Adrien V, pape

Ottobono (Ottobuono) Fieschi naît vers 1205 à Gênes.
Nommé chapelain pontifical en 1243, il est créé cardinal-diacre au titre de Saint-Adrien en 1251 par son oncle, le pape Innocent IV. Il est aussi archidiacre de Parme et archidiacre de Reims.
En 1265, le pape Clément IV l'envoie en mission en Angleterre pour réconcilier Henri III et ses barons, et y prêcher la croisade. Il reste en Angleterre jusqu'en 1268 comme légat pontifical.
Élu pape à Viterbe le 11 ou 12 juillet 1276, alors qu'il n'est que simple diacre, il choisit le nom d'Adrien.
Adrien V meurt le 18 août 1276 à Viterbe : il n'a pas le temps d'être ordonné prêtre et évêque et donc ne sera pas intronisé 1.

Prophétie de Malachie : Bonus Comes (le bon Comte).


1276. 11 juillet, à Viterbe, élection du pape. 27 juillet, à Alcira, décès du roi d'Aragon, Jaime Ier (Jacques Ier d'Aragon dit le Conquérant) : son fils, Pierre III le Grand, lui succède. 18 août, à Viterbe, mort du pape.


Note :
1 http://fr.wikipedia.org/wiki/Adrien_V.
La constitution apostolique Romano Pontifici Eligendo, promulguée par le pape Paul VI le 1er octobre 1975, réaffirme que le pontificat commence dès l'élection, conformément à la décision du concile de Latran du 13 avril 1059 selon laquelle le pape élu possède toute l'autorité pontificale dès son élection.

Sources


Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.

Date de mise à jour : 21/05/2022

ACCES AU SITE