque ETA (Euzkadi ta Azkatasuna = Pays basque et liberté). 31 juillet, dans l'encyclique Sacerdotii nostri primordia à l’occasion du centenaire de la mort de Jean-Baptiste Vianney, le curé d’Ars, Jean XIII écrit que "cette ascèse nécessaire de la chasteté, loin de refermer le prêtre dans un stérile égoïsme, rend son coeur plus ouvert et plus disponible à tous les besoins de ses frères". 7 août, lancement du satellite américain Explorer 6. Jean XXIII, sur proposition du cardinal Feltin, fait Gervy (créateur de la bande dessinée Pat’Apouf détective) chevalier de l’ordre de saint Grégoire le Grand. 21 août, Hawaï devient le 50e Etat des USA. 23 août, première traversée de la Manche par un aéroglisseur (Hovercraft) en 2 h 07. 12 septembre, l’URSS envoie Lunik II la 1ère sonde sur la lune (impact le 13). 15 septembre, aux Etats-Unis, le président américain Eisenhower accueille Khrouchtchev. 16 septembre, lors d’un discours télévisé, le président De Gaulle s’engage à demander aux Algériens de "déterminer eux-mêmes ce qu’ils entendent être en définitive". 17 septembre, Chantilly : un commando du F.L.N. tente d’assassiner Messali Hadj, dirigeant du Mouvement National Algérien ; la police abat deux terroristes. 26 septembre, encyclique Grata recordatio sur le rosaire. 7 octobre, la sonde soviétique Luna 3 transmet les premières photos de la face invisible de la Lune. Nuit du 15 au 16 octobre, rue de l’observatoire à Paris, François Mitterrand, sénateur de la Nièvre, est pris sous le feu de pistolets mitrailleurs dont il parvient à se sortir indemne ; il apparaît au cours de l’instruction qu’il s’agit d’un faux attentat organisé par Mitterrand lui-même pour gagner les faveurs de l’opinion publique (l'un des tireurs, Robert Pesquet, avoue avoir été mandaté par Mitterrand lui-même) ; écroué pour outrage à magistrat, Mitterrand bénéficiera finalement d’un non-lieu ; Franz-Olivier Giesbert note que le sénateur de la Nièvre n'a pas prévenu la police, ce qui lui aurait certainement évité tout ennui ; d'autres pensent que l'attentat n'aurait jamais eu ce retentissement si Mitterrand avait porté plainte auprès de la police, mais qu'il n'avait pas assez confiance en celle-ci ; Mitterrand se dira victime d'un faux-attentat monté par l'extrême droite ou les gaullistes pour le discréditer. 20 novembre, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte la Déclaration des droits de l’Enfant rédigée par la commission sociale du Conseil économique des Nations unies. 27 novembre, le pape fait supprimer le terme "perfides" 10 qualifiant les mahométans, dans le rituel pour le baptême des adultes convertis de cette religion. 28 novembre, sur la frontière franco-suisse, le CERN (Conseil européen pour la Recherche nucléaire) met en service son premier synchrotron à proton, le plus puissant du monde. 29 novembre, encyclique Princeps pastorum sur les missions. 1er décembre, à Washington, 12 nations, dont les Etats-Unis et l’Union soviétique, signent le Traité de l’Antarctique réservant ce continent aux activités scientifiques non militaires (en vigueur le 23 juin 1961). 2 décembre, le barrage hydroélectrique du Malpasset, construit sur la rivière Reyran dans le Var, cède : une vague de 40 mètres atteint la ville de Fréjus faisant plus de 400 morts ; il s'agit de la plus grosse catastrophe de ce genre que la France ait jamais subi. 2 décembre, premier film odorant : La Muraille de Chine de Carlo Lizzani ; pendant la projection de ce documentaire, le procédé "aromarama", mis au point par l'américain Charles Weiss, diffuse, via la ventilation des salles, un ensemble de 72 senteurs. 24 décembre, loi Debré sur les rapports entre l’Etat et l’enseignement privé (système des contrats). L’empereur Hailé Sélassié obtient, pour l’Eglise éthiopienne, la création d’un patriarcat autonome dont le titulaire devait être consacré par le patriarche et pape d’Alexandrie (depuis 1971, l’indépendance de l’Église éthiopienne est totale et ses patriarches nommés par le synode des évêques).

