Léon X, pape
Jean de Médicis (Giovanni di Lorenzo de Medici), second fils de Laurent de Médicis dit le Magnifique, naît à Florence le 11-12-1475.
En 1483, à l’âge de 8 ans, il est nommé, par Sixte IV, protonotaire apostolique (grade le plus élevé parmi les prélats qui ne sont pas évêques).
En 1486, il reçoit en commende la célèbre abbaye du Mont-Cassin.
En 1489, alors qu'il n'a que 13 ans, il est fait cardinal par Innocent VIII.
Bien qu’ayant contribué, moyennant d’ailleurs une contrepartie financière, à l’élection d'Alexandre VI Borgia (1492), il perd vite la faveur du nouveau pape et doit s’exiler (1494).
Il s’attache à Jules II et, en 1512, il perd la bataille de Ravenne contre les Français et est gardé prisonnier durant un an.
Elu pape le 11-3-1513 (37 ans), il choisit le nom de Léon.
Le jour même de son élection, il aurait écrit à un autre cardinal, son frère Giuliano de Medici : « Dieu nous a donné la papauté. Profitons-en pour nous amuser » 1.
Pour fêter son intronisation, le 11 avril, il fait peindre d’or un jeune garçon de la tête aux pieds (l’enfant en mourra quelques temps après).
Fin politique et expert en affaires étrangères, Léon X est aussi un bon administrateur (« Le champ du Seigneur, déclare-t-il en 1514, a besoin d’être remué de fond en comble, pour porter de nouveaux fruits »).
En 1517, il développe la vente des indulgences qui scandalise Luther pour financer la reconstruction de la basilique Saint-Pierre (la vente des indulgences a été instituée par son prédécesseur Jules II).
Mécène, il fonde la bibliothèque laurentienne et commence la construction de la basilique Saint-Pierre
Il mène un train de vie fastueux.
Sa passion pour la table et la débauche ainsi que l’étalage de son homosexualité lui seront reprochés.
Il lui arrive de faire rosser les comédiens qu’il trouve mauvais.
Il pratique le népotisme : le 23 septembre 1513, il nomme cardinal son cousin germain, Jules de Médicis (futur Clément VII), et en fait son conseiller ; il crée le poste de Secrétaire privé (Secretarius intimus) pour aider le Cardinal Secrétaire particulier (Secretarius domesticus).
Prévenu d’un complot visant à l’assassiner, Léon X fait éliminer tous les conjurés.
Il condamne l’averroïsme.
Il meurt à Rome le 1-12-1521 de la syphilis (on préfère parler de malaria). Il est inhumé à Santa Maria Sopra Minerva dans un modeste tombeau.

Prophétie de Malachie : De craticula Politiana (du gril de Politien).

D’après John Bale (1495-1563), un anglais anticatholique auteur du pamphlet contre la papauté Acta Romanorum Pontificum traduit en anglais par John Studley en 1574 sous le titre The Pageant of the Popes, Léon X a fait cette surprenante déclaration au cardinal Pietro Bembo : « On sait de temps immémorial combien cette fable de Jésus-Christ a été profitable à nous et à nos proches. » 1


1513. 11 mars, élection du pape. 2 avril, découverte de la Floride par l’espagnol Juan Ponce de Léon. Le pape promulgue des indulgences pour les aumônes destinées à financer le chantier de la basilique Saint-Pierre. 6 juin, Novare, les Suisses de Maximilien Sforza, qui ont rejoint la Ligue, battent les armées françaises et vénitiennes ; Louis XII quitte l’Italie. 22 juillet, Christian II est élu roi de Danemark et de Norvège. 16 août, Guinegatte, Henri VIII et Maximilien Ier mettent les Français en déroute. 7 septembre, début du siège de Dijon par une coalition de Suisses, d'Allemands et de Francs-Comtois. 13 septembre, traité de Dijon (que Louis XII refuse de ratifier) : la France cède Milan et Asti. 25 septembre, après avoir traversé à pied l’isthme de Panama, l’espagnol Vasco Nuñez de Balboa découvre la Mer du Sud qui prendra le nom d’Océan Pacifique (c’est Magellan qui le baptisera ainsi en 1520, en raison de la clémence de ses eaux). 1er décembre, traité de Blois entre Louis XII et Charles, prince de Castille, contenant les premiers articles du contrat de mariage prévu entre Renée de France, fille du roi, et Charles, et qui n'aura finalement pas lieu. 18 décembre, réconciliation entre Léon X et Louis XII qui désavoue le concile de Pise (1511) ; la Sainte Ligue est dissoute.

