Serge IV, pape

Pietro Martino, surnommé Boccadiporco (bouche de porc) ou Os porci (groin de porc) probablement à cause d'une particularité physique, naît à Luni à la frontière de la Ligurie et de l'Etrurie selon certains, à Rome pour d'autres.
Evêque d'Albano, il est élu pape sur l’ordre de Crescentius III, le Patrice des Romains, et choisit le nom de Serge ; il est intronisé le 31 juillet 1009.
Sergius IV est instruit et vertueux ; il se montre très charitable envers les pauvres.
Il aurait chassé les Sarrasins de Sicile après avoir réussi à convaincre les princes italiens de s'allier contre eux.
Il meurt soudainement le 12 mai 1012 et est inhumé dans la basilique Saint-Jean de Latran.
Une fausse encyclique de Sergius IV, censée avoir été écrite par lui en 1011 à la suite de la destruction de l'église du Saint-Sépulcre par Al-Hakim en 1009, et appelant les chrétiens, pour obtenir le salut de leur âme, à « venger » le Saint-Sépulcre et à l'arracher aux infidèles, sera créée pour Urbain II afin de justifier la première croisade 1.


1009. 31 juillet, intronisation du pape. 18 octobre, à Jérusalem, Abu Ali al-Mansur dit « al-Hakîm», le calife le plus controversé de l’Egypte fatimide (on l'a dit fou), déchaîne le fanatisme musulman et fait détruire l’église du Saint-Sépulcre (les juifs seront tenus pour responsables) ; le calife oblige "les chrétiens à porter une croix de cuivre de 10 livres et les juifs à charrier un billot de bois en forme de tête de veau" ; juifs et chrétiens doivent porter des clochettes dans les bains ; al-Hakim persécutera chrétiens, juifs et sunnites en 1012 puis permettra aux convertis à l’islam de revenir à leur foi première ; il protégera en 1013 les églises de Jérusalem et fera restituer les biens confisqués ; il se déclarera "incarnation divine" en 1017 puis disparaîtra le 13-2-1021 au cours d’une promenade nocturne sur le mont Mukattam, probablement assassiné ; un de ses fidèles, Muhammad al-Darazi répandra sa doctrine en Syrie où il fondera la secte des Druzes : les Druzes croient que le calife n’est pas mort et qu’il réapparaîtra un jour.

1010. Les comtes Raymond Borrell de Barcelone et Ermengol d'Urgell, à la tête d'une armée de 9 000 hommes selon les sources musulmanes, se mettent au service d'un prétendant au califat de Cordoue, Muhammad al-Mahdi, et pénètrent dans Cordoue. Pour prix de leur intervention ils reçoivent la somme de 100.000 dinars. 21 juin, les partisans de Muhammad al-Mahdi sont battus par les Berbères à la bataille du rio Guadiaro, près d'Algésiras : 3 000 catalans sont tués, dont les évêques Odón de Gérone, Arnulf de Vich et peut-être Aecio de Barcelone. 8 juillet, les Catalans abandonnent Cordoue. 2

1010-1013. Au sud de l’Espagne, des centaines de juifs sont tués.

1011. Mort de Bernard Ier de Saxe, duc de Saxe : son fils, Bernard II de Saxe, lui succède.

1012. 12 mai, mort soudaine du pape.


Liste des papes


Notes
1 http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-S%C3%A9pulcre
2 http://fr.wikipedia.org/wiki/1010

Sources


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 13/02/2019

ACCES AU SITE