1960. 1er janvier, en France, mise en circulation du franc lourd (nouveau franc). 1er janvier, indépendance du Cameroun. 4 janvier, la Convention de Stockholm, signée par les ministres des Affaires étrangères britannique, norvégien, danois, suisse, portugais, suédois et autrichien, institue l’Association européenne de Libre-Echange (AELE) comprenant Autriche, Finlande, Islande, Liechtenstein, Norvège, Suède et Suisse. 9 janvier, Nasser lance la construction du barrage d’Assouan en faisant sauter la première charge de dynamite. 23 janvier, dans la fosse des Iles Mariannes (Pacifique), le bathyscaphe Trieste, conçu par le physicien Auguste Picard (inventeur du ballon stratosphérique) puis racheté et modifié par la marine américaine, descend, avec Don Walsh et Jacques Piccard, le fils d'Auguste, à son bord, à 10 916 mètres de profondeur, faisant d'eux les hommes les plus profonds du monde. 24 janvier au 1er février, à Alger, barricades. 8 février, Jean XXIII refuse de révéler le dernier secret de Fatima. 13 février, au Sahara, dans le désert du Tanezrouf (Algérie), explosion de Gerboise bleue, la première bombe atomique française, une bombe A, d’une puissance de 70 kilotonnes. 18 au 28 février, VIIIes Jeux olympiques d'hiver à Squaw Valley aux États-Unis (Californie). 29 février, un tremblement de terre de magnitude 6,7 fait plus de 12 000 victimes à Agadir au Maroc. 3 au 5 mars, "tournée des popotes" : De Gaulle évoque une "Algérie algérienne". 11 mars, à Cap Canaveral, la sonde interplanétaire Pioneer 5 est lancée vers Vénus. 21 mars, Massacre de Sharpeville en Afrique du Sud ; la police ouvre le feu sur des manifestants protestant contre le port obligatoire du passeport (en vigueur depuis la promulgation du Pass Law Act) : 60 morts et près de 180 blessés. 22 mars, les Américains, Arthur Leonard Schawlow et Charles Townes, obtiennent un brevet pour leur laser. 1er avril, lancement par les USA de TIROS-1, le premier satellite météorologique à être opérationnel. 3 avril, fondation du Parti Socialiste Unifié (PSU). 4 avril, indépendance du Sénégal (fête nationale). 13 avril, à Cap Canaveral, lancement du satellite de navigation TRANSIT 1B. 15 avril, en Caroline du Nord, fondation du comité de coordination des étudiants non-violents, un mouvement étudiant noir, créé après le refus de deux jeunes de quitter un lieu réservé aux blancs, et qui inaugure le "sit-in". 21 avril, inauguration de Brasilia, la nouvelle capitale fédérale du Brésil. 25 avril, l'U.S.S. Triton boucle le premier voyage autour du monde en plongée réalisé par un sous-marin à propulsion nucléaire : parti le 16 février de New London, dans le Connecticut, le submersible a parcouru près de 66 800 kilomètres en 84 jours sans faire surface une seule fois. 27 avril, indépendance du Togo (fête nationale) qui s'est séparé du Ghana. 1er mai, un avion-espion américain U-2 est abattu au-dessus de l’URSS ; après son éjection, le pilote est capturé par le KGB. 3 mai, ratifiée par les parlements nationaux des 7, la Convention qui a institué l’Association européenne de libre-échange (AELE) le 4 janvier, entre en vigueur. 9 mai, aux Etats-Unis, commercialisation de la pilule contraceptive mise au point par l’Américain Gregory Pincus. 11 mai, à Saint-Nazaire, lancement par les Chantiers de l’Atlantique du paquebot France baptisé par sa marraine, Yvonne de Gaulle. 13 mai, de Cap Canaveral, lancement d'Echo 1, satellite de télécommunications. 15 mai, lancement du premier vaisseau spatial russe Vostok plaçant sur orbite Spoutnik 4. 16 mai, le tout premier laser opérationnel, un laser à rubis, est fabriqué par Theodore Maiman au Hughes Research Laboratories à Malibu (Californie). 22 mai, Tsunami du Chili au Japon. 5 juin, le pape crée le secrétariat pour l’unité des chrétiens. Le pape réhabilite Henri Sonier de Lubac (théologien accusé de modernisme et écarté de l’enseignement) et le nomme expert de la Commission théologique à la préparation de Vatican II. 18 juin, au Mont Valérien, le Mémorial de la France combattante est inauguré par le Général de Gaulle. 20 juin, la fédération du Mali comprenant le Soudan français (Mali actuel) et le Sénégal proclame son indépendance. 