1514. 14 mars, le pape confie à Raphaël la direction des travaux de Saint-Pierre. 18 mai, Saint-Germain-en-Laye : Claude de France épouse son cousin le comte d'Angoulême François de Valois, le futur François Ier. Léon X demande à l’évêque et astronome hollandais, Paul de Middelburg, de présider une commission chargée de corriger le calendrier. Les cagots ou agots (personnes mises à l’écart de la société parce que supposées lépreuses ou présumées descendre de lépreux) de Navarre s'adressent au pape Léon X, se plaignant de discriminations dans les églises ; Léon X répond par une bulle enjoignant de les traiter avec bienveillance sur le même pied que les autres fidèles et confie l'application de cette bulle au chanoine de Pampelune, Don Juan de Santa Maria. A Bormio en Lombardie, 30 femmes accusées de sorcellerie sont brûlées vives. Bruno, le fondateur des Chartreux, est canonisé sans procès informatif par le pape ; il sera inscrit au calendrier romain en 1622. Allemagne, dissertation théologique sur les loteries. 9 octobre, veuf d’Anne de Bretagne (morte le 9 janvier à Blois), Louis XII épouse Marie d’Angleterre.

1515-1516. 5e guerre d’Italie.

1515. 1er janvier, peu avant minuit, mort de Louis XII, sans héritier : son arrière-cousin et gendre, François Ier (fils de Charles de Valois), comte d’Angoulême, lui succède : il est sacré à Reims le 25. 8 février, l'Echiquier de Normandie est rebaptisé Parlement de Rouen (ou Parlement de Normandie). 23 février, le parlement de Paris introduit le jus soli (droit du sol) dans le droit français : indépendamment de l’origine des parents, qui tous deux peuvent donc être étrangers, la naissance en France donne la capacité de succéder et donc la nationalité française, à condition cependant de résider sur le territoire du royaume 5. 13 et 14 septembre, Bataille des géants, dans la plaine du Pô à Marignan : François Ier et ses alliés vénitiens battent les Confédérés suisses ; le roi de France se fait armer chevalier par Bayard et reprend le Milanais ; le pape, craignant une invasion, s’empresse de saluer le vainqueur et offre de lui céder Parme et Plaisance. 9 octobre, l'explorateur espagnol, Juan Díaz de Solís, découvre le Río de la Plata ; il sera tué par des indigènes locaux. 10 au 14 décembre, Bologne, le roi de France et le pape définissent les bases d'un concordat.

