URBAIN IV

Jacques Pantaléon, fils d’un savetier, né à Troyes vers 1195/1200.
Il est successivement : clerc vers 1195, prêtre vers 1215, attaché à l'évêque de Laon en 1216, docteur en théologie en 1220, archidiacre de Laon en 1238 puis de Liège en 1241, chapelain du pape, nonce apostolique en Prusse et en Pologne en 1247, évêque de Verdun en 1253 et patriarche de Jérusalem en 1255.
Elu pape à Viterbe le 29 août 1261 par 8 cardinaux seulement, il choisit le nom d'Urbain ; il est intronisé le 4 septembre.
Urbain IV excommunie Manfred roi de Naples et de Sicile et confisque ses terres pour les redistribuer au comte d’Anjou (frère de saint Louis), futur Charles Ier, roi de Sicile.
La politique que le pape mène en Italie permet de rétablir l'ordre dans les Etats pontificaux, d’affaiblir l’influence germanique et de nouer des alliances avec les responsables de villes et d’Etats importants.
Urbain soutient Henri III d’Angleterre dans son combat contre les barons rebelles.
Il recommande au doyen de Louvain "de protéger (les bégards et les béguines, ndlr) contre les téméraires qui les affligent, et de ne pas permettre qu’on les moleste par des procès ni dans leur personne ni dans leurs biens".

Prophétie de Malachie : Hierusalem Campaniae (Jérusalem de la Champagne).


1261. 29 août, élection du pape. Du 25 octobre au 12 février 1264 : série de 49 bulles en faveur du Saint-Sépulcre de Jérusalem et de ses divers prieurés.

1262. 28 mai, Clermont d’Auvergne, la princesse Isabelle d’Aragon épouse l’héritier du trône de France Philippe (futur Philippe III) ; le roi d’Aragon cède ses droits sur les comtés de Carcassonne, de Béziers et de Milan ; Louis IX cède ses droits sur le comté de Barcelone et sur la Catalogne. Un bref papal recommande la Sorbonne à la générosité des fidèles. Albert le Grand abandonne sa charge d’évêque de Ratisbonne pour se consacrer à l’écriture et à la recherche ; il veut devenir l’équivalent chrétien d’Aristote ; il proclame que science et religion ne s’opposent pas absolument et s’intéresse à l’alchimie [Albert entra en 1223 chez les dominicains qui le chargèrent d’enseignements (maître de théologie à Paris en 1245 puis à Cologne), il fut surnommé Doctor Universalis (docteur universel) et godasse en raison de la simplicité de sa mise. Il a écrit le Traité de l’âme (v. 1255) et Summa theologiae (v. 1270). Il a été canonisé et proclamé docteur de l’Eglise en 1931. En 1941, Pie XII en a fait le patron de tous les étudiants des sciences naturelles et des savants]. Les Guelfes reprennent le pouvoir en Toscane ; Urbain IV investit Charles d’Anjou du royaume de Sicile et fait financer son expédition par les banques toscanes.

1263. Louis IX réforme la monnaie pour étendre l’usage de la monnaie royale (il crée la première pièce appelée écu, 4 g d’or fin). Suite aux conquêtes du sultan Baïbars, Urbain IV déclenche une huitième croisade (les départs s’échelonnent de 1265 à 1272). La règle des sœurs mineures (clarisses de France), un peu moins sévère, est approuvée par Urbain IV. Le concile d'Arles, présidé par Florentin, archevêque d'Arles, condamne la doctrine de l'Evangile éternel de Joachim de Flore.

1264. Par les Dits d’Amiens, Louis IX arbitre les différends en Europe. 11 août, la bulle Transiturus instaure la Fête-Dieu, appelée aussi fête du Saint-Sacrement ou du Corps du Christ (festum corporis Christi) ; Urbain IV a confié la composition des textes liturgiques de la fête du Corpus Domini, la fête du Sant-Sacrement, à Thomas d'Aquin. Massacres de juifs à Londres. Développement de la communauté ashkénaze en Europe centrale notamment en Pologne où le roi Boleslas le Chaste accueille les Juifs persécutés en Allemagne et en France. 2 octobre, à Pérouse, mort du pape Urbain IV (le passage d’une comète aurait annoncé sa mort).


Vacance du Saint-Siège jusqu'au pontificat de CLÉMENT IV le 5-2-1265.


Sources

Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour :
04/03/2017
ACCES AU SITE