Romain, pape
Romain (Romanus), fils du prêtre Constantin, naquit à Gallese dans le Latium au début du IXe siècle.
Frère de Marin Ier, il était archidiacre et cardinal de Saint-Pierre-aux-Liens.
Il fut pape d’août 897 à la fin novembre quand il fut détrôné par les spolétains, ennemis des formosiens.
Il aurait abrogé la procédure instruite par Etienne VII contre Formose dont il était l’ami 1.
Au cours de son bref règne, il fut sage et vertueux, selon l'historien Flodoard. Il finit ses jours en tant que moine ; le récit ne dit pas s'il a été déposé. Le jour exact de sa mort est inconnu 2.
Il a accordé le pallium à Vitalis, patriarche de Grado (île entre la lagune de Grado et la mer Adriatique, ndlr) et un privilège pour son église ; il a confirmé les sièges des évêques espagnols d'Elna et de Gérone.
Il est probable qu'il a été déposé par l'une des factions qui perturbaient alors Rome, car nous lisons qu'il a été fait moine, une expression qui, dans le langage du temps, signifiait souvent déposition 3.


Notes
1 Histoire des Papes depuis Saint Pierre jusqu'à Grégoire XVI, Volume 1, par Mathieu-Richard-Auguste Henrion, 1838
2 http://fr.wikipedia.org/wiki/Romain_(pape)
3 The Catholic Encyclopedia (http://www.newadvent.org/cathen/)

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
02/03/2017
ACCES AU SITE