1516. 13 mars, à la mort de son père, Vladislas II, Louis II Jagellon devient l'héritier au trône de la couronne de Hongrie et de Bohême : âgé de 10 ans, il est adopté par Maximilien Ier du Saint-Empire et éduqué par son tuteur Georges de Hohenzollern. 22 mars, dans la collégiale Sainte-Gudule de Bruxelles au cours d'une cérémonie fastueuse, Charles Ier est proclamé roi de Castille et d'Aragon ; sa mère, Jeanne la Folle, prend le titre de reine de Castille ; également roi de Sicile et prince des Pays-Bas, Charles deviendra empereur du Saint Empire romain germanique sous le nom de Charles Quint en 1519. 29 mars, suite à une décision du Conseil des prieurs, tous les Juifs qui résident dans la ville de Venise sont contraints d'aller vivre dans le Ghetto Nuovo : cette petite île de Venise est dénommée Ghetto (d’un mot italien signifiant fonderie et dérivé de ghettare : jeter) ; les Juifs doivent porter la rouelle jaune, un béret ou un chapeau jaune, la ceinture à frange ; les femmes ne peuvent sortir sans longs voiles ni larges manteaux drapés sur leurs robes ; les ghettos où les juifs sont assignés à résidence se multiplient ; en France on nomme ces quartiers réservés juiveries, dans le Midi carrières (de l'occitan carriera qui signifie rue) ; ils sont entourés de murs ; les portes sont fermées la nuit. 13 août, traité de Noyon signé entre Charles Quint et François Ier : l'Espagne hérite du Règne de Naples et de Sicile tandis que les Français ont le duché de Milan. 18 août, le concordat de Bologne est signé par le pape Léon X et le chancelier Antoine Duprat qui représente François Ier ; il remplace la Pragmatique Sanction de Bourges (1438) ; le roi de France est investi du pouvoir de nommer les évêques et les ecclésiastiques de haut rang, même si le pape conserve théoriquement un droit de veto ; en contrepartie, François Ier renonce à contester l’autorité personnelle du pape en soutenant les conciles nationaux et généraux. 24 août, à 44 km au nord d'Alep (Syrie), la bataille de Marj Dabiq (appelée bataille de Mercidabik par les Turcs), entre les Mamelouks et les Ottomans, marque la suprématie des Ottomans ; le 29 août, les Ottomans pénètrent dans la citadelle d'Alep abandonnée par son gouverneur mamelouk ; le calife abbasside Al-Mutawakkil III y est fait prisonnier : il est emmené en captivité à Istanbul avec les autres notables. Le cardinal Cisneros, régent du royaume espagnol, suspend l’importation des esclaves africains aux Amériques et crée une commission d’enquête sur le sort des Indiens : la commission conclut au maintien de l’esclavage pour sauvegarder les Indiens. Découverte dans l’église Saint-Ange de Palerme d’une fresque représentant sept archanges avec leurs noms et attributs : Michel victorius (vainqueur), Gabriel nuncius (annonciateur), Raphaël medicus (médecin), Uriel fortis socius (puissant protecteur), Jehudiel remunerator (celui qui récompense), Barachiel adjutor (celui qui aide), Seatiel orator (porte-parole) ; un retable de l’église Sainte-Marie des Anges représente les mêmes archanges. Troyes, l’évêque ordonne aux sauterelles qui ravagent les vignobles de quitter les lieux sous peine d’excommunication. 29 novembre, la Paix perpétuelle de Fribourg est signé par François Ier et la Confédération helvétique : contre le Tessin et le paiement d’un million d’écus d’or, la France est assurée de la neutralité des Suisses qui fourniront, jusqu’à la Révolution, un contingent à l’armée royale. 19 décembre, le concordat de Bologne est approuvé à l'unanimité par la 11e session du concile de Latran. Thomas More décrit dans l’Utopie une société imaginaire idéale dans laquelle tous les biens sont mis en commun par l’ensemble des citoyens (Antisthène, Platon et Diogène avaient préconisé pour les hommes libres la mise en commun des femmes, des enfants et des biens). Érasme présente, après douze ans de travail, un Novum Instrumentum (dans les éditions ultérieures, Novum Testamentum : Nouveau Testament), traduit en latin à partir de l’original grec et dédié à Léon X qui s’en fera le défenseur contre la plupart des théologiens scolastiques.

1516 à 1517. Selim Ier, le Terrible ou le Cruel, combat les Mamelouks ; il pénètre en Syrie (des dizaines de milliers d’Alaouites sont massacrés par les Ottomans), en Palestine (le 15/8/1516, Jérusalem passe sous la domination ottomane), en Égypte (Selim entre au Caire le 3/2/1517) et au Hedjaz ; les villes saintes de La Mecque et Médine sont désormais placées sous contrôle ottoman (17 juillet 1517) et Selim se proclame calife et serviteur des villes saintes de l’islam ; contre paiement d’un tribut annuel, il permet aux mamelouks de continuer à gouverner la Syrie et l’Egypte.

