Philippe, antipape

Philippe, un Lombard, est nommé pape, le 31 juillet 768 après la déposition de Constantin, autre antipape, par la faction du prêtre Valdibert ; il est consacré dans St-Jean de Latran, mais est déposé le jour même par celle de Christophe et de Sergius qui parvient à faire élire Etienne IV (III).
Philippe retourne paisiblement dans le monastère d'où il a été tiré. Son protecteur, Valdibert, est traité inhumainement : on lui arrache les yeux, on lui coupe la langue, et il en meurt. (Biographie universelle ancienne et moderne, tome 33, page 57)


Sources

Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 22/03/2019

ACCES AU SITE