26 juin, la République malgache, proclamée en 1958, devient indépendante (fête nationale). 26 juin, indépendance de la Somalie britannique (fête nationale). 30 juin, le Congo belge devient indépendant et prend le nom de République démocratique du Congo (fête nationale). 1er juillet, la Somalie britannique s’unit à la Somalie italienne : l’indépendance de la Somalie est proclamée (fête nationale). 1er juillet, le Ghana indépendant devient une république. 11 juillet, Moïse Tshombe déclare l’indépendance du Katanga qui fait sécession de la République démocratique du Congo. 14 juillet, au Congo, l’ONU envoie 20 000 militaires chargés de veiller au bon déroulement du retrait des troupes belges. 1er août, indépendance du Dahomey (Bénin) : fête nationale. 3 août, indépendance du Niger. 5 août, indépendance de la Haute-Volta (Burkina Faso). 7 août, indépendance de la Côte d’Ivoire (fête nationale). 11 août, indépendance du Tchad (fête nationale). 12 août, à Cap Canaveral, échec du lancement d'Echo 2 .13 août, indépendance de la République Centrafricaine. 15 août, le Congo français accède à l’indépendance sous la dénomination de République du Congo : fête nationale. 16 août, Chypre devient une République indépendante (président : le Grec Mgr Makarios ; vice-président : le Turc Fazil Küçük) ; fête nationale le 1er octobre. 17 août, indépendance du Gabon (fête nationale). 18 août, au Japon, Kotama Okada crée le Mouvement pour réaliser une civilisation nouvelle pour la lumière de la vérité (Mahikari). 19 août, lancement de la fusée habitée Spoutnik 5 avec à son bord deux chiens, 40 souris, 2 rats et une collection de plantes (le lendemain, les animaux reviendront sur terre sain et sauf) ; lancement de la fusée Discoverer 14 avec le premier satellite américain d'espionnage Corona équipé d'un appareil de photos. 20 août, le Sénégal quitte la Fédération du Mali et déclare son indépendance. 25 août au 11 septembre : Jeux olympiques d'été à Rome. 2 septembre, première réunion du Parlement tibétain en exil ; la communauté tibétaine célèbre cette journée comme le Jour de la Démocratie. 14 septembre, Conférence de Bagdad : création de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole). 22 septembre, Modibo Keïta proclame l'indépendance de la République soudanaise sous le nom de République du Mali (fête nationale). 24 septembre, à Newport News (Virginie), lancement du premier porte-avion à propulsion nucléaire : l'U.S.S. Enterprise. 1er octobre, indépendance du Nigeria (Fête nationale). 24 octobre, explosion d'une fusée R 16 à Baïkonour : 123 morts. 8 novembre, aux USA, Kennedy bat Nixon de seulement 120 000 voix ; il est le premier président des États-Unis de religion catholique. 28 novembre, indépendance de la Mauritanie. 14 décembre, la Conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture adopte la Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l’enseignement et entrant en vigueur le 22 mai 1962. 14 décembre, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux. 14 décembre, 20 pays signent la Convention relative à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Sartre : Critique de la raison dialectique.

1961. 4 janvier, suite à l’expulsion de diplomates américains en poste à la Havane et à la nationalisation des entreprises américaines à Cuba, les Etats-Unis rompent les relations diplomatiques avec Cuba ; Eisenhower transmet le dossier à Kennedy, qui donnera le feu vert à l’invasion, à condition qu’aucune force nord-américaine ne soit impliquée. 8 janvier, référendum sur l’autodétermination des populations algériennes : elle est approuvée par 75,25% des suffrages exprimés en métropole et 69,09% en Algérie. 17 janvier, au sud du Congo belge, exécution de Patrice Lumumba, leader du Mouvement national congolais (MNC). 17 janvier, Traité entre le Canada et les États-Unis d'Amérique relatif à la mise en valeur des ressources hydrauliques du bassin du Fleuve Columbia. 20 janvier, entrée en fonction de John F. Kennedy comme 35e président des États-Unis. 22 janvier, création du Centre de liaison et d’information des puissances maçonniques signataires de l’appel de Strasbourg (CLIPSAS). 28 janvier, au Rwanda, abolition de la monarchie et proclamation de la République. 