1517. Début de l’année, Léonard de Vinci (1452-1519), invité en France par François Ier (le Père des lettres), franchit les Alpes pour se rendre à Amboise à dos de mulet avec La Joconde, le Sainte-Anne et le Saint-Jean-Baptiste (alors inachevé), accompagné de Francesco Melzi son élève, Salaï son disciple et Mathurine sa servante ; il s’installe au château de Clos-Lucé près d’Amboise ; Léonard ne peindra aucune œuvre en France. 22 janvier, bataille de Ridaniya : après avoir vaincu les Mamelouks commandés par le sultan Al-Achraf Tuman Bay au mont Mokattam, le sultan ottoman Sélim Ier entre au Caire le 3 février ; le 13 avril, Al-Achraf est pendu sur ordre de Sélim Ier. 11 mars, le traité de Cambrai signé par l'empereur Maximilien Ier du Saint-Empire, le roi de France François Ier et le roi de Castille Charles Quint, stipule qu'ils s'engagent réciproquement à garantir leurs possessions et à combattre ensemble contre les Turcs. 16 mars, fin du Ve concile du Latran. Charles Quint autorise le recrutement des esclaves en Afrique afin que, selon la thèse de Las Casas, leur service aux mines et dans les champs permette de rendre moins dur celui des Indiens. 15 août, Copernic compose en latin son Essai sur la frappe de la monnaie. 8 octobre, François Ier signe la charte de fondation du port du Havre. 31 octobre, Luther adresse à l’archevêque Albrecht de Mayence ses Quatre-vingt-quinze thèses sur la vertu des indulgences. Dans Disputatio contra scholasticam theologiam, Luther énonce une série de thèses : « C’est une erreur de dire que sans Aristote on ne devient pas théologien. Bien au contraire, c’est seulement sans Aristote qu’on devient théologien. En bref, tout Aristote est à la théologie ce que les ténèbres sont à la lumière. »

1518. 22 mars, enregistrement par le Parlement de Paris du concordat de Bologne (1516). 18 avril, bulle Admonet nos du pape Léon X répondant à la requête de François d’Estaing, évêque de Rodez, qui a ajouté la fête du Propre ange de chaque fidèle au calendrier liturgique de son diocèse en la fixant au 1er mars, et qui sollicite la confirmation apostolique : « Nous donc (...) approuvons et confirmons la réforme, le changement, l’addition et l’institution de la fête et de l’office du propre ange (…) et nous y ajoutons la garantie d’une perpétuelle valeur (...) ». 2 mai, François Ier accorde le droit à sa cousine Madeleine de la Tour d'Auvergne de se marier avec Laurent II de Médicis à Amboise ; cette union a pour but de faire du pape Léon X un allié du roi mais aussi d'établir une alliance entre les Médicis et la famille royale de France contre le Saint-Empire romain germanique ; de ce mariage naîtra un seul enfant, Catherine de Médicis, qui deviendra plus tard l'épouse d'Henri II de France 3. Sous la direction de Khayr-al-Din dit Barberousse, l’État barbaresque d’Alger se constitue. Dans la Valcamonica, 80 femmes sont brûlées vives pour sorcellerie. 3 août, début de la Diète d'Empire à Augsbourg : l'empereur Maximilien tente en vain de faire élire roi des Romains son petit-fils, Charles Quint. Août, Luther, convoqué à Rome, demande à rencontrer le cardinal Thomas de Vio dit Cajetan à Augsbourg. Septembre, Louvain, inauguration du Collegium Trilingue, inspiré par Érasme en 1517. 7 au 12 octobre, devant Cajetan délégué par le pape à la diète d’Augsbourg pour le rencontrer, Luther refuse de renier ses propos dans lesquels il affirme la supériorité de l'Ecriture sur l'autorité du pape. 14 octobre, traité de Londres : pacte de non-agression destiné à établir une paix durable entre les principales puissances européennes (France, Angleterre, Espagne et Saint-Empire romain germanique) ; Henri VIII d'Angleterre s'engage à restituer Tournai à la France contre 600.000 couronnes. 28 novembre, Luther, en appelle au concile et du pape mal informé au pape mieux informé. A Maghar (Inde), mort de Kabîr : ce réformateur religieux indien mystique, poète et philosophe, tenta d’instaurer un syncrétisme islamo-hindou dont le Dieu aurait été Allah ou Vishnu/Rama dans une religion proche du soufisme et du vishnouisme ; il était opposé à toute distinction de races, castes ou religions et croyait en l’égalité des êtres devant la divinité ; certains de ses textes et poèmes ont été traduits par Rabindranath Tagore.

