Léon VII, pape

Léon est Romain.
Moine bénédictin, affable, sage et pieux, il est élu le 3 janvier 936.
Léon VII interdit le mariage des prêtres et réforme la discipline des bénédictins (réforme clunisienne).
Il rétablit la paix entre le roi de Lombardie Uga (Hugues) et son gendre Albéric, duc de Spolète, par l'entremise de l'abbé de Cluny, Odon, qu'il fait venir à Rome.
Dans une de ses lettres, il écrit que les chorévêques ne doivent ni consacrer les églises, ni ordonner des prêtres, ni donner la confirmation.
Il meurt le 13 juillet 939 et est inhumé dans l'ancienne basilique Saint-Pierre.


936. 3 janvier, élection du pape. 15 janvier, à Auxerre, mort du roi des Francs, Raoul (ou Rodolphe) de Bourgogne, sans postérité : la Bourgogne est disputée entre son frère Hugues le Noir et son beau-frère Giselbert ; le robertien Hugues le Grand revendique également le duché de Bourgogne. 19 juin, Saint-Vincent de Laon, sacre de Louis IV ; Hugues le Grand, fils de Robert Ier, le plus puissant personnage du royaume, a préféré placer sur le trône le fils de Charles III le Simple, Louis IV (dit d’Outremer car exilé en Angleterre). En été, Hugues le Grand conduit Louis IV en Bourgogne ; ils assiègent et prennent Langres à Hugues le Noir ; un accord sera conclu en 938. 2 juillet, mort d'Henri Ier l’Oiseleur : son fils, Otton, est élu roi de Germanie par la Diète d'Erfurt. 25 et 26 juillet : Louis IV et Hugues le Grand sont à Auxerre, puis se rendent à Paris ; Louis IV donne le titre de Dux francorum (Duc des Francs) au comte de Paris, Hugues le Grand. 7 août, à Aix-la-Chapelle, sacre d'Otton Ier roi de Francie orientale.

937. Raids des Hongrois en Allemagne, France et Italie : en France, ils pillent Orléans et vont jusque dans le Berry ; en Italie, ils pillent Otrante et Pavie. Après avoir vaincu les Normands de Dublin et les Celtes d'Ecosse à Brunanburh, le roi d'Angleterre, Aethelstan, qui s'intitule "basileus" ou "imperator" des Anglais, unifie la Grande-Bretagne. Le chef breton Barbetorte, qui, venant d'Angleterre, a débarqué à Dol en 936, reprend Nantes aux Normands et prend le titre de duc de Bretagne. 21 septembre, Magdebourg devient capitale du Saint-Empire romain germanique.

938. Hugues le Noir, duc de Bourgogne, prête serment de fidélité au roi de France Louis IV.

939. A Simancas, le calife de Cordoue, Abd al-Rahman III, est vaincu par le roi de Leon, Ramire II ; le musulman devenu sujet des chrétiens par suite de la reconquête (XIe/XVe s.) sera appelé "mudéjar" ou "mudéjare". Occultation de Muhammad al-Mahdi, dernier imâm pour les chiites duodécimains. 13 juillet, mort du pape.


Sources

Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 15/01/2019

ACCES AU SITE