31 janvier, à bord d'une cabine Mercury, le chimpanzé Ham est lancé dans l'espace par la fusée Redstone pour un vol suborbital : il est récupéré sain et sauf. 20 février, Pierre Lagaillarde, réfugié en Espagne, fonde l’OAS (Organisation de l’Armée Secrète). 3 mars, Hassan II succède à Mohammed V, décédé le 26 février, et est proclamé Roi du Maroc. 9 mars, le 14e dalaï lama lance un appel aux Nations unies en faveur d'une restauration de l'indépendance du Tibet. 12 avril, le cosmonaute soviétique Youri Gagarine, à bord de la fusée Vostok 1, est le premier homme dans l’espace. 17 avril, à la Baie des Cochons à Cuba, les troupes cubaines repoussent la tentative de débarquement d’opposants à Fidel Castro armés et appuyés par la CIA (Central intelligence agency) ; l'appui aérien nécessaire au débarquement a été annulé au dernier moment par Kennedy, pour une raison qui reste inconnue. Nuit du 21 au 22 avril, à Alger, Putsch des généraux : Challe, Zeller, Jouhaud, rejoints par Salan le 23, prennent le pouvoir avec des unités de parachutistes. 23 avril, De Gaulle condamne le "quarteron des généraux en retraite" et s’attribue les pleins pouvoirs en vertu de l’art. 16 de la Constitution. 27 avril, indépendance de la Sierra Léone (fête nationale). 3 mai, à Paris, mort de Maurice Merleau-Ponty, l’un des représentants de l’existentialisme (à partir de 1945, il anima la revue Les temps Modernes avec Sartre dont il se sépara en 1953 lorsqu’il se dégagea du marxisme). 5 mai, l'astronaute américain Alan B. Shepard effectue un vol spatial de 15 minutes dans la cabine Mercury Freedom 7. 15 mai, encyclique Mater et Magistra sur le rôle de l’Église universelle, "mère et éducatrice de tous les peuples". 23 mai, à l'Elysée, tentative d’attentat contre De Gaulle. 25 mai, à Argenton sur Creuse, tentative d’attentat contre De Gaulle. 30 mai, en République dominicaine, assassinat du président Rafaël Trujillo par l'Armée. 31 mai, l’Union sud-africaine devient la République sud-africaine. 19 juin, la Grande-Bretagne accorde son indépendance au Koweït. L'American Unitarian Association (AUA), une association de congrégations unitariennes, fusionne avec l'Universalist Church of America (UCA), une Église protestante libérale américaine. 23 juin, entrée en vigueur du traité sur l'Antarctique signé le 1er décembre 1959 à Washington aux États-Unis. 27 juin, le pape approuve la nouvelle chartre de l'Ordre des Chevaliers de Malte. 19 juillet, les troupes tunisiennes envahissent la base navale de Bizerte, occupée par les Français ; la réplique française, deux jours plus tard, fait plus d’un millier de victimes ; ce n’est qu’en octobre 1963 que la France décidera d'évacuer la base. 21 juillet, de Cap Canaveral, lancement de Mercury-Redstone 4 avec l'astronaute Virgil Grissom. 29 juillet, Loi n° 61-814 conférant aux îles Wallis et Futuna le statut de territoire d'outre-mer. 6 août, le cosmonaute soviétique, Guerman Stepanovitch Titov, effectue le deuxième vol orbital de l'ère spatiale dans le cadre de la mission Vostok 2. Nuit du 12 au 13 août, des soldats de la RDA (République démocratique allemande) déroulent des barbelés entre Berlin-Est et Berlin-Ouest : bientôt sera construit le Mur de la honte. 27 août, à Berlin, le checkpoint Charlie, point de passage entre Berlin-Est et Berlin-Ouest, est le théâtre d’une épreuve de force entre Américains et Soviétiques ; blindés soviétiques et américains, distants de quelques dizaines de mètres, se font face pendant plusieurs heures. 30 août, adoption de la Convention sur la réduction des cas d’apatridie en application de la résolution 896 (IX) de l’Assemblée générale des N.U. en date du 4/12/1954 (entrée en vigueur : 13/12/1975). 1er septembre, première conférence des pays non-alignés à Belgrade. 8 septembre, à Pont-sur-Seine (Aube), explosion d’une bouteille de gaz remplie de plastic au passage de la voiture du général de Gaulle. 11 septembre, le World Wildlife Fund (WWF), fonds mondial pour la planète, est créé en Suisse. 12 septembre, aux USA, le président Kennedy prononce son célèbre discours "We choose to go to the Moon" (nous choisissons d’aller sur la Lune). 18 et 25 septembre, élections supervisées par l'ONU au Ruanda et au Burundi. 