1518-1519. Dans les Caraïbes, une forte épidémie de variole (apportée par les Espagnols) décime la population indigène et accélère l’importation d’esclaves noirs.

1519. 12 janvier, Wels, mort de l’empereur d’Autriche, Maximilien Ier ; son fils Philippe le Beau étant décédé en 1506, c'est son petit-fils, Charles V (Quint), qui lui succèdera. 2 mai, Léonard de Vinci meurt au manoir de Clos-Lucé, près d’Amboise (mais pas dans les bras de François Ier comme le veut une légende tenace). 27 juin au 16 juillet, dispute de Leipzig : contre le théologien catholique Johann Eck d’Ingolstadt, Luther et Andreas Karlstadt prétendent que les conciles et les papes peuvent se tromper ; après ce débat, la rupture entre Rome et les luthériens est définitive. 28 juin, malgré la candidature du roi de France, François Ier, Charles Ier d’Espagne, souverain des Pays-Bas, Habsbourg et petit-fils de feu Maximilien Ier, est élu empereur par la Diète de Francfort et prend le nom de Charles V (Charles Quint). Zwingli adhère à Réforme et l’introduit à Zurich où il reçoit le soutien des autorités 2. Las Casas propose à Charles Quint de coloniser pacifiquement les côtes du Venezuela sans les conquistadores (mais la tentative échoue, les Indiens massacreront les colons en 1522). 15 août, fondation de la ville de Panama par l'administrateur colonial espagnol Pedro Arias Dávila. 13 septembre, Malines, première loterie de bienfaisance. 20 septembre, à la tête d’une flotte armée par l’Espagne, le portugais Magellan, assisté de l’espagnol El Cano, quitte le port andalou de Sanlucar pour atteindre l’Asie en contournant les terres du Nouveau Monde. 22 septembre, à la mort de son père Selim Ier, Soliman Ier dit Le Magnifique, monte sur le trône ottoman. 8 novembre, à Tenochtitlan (Mexique), capitale de l’empire aztèque, l’empereur Moctezuma II accueille Hernán Cortés et reconnaît la suzeraineté de Charles Quint. Al-Hasan Ibn Muhammad al-Fa’si, dit Léon L’Africain, est capturé par des pirates siciliens ; conduit de Naples à Rome, il est proposé au pape Léon X comme esclave ; pour mieux s’assurer sa protection, Hassan se convertit à la foi chrétienne et prend les noms du pape : Jean Léon ; après la mort de son protecteur, Jean Léon l’Africain semble être revenu à la foi musulmane ; vers 1526, il complétera, à Rome, sa grande œuvre : la Description de l’Afrique. A Venise, première impression du Talmud par Daniel de Bomberg.

