Pélage Ier, pape

Pélage est né vers 500 à Rome.
Nonce à Constantinople, Pélage sera pape (imposé par Justinien) du 16 avril 556 au 4 mars 561 (+).
Pélage condamne l’origénisme.
Il commence l’église de Saint-Philippe et Saint-Jacques à Rome.
Il a du mal à pacifier Rome.
Il est enterré dans la basilique Saint-Pierre de Rome.


556. 16 avril, élection du pape. Les Francs soumettent les Saxons. Radegonde fonde le monastère de Sainte-Croix à Poitiers. Martin de Braga convertit au catholicisme le roi des Suèves, Charriaric. Narsès, le général eunuque de l'empereur Justinien Ier, écrase les Hérules en Italie.

557. 14 février, en Chine, Yumen Jue dépose le dernier empereur des Wei de l'Ouest et crée la dynastie Zhou du Nord. 3ème concile de Paris auquel souscrivent Germain l'évêque de Paris, Samson l'évêque de Dol (+ 565) et Calétric l'évêque de Chartres : 10 canons. Une Trêve est conclue entre la Perse et l'Empire byzantin avant la signature d'un Traité de paix définitif en 561. Constitution de Patriarcat d'Aquilée autocéphale, en réaction contre les décisions du IIe concile de Constantinople. 16 novembre, au Sud de la Chine, Chen Baxian, après l'abdication du dernier empereur Liang (12 novembre), chasse les prétendants au trône et établit sa propre dynastie, les Chen. 14 décembre, séisme à Constantinople.

558. En janvier, à Constantinople, l'empereur d'Orient Justinien reçoit l'ambassade avare menée par Kandikh ; il charge les Avars (plusieurs auteurs contemporains les confondent avec les Huns) de soumettre les nomades de la steppe ukrainienne (Koutrigours, Outigours, Antes, Sabires, Zales…) contre un tribut et leur promet des terres sur le Danube. En février, épidémie de peste à Constantinople. En automne, Raid de Zabergan à la tête des Bulgares danubiens : il atteint les Thermopyles et les murs de Constantinople. Début du règne de Ghebré-Meskel, roi d’Aksoum (558-584). 13 décembre, mort de Childebert Ier sans enfant mâle ; son frère Clotaire Ier s’empare du trône. 23 décembre, dédicace de l'abbaye de Sainte-Croix et de Saint-Vincent qui prendra plus tard le nom de Saint-Germain-des-Prés.

559. La peste ravage le royaume franc. Conversion des Suèves de l’arianisme au catholicisme. Le général Bélisaire repousse les Bulgares qui menaçaient Constantinople.

560. Khosro Ier, le roi des Perses, allié aux Turcs occidentaux (Turcs Oghouzes), détruit l'Empire des Huns Hephtalites. Formation de l'Heptarchie anglo-saxonne formée des 7 royaumes : Wessex, Essex, Sussex, Kent, Est-Anglie (East Anglia), Mercie et Northumbrie (l'Irlande, l'Écosse et le Pays de Galles restent en dehors). En Bretagne, Clotaire Ier fait brûler son fils révolté Chramne et sa famille. 8 juin, mort de Médard 1, évêque de Vermand-Noyon-Tournai. 7 septembre, mort de Clodoald (ou Cloud) 2.

561. 4 mars, mort du pape.


Notes
1 MEDARD (ou Mars, Méard, Mard, Mards), évêque de Vermand-Noyon-Tournai accueillit, en 531, la reine Radegonde qu'il consacra à Dieu. Il évangélisa la Flandre ; il donnait de larges aumônes à tous les indigents, y compris les paresseux ; il ne se décida jamais à punir les chapardeurs qui venaient voler le miel de ses ruches, les oeufs de ses poules et les fruits de son verger. Il instaura la coutume des rosières (jeunes filles chastes) : il attribuait chaque année 25 livres à la jeune fille la plus vertueuse et détachait 12 arpents de sa terre, le fief de la rose, dont les revenus servaient à la doter. Ses restes se trouvent à Soissons. Saint Médard, fêté le 8 juin, est invoqué pour les prisonniers ; 52 localités françaises se sont rangées sous sa protection.
2 Le prince Clodoald (ou Cloud), fils de Clodomir, reçut le sacerdoce, vers 551, des mains d'Eusèbe, l'évêque de Paris ; l'habit monastique lui fut donné par Séverin, le pieux solitaire du Petit-Pont, dans les environs de Paris. Saint Cloud est fêté le 7 septembre.

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 14/12/2018

ACCES AU SITE