28 septembre, la Syrie, après un coup d’état militaire, quitte la République Arabe Unie qu’elle a fondée avec l’Egypte le 1er février 1958. 30 septembre, naissance de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE). 12 octobre, De Gaulle annonce "l’institution de l’État algérien souverain et indépendant par la voie de l’autodétermination" et fustige les fauteurs de trouble. 13 octobre, le prince Rwagasore est assassiné d'une balle d'un tireur embusqué, alors qu'il dîne dans un restaurant près du Lac Tanganyika : l'assassinat a été organisé par le chef Baranyanka (membre de la famille royale) avec d'autres représentants du parti PDC. 17 octobre, 20 h 30, Paris, alors que les négociateurs français et indépendantistes traitent à Évian du futur statut de l’Algérie, et malgré l’interdiction de la manifestation par le préfet, 20 000 à 25 000 Algériens répondent à l’appel, souvent très pressant, de la Fédération de France du FLN (Front de Libération National) qui prend prétexte de l’interdiction faite à tous les Algériens de la capitale de circuler la nuit (5 octobre) : 11 538 sont interpellés par les forces de l’ordre ; des dizaines, voire des centaines, auraient été abattus ou/et jetés à la Seine par les agents de la force publique, notamment les policiers de Paris (le Général de Gaulle aurait donné carte blanche au Préfet de Police Papon), au bord de l’insoumission car excédés par les attentats du FLN dont ils font l’objet (la police parisienne a manifesté à ce sujet le 13 mars 1958 ; 22 policiers ou harkis ont été tués en 1961 dont 16 en août et septembre) et par un message sur la radio de la Police selon lequel des gardiens de Paix ont essuyé des coups de feu au Pont de Neuilly et sur les boulevards Poissonnière et Bonne-Nouvelle (Rapport Mandelkern) ; les évaluations vont jusqu’à plus de 200 morts ; Jean Géronimi, avocat général près la Cour de Cassation, estime, dans son rapport du 5 mai 1999, que 48 algériens ont été noyés durant la manifestation, alors que le 31 octobre 1961, le ministre de l’Intérieur faisait part aux sénateurs d’un bilan de 6 morts et qu’un document contenu dans les archives du cabinet du préfet de police fait état, à la même époque, de 7 morts (dont 1 d’une crise cardiaque) ; selon la version officielle, la moyenne du nombre de morts sur la voie publique enregistrés à l’Institut médico-légal n’a pas variée avant et après le 17 octobre. 18 octobre, près de la gare de Nanterre, prise à partie par des manifestants Algériens, la police fait usage de ses armes (Rapport Mandelkern). 18 octobre, la charte sociale européenne est signée à Turin. 27 octobre, lancement de la fusée américaine Saturn I. 30 octobre, explosion au-dessus de l'archipel arctique soviétique à Grand Nord (Nouvelle-Zemble) de Tsar Bomba, la bombe nucléaire la plus puissante jamais mise au point par l'Homme : des populations arctiques en sont victimes. 19 novembre au 5 décembre, à New-Delhi, 3e assemblée œcuménique. 29 novembre, lancement de Mercury-Atlas 5, vol habité par le chimpanzé Enos. 2 décembre, dans un discours à la nation, Fidel Castro déclare qu'il est marxiste-léniniste et que Cuba deviendra une île communiste. 9 décembre, indépendance du Tanganyika (reconnue par Londres le 28) dans le cadre du Commonwealth ; en 1964, le pays fusionnera avec Zanzibar pour former la Tanzanie. 11 décembre, un porte-avion américain transportant deux escadrilles d'hélicoptères débarque à Saigon au Vietnam. 17 décembre, l’Inde s’empare, sans effusion de sang, des enclaves portugaises de Goa, Damao et Diu. 19 décembre, Loi n° 61-1382 portant création du Centre national d’études spatiales (CNES). 20 décembre, Résolution de l'ONU sur le statut des corps célestes : ils peuvent être librement explorés par tous les États et ne sont pas susceptibles d'appropriation nationale. 25 décembre, bulle Humanae salutis convoquant le concile Vatican II. 31 décembre, échec d'une tentative de prise de pouvoir par le Parti social nationaliste syrien au Liban. Michel Foucault : Histoire de la folie à l’âge classique, folie et déraison ; il analyse la séparation apparue au XVIIe siècle entre la raison (l’ordre) et la folie (le désordre), séparation ignorée au Moyen Age où le fou était un envoyé de Dieu.