1520. Luther publie : Brève Explication des dix commandements, du Symbole et du Notre Père, Appel à la noblesse chrétienne de la nation allemande, De la liberté du chrétien, De la Captivité de Babylone de l’Église. Le sultanat d’Adal lance un djihad contre l’Éthiopie et récupère des milliers d’esclaves. Le pape crée l'Ordre de Saint-Pierre pour garder et à défendre les côtes maritimes des Etats romains contre les attaques des Turcs. 7 juin, à Guînes (Pas de Calais), l’entrevue fastueuse du Camp du Drap d’Or entre François Ier et Henri VIII se solde par un échec (Henri VIII n’appuie pas François Ier et part rejoindre son neveu Charles Quint avec lequel il signe un traité secret). 15 juin, la bulle Exsurge Domine somme Luther de se rétracter dans les 60 jours sous peine d’excommunication et déclare hérétiques 41 de ses propositions ; cette bulle a été préparée au cours de l’hiver précédent par une commission de théologiens ; avec le cardinal Accolti, le cardinal dominicain Cajetan a assuré la présidence de cette commission, lui qui avait ressenti sa rencontre avec Luther à Augsbourg (12 au 15 octobre 1518) comme un douloureux échec ; ce pasteur théologien a tenté de nuancer la rédaction, alors que le théologien Jean Eck prônait une condamnation globale et radicale d’un Luther scandaleux et hérétique ; discutée par quatre consistoires de cardinaux de curie, la bulle ménage la personne de Luther (qui a 60 jours pour se soumettre) et porte condamnation de 41 propositions doctrinales tirées de ses livres, notamment celles traitant de la grâce, du péché, des sacrements et de la communion sous les deux espèces. 30 juin, dans la nuit, les Aztèques chassent les Espagnols de Tenochtitlán durant la Noche triste ; Moctezuma II a été tué d’un coup d’épée par les Espagnols avant qu'ils quittent la ville. 7 juillet, bataille d'Otumba : victoire de Cortés sur les Aztèques. 21 août, Medina del Campo (Espagne), ville rebelle, est incendiée par l'armée royale de Castille. 7 septembre, Mexique, Cuitlahuac succède à son frère Moctezuma ; il mourra le 25 novembre de la petite vérole : Cuauhtémoc lui succèdera le 29 janvier 1521. 22 septembre, à la mort de son père Selim Ier, Soliman Ier dit Le Magnifique monte sur le trône ; pour le compte de Soliman, Khayr-al-Din (dit Barberousse) annexe l’Algérie et la Tunisie. 19 octobre, découverte de Saint-Pierre et Miquelon : le portugais João Alvarez Faguendes découvre un archipel de 8 îles et îlots qu’il baptise Iles des onze mille vierges ; l’archipel, connu ensuite sous le nom de Saint-Pierre et Miquelon, était déjà connu, depuis la fin du XVe siècle, des pêcheurs et des chasseurs basques et bretons qui venaient y chasser la baleine ; Jacques Cartier en prendra possession au nom du roi de France, François Ier, en juin 1535 : des Français venus de Bretagne, de Normandie et du pays Basque, pêcheurs pour la plupart, fonderont Saint-Pierre. 21 octobre, Magellan découvre l’embouchure orientale du détroit auquel on donnera son nom et s’y engage : le 1er novembre, il le baptise Détroit de Tous les Saints en référence à la fête religieuse du jour ; il débouche sur l’Océan Pacifique le 28 novembre. 23 octobre, Aix-la-Chapelle, couronnement de Charles Quint. 4 novembre, Christian II, roi de Danemark et de Norvège, est couronné roi de Suède. 8 novembre, bain de sang de Stockholm : près de 100 personnes, pour la plupart des nobles et des religieux, sont noyées ou décapitées par les troupes danoises. 17 novembre, la bulle Exsurge Domine est publiée en Allemagne : Luther, après en avoir brûlé un exemplaire, y répondra par deux écrits. 10 décembre, Wittenberg, Luther brûle publiquement la bulle papale Exsurge Domine.

1521-1526. 6e guerre d’Italie.

1521. 3 janvier, la bulle Decet romanum pontificem excommunie Luther et ses partisans pour hérésie. 29 Janvier, Mexique, Cuauhtémoc succède à l’empereur défunt Cuitlahuac. 16 mars, le navigateur portugais, Fernão de Magalhanes, dit Magellan, découvre Cebu, une des îles Philippines ; il sera tué sur la petite île de Mactan, le 27 avril, par une flèche empoisonnée, au cours de l’attaque menée par le roi de Cebu contre les guerriers du chef de Mactan, Lapu-Lapu ; seul un navire et 18 marins rentreront en Espagne, le 6 septembre 1522, après avoir accompli le 1er tour du monde. Avril, Melanchthon termine ses Loci theologici qui seront publiés à la fin de l'année. 18 avril, Luther refuse de se rétracter devant la Diète de Worms (27 janvier au 25 mai) qui ne le condamne pas et le laisse repartir libre (il a de nombreux partisans parmi les princes). 23 avril, bataille de Villalar dans la province de Valladolid en Espagne : les comuneros de Juan de Padilla sont vaincus par les troupes impériales de Charles I d'Espagne. 26 avril, Luther disparaît ; il est emmené par les hommes de Frédéric de Saxe qui le protège et le cache, à partir du 4 mai, au château de la Wartburg sous le nom de chevalier Georges ; c’est là, à la Wartburg, que Luther traduit la Bible ; il prétendra y avoir eu avec le diable un entretien à la suite duquel il considéra les messes privées comme un abus damnable ; le récit de cette entrevue, publié en 1533, ne sera pas contredit par Luther, qui affirmera au contraire que ce n’était pas un rêve et qu’il était parfaitement éveillé pendant sa conversation avec le diable 4. 27 avril, La Bicoque (Lombardie), Lautrec est battu par Prospero Colonna ; la ruine de l’armée commandée par Lautrec a été causée par la reine Louise de Savoie qui a extorqué au ministre des Finances Semblançay l’argent destiné aux troupes ; Semblançay sera condamné pour malversations et pendu en 1527. 28 avril, traité de Worms : Charles Quint place son frère cadet Ferdinand à la tête des États héréditaires des Habsbourg (Autriche, Styrie, Carinthie, Carniole) ; ces dispositions seront complétées par le traité de Bruxelles en 1522 (Tyrol, Autriche antérieure, Wurtemberg). Damas, le gouverneur réprime les hérétiques druzes. 19 mai, l’armée française, qui reconquiert la Navarre pour le compte d'Henri d'Albret, prend Pampelune. 26 mai, Charles Quint promulgue l’édit de Worms qui met Luther au ban de l’empire et ordonne la destruction de ses livres considérés comme hérétiques. 27 mai, Zhu Houzong est nommé empereur de Chine et prend le nom de Ming Jiajing. Léon X demande aux prélats allemands de renforcer la répression de la sorcellerie. 13 août, Hernan Cortés prend Tenochtitlan, la capitale aztèque, qu’il assiège depuis le 30 mai et capture le dernier empereur Cuauhtémoc ; les Espagnols aspergent ses pieds et ses mains d’huile bouillante pour qu’il révèle l’endroit où est caché l’or de l’empire, mais il ne parle pas (finalement, accusé de tramer un soulèvement, Cuauhtémoc sera pendu à Tabasco le 28 février 1525) ; Cortès détruit totalement Tenochtitlan et fait construire Mexico sur ses ruines. 29 août, Süleyman ou Soliman le Magnifique (appelé par les Turcs le Législateur) prend Belgrade. 31 août, siège de Mézières par les Impériaux ; Bayard parviendra à ravitailler la ville le 23 septembre et Nassau devra lever le siège. 21 octobre, le pape décerne à Henri VIII (qui a écrit un texte contre les thèses luthériennes) le titre de Defensor fidei (Défenseur de la foi). 23 novembre, les Français sont chassés de Milan (que le pape fait occuper) par les troupes de l’Empire soutenues par la population ; François Ier, malgré trois expéditions, ne pourra reconquérir le duché (Bayard meurt en 1524) et s’inclinera à Pavie (24-02-1525) où il sera fait prisonnier par Charles Quint ; il sera retenu à Madrid et libéré contre une rançon et l’abandon de la Flandre et de l’Artois. 24 novembre, Henri VIII déclare la guerre à la France. 1er décembre, mort du pape Léon X. 13 décembre, Lisbonne, mort du roi de Portugal et des Algarves Manuel Ier d'Aviz : son fils Jean III lui succède.


Notes
1 globetrotter.net/yvon_dionne/cit_ons.html
2 Ulrich Zwingli, réformateur suisse, fut curé de Glaris, puis chapelain et prédicateur à l’abbaye d’Einsiedeln en 1516, avant de s’intéresser aux idées de Luther sur l’autorité de la Bible et la justification par la foi. Avec les habitants de Zurich, il engagea la lutte contre les cantons catholiques puis proclama la Réforme en Suisse en 1524. Il fut tué au cours d’un combat à Kappel en 1531. Apologiste de Luther, ce réformateur fut plus radical que lui et prépara la venue de Calvin.
3 http://www.linternaute.com/histoire/jour/evenement/2/5/1/a/59791/
4 Les démonologues pensent que c'est le démon Caym (ou Caim) qui a eu une discussion avec Luther.
5 http://www.grasset.fr/chapitres/ch_weil.htm

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
20/10/2014