Jean XII, pape

Ottaviano, comte de Tusculum, naît à Rome, vers 937, de l’inceste de Marozia avec son propre fils, le patrice Albéric (qui dirige Rome d’une main ferme pendant vingt-deux ans).
Il accède au trône pontifical le 16 décembre 955, répondant ainsi à la volonté que son père a exprimée sur son lit de mort ; "l’enfant pape" n’a que 18 ans.
Jean XII reprend la tradition, abandonnée depuis Adrien Ier (772-795), de dater ses actes à partir des années de règne des empereurs byzantins.
II aime la chasse et la guerre.
Bisexuel mondain et débauché, il est surpris au lit avec une dame romaine par le mari jaloux qui le roue de coups : il meurt le 14 mai 964 des suites de ses blessures sans avoir reçu les derniers sacrements qui lui ont été refusés. Selon d'autres rumeurs, il est mort 8 jours après avoir été frappé de paralysie en commettant l'acte d'adultère.
Avec lui se termine la période dite de pornocratie (904-964).
Les chroniqueurs le qualifient d'"Antéchrist siégeant dans le temps de Dieu". Ils racontent que le pape se livrait aux cruautés les plus diverses, faisant crever des yeux et châtrer des dignitaires, et qu'on buvait à la santé du Diable pendant les orgies offertes au Latran.


955. 16 décembre, élection et intronisation du pape.

957. En Asie centrale, début de l’islamisation des Turcs. La princesse de Kiev, Olga, reçoit le baptême à Constantinople et envoie des évangélisateurs à son pays.

Vers 960. Les moines de Maroilles créent le célèbre fromage.

960. 22 avril, Basile II est associé au trône de Constantinople par son père Romain II.

961. 7 mars, Candie (actuellement Héraklion), capitale de la Crète et centre de piraterie sarrasine, est reconquise par la flotte byzantine conduite par Nicéphore Phocas après 136 ans d'occupation musulmane : la Crète restera byzantine jusqu'en 1204. Jean XII appelle au secours Otton contre Bérenger II d’Ivrée, souverain d’Italie, qui a conquis les Etats pontificaux. En novembre, Otton Ier est couronné de nouveau roi d'Italie à Milan ; le vice roi Bérenger II perd son trône (il mourra en prison en 964) ; le pape Jean XII, qui cherche à se libérer des seigneurs romains, appelle Otton qui entre dans Rome en 962.

Entre 961 et 962. Construction, au mont Athos, de la Grande Lavra (Laure) fondée par le moine Athanase.

962. 1er janvier, à la mort de Baudouin III de Flandre, son père Arnoul le Vieux remet l'ensemble de ses domaines au roi Lothaire, à condition d'en garder la jouissance sa vie durant. Le roi de Germanie, Otton Ier, détrône le roi d’Italie Bérenger II, ce qui lui vaut d’être couronné empereur d’occident le 2 février par le pape Jean XII : le 13, Otton publie un privilège qui place la papauté sous sa tutelle et qui reconnaît les Donations de Pépin et de Charlemagne ; l’empereur jure de défendre la papauté et reçoit serment de fidélité du pape et des Romains ; désormais, plus aucun pape ne pourra être élu sans prêter serment à l’empereur ; c’est le Début du Saint Empire Romain Germanique qui durera jusqu’en 1806. Au printemps, pour se venger de la prise d'Évreux par Lothaire et Thibaud Ier de Blois, les Normands pillent le Chartrain et le Dunois ; Thibaud rassemble trois mille hommes et campe devant Rouen. En Suisse, fondation de l’hospice de Saint-Bernard. En juillet, le duc Richard de Normandie, aidé par des bandes de Danois, bat Thibaud de Blois (dit le Tricheur) à Ermentrouville (Saint-Sever), devant Rouen ; les Danois s'installent à Jeufosse, sur la Seine, et dirigent des raids dévastateurs sur les pays voisins. 18 juillet, consécration de l'église Saint-Michel d'Aiguilhe par Godescalc, l'évêque du Puy-en-Velay en Haute-Loire (936-962) qui organisa un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle en 950 : c'est Truannus, doyen de la cathédrale du Puy, qui demanda à Godescalc la permission d'entreprendre la construction de la chapelle Saint-Michel sur le sommet du rocher d'Aiguilhe. 14 octobre, entrevue entre le roi de Francie occidentale Lothaire et le duc d'Aquitaine Guillaume Tête d'Étoupe à Vitry-en-Perthois.

963. 15 mars, mort de l'empereur byzantin Romain II ; Théophano exerce la régence de ses fils Basile II et Constantin VIII avec l'eunuque Joseph Bringas. 12 avril, Fondation du duché du Luxembourg par le comte Sigefroi. 3 juillet, à la faveur d'une révolte militaire, Nicéphore Phocas est proclamé empereur byzantin par ses troupes à Césarée de Cappadoce. 16 août, Nicéphore II Phocas entre dans Constantinople et s'empare du trône; Joseph Bringas doit fuir. 20 septembre, Nicéphore II Phocas épouse Theophano, veuve de Romain II. 6 novembre, Otton Ier, revenu à Rome, convoque un synode. Le 4 décembre, le pape Jean XII, qui, oubliant son serment, s'est ligué avec Bérenger contre Otton Ier pour reprendre sa liberté, est déposé pour "apostasie, meurtre, inceste et parjure" par le synode qui élit l'antipape Léon VIII ; Jean s’enfuit de Rome.

964. 22 février, mort d'Otton de Bourgogne, duc de Bourgogne. 26 février, de retour à Rome après le départ de l'empereur Otton pour l’Allemagne, Jean organise un concile qui casse les décisions du synode romain, déclare illégitime et excommunie l'antipape Léon VIII. 14 mai, mort de Jean XII.


Sources

Liste des papes


Auteur : Jean-Paul Coudeyrette
Référence publication : Compilhistoire ; toute reproduction à but non lucratif est autorisée.

Date de mise à jour : 14/05/2019

ACCES AU SITE