1962. 1er janvier, les Samoa occidentales obtiennent leur indépendance suite à un référendum. 11 janvier, inauguration au Havre du prestigieux paquebot France. 14 janvier, les six Etats membres du Traité de Rome se mettent d’accord sur l’union douanière et la mise en place plus rapide d’une Politique agricole commune (PAC). 8 février, à Paris, la police charge violemment une manifestation contre l’OAS organisée à l’appel des syndicats, du PC et du PSU, et interdite par le gouvernement (8 morts étouffés contre les grilles fermées du métro Charonne, 110 blessés parmi les manifestants, 140 dans la police). 20 février, capsule Mercury Friendship 7 : l’astronaute John Herschel Glenn est le premier américain à être mis en orbite spatial. 22 février, lettre pontificale Veterum sapientia maintenant le latin comme langue de l’Eglise. 2 mars, l'armée s'empare du pouvoir en Birmanie. 18 mars, signature des Accords d’Evian : le cessez-le-feu est fixé le lendemain à midi ; "nul ne pourra faire l'objet de mesures de police ou de justice, de sanctions disciplinaires ou d'une discrimination quelconque en raison : - d'opinions émises à l'occasion des événements survenus en Algérie avant le jour du scrutin d'autodétermination ; - d'actes commis à l'occasion des mêmes événements avant le jour de la proclamation du cessez-le-feu ; aucun Algérien ne pourra être contraint de quitter le territoire algérien ni empêché d'en sortir" 1 ; la France reconnaît la souveraineté de l’Etat algérien (le Sahara est intégré à l’Algérie) ; elle s’engage à maintenir son aide économique pendant 3 ans, obtient des garanties sur le pétrole et bénéficie d’un "droit de préférence" ; un referendum est annoncé et Mohammed Ben Bella et ses compagnons sont libérés. 19 mars, à midi, cessez-le-feu en Algérie. 21-23 mars, l'Assemblée des Cardinaux et Archevêques de France approuve le changement d'appellation de la Croisade Eucharistique (1917) en Mouvement Eucharistique des Jeunes ; les garçons prennent le nom de Jeunes Témoins du Christ, les filles celui de Messagères du Christ. 26 mars, à 15 h, massacre de la rue d’Isly à Alger : une manifestation de 4 000 Européens d’Algérie qui protestent contre le bouclage du quartier de Bab El-Oued par l’armée française, se heurtent aux artilleurs dont l’un, pris de panique, tire, entraînant l’ouverture du feu par les militaires (46 tués et 200 blessés). 8 avril, les Français approuvent par référendum les accords d’Evian à 90,7% ; l’Algérie ne participe pas au vote. 15 avril, les cardinaux doivent être évêques, s’ils ne le sont pas, ils sont pourvus d’un titre épiscopal (jusqu’en 1917, il n’était pas nécessaire d’être prêtre pour être nommé cardinal). 21 avril, foire internationale de Seattle. 18 mai, le panchen-lama rencontre le premier ministre chinois Zhou Enlai ; en juin, il adresse à Mao Zedong une pétition où il dénonce violemment la politique chinoise au Tibet. 23 avril, à Cap Canaveral, lancement et mise en orbite de la sonde spatiale Ranger qui s'écrasera sur la face cachée de la Lune et ne retournera aucune image. 31 mai, en Israël, peu avant minuit, pendaison du criminel nazi Adolf Eichmann condamné à mort le 15 décembre 1961 et le 28 mars 1962 (en appel) ; ses cendres sont dispersées au large. 14 juin, à Paris, signature de l’acte de fondation du Centre européen de la recherche spatiale (CERS). 23 juin, Jean XXIII promulgue le Missel romain (le pape a inscrit saint Joseph au canon de la messe), rites à observer dans la célébration de la messe (De defectibus in celebratione Missæ occurrentibus) ; ce calendrier liturgique, adopté par Jean XXIII, est toujours en vigueur pour les paroisses où est célébrée la messe de st Pie V). 29 juin, le cardinal-archevêque de Paris, Maurice Feltin, autorise à partir du 1er juillet « la tenue de clergyman (noir ou gris sombre), avec le col romain comme signe distinctif du clerc ». 1er juillet, encyclique Paenitentiam fagere pour la préparation du concile. 1er juillet, indépendance du Rwanda (fête nationale). 1er juillet, indépendance du Burundi (fête nationale). 1er juillet, référendum d'autodétermination de l'Algérie : « Voulez-vous que l'Algérie devienne un État indépendant coopérant avec la France dans les conditions définies par les déclarations du 19 mars 1962 ? » ; le « oui » l'emporte par 99,72% des suffrages exprimés. 3 juillet, la France reconnaît l’Indépendance de l’Algérie : c’est le début de l’exode des "Pieds-Noirs" (1 300 000 rapatriés) ; des Algériens, les harkis, qui ont servi dans une milice supplétive (harka) aux côtés de l’armée française, sont désarmés par la France et abandonnés face à l’hostilité de leurs compatriotes : entre 50 000 et 100 000 d’entre eux sont massacrés par l’Armée de libération nationale (ALN), la branche armée du FLN, d’autres parviennent à trouver refuge en métropole, mais sans aucune marque de reconnaissance de la part du gouvernement français (De Gaulle aurait interdit de replier les harkis en métropole car il croyait à une manœuvre de l'OAS visant à infiltrer en métropole des recrues potentielles pour perpétuer la guerre civile en France 7). 5 juillet, à Oran, une manifestation musulmane dégénère en massacre d’Européens (plusieurs centaines de morts et disparus) et de musulmans soupçonnés de leur avoir été favorables ; les témoins, unanimes, désignent l’ALN, les ATO (policiers auxiliaires) et des civils équipés de pistolets et de couteaux 8 comme auteurs des atrocités : égorgements, pendaisons à des esses de boucher, mutilations, énucléations, émasculation, seins coupées. 5 juillet, le soir, à la télévision, le général de Gaulle proclame l'indépendance de l'Algérie. 9 juillet, le pape supprime l'obligation du port de la soutane. 10 juillet, Telstar 1, premier satellite de télécommunication transatlantique, est lancé depuis Cap Canaveral en Floride. 15 juillet, le bathyscaphe Archimède I, créé par le FNRS (Fond National de la Recherche Scientifique en France), descend dans la fosse des Kouriles (Japon) à plus de 9 000 m : record mondial. 17 Juillet, sur la plage de Sidi Ferruch, le consul de France de France en Algérie et quelques soldats français sont sodomisés en public par plusieurs personnes 2 3 4. 6 août, promulgation du règlement conciliaire. 6 août, la Jamaïque obtint son indépendance dans le cadre du Commonwealth (fête nationale). 11 et 12 août, l'URSS lance Vostok 3 et Vostok 4 à un jour d'intervalle. 22 août, au Petit-Clamart, 17ème attentat contre De Gaulle ; l’organisateur, le lieutenant-colonel Jean Bastien-Thiry, de l'OAS (Organisation de l'Armée Secrète), condamné à mort par la Cour militaire de justice, sera fusillé au fort d’Ivry le 11 mars 1963. 27 août, lancement de la sonde américaine Mariner 2 qui survolera Vénus le 14 décembre et enverra des données sur la température et l’atmosphère de la planète. 31 août, indépendance de Trinité-et-Tobago (fête nationale). 25 septembre, Ferhat Abbas, président de l'Assemblée nationale algérienne, proclame la république démocratique et populaire d'Algérie. 29 septembre, suite à sa victoire sur le GPRA, Ahmed Ben Bella est investi Premier ministre de la République démocratique et populaire d'Algérie. 1er octobre, Kennedy impose l’admission de James Meredith, un étudiant noir, à l’université d’Ole Miss (Mississippi). 8 octobre, l’Algérie est admise à l’ONU. 9 octobre, l’Ouganda accède à l’indépendance (fête nationale). 10 octobre, début du conflit sino-indien dans l'Himalaya : l'armée chinoise occupe les territoires de l'Aksai Chin au Cachemire et de l'Arunachal Pradesh, dans l'Assam ; le cessez-le-feu est déclaré le 20 novembre : l'armée chinoise se retire des territoires occupés, sauf de l'Aksai Chin qui est annexé par la Chine. 11 octobre, ouverture du deuxième Concile du Vatican. 22 octobre, Kennedy ordonne le blocus de Cuba et lance à Khrouchtchev un ultimatum par lequel il exige le démontage des rampes de lancement de missiles soviétiques installées à Cuba ; le pape écrit à Khrouchtchev pour lui demander de sauvegarder la paix ; les Russes retirent les rampes le 28 octobre, les bombardiers soviétiques quittent Cuba et Kennedy lève le blocus le 20 novembre ; en échange, les Américains retirent leurs missiles Jupiter de Turquie). 27 octobre, à Cap Canaveral, premier lancement de la fusée Saturn I (sans deuxième étage). 28 octobre, par referendum, Charles de Gaulle demande aux Français de se prononcer sur l’élection du président de la République au suffrage universel : c’est « oui » à 62,25%. 7 novembre, la résolution 1763 A (XVII) de l’Assemblée générale des N.U. ouvre à la signature et à la ratification la Convention sur le consentement au mariage, l’âge minimum du mariage et l’enregistrement des mariages (entrée en vigueur : 9/12/1964). 8 décembre, Jean XXIII approuve la réforme des statuts de l’Ordre équestre du Saint Sépulcre de Jérusalem. 14 décembre, résolution 1803 (XVII) de l’Assemblée générale des Nations Unies au sujet de la Souveraineté permanente sur les ressources naturelles. 14 décembre, la sonde Mariner 2 survole Vénus, à une altitude de 34 636 km, et la photographie. A Los Angeles, fondation du Centre de la Kabbale (The Kabbalah Centre) par Philip Berg. Claude Lévi-Strauss : Le Totémisme aujourd’hui, La Pensée sauvage ; Lévi-Strauss propose de psychanalyser les cultures à partir des légendes et des mythes religieux et de dégager ainsi la personnalité propre des collectivités.

1963. 14 janvier, le président de Gaulle se prononce contre l’admission de la Grande-Bretagne dans le Marché commun ("la nature, la structure, la conjoncture, qui sont propres à l’Angleterre diffèrent de celles des Etats continentaux") et désapprouve les accords de Nassau entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ("force multilatérale") en réaffirmant l’autonomie de la défense nucléaire française face aux Etats-Unis. 22 janvier, le chancelier d’Allemagne de l’Ouest, Konrad Adenauer, et le président de la République française, Charles de Gaulle, signent le traité d’amitié et de coopération dit Traité de l’Elysée. 29 janvier, sous la pression de la France, la communauté européenne des 6 rompt officiellement les négociations sur l’adhésion de la Grande-Bretagne. 8 février, le général Karim Kassem, à la tête de la République d’Irak, est renversé par un groupe du parti BAAS mené par le général Bakr ; le général Abdel Salam Aref occupe la présidence ; mais, au bout de quelques mois, le parti BAAS sera évincé par le gouvernement et Saddam Hussein sera emprisonné. 14 février, arrestation de 3 officiers et d’une femme soupçonnés de préparer un attentat contre le Général de Gaulle (10e tentative) à l’Ecole Militaire le lendemain. 11 mars, condamné à mort par la Cour militaire de justice pour avoir organisé l'attentat du Petit-Clamart contre le président Charles de Gaulle le 22 août 1962, le lieutenant-colonel Jean Bastien-Thiry est fusillé au fort d'Ivry. 2 avril, lancement de la sonde lunaire Luna 4 (URSS). 10 avril, le sous-marin atomique américain Thresher, à bord duquel se trouvaient 129 hommes, ne refait pas surface après une plongée profonde dans l'Atlantique nord au large de Boston. 25 mai, 30 chefs d’Etats africains, réunis à Abbis-Abeba à l’invitation de l’empereur d’Ethiopie, adoptent la charte de l’Organisation de l’unité africaine (OUA). 2 juin, abolition officielle de l’esclavage en Arabie Saoudite. 3 juin, lundi de Pentecôte, mort du pape Jean XXIII. 11 juin, à Saigon (Vietnam du sud), un bonze bouddhiste se suicide par le feu pour protester contre le régime dictatorial proaméricain du président vietnamien Ngô Dinh Diêm ; d'autres immolations publiques suivront. 14 juin, à Baïkonour, lancement de Vostok 5 avec Valeri Bykovski à bord. 15 juin, à Sainte-Geneviève des Bois dans l'Essonne, Carrefour ouvre le premier hypermarché français. 16 juin, à bord de Vostok 6, la soviétique Valentina Terechkova est la première femme dans l’espace. Fondation du Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne (à partir de la JAC), il fusionne avec la JACF (1965).


Notes
1 http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/afrique/algerie-accords_d%27Evian.htm
2 http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_arm%C3%A9e_secr%C3%A8te
3 http://encyclopedie-afn.org/index.php/ALGERIE_POLITIQUE_-_Histoire_de_l'OAS
4 http://guerredalgerie.pagesperso-orange.fr/1962_Juillet.htm
5 Pier Carpi, Les prophéties du Pape Jean XXIII : Editions Méditerranéennes, Rome, 1976 ; J'ai Lu, l'Aventure Mystérieuse A253 Paris, 1978. (http://www.marie-julie-jahenny.fr/propheties-du-pape-jean-xxiii.htm)
6 http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1265/Bienheureux-Jean-XXIII.html
7 Guy Pervillé, Les conditions du départ d’Algérie, 1995, cité par : http://fr.wikipedia.org/wiki/Harki#De_Gaulle_et_les_harkis
8 http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_du_5_juillet_1962
9 Dictionnaire de la mort des grands hommes. I. Bricard. Le cherche midi éd. 1995. Page 253.
10 "perfides" signifiant "incroyants", "infidèles"...

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
23/11/2017
